AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un peu de publicité pour notre jolie Leela qui recherche ses colocataires par ici ! La roulette du rp vous ouvre ses bras , si vous aimez les rp surprises, n'hésitez pas ! Disponibles pour RP ? inscrivez-vous à ki est cho pour rp ?

Partagez
 

 I'm gonna get ya' (Harriet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
MessageSujet: I'm gonna get ya' (Harriet)   I'm gonna get ya' (Harriet) EmptyLun 11 Nov 2019 - 13:13


   
   Elina & Harriet
   I'm gonna get ya'.

V


Huit heures de matin... Un réveil, puis deux, puis trois.. Et puis voilà qu'un téléphone finit par s'exploser contre un mur. Elina ouvra avec difficulté ses yeux, le matin et elle, c'étaient comme deux personnes totalement opposées, ils ne s'étaient jamais entendu et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait changer. Passant une main sur son front histoire de retirer les quelques cheveux un peu trop gênants à son goût, elle finit par se glisser le long de son lit avant de finir par s'écraser par terre comme une merde sur le sol. Ah oui elle ne vous avait pas prévenu, les matins difficiles étaient la plupart du à une certaine consommation d'alcool et de drogue la veille, donc pas la peine d'être choqué par cette scène, ce n'était qu'une simple habitude. " Elina como estas ? Tu vas être en retard à ton boulot.. lèves toi " Les paroles d'une mère à une gosse de vingt huit ans, voilà ce que c'était. La jeune femme n'était pas du genre responsable.. La vie d'adulte ? Elle venait à peine d'apprendre à la connaître.. Travailler, aider à la maison, payer la bouffe.. Elle détestait cette vie, mais elle n'avait pas le choix, elle le faisait pour sa mère et sa fratrie depuis moins de deux ans. " C'est bon mama.. " Se relevant avec difficulté, la mexicaine marcha en titubant le long du couloir afin de rejoindre la cuisine.. Déposant un baiser sur le front de ses frères, elle fonça sur la cafetière pour se servir une énorme tasse de café. Heureusement qu'il y avait le ce liquide pour la réveiller, si jamais quelqu'un venait à la priver de sa dose, Eli devenait une véritable furie hors de contrôle.

Venait l'heure de la douche.. l'un de ses moments préféré.. Retirant le peu de fringue qu'elle portait pour dormir, elle se laissa emporter à l'intérieur de la cabine et profiter au maximum de cette source chaude. C'était le seul moyen pour elle de retirer cette vraie gueule de bois qu'elle arborait tous les matins.. Finissant de se préparer, elle enfila rapidement un simple jean moulant accompagné d'un marcel avec par dessus sa blouse en cuire. Embrassant sa mère une dernière fois, elle partie en direction du métro pour enfin rejoindre Manhattan et l'hôtel de mecs fortunés.. Tout était si différent de son quartier et pourtant c'était la même ville, et puis ce palace qui défiait toutes démesures.. Elina finit tranquillement son vieux pétard du matin avant de rentrer rejoindre la réception. Saluant d'un clin d'oeil le type de l'accueil, Elina fonça dans les vestiaires pour enfiler cette tenue qu'elle détestait plus que tout.. Cette tenue limite de soubrette, qu'elle portait d'habitude pour réveiller la libido de certains, elle l'avait en horreur. " Calderón.. Tu t'occupes du sixième étage. Dépêches toi t'es encore à la bourre. " Un simple baiser envoyé à son responsable, la voilà partit en direction ses chambres, bien sûr les pieds traînants derrière ce beau cadavre. Ouvrant la première porte.. Elle pénétra à l'intérieur de la suite pour commencer à refaire le lit.. Ah oui, Eli portait toujours ses écouteurs discrets à l'oreille, la musique était juste indispensable pour effectuer ce genre de tâche ingrate.. " One way or another, i'm gonna find ya'..."

S'en suivit une danse magistrale sur le lit.. Ben quoi il n'y avait personne, elle avait bien le droit de se faire plaisir.. " I'm gonna get ya', get ya', get ya', get ya' " Et alors qu'elle se retourna d'un bond, elle vit la présence d'une femme qui avait l'air de l'observer d'une manière étrange.. Une tête surprise, Elina s'empressa de retirer ses écouteurs.. " Je.. euh.. Nouvelle technique pour remettre le matelas en forme.. Toutes ces règles de nettoyage, tout ça tout ça.. Enfin vous voyez. " Une manière de se rattraper d'une chose irrattrapable, mais il fallait tenter quelque chose.. Et puis où elle se trouvait ? Dans la salle de bain ? Après tout la jeune mexicaine n'entendait rien à cause de cette saleté de musique. " En tout cas vous êtes euh.. Ravissante aujourd'hui.. Enfin sûrement comme tous les jours je suppose.. Enfin non j'en suis sûre.. mais.. " Oui il était l'heure d'arrêter de s'enfoncer un peu plus.. Elle tira légèrement les draps qu'elle avait foutu n'importe comment grâce à une danse magnifique soit dit en passant. " Ne le dîtes pas à mon boss s'il vous plaît.. Je.. Je repasserai plus tard.. Enfin si d'ici là on ne m'a pas foutu à la porte bien sûr. " Même si d'un côté l'idée de perdre ce job l'enchantait, elle ne pouvait pas se permettre de se faire virer, elle l'avait promis à sa mère, qu'elle allait grandir un jour.. Ce parcours pouvait se comparer aux douze travaux d'Hercule pour la jeune femme. Elle ne se rendait pas à ces groupes de parole pour rien, bien que les trois quart du temps elle débarquait dans un état second. S'attardant subtilement sur le visage et le corps de son interlocutrice, il fallait bien avouer qu'elle possédait un certain charisme ainsi qu'une beauté mystérieuse.


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
269
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
I'm gonna get ya' (Harriet) V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 269 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
I'm gonna get ya' (Harriet) V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna get ya' (Harriet)   I'm gonna get ya' (Harriet) EmptyLun 11 Nov 2019 - 15:15
Depuis que Lyzianna et Dynah l'ont successivement jetée, Harry campe l'hôtel Plaza comme une sorte de résidence secondaire. C'est qu'elle ne supporte plus tellement la vue de son appartement. Il lui rappelle trop de souvenirs pénibles. Peut-être qu'elle y reviendra. Plus tard. Quand elle aura commencé à tourner la page. Si un jour elle tourne la page. Encore faut-il qu'elle se rende compte que c'est à cause de ça. Pour l'instant, le déni est trop épais, trop indigeste pour qu'elle réussisse à l'avaler complètement. Oui, après tout, elle est Harriet Mayfair, la riche, très riche Harriet Mayfair qui, en plus de n'avoir pas de cœur, a un égo disproportionné. C'est bien connu, elle n'a d'yeux que pour son cul et ceux nombreux de ses conquêtes. Quoique pour ces derniers, ce n'est jamais très durable. Incapable d'aimer correctement. Ou incapable d'aimer longtemps. Son poing se serre alors qu'elle rabat le pommeau et éteint l'eau brûlante.

Faut te rendre à l'évidence, Harriet, t'aimes que toi.

Glissée dans un peignoir détaché, une serviette qui essuie la tignasse mouillée entre les mains, Harry sort de la salle de bain en espérant que Lea, ou Leo, ou Lou, elle ne sait plus trop (et peu importe son nom, en réalité), soit partie. Elle n'a pas le temps de faire du copinage, et pas la patience pour prendre soin des sentiments d'après baise. Surtout que celle-la était particulièrement sensible. Du genre à vouloir connaître sa famille, ses amis (si seulement elle en avait), sa vie... Comme si elles allaient se revoir, qu'elle était l'élue qui allait réussir à changer Harriet Mayfair. Si Lyzianna n'a pas réussi, personne ne pourra.

Ok. Harry est complètement déchirée (la gueule de bois, quel état tragique), mais elle est à peu près certaine que ce n'est pas ce à quoi Lea(/Leo/Lou) ressemblait... Au vu de sa tenue, c'est sans doute le personnel de service. Il n'y avait pas un écriteau ne pas déranger, sur la porte ? Ou est-ce qu'elle s'en est servie pour autre chose (vous ne voulez pas savoir quoi) ?... La serviette supplémentaire est vaguement jetée sur son épaule. Plutôt que de froncer les sourcils et de se mettre en colère, Harriet s'appuie sur un pan de mur à sa portée, et croise les bras pour garder son peignoir fermé. Si elle est tout à fait honnête, le spectacle n'est pas déplaisant. Et puis, peut-être que cette meuf finira par la remarquer.
Et on la remarque. « Mais je t'en prie, continue. Lâche-t-elle sur le ton de la plaisanterie. » La confusion et les bobards qui suivent la font sourire. Les compliments pour atténuer les circonstances aussi. L'espace d'un quart de seconde, elle réussit même à oublier qu'elle a une gueule de bois ignoble.

« T'inquiète. Je dirai rien à tes patrons. Mais tu devrais éviter de faire ça dans les autres chambres. La plupart des résidents sont des rabats-joie. » Et avoisinent la cinquantaine de moyenne d'âge. Ce n'est pas une remontrance ou une mise en garde. Au contraire, le sourire indique que Harry est tout à fait encline à la plaisanterie et à la familiarité. « Reviens plus tard, ouais. Peut-être que je serai assez décente pour t'offrir un verre. » La meuf est canon. Mais ouais, faut dire que Harry est à moitié à poil, et qu'au-delà de la plaisanterie, si elle n'est pas spécialement étouffée par la pudeur, ce n'est pas le cas de tout le monde. Le verre a l'air d'être une plaisanterie aussi, d'ailleurs. Mais elle ne clarifie pas du tout la situation, et se contente de contourner la femme de ménage pour rejoindre sa penderie. Le regard se transpose un dernier élan d'attention vers l'arrière. Elle lui adresse un sourire ravageur.

« A tout à l'heure. Signe-t-elle comme pour l'inviter à gentiment sortir. » 

Bien joué Harry. Elle sera probablement renvoyée pour indiscipline, mais toi, tu vas finir traînée en justice pour harcèlement sexuel.
Non... Il n'y a pas de raison. Elle ne la dénoncera pas. Et l’œillade qu'on lui lançait voulait vraiment tout dire.


DEUX HEURES ET VINGT-SEPT MINUTES PLUS TARD

Harry est installée au bureau qui jouxte le lit pour rédiger un plaidoyer. Oui, ça lui arrive de bosser. Petites lunettes sur le nez, cheveux remontés en queue de cheval, le corps dans un tailleur bien cintré, elle a l'air d'être une personne complètement différente de tout à l'heure. On dirait presque qu'elle a dormi et pas bu une seule goutte d'alcool la veille. Vive le paracétamol.

Quand la porte s'ouvre, et dévoile la femme de ménage de ce matin, Harriet lève le nez, mais pas son cul. Un sourire amical, presque doux, orne les lèvres. Elle ne s'attendait pas à ce qu'on revienne vraiment, pour tout dire.

« Vous savez, vous n'étiez pas réellement obligée de revenir. » Tu t'es définitivement refaite une décence, Harriet. Tu la vouvoies ? Le respect, tout ça. Elle ne veut pas qu'on croit que c'était une menace, plus tôt. Qu'il faille revenir pour ne pas se faire dénoncer, puis virer. « Alors, vous avez remis beaucoup de matelas en forme ? Demande-t-elle sur un timbre qui taquine. » Détendre l'atmosphère. Elle dépose ses lunettes sur le bureau et se lève pour se diriger vers le mini-bar. La voila qui verse deux verres d'eau pétillante. Malheureusement, il n'y a plus que ça, elle a déjà vidé toutes les bouteilles d'alcool hier soir. « Madame... E. Calderón, donc. Présume-t-elle en lisant le badge attaché à l'uniforme. » Harry lui tend un verre. « Je m'appelle Harriet Mayfair. Et il paraît que je vous dois un verre. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna get ya' (Harriet)   I'm gonna get ya' (Harriet) EmptyLun 11 Nov 2019 - 16:42


   
   Elina & Harriet
   I'm gonna get ya'.

V



Plus les jours, semaines, les mois défilaient, plus Elina se demandait comment elle faisait pour garder ce boulot. Elle était à des années lumières d'être l'employée de la semaine et pourtant elle était encore là, présente, en train de refaire le lit et nettoyer la salle de bain de ces personnes dont l'argent était très loin d'être un problème. La demoiselle ne supportait pas son boulot qui était à l'opposé de ses propres principes de vie, être au service des autres, leur cirer les pompes... Chaque jour Elina était à deux doigts de prendre la porte et filer traîner dans les ruelles du Bronx, un joint dans une main et une bouteille de tequila dans l'autre. Vivre au jour le jour, tel était son idéal, traîner la nuit dans un bar, danser avec des inconnus accompagnée de trois grammes d'alcool dans chaque oeil. Laisser son esprit divaguer, être hors de ce monde et ce système de classe qu'elle détestait, voilà sa philosophie. Danser sur un lit était l'un de ses moyens pour oublier sa situation, d'échapper un petit peu au monde du travail... Elina confuse, tentait en vain de se rattraper... Une chose si peu évidente quand une certaine dose de drogue envahissait toujours une bonne partie de ses neurones. " Euh bien sûr madame... ou mademoiselle.. Enfin bref merci " Décidement sa confusion était toujours présente, à croire qu'elle adorait s'enfoncer toujours un peu plus dans sa connerie... Une verre ? Par simple réflexe, Elina répondit par le même sourire que cette inconnue affichait.. Apparemment la jeune femme acceptait son retour, mais était-ce pour le ménage ? Un mystère planait sur son invitation, du moins pour Elina, peut être que c'était son cerveau décalé qui marchait à l'envers. " A tout à l'heure.. " Sans attendre elle s'empressa de quitter la chambre.. A peine ferma t-elle la porte qu'elle claquait son front à l'aide de son poing.. " T'es vraiment pas nette ma vieille ! "

Continuant son tour des chambres comme si rien ne s'était passé, elle décida de faire un peu plus attention cette fois-ci.. Enfin hormis quelques bouteilles d'alcool qu'elle subtilisa dans certains mini bars.. La plupart du temps, les personnes qui dormaient ici ne se rendaient pas compte que cinquante dollars était ajouté sur leur facture, vu le prix de la chambre et des services proposés ici. Une fois son boulot terminé, elle revint sans attendre au niveau de la chambre de l'inconnue et décida de frapper avant d'entrer. Après tout, sans savoir pourquoi... Cette femme lui avait tapé dans l'oeil.. L'imaginant totalement nue en dessous ce peignoir, Elina aurait pu limite avoir de la bave en train de couler le long de ses lèvres. " Disons que je ne décline jamais une invitation.. Et puis je n'ai pas encore nettoyé toute votre chambre. " Lâchant un léger rire qu'elle tenta de dissimuler le plus rapidement possible, elle pouvait sentir de la chaleur s'émaner au niveau de ses joues. " A vrai dire.. J'me suis sentis obligée de terminer ma chanson.. Une sorte de TOC parmis tant d'autres. " Arrêtes de jouer la folle de service Eli, déjà que ta première impression n'a pas été un grand succès ! Un léger toussotement histoire de changer de sujet.. Voilà que la mexicaine se mit à la regarder de la tête aux pieds.. Cette prestence, ce tailleur, ces lunettes.. Elle dégageait quelque chose. " Elina Calderón.. Pour vous servir. Enfin servir.. pas dans le sens... Enfin après je.. " Putain mais qu'est-ce que tu fous ! Tu flippes peut être de perdre ton boulot, mais essayes d'aligner trois mots bordel !

Elina prit le verre que la demoiselle lui tendit avant qu'elle ne se présente à son tour. " Enchantée.. Et encore désolé pour la démonstration de tout à l'heure, d'habitude j'attends le coucher du soleil pour effectuer ce genre de chorégraphie. Et puis ce n'est pas vraiment la tenue appropriée.. " Dit-elle en tapant une pause avec ses fringues de soubrette. L'employée but une gorgée de son eau avant de se rendre compte d'une chose.. Niveau réactivité, elle était loin d'être la meilleure non plus.. " Je viens de me rendre compte que j'ai complètement oublié de remplir votre mini bars.. Je reviens tout de suite. " Elle sortit de la pièce pour rejoindre le couloir et attraper quelques fioles avant de revenir. " Tadam ! " Dit-elle en présentant ses bouteilles.. Faut vraiment que tu te calmes Eli' ... Baissant rapidement les yeux, elle fonça en direction du bar pour le remplir.. " Du coup je vous ai rajouté du rab, ça ne paiera pas la gêne de tout à l'heure, mais c'est tout ce que je peux faire au vu de mon superbe statut. " Elle sourit avant de se relever et regarder la cliente.. " Je ne sais pas si c'est indiscret..mais.. Vous travaillez dans quelle branche ? Dites moi si je parle un peu trop.. J'ai souvent tendance à prendre rapidement mes aises quand je suis en bonne compagnie. " Ouvrant grand les yeux au son de ses derniers mots, elle reprit.. " Enfin bonne compagnie.. pas que vous êtes bonne.. enfin si.. enfin je me sens bien " Elle soupira avant de s'asseoir sur le lit, baissant la tête.. " Pardonnez moi, ce boulot à tendance à me rendre à bout de nerf parfois ". Excuse...


WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
269
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
I'm gonna get ya' (Harriet) V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 269 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
I'm gonna get ya' (Harriet) V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna get ya' (Harriet)   I'm gonna get ya' (Harriet) EmptyLun 11 Nov 2019 - 18:11
Elina Calderón est, somme toute, très charmante. Au lieu de déclarer sa présence, Harry aurait peut-être dû se cacher pour mater, tout à l'heure... Quoique jouer les stalkers n'a jamais rien apporté de bon à quiconque. Et puis, elle n'aurait pas eu droit à un tel festival de gêne, si elles ne s'étaient pas toutes les deux rentrées dedans.

« Je ne vois vraiment pas ce que vous lui trouvez de mal, à cette tenue... » Certes, le féminisme a fait un bond de cinquante ans en arrière, mais ce n'est pas complètement désagréable pour les yeux. Alors que Harry sourit pour la centième fois en deux minutes, elle se rend compte qu'elle apprécie la compagnie d'Elina, ou que cette dernière est au moins est marrante. De quoi passer un bon moment, puisque visiblement, on ne compte pas réellement refaire la chambre. Elle apprécie néanmoins qu'on lui remplisse son mini-bar : il n'y a rien de plus triste que de boire de l'eau pétillante dans un hôtel de luxe. « Merci, j'apprécie. Je ressemble tant que ça à une alcoolique ? Plaisante-t-elle, moins pour rendre mal à l'aise que pour détendre l'atmosphère. » C'est qu'Elina est stressée, que ça se voit et que ça se sent. Il faut croire que le pouvoir de faire virer quelqu'un a le don de creuser un fossé avec ladite personne... Ou pas tant que ça.

Bonne, hein ?

« Je suis avocate. Répond-t-elle comme si ça n'avait pas vraiment d'importance. » Harry s'approche d'Elina et pose une main rassurante sur son épaule. « Je ne vais pas vous dénoncer. Ni vous manger. » Encore que ça, c'est tout de suite moins sûr. C'est peut-être dans sa tête, mais elle la sent plutôt réceptive. Pourquoi pas essayer ? Elina est belle, Harry est belle, elles sont belles... T'en as pas assez, Harry ? Elle chasse sa conscience et offre un sourire doux, un brin envoûtant. « Et si ce boulot ne vous plaît pas, eh bien, pourquoi vous ne le quittez pas ? » Bah oui, la vie, c'est tellement simple, Harry. Comme si tout le monde avait le choix. Comme si tout le monde pouvait se permettre de glandouiller. « Oubliez ce que je viens de dire, c'est stupide. » Elle semble soudainement remettre les pieds sur terre et se rappeler que la plupart des gens doivent bosser pour se nourrir. Même si elle est avocate, Harriet Mayfair a la tête de la meuf qui n'a jamais rien connu de difficile dans sa vie, qui a toujours été privilégiée... Et c'est le cas.

« Vous avez fini votre service ? Si c'est le cas, mettez-vous à l'aise, prenez quelque chose -ce que vous voulez- à boire. Et puis... Profitez ? Vous pouvez même danser sur le lit. Désormais, ma chambre est votre chambre Annonce-t-elle d'un air amical. » T'es si désespérée que tu dragues les femmes de chambre terrorisées, Mayfair ? C'est pas de la drague... Pas vraiment. Pour une fois qu'elle essaye d'être sincèrement gentille... La voila qui se trouve simplement bizarre. C'est bizarre, hein, de respecter les gens ? « Et tu peux aussi me tutoyer. Parce que j'ai l'impression d'avoir pris cinquante ans en deux heures. Je suis sûre qu'on aurait presque pu se croiser en boîte, en plus. Tu as quoi ? Trente ? Trente-et-un ans ? » Et elle l'aurait draguée, ouais. On ne passe pas sur un canon pareil. Le regard s'attarde un peu mieux sur la figure, sur les jambes, sur le décolleté. Parce que la tenue lui permet, et parce qu'au point où on en est... « Enfin... Tu peux totalement m'envoyer chier, si tu n'as pas envie de répondre. » Les yeux se fixent finalement dans ceux d'Elina. On dirait qu'elle sonde son âme, tant l'intensité de son regard brûle. « Et si elle te gêne tant que ça, n'hésite pas à l'enlever. Dit-elle en désignant la tenue du doigt. » Harry ne pense à aucun moment qu'on le fera vraiment... Mais quand elle se rend compte de sa trop grande audace, elle se rattrape comme elle peut. « J'ai un milliard de fringues dans la penderie. Sers-toi. » Ouf. L'honneur est à peu près sauf...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna get ya' (Harriet)   I'm gonna get ya' (Harriet) EmptyMar 12 Nov 2019 - 17:13


   
   Elina & Harriet
   I'm gonna get ya'.

V



Ce genre de situation était monnaie courante pour la jeune Calderon, elle possédait ce don pour se foutre dans des histoires celle-là.. La voilà qu'elle se retrouvait maintenant dans la chambre d'une cliente du Plaza Hotel, habillée en soubrette, un verre d'eau pétillante à la main, un sourire plus que taquin sur les lèvres.. Oui Elina savait parfaitement comment sourire selon les situations, il y avait le sourire malsain qui voulait dire à son interlocuteur de fuir loin et très vite, le sourire taquin, traduisant de manière général " Toi et moi, dans ces toilettes, dans deux minutes. " et bien entendu le bon vieux sourire hypocrite.. Celui qui énervait, qui rendait dingue n'importe qui, elle l'utilisait avec très grande précaution il ne faut pas s'inquiéter pour ça. " Dans la vie cette tenue est plus tendance utilisée pour faire craquer mes partenaires et avoir des places de concert gratuits... " Des places de concerts... Surtout de la drogue ouai mythomane ! Elle ne pouvait pas se la fermer cette conscience.. Eli avait d'autre chose à foutre que d'écouter toutes ces débilités. La mexicaine se mit à rire à la phrase de la jeune femme, alcoolique ? Non elle n'oserait jamais, et puis en y pensant, Elina était sûrement loin devant à ce niveau là, qui était-elle pour juger des actes des autres et de leurs soucis ? Et bien personne.. " Loin de moi cette idée.. Je sais juste que ce n'est pas a première que je remplis ce mini bar " Dit-elle en pointant du doigt la fameuse caverne d'ali baba.. " J'emporterai ce secret dans ma tombe.. Enfin sauf si un million de dollars tombe du ciel. " La femme de ménage sourit d'une manière si douce.. Oui Eli restait une grande rêveuse dans l'âme.. Non pas de prince charmant, mais de liberté.. Le jour où elle n'aura plus besoin de travailler pour profiter des bons petits moments de la vie, elle était loin de la poule de luxe.. Même si certaines fringues lui faisaient tourner la tête lorsqu'elle faisait du lèche vitrine, pétard à la main, en plein Manhattan.

Avocate ? Léger gloussement.. Heureusement qu'elle n'avait pas évoqué une certaine addiction à la drogue, même si elle n'était pas juge, elle restait tout de même une personne assez calée sur la loi et donc les bons petits séjours derrière les barreaux. " Je suis sûre que votre robe vous va à merveille. " Dit-elle sourire en coin.. Avant de l'effacer.. Tu peux pas t'en empêcher aguicheuse ! Oui elle était tout de même sur son lieu de travail et non pas dans le bar du coin avec son rouge à lèvre de pétasse. Une pression sur son épaule, un contact, un léger frisson incontrôlable parcouru le corps de la brune de la tête aux pieds. " Vous me rassurez.. J'avais peur de tomber sur une mangeuse d'organe dissimulée sous un superbe tailleur " Si tout était si simple, changer de travail, d'identité, de pays... Elle le ferait en un claquement de doigt.. Mais sa promesse envers sa mère, pour son paternel décédé, l'enfermait dans cette cage et Eli détestait être prisonnière de quelque chose. " Si vous connaissez l'adresse d'un bon génie.. Je demande que ça.. De chanter " ce rêve bleuuuu " sur un tapis volant.. Excusez moi, j'ai tendance à m'emporter. " Une rougeur présente sur ses joues.. Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais cette femme, ce pouvoir dissimulé sous cette tenue de personne importante, et puis sur son lieu de travail.. Tout ça mélangé et voilà une Elina au bord de l'implosion.

L'appel de cette fiole de tequila.. Cette invitation.. Elle bavait intérieurement rien qu'à l'idée de faire glisser ce liquide à l'intérieur de sa gorge. " Et bien je n'avais que cette étage à faire pour aujourd'hui.. Du moins aux dernières nouvelles. Donc on peut dire que ma mission est bien terminée. Je ne me permettrais pas... Sauf si vous faites de même bien entendu.. " Voilà que t'invite des clientes à picoler avec toi maintenant ? Pauvre fille.. Rohh ca va, il n'y avait pas mort d'homme non plus non mais oh ! " Je crois que j'ai eu mon quota de danse pour la journée. Enfin, une fois le soleil couché, c'est un tout autre jour. " Ses yeux noirs étaient posés sur ceux azurs de celle que l'on pouvait dénommer Harriet dorénavant. Une mine outrée, choquée, la bouche grande ouverte et la main sur le coeur.. " Trente ans ?! Dieu merci je n'y suis pas encore mais ça arrive à grand pas.. " Une fause tête de désespérée... Rah on te prend pour une vieille ! " J'ai vingt huit et vous ? Enfin toi.. enfin.. Désolé je dois encore m'adapter un peu. Et puis je ne suis pas sûre qu'on fréquente les mêmes endroits.. Sauf si vous.. Enfin si TU.. aimes le Bronx " Une légère grimace.. Oui son quartier n'était pas l'endroit de New York le plus fréquentable.. Toutes les petites frappes de la ville, c'étaient ses voisins et ses frères par la même occasion. A sa parole, Elina se mordit la lèvre inférieur par pur instinct, un simple réflexe qu'elle aurait préféré cacher à ses yeux. Un simple sourire remplaça rapidement son geste. " Tu es sûres de toi ?... Non ne réponds pas, c'est trop tard. " Un bout de langue tiré, elle se précipita en direction de la penderie avant de faire demi tour et choper une fiole de tequila dans le mini bar.. " J'ai besoin de me mettre dans l'ambiance.. " Un léger clin d'oeil et la voilà repartit en furie.. Prenant différentes tenues, toutes plus belles les une que les autres, elle s'enferma dans la pièce à côté.. Quelques secondes plus tard la voilà qu'elle sortit pour se diriger vers Harriet d'une démarche presque féline. Une magnifique paire d'escarpin noir accompagné d'une robe assez courte et moulante de la même couleur, ouverte au niveau du dos. Ces habits qu'elle portait devaient représenter plusieurs mois de salaire pour Elina, alors elle en profitait au maximum.. Arrivant au niveau de la jeune femme, elle lui fit quelques pauses comme elle avait le don de les faire. S'approchant un peu plus elle passa une main le long de la chevelure d'Harriet puis recula. " Alors tu me trouves comment ? " Oui sa fiole de tequila a déjà été ingurgité, ceci était tout à fait normal, enfin pour la mexicaine.



WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
269
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
I'm gonna get ya' (Harriet) V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 269 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
I'm gonna get ya' (Harriet) V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna get ya' (Harriet)   I'm gonna get ya' (Harriet) EmptyMar 12 Nov 2019 - 19:30
« Vingt-sept. Et je ne suis pas contre une visite guidée du Bronx. » Tant que c'est avec une nana aussi charmante qu'Elina Calderón, pourquoi pas. Harry en a visité, des endroits sordides... Et vous ne voulez pas savoir ce qu'elle y a fait. Bref, c'est l'histoire d'un autre jour. Car la voila toute absorbée par l'entrain et la malice de la femme de chambre. Elina est-elle seulement réellement femme de chambre ? La question lui a traversé l'esprit pour ressortir aussitôt. Femme de chambre ou médecin, quelle importance ? Elina Calderón a un sacré cul, et c'est bien ce qui compte, là, tout de suite.

Alors pendant que sa compagne du moment est entrain de squatter la salle de bain, elle se sert tranquillement un verre de whisky. Oh, elle le regrettera dans quelques heures, mais là, tout de suite, elle a envie de partager un peu de la bonne humeur d'Elina. Souris, Mayfair, tu n'auras même pas eu besoin de passer au club du coin pour emballer une jolie fille.
Quand on revient à sa hauteur dans une petite robe noire au dos indécent, Harry reste un instant hypnotisée par la vue. C'est bon, c'est définitif, elle la veut. Ses yeux traînent sur la chair dévoilée, sur les jambes interminables, sur la nuque dégagée... Et son sourire s'agrandit, abandonne sa bienveillance pour se faire plus sulfureux. 

Disons que je serais ravie de te l'enlever. Ça lui brûle les lèvres, mais elle se ravise au dernier moment. « Elle te va beaucoup mieux qu'à moi. Tu devrais la garder. Hausse-t-elle des épaules. » Les cadeaux, ça fait toujours plaisir, surtout si cette meuf vient du Bronx. Et puisque Harry ne tient pas spécialement à cette robe, pourquoi pas. Ça ne représente pas grand chose, pour elle, l'histoire de quatre petits chiffres alignés sur un chèque.

Elle s'assoit contre le rebord du bureau, observe la figure brune se pavaner avec une certaine délectation. Une gorgée de whisky lui brûle la trachée. « Et puis, t'es plutôt canon. Ça ne gâche rien. Se hasarde-t-elle avec un sourire en coin. » D'habitude, Harriet se tient loin du personnel. Ce n'est pas... Personnel, c'est simplement qu'elle ne veut pas se faire blacklister ici. Les gens n'acceptent pas tous d'être des histoires de cul, et il lui en faut peu pour générer du scandale. Mais Elina... Elina Calderón la met très en confiance. Sans compter qu'elle pourrait, effectivement, la faire virer d'un simple coup de fil. Ce ne sont pas des méthodes qu'elle emploie, mais c'est une police d'assurance suffisante pour se détendre.
Un doigt s'écrase compulsivement sur le verre, comme pour donner un tempo inexistant. Il y a le début d'un désir qui gigote entre les reins, et commence à se montrer désagréable. Tout de même. Harry ne perd jamais son apparence détendue et son air sûr de lui. C'est que sa confiance en elle a toujours été inébranlable. Qui pourrait refuser quoi que ce soit à Harriet Mayfair ? Qui pourrait résister à ce sourire, et à ce regard ?

« D'autres trouvailles ? Demande-t-elle d'un air trop innocent pour être vrai. »

Une nouvelle gorgée de whisky. Ses pupilles se dilatent, deviennent sombres. Oh, ça pourrait l'occuper tout l'après-midi. Disons qu'il y a pire que de mater une jolie fille défiler. Ses dents viennent mordre la lèvre inférieure. Elle ne remarque que maintenant que sa gorge est un peu sèche, et que ses reins commencent à chauffer agréablement. T'as envie d'elle, hein, Mayfair ? Incorrigible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna get ya' (Harriet)   I'm gonna get ya' (Harriet) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm gonna get ya' (Harriet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Abel Wilson ► Are you gonna bark all day little doggie, or are you gonna bite?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: manhattan - city center :: uptown :: The Plaza Hotel-