AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un peu de publicité pour notre jolie Leela qui recherche ses colocataires par ici ! Apparement Arco Ortaloni trouve Gabrielle de Musset très belle /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 3697710961

Partagez
 

 /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: /! (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMar 12 Nov - 0:17
rage against the machine.
Elle merdait. Plus obsédée que jamais par le boulot, Lyzianna passait chaque seconde possible en blouse, à soigner la vie de ses patients plutôt que la sienne, jusqu'à ce qu'on la mette dehors de force. "Je ne sais pas ce que tu fuis, Crowley, mais s'enfoncer dans le travail comme tu le fais n'est absolument pas une bonne idée. À trop tirer sur la corde, tu vas finir par la casser et tu ne peux pas risquer la vie de tes patients parce que ça part en live dans ta vie privée." La remarque avait été rude, mais juste, obligeant la blonde à se remettre en cause. Pourtant, affronter ses vrais problèmes n'était pas quelque chose qu'elle voulait, alors la blonde avait trouvé une nouvelle alternative : noyer sa vie dans autre chose. Le sexe avait été une bonne alternative. Elle avait cette personne dans sa vie, ni présente, ni inexistante. Une bonne baise occasionnel, un bon coup, pas de questions. Lyzianna se sentait bien dans ses bras, aimait venir dans son lit, aimait n'avoir rien à dire, rien à faire, sinon aller prendre une douche, se rhabiller et partir.

Mais parfois, même les meilleurs amants sont indisponibles et ce soir, elle se retrouvait seule avec ses pensées, alors la blonde avait rejoint un bar, le premier sur sa route et avait enchaîné les verres. L'alcool dans son système, elle n'y était pas très habituée. Une bonne chirurgienne n'avait pas le droit d'avoir la gueule de bois au bloc. L'avantage pour Lyzi était qu'elle avait besoin de peu de verres pour se mettre dans un état second. L'inconvénient est qu'elle n'était pas une fille bourrée très joyeuse. Elle détestait perdre le contrôle. Paradoxe. Pour oublier qu'elle perdait de contrôle de sa vie, la blonde décidait de s'intoxiquer à un produit qui allait lui faire perdre le contrôle de tout le reste. Et elle se haïssait pour ça, parce qu'elle ne pouvait s'empêcher de se rappeler tout ce que cela lui avait arraché d'innocence. Elle se souvenait de la première fois qu'elle avait bu à en être saoul... Du moins la première fois après la première fois. Elle avait fini la soirée dans un coin, à pleurer toutes les larmes de son corps de manière incontrôlable. Après cela, elle avait cessé de boire, ses quelques amis présents encore dans sa vie se moquant de son incapacité à gérer son vin. Jamais plus de deux ou trois verres. A peine assez pour avoir la tête qui tourne un peu puis de l'eau, beaucoup d'eau, pour vite contrer les effets. Et depuis un mois, la blonde ingurgitait de l'alcool jusqu'à perdre le contrôle et le fil de ses pensées. Comme la seconde première fois, la première fois, il y a un mois, elle avait fini dans les toilettes du bar, la porte close, les jambes relevés sur la cuvette, roulée en boule à pleurer toutes les larmes de son corps, jusqu'à ce qu'elle reprenne le contrôle de ses mouvements et de ses pensées. La deuxième fois, elle avait fini dans le lit d'un de ses amants récurrents. Maintenant... elle buvait et essayait de ne pas penser à ce qu'il se passait ensuite, se maudissant d'être si faible, se détestant le matin, ne supportant plus son reflet. Elle qui n'avait jamais vraiment aimé se regarder, ne supportait même plus son propre regard.

Sans trop savoir comment elle en était passé du troisième verre à la porte d'un appartement qu'elle ne connaissait que trop bien, Lyzi se retrouva, stupidement, à appuyer sur le bouton de la sonnette, la tête appuyée contre la chambranle de la porte, les yeux rivés sur l'objet qu'elle entendait faire « dring dring » à l'intérieur chaque fois qu'elle appuyait dessus. Il était tard ou tôt, elle ne savait plus trop. Elle savait qu'il faisait nuit. Elle savait qu'on l'avait foutu dehors parce qu'elle n'aurait sans doute pas envisagé de quitter sa chaise au bar si on ne l'avait pas mise dehors, mais après, tout le reste, c'était quand même drôlement flou. Est-ce que l'appartement était tout proche du bar pour qu'elle ait atterri là plutôt que chez elle ?

La porte s'ouvrit finalement et elle ne prêta pas vraiment attention à la réaction de celle qu'elle avait déranger en plein milieu de la nuit. « S'lut ! J'dérange ? », demanda-t-elle, se foutant un peu de la réponse, alors qu'elle redressait la tête et mettait un pied devant l'autre pour entrer dans l'appartement, sans même attendre d'y être invité. « J'ai chaud ! T'as pas chaud toi ? » Joignant le geste à la parole, Lyzianna ôta sa veste, mais ayant toujours chaud, elle enleva aussi son T-shirt, restant en soutien gorge et jean. Elle s'écroula à moitié sur le canapé alors qu'elle essayait de marcher et virer ses chaussures en même temps. « P'tain d'godasses ! » Elle tira sur la première et la balança par-dessus sur épaule et le canapé, puis la seconde qu'elle abandonna là. « T'as un truc à boire ? J'ai b'soin d'une bière ! » Elle s'arrêta, relevant un regard vitreux vers celle qui fut autrefois son ami. « J'te dérange ? T'étais en train de baiser quelqu'un ? »


Se redressant maladroitement, elle commença à se diriger vers la chambre. « Dynah ? T'es là ou quoi ? »

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.


Dernière édition par Lyzianna Crowley le Mer 13 Nov - 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
316
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 316 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMar 12 Nov - 14:54
La porte sonne. La porte sonne ?... Il est quoi ? Son regard brumeux jette un coup d’œil à l'écran de son téléphone. Quatre heures. Putain, sans déconner ? Quatre heures ? Qui sonne chez quelqu'un à quatre heures du matin ? Harry dépose un baiser sur la tempe de la nana qui ne dort plus qu'à moitié, se lève et s'enroule dans une robe de chambre pour aller ouvrir.

Quand la silhouette de la blonde se découpe dans l'entrebâillement de la porte, tout son corps est pris d'une stupeur glaciale. Comme pour se rassurer que ce n'est pas un rêve, qu'elle s'est bien réveillée tout à l'heure, en entendant la porte sonner, Harry cligne plusieurs fois des yeux, se pince même le bras. « Hey. Euh... Non. Enfin... Répond-t-elle un peu au pif, de sa voix semi enrouée. » De toute façon, Lyzianna est déjà entrain de prendre ses aises dans l'appartement. Très bien. Elle est visiblement pas mal alcoolisée, et le cœur de Harry se sert à l'idée que ça puisse être à cause d'elle. Elles. Depuis l'autre soir, Mayfair n'a même pas osé appeler ou forcer la blonde dans une discussion. C'était trop dur. C'est toujours trop dur. Se déplacer, parler, avaler, respirer... Tout devient tellement difficile, quand Lyz est dans les parages. Et pourtant, Harry ne peut pas se résoudre à la mettre dehors, ni à l'engueuler, ni même à lui adresser une remarque piquante. Car elle saigne. Tout l'être saigne encore de leur dernière entrevue.

Tu n'aimes que toi, Harriet, rappelle-toi.

La nudité chez Lyzianna la dérange moins que son état d'ébriété avancé. « Lyz, il est quatre heures du matin... Tu devrais rentrer chez toi. Se contente-t-elle de grommeler à sa meilleure amie qui se pavane dans son appartement. En plus, t'as déjà l'air d'avoir remplacé l'intégralité de ton sang par de l'alcool, alors avec une bière supplémentaire... » Mais putain, qu'est-ce qu'il lui est arrivé ? Fais pas l'innocente, Mayfair, tu es arrivée. Après réflexion, peut-être qu'elle ne devrait pas laisser Lyzianna rentrer chez elle dans cet état. Il pourrait lui arriver un truc. N'importe quoi. Une partie d'elle doit aimer que la blonde se soit dirigée là, plutôt qu'ailleurs. Ça veut dire quelque chose, non ?... Harry s'y raccroche bêtement. « Ta sœur est pas là, Lyz. Je te l'avais promis : c'est fini. Explique-t-elle alors que le cœur se plie à son maximum pour essayer de disparaître. » Elle ne sait pas si c'est à cause de Dynah, qui pollue son esprit à la moindre mention, ou si c'est l'état de Lyz, peut-être les deux. Du reste, il y a bel et bien quelqu'un, et à tapager de la sorte, elles risquent fort de gagner une spectatrice. « Lyz... Ça suffit. Ne... Elle n'a rien à voir là-dedans. Viens. » Harry rattrape la blonde et pose ses mains sur ses épaules pour la rediriger vers une autre chambre. Elle n'aime pas tellement ce qu'on lui inflige, parce qu'il n'y a aucun scénario où Lyzianna ne lui en voudra pas le lendemain (si c'est possible de lui en vouloir davantage). Mais a-t-elle vraiment le choix ? « Pose-toi dans la chambre du fond, ok ? Je te ramène des fringues propres pour dormir. » Tout son être lui crie que c'est une mauvaise idée. Que ça va mal finir. Or elle se sent au moins obligée d'essayer... Elle lui doit bien ça, non ?

Sauf que lorsqu'elle revient de l'énorme dressing qui jouxte sa salle de bain, Lyzianna n'est pas dans la chambre du fond. Merde. « Lyz ? T'es où, bordel ? » Elle dépose les fringues sur le lit et va faire les autres chambres pour essayer de la trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMar 12 Nov - 17:01
rage against the machine.
Ça faisait mal de la voir. Parce que depuis des années, Lyzianna n'avait accordé sa confiance qu'à peu de personne. Aucun, en dehors de sa famille, n'avait réussi à obtenir autant qu'elle qu'Harriet... Alors oui, cela faisait mal, même juste de la voir, mais heureusement, l'alcool savait endormir son système, assez pour que son cœur ne saigne pas trop de la voir. Pourquoi était-elle même là ? Elle n'en savait rien. Elle savait juste qu'elle était arrivée ici et qu'elle n'était assurément pas en état de trouver comment rentrer toute seule chez elle après avoir déjà fait tant d'effort dans son état second. « D'accord ! », dit-elle, regardant la brune, hochant la tête, avant de la regarder avec des points d'interrogations dans les yeux. « C'est par où chez moi ? » Question toute innocente, d'une demoiselle trop perdu dans son propre esprit.

Harry ne voulut pas lui donner de bière et bien qu'elle eut envie de protester, la demoiselle fut soudainement plus intéressé par le fait de savoir si elle était seule ou pas et se dirigeait déjà vers la chambre de sa meilleure amie, appelant sa sœur. Elle aurait pu rire ou pleurer ou les deux, mais elle se contentait simplement d'essayer de mettre un pied devant l'autre sans trébucher, ce qui était un bon début. Son ancienne amie argumenta que la cadette Crowley n'était pas là, avant de la rattraper, posant les deux mains sur ses épaules dénudées. La blonde frissonna, les doigts de la brune semblant gelées sur sa peau surchauffée. « Ah bon ! Elle est pas là ? C'est qui alors ? Ma mère ? » Elle rit elle-même de sa blague stupide, alors qu'Harry continuait de la pousser dans une autre chambre, un autre endroit, lui demandant d'attendre ici qu'elle revienne. Mais la blonde ne resta pas plus d'une seconde ou deux une fois seule, reprenant déjà la direction de l'autre chambre. Elle savait pour l'avoir testé que le lit d'Harriet était bien plus confortable et elle n'avait aucune envie d'être exilé à l'autre bout de l'appartement, alors que les choses allaient forcément être bien plus amusantes dans la chambre de la fille Mayfair. Les choses étaient toujours beaucoup plus amusantes dans la chambre de la fille Mayfair.

En chemin, Lyzi se délesta de son pantalon, qu'elle laissa devant la porte de la chambre d'Harriet, alors qu'elle entrait, vêtue uniquement de ses sous-vêtements dépareillés. Un shorty bleu et un soutien-gorge simple noir, voilà tout ce qui couvrait désormais son corps. Elle vit une forme allongée, mais plus vraiment endormi, dans le lit, dans la faible lueur de la lune à travers les rideaux, seule source de lumière. « Salut ! Moi c'est Lyzianna », dit-elle joyeusement en se jetant sur le dos, sur le lit, à côté de la fille qui rebondit en grognant sous l'impact. "T'es qui putain ?" « Lyzianna ! Je viens de te le dire », dit-elle en roulant des yeux. « Si tu t'es pas lavé les oreilles, j'ai un peu peur pour ton cul, j'avoue. » "Non mais t'es sérieuse ! Je dormais et tu me réveilles pour m'insulter ?" Lyzianna fit mine d'être offusquée. « Moi ? T'insulter ? Jamais ! Je te dis juste mon nom ! » "Et qu'est-ce que tu fous là ?" Elle haussa les épaules. Qu'est-ce qu'elle foutait là ? Bonne question. Elle ne le savait pas vraiment elle-même. Alors après plus de temps que nécessaire pour y réfléchir, elle haussa une nouvelle fois les épaules. « Je viens me faire baiser ! Harry baise bien et j'ai besoin de baiser. Elle baisse bien hein ? Tu trouves pas ? » L'autre continua de s'exciter, haussant la voix, tant et si bien qu'il était presque sûr que même les voisins devaient l'entendre, alors qu'elle demandait à la blonde si elle était tarée, qu'elle devrait arrêter de picoler et d'autres mots doux à types d'insultes à sa vertu. Pendant ce temps, totalement insensible à la furie de l'autre, Lyzianna se releva du lit, se dirigeant vers le placard d'Harriet pour chercher des fringues. Maintenant qu'elle était pratiquement nue et qu'elle avait une conversation suivi et plus de verre à la main, Lyzi commençait à reprendre un peu le contrôle de ses esprits. Les pieds nus sur le sol aidaient aussi et tout ce froid avait tendance à lui dégriser un peu les neurones. Assez en tout cas pour qu'elle ait conscience que nue et sans activité physique, elle finirait par choper mal.

Elle ôta son soutien-gorge qui tomba au sol, avant d'enfiler un T-shirt long appartenant à Harry et avec lequel elle dormait souvent à l'époque où elles avaient été ensemble, au moment où cette dernière entra dans la chambre. L'autre était déjà en train de se rhabiller en continuant de l'insulter copieusement. « AAAAAAAAH Harry, tu tombes bien ! Ta nana du soir n'est pas très drôle. Elle ne veut pas d'un plan à trois. » Se dirigeant à nouveau vers le lit, Lyzianna s'y assit pour regarder la brune avec un regard équivoque. « Je me disais qu'on pourrait pimenter un peu les choses pourtant ! Quitte à se faire baiser, autant y prendre son pied, non ? » Pour la pauvre demoiselle bien mal placée entre les deux anciennes amies, la phrase avait dû être prise au sens littérale, mais Harriet ne pouvait pas ne pas comprendre le sous entendu moral. Tu m'as bien ''baisé'' en te foutant de ma gueule, en te tapant ma sœur. Maintenant baise-moi littéralement, physiquement. Harriet connaissait trop Lyzianna pour ne pas entendre le jeu de mot dans son ton et pour ne pas lire entre les lignes. « Mais nous deux seulement, ça me va aussi. J'ai appris quelques petits trucs sympa depuis la dernière fois, tu sais ? »

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
316
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 316 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMar 12 Nov - 18:17
Il lui faut moins de deux minutes pour retrouver Lyzianna, mais aux éclats de voix qui font vibrer les murs, on devine que le mal est déjà fait. L'espace d'un instant, juste avant de passer la porte de sa propre chambre, Harry songe à fuir. Loin. Elle ne sait pas où... Un endroit où elle n'aura pas à supporter la vue de Lyz. Car elle arrive à se figurer, maintenant, que la blonde est moins là pour chercher un refuge que pour se venger. Il n'y a que ça qui la pousserait à agir de la sorte, non ? Ça et l'alcool. Tu peux pas la laisser, Harry, tu lui dois bien ça. Le cœur s'égratigne un peu plus contre les côtes. A chaque pas de plus qui la conduit vers la blonde, les battements hurlent plus fort dans la poitrine.

Et à la seconde même où elle franchit le seuil de la porte, une baffe vole dans sa direction. Très bien. Sa mâchoire se remettait déjà à peine de la précédente...

« C'est pas... Ma nana du soir, s'apprête-t-elle à plaidoyer, avant de se raviser. Wendy, attends, s'teuplaît, je peux t'expliquer... » Elle n'arrive même pas à lancer un regard furieux à Lyz. C'était une nana d'un soir. Et elle s'en tape complètement. Lyz aura beau lui lancer des pierres qu'elle prendrait son parti face à n'importe qui. « Ne m'appelle plus tant que t'auras pas réglé tes affaires, Trish. Non, en fait, oublie carrément mon numéro. » Ouais, elle a donné un faux nom, non, elle n'est pas spécialement fière. Et l'inconnue se barre, l'abandonnant seule avec ses démons. Avec son démon. Lyzianna. Lyzianna qui l'aguiche. Harry regarde les jambes infinies, l'air de sérieusement hésiter. Lyz est magnifique, c'est un fait. De ce qu'elle s'en rappelle (et elle se rappelle de chaque seconde), Lyz est douée au pieu. La vérité, c'est que s'il y a une personne dans sa longue, très longue liste de relations, avec qui elle aurait voulu que ça marche, ça n'aurait même pas été Dynah. Ça aurait été Lyz. Parce que Lyz sait l'appréhender, la comprend, l'a soutenue à chaque étape de sa vie... Lyz sait comment Harry fonctionne. Et c'est ce qui fait le plus mal : Lyz sait. Et Lyz a raison.

C'est ce que tu veux, Harry, t'es sûre ?
Pourquoi pas ? Harriet Mayfair a toujours réglé ses affaires par le sexe ou par l'argent. Après tout, le sexe ne représente pas grand chose. Pas pour Harry, et il faudrait que les gens commencent à le réaliser. Peut-être que c'est leur nouveau départ. Est-ce qu'après ça, on lui pardonnera d'être un trou du cul ? 

Le silence s'étire douloureusement. La gorge est sèche, les pupilles noires.

« T'es bourrée, meuf. Pas que ça t'aies jamais empêché de bien baiser, mais pour le consentement, c'est tout de suite moins sûr. »

Ça veut totalement dire que ça ne la dérangerait pas, autrement. Cette réflexion manque d'ailleurs d'un peu de conviction, pourra-t-on se dire. Mais maintenant que l'idée lui martèle le fond du crâne, elle essaye de rentrer le moins possible en contact visuel avec Lyz, tente même la carte de l'extrême nonchalance, alors que la situation est complètement absurde.

C'est peut-être votre nouveau départ, Harry. Elle continue de se persuader.

Elle contourne le sommier, pose sa robe de chambre sur une chaise en dévoilant culotte et débardeur, puis s'installe dans les draps. « Dors. Demain je te ramènerai chez toi. Si demain tu ne me re-détestes pas... » Assise contre la tête de lit, Harry soulève la couette et tapote la place à côté d'elle. Tu vas pas dormir, Harriet, tu sais ça, hein ? C'est clair qu'avec le cœur en vrac et le souffle qui s'amuse se couper net toutes les trente secondes, elle ne risque pas de dormir. La présence de Lyz dérègle complètement ses capteurs.

C'est peut-être votre nouveau départ, Harry.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMar 12 Nov - 20:41
rage against the machine.
La gifle surprend Lyzianna, mais une petite partie d'elle exulte au geste de l'autre fille, avant que toute son attention ne soit plus tournée que vers son objectif final : se montrer la plus aguicheuse possible. Elle s'en foutait de l'autre. Elle ne voulait plus la voir. Qu'elle s'en aille. Elle n'était pas intéressante. Harry l'était beaucoup plus... ou Trish, apparemment, ce soir.

La fille partie, Harriet n'ayant pas fait tellement d'effort pour la retenir, Lyzi afficha un petit sourire satisfait, bougeant un peu ses jambes en se penchant en arrière, la regardant avec des yeux qui l'invitait à se rapprocher. Et elle vit l'hésitation dans les yeux de la brune. Elle la vit hésiter, attirée inlassablement. C'était presque trop facile. Harriet ne savait pas dire non à une partie de jambes en l'air. Harriet ne savait pas dire non à une fille (ou à n'importe qui) à moitié nu, lui quémandant du plaisir. Et pourtant, elle résista, peu convaincu, mais agissant dans ce sens. Presque, Lyzianna aurait put être déçue. Presque, elle aurait pu se dire qu'elle avait échoué, mais non. Ce n'était que reculer pour mieux sauter (sans mauvais jeu de mots) et elles le savaient toutes les deux. Elle n'était même pas convaincue quand elle lui disait qu'elle était trop bourrée pour consentir vraiment. Malgré tout, Lyzi roula des yeux. « Ooooh allez ! Tu sais que c'est pas vrai. Je sais ce que je veux. » Pas qui. Elle ne la voulait même pas vraiment elle. Elle voulait juste du sexe torride et elle avait juste la meilleure personne pour ça sous la main. Ça n'était pas une question de la désirer elle plutôt qu'une autre. C'était juste une histoire de désir primaire. Et tant pis si elle devait le regretter le lendemain. Tant pis qu'elle le regretterais assurément le lendemain. Ce soir, elle s'en foutait. Ce soir, elle n'avait pas de conscience.

Regardant la brune se mettre au lit, se mordant la lèvre en détaillant son corps plus qu'agréable, la blonde finit par se lever, contournant le lit à son tour pour aller se placer de l'autre côté, s'allongeant sur le matelas, les yeux toujours posés sur le corps de rêve de la fille Mayfair. Elle était sexy. Elle ne pouvait pas le nier. Elle n'avait, après tout, aucune raison de le nier. Alors, elle s'allongea complètement à côté de celle qui fut son amante, puis sa meilleure amie, avant de devenir... ce qu'elle était maintenant. Un sourire amusé sur les lèvres, la blonde se recouvrit de la couverture, ne laissant que sa tête dépasser, observant l'autre. « Alors, Trish hum ? »

Et puis elle rit. Elle rit, avant de plonger entièrement sous la couette, disparaissant à la vue d'Harriet, mais ne lui laissant pas vraiment le temps de se demander où elle comptait aller, alors que déjà, elle se glissait entre ses jambes, embrassant sa culotte, son souffle chaud traversant le tissu pour aller à la rencontre de la peau sensible caché en dessous. Elle posa ses deux mains au-dessus des fesses de la brune, l'attirant pour l'allonger plus dans le lit, lui offrant ainsi un meilleur accès à l'objet de ses convoitises. « Ne bouges pas », ordonna-t-elle, le ton assuré, ne laissant aucune place à la réplique. Tirant sur le tissu, elle écarta la culotte des plis désirés, sans lui retirer le sous-vêtement et plongea entre ses jambes, la dévorant comme elle en avait rêvé depuis qu'elle était entrée dans l'appartement. Elle savait trop bien comment la faire cesser toute résistance. Elle savait trop comment jouer de sa langue sur ces zones sensibles qu'il fallait chercher un peu pour savoir correctement comment la satisfaire. Et elle savait comment travailler vite, pour obtenir les sons désirés. Gardant une main sur l'une de ses fesses, elle tira l'autre hors de la couverture pour la glisser tout le débardeur d'Harriet, allant saisir un de ses seins, pour caresser son mamelon déjà dressé du pouce. Elle savait reconnaître les sons, Lyzianna. Elle savait tous les reconnaître. Du gémissements de frustration vaincu au râle de plaisir, de l'orgasme simulé à la vraie jouissance atteinte. Et elle allait la faire jouir. Au oui, elle allait la faire jouir. Si intensément qu'elles allaient arrêter, toutes les deux, de penser à Dynah.

L'image de sa sœur s’immisçant l'espace d'une seconde dans son esprit, elle griffa son aréole, le son douloureusement plaisant sortant de la gorge d'Harry chassant l'image, alors qu'elle redevenait plus caressante, même si elle n'allait pas lui donner du sexe doux. Non. Elle allait la faire supplier. Parce qu'Harriet n'aimait pas le sexe doux des amoureux transits. Elle aimait supplier et entendre ses partenaires supplier. Alors elle allait la faire supplier. Et peut-être qu'elle lui ferait mal, un peu... juste pour se faire du bien à elle.

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
316
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 316 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMar 12 Nov - 22:26
Harry baisse sa garde quand la blonde vient la rejoindre dans le lit, l'air de se coucher. « Sans commentaire. » Trish. Diminutif de Patricia. Une identité toute fabriquée qui lui permettait d'oublier ses problèmes personnels, qui lui permettait de draguer sans avoir à penser à Dynah, sans avoir à culpabiliser pour son amitié brisée avec Lyzianna. Ouais, ça fait du bien, parfois, d'être quelqu'un d'autre. Elle n'a aucune envie de s'expliquer ou de se justifier, car ça serait admettre à quel point elles lui manquent. A quel point le cœur traverse un désert aride de sentiments et d'affection. Maintenant qu'elle est avec Lyzianna, c'est comme si il y en avait trop. De sentiments. Trop de choses qui se mélangent, trop de choses qui tentent de l'étrangler.

Elle passe ses mains deux secondes sur son visage. Et ce sont les deux secondes de trop. Ses muscles se crispent automatiquement quand elle sent le corps de sa meilleure amie se faufile entre ses cuisses. Putain. Alors que sa peau glisse contre le matelas à l'impulsion de Lyz, Harry se remonte sur ses coudes, comme pour s'apprêter à dégager de là. Mais le corps est fébrile, et l'ordre termine d'achever toute once de résistance. Bouge, Mayfair, c'est pas raisonnable. Elle a beau se le répéter, se hurler de bouger, ses coudes ne font que mieux flancher pour la faire retourner au matelas. Petit à petit, la raison est matraquée, enterrée pour laisser place au désir qui coule entre les reins. Et le souffle qui s'accélère à chaque mouvement que les lèvres exercent ci en bas. Et la peau qui frissonne aux doigts qui coulent contre la chair. Si aucun signe ne trompe, Harry grince des dents, se pince la lèvre pour s'empêcher de perdre complètement le contrôle.

C'est pas raisonnable, Mayfair.

Les braises de la conscience paraissent avoir de la difficulté à s'éteindre. Pour une fois que c'est chez elle plutôt que chez Lyz... Le monde tourne à l'envers. « Tu sais que tu vas regretter, demain, hein ?... A-Ah ! Bordel ! » Elle retient de justesse un continue. Son corps, pourtant, réclame silencieusement à sa place. Harry ne sait même pas pourquoi elle s'évertue à dissimuler son plaisir. Lyzianna connaît les moindres recoins de son anatomie, les moindres faiblesses de son désir. Et ses doigts plongent dans les mèches blondes, encouragent instinctivement l'autre à poursuivre son oeuvre, avant de se raviser. Ses paumes se retirent, puis se cristallisent sur le drap, alors qu'elle tente vraiment, de toutes ses forces, de ne plus toucher quoi que ce soit qui appartienne à Lyz. Le brasier qui se forme dans son bas-ventre proteste, évidemment, renvoyant des vagues de frustration et consternation à travers tout l'organisme.

« Lyz... Gémit-elle suppliante. » Quant à savoir si elle en demande plus ou si elle souhaiterait plutôt qu'elles arrêtent, rien n'est moins sûr. Tu connais le mot raisonnable, Harry ? Ça n'a rien à voir avec la raison, finit-elle par se figurer. Il s'agit de désir pur. De cette énergie qui envahit chaque parcelle de peau à chaque fois qu'on l'effleure. Or, dans ce qui semblerait être une énième tentative, Harry se contorsionne légèrement pour attraper le col de Lyzianna à tâtons. « Arrête. Viens ici. » Ha... Vilaine, vilaine Harry. Au moment même où son regard, noir, plonge dans celui de son amie, elle sait qu'on devinera. Elle sait que Lyzianna verra, là, au fond de ses pupilles dilatées, qu'elle n'a pas du tout envie qu'on arrête net, mais plutôt qu'elle veut qu'on arrête pour redistribuer les cartes du pouvoir. Car il est unilatéral. Car Lyz l'a rien que pour elle. Car Harry n'a d'autres choix que d'être à sa merci, tant qu'elles seront comme ça.  
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMer 13 Nov - 22:01
rage against the machine.
Elle lui manquait, son amie. Elle lui manquait terriblement. Sa vie lui manquait. Sa meilleure amie, sa sœur... Il était si facile de retomber dans leurs vieilles habitudes, Lyzi se moquant des bêtises qu'Harriet pouvait faire pour obtenir des relations sexuelles et Harry riait en lui disant d'arrêter de se moquer... C'était si simple et ça faisait mal, lui confirmant qu'elle n'aurait jamais dû venir, comme elle refusait de répondre à sa sœur, par peur de revenir vers elle en une seconde, plus désespérée que jamais. La blonde préférait rester en colère et agir de manière impulsive, comme en profitant du fait que Harriet la quittait des yeux deux secondes pour se glisser entre ses cuisses.

La blonde sourit, satisfaite, quand elle entend le plaisir de son ancienne amie, sent ses mains sur sa tête, trop fugace, avant qu'elles n'aillent s'accrocher ailleurs. Elle peut encore profiter de sa position de force quelques secondes, avant que la brune ne tire sur le col de son T-shirt pour l'arracher à son petit jeu. Sa langue lui dit d'arrêter, mes ses yeux trahissent tout ce qu'elle désire vraiment et alors qu'elle croise son regard, Lyzianna affiche un regard carnassier, profitant de l'impulsion pour remonter le long de son corps, jusqu'à sa bouche, l'embrassant avec force, le goût de son nectar du plaisir toujours sur les lèvres.

Profitant de cette nouvelle distraction, Lyzianna attrapa les deux mains de la jeune femme et les remonta au-dessus de sa tête pour lui maintenir les poignets d'une main. Elle quitta ensuite sa bouche et sourit de plus belle, carnassière. « Cesse d'être une vilaine fille », lui intima-t-elle sa main libre redescendant pour attraper le bout de tissu qui cachait ses parties intimes, tirant dessus pour le faire descendre assez pour avoir juste un accès plus simple. La culotte au niveau des genoux, elle l'abandonna là et fourragea immédiatement entre ses jambes, ne lui laissant aucun répit alors qu'elle la savait déjà prête. Fut un temps, elle avait adoré ça. Réellement. Harriet avait probablement été l'un des meilleurs coups de sa vie. Sa plus longue histoire de fesse et d'amitié. Elle ne devenait pas amie avec ses maîtresses en général. Elle ne devenait amie avec personne. Pourtant, Harry avait réussi, là où toutes les autres avaient échoué, parce qu'elle était différente. Elle était rafraîchissante, ne lui demandait rien, sinon s'amuser et le sexe était aussi bon avec elle que les moments où elles faisaient juste des trucs entre copines. Alors quand le désir n'avait plus été suffisant pour leur assurer une relation intime pouvant perdurer, quand d'autres choses s'étaient greffées, quand le besoin de s'envoyer en l'air avec d'autres avait été plus fort que leurs ébats à elles, elles avaient juste arrêté, se contentant de sortir pour s'amuser, de s'éclater, de se confier des choses... Elles étaient devenues amies sans vraiment s'en rendre compte et avec le temps, elles avaient perdu le plaisir d'être amantes. Il était difficile de parler de ses parties de jambes en l'air avec la fille qu'on s'envoyait. « Laisse-moi faire », souffla-t-elle à son oreille, glissant sa langue le long de son lobe. « Sois une bonne fille. Viens pour moi. Je veux te voir jouir, Harry. » Parce que mine de rien, même si elles n'étaient plus amantes, dans son souvenir, Harriet restait l'un des meilleurs coups de sa vie et le souvenir de son visage dans la jouissance avait encore aujourd'hui le don de l'exciter assez pour qu'elle puisse se satisfaire elle-même quand elle n'avait personne à se mettre sous la main. Elle s'était demandée, quelques fois, ce qui l'empêchait de retourner dans les bras d'Harriet. Toutes les deux savaient se faire du bien sans y mettre de complications, mais la réponse avait toujours été définitivement non. Parce qu'Harriet ne pouvait que lui faire du mal et elle le savait. Leur relation n'aurait pas été assez saine si elles y avaient ajouté le sexe et Lyzianna avait déjà trop conscience alors que leur amitié était une brique essentielle à sa stabilité.

La preuve en était, aujourd'hui. La brique avait été broyé des mains de la brune et Lyzianna s'était complètement écroulée. Elle savait que ce qu'elles faisaient était mal. Elle allait assurément le regretter le lendemain matin. Mais pour le moment, tout ce qu'elle voulait, c'était faire des choses sales avec Harriet. Elle voulait la voir jouir sous ses doigts, sous la langue. Elle voulait la baiser et lui faire oublier Dynah, oublier son nom, oublier tout ce qui n'était pas elle. Elle voulait lui faire payer et peut-être... peut-être, alors, elle regretterait de lui avoir fait ça. Peut-être qu'elle pourrait regretter de l'avoir perdue comme amie. Peut-être qu'elle pourrait, elle, aussi, oublier. Elle ne verrait plus Harry que comme cela, jouissant sous ses doigts, la suppliant de lui faire telle ou telle chose. Elle aussi, peut-être, après ça, elle pourrait oublier sa sœur dans les bras de sa meilleure amie. Peut-être que la culpabilité pourrait lui faire voir d'autres images. Elle l'espérait, parce que tout cela la rendait folle.

« Dis-moi ce que tu veux, Harry », ronronna la blonde, la doigtant toujours lentement, prenant son temps pour la titiller, sans vraiment faire grimper le désir. Elle ne voulait pas qu'elle vienne tout de suite. Elle voulait la faire brûler un peu avant. Elle voulait la salir, tant par les mots que par les gestes. Qu'elle la supplie, lui dise quoi faire, lui dise comment le faire, sa langue aussi maudite que son corps traitre. « Dis-moi comment tu veux que je te prenne. »

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
316
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 316 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyJeu 14 Nov - 18:20
Le baiser la sonne. Malgré l'ampleur de son égo ébréché, le putsch échoue, et Lyzianna garde total contrôle sur la situation. Ses mains ne tentent même pas de se défaire de l'étau, pas encore, tant Harry préfère profiter de chaque petite friction du corps contre le sien, plutôt que d'opposer résistance. Elle est normalement douée pour les jeux de pouvoir, mais elle sait aussi qu'avec Lyz, c'est presque peine perdue : on la connaît trop bien pour user des ruses et des mesquineries classiques. C'est comme si sa meilleure amie possédait une télécommande de son corps et de son esprit, et qu'elle pressait chaque bouton en connaissance des terribles choses qu'ils feraient. Harry est trop lucide et trop consciente de ce pouvoir pour oser la froisser. Mais ça ne l'empêche jamais de se battre, même juste pour la forme. C'est qu'elle doit au moins se montrer digne adversaire, pour que la bataille et son fruit soient satisfaisants. Et il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de moyens différents de répliquer.

Lorsque Lyz susurre au lobe, un sourire taquin ourle les lèvres de Harry. Un râle de désir délicieux et assumé réussit à passer au travers. Elle paraît presque volontairement lâcher prise. Ses muscles se tendent, son bassin meut légèrement contre les phalanges expansives. Si on lui demande avec tant de ferveur, Harriet Mayfair ne rechigne jamais à jouir. Mais les mouvements et les entrelacs de corps ne sont pas assez échaudés pour qu'elle vienne tout à fait. Ça, elle le devine, c'est une volonté de Lyzianna. Pour la faire souffrir, peut-être. Pour la faire mieux apprécier plus tard, possible aussi. 
Et, concentrée sur toutes les choses horribles et délicieuses qui se trament dans ce lit, Harry en arrive à oublier le désastre de leur relation. Harry arrive à oublier l'image persistante de Dynah qui hante ses songes et menace sa vie telle une épée de Damoclès. Putain, c'est bon. Les gestes sont d'autant plus satisfaisants physiquement qu'ils délestent l'esprit d'un poids qui la fait souffrir depuis trop de temps.

Ils ne sont pas seulement satisfaisants, ils sont libérateurs.

Au fur et à mesure qu'on joue, ses reins se liquéfient davantage, brûlent du cœur à l'âme. Elle pourrait céder. Céder maintenant. Il est des orgasmes préfabriqués qu'on sait lâcher à demi-satisfaite. Mais quel plaisir ? Elle est tentée, tout de même. Pour faire enrager Lyz, pour égratigner la confiance. Mais la frustration, de son côté, serait trop difficile à gérer par la suite. On veut jouer ? Jouons. Habituée de la mesure du désir, de la tension, et des nerfs, Harry se contente d'afficher son sourire le plus mutin, comme pour provoquer assez, comme pour qu'on lui donne satisfaction plus vite, peut-être. Elle n'espère pas trop, elle n'espère rien : Lyzianna est au-dessus, et a l'air de vouloir y rester. Il va falloir jouer dans sa cour, ou ne pas jouer du tout. « Tu es sûre que tu ne veux pas me lâcher ? Je serai sage, ma chérie, promis. Et puis, tu auras besoin de tes deux mains. » Harry dévoile les dents en une risette fauve, réussit à se soulever assez pour effleurer les lèvres des siennes sans même paraître frustrée par la situation. Elle est comme ça, Harry, des couches superposées et intriquées par millier, qui lui permettent de faire de l'esbroufe et monter des façades. Une anguille qui négocie et se faufile à travers les contraintes.

Et le surnom ? Le surnom, c'est juste pour la crisper. Pour lui rappeler à quel point elles sont proches et l'ont été.

« Montre-moi les trucs sympas dont tu parlais tout à l'heure... J'ai bien envie de voir ce que tu as appris lors de tes longues, très longues soirées d'études. » Et le bassin qui roule davantage. Les jambes qui se débarrassent de la culotte pour ouvrir grand les cuisses. « S'il-te-plaît... Demande-t-elle d'une voix beaucoup trop sulfureuse. » Ses yeux de biche supplient silencieusement Lyzianna, alors que sa respiration pantelante caresse la peau. « Touche-moi. » Plus vite. Plus fort. Car si le masque tient admirablement bien, son corps n'en peut plus des doigts qui se prélassent et la font languir.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyVen 15 Nov - 22:05
rage against the machine.
Le jeu est dangereux, elle le sait. Parce que même si elle veut lui faire du mal, elle sait que Harriet est la personne la mieux placée pour lui en faire aussi. Parce qu'elle est son amie, son amante parfaite, qu'elle la connaît par cœur. Elle connaît le besoin de contrôle de Lyzi et sait comment lui faire lâcher prise. Oh, combien de fois avait-elle pris le dessus, laissant Lyzianna devenir la soumise à ses désirs. Elle qui avait tant de mal à accorder sa confiance, l'avait donné toute entière à cette femme qui avait su détenir son corps, autant que son âme et maintenant, encore, elle la connaissait trop pour ne pas savoir quoi faire pour renverser la situation. Le jeu de pouvoir n'était pas si évident entre les deux femmes. Toutes les deux aimaient le contrôle, toutes les deux s'étaient surprises à le perdre dans les bras l'une de l'autre et toute les deux avaient forgé leur amitié sur cette confiance aveugle l'une en l'autre et si Harriet avait tout gâché, tout briser, dans un lit, elle pouvait encore réussir à déjouer l'attention de la blonde pour mieux la renverser. Lyzianna le savait et savait qu'elle devait se montrer prudente, pour le bien de son cœur. Mais pour le moment, Harry semblait pourtant se satisfaire du pouvoir qu'exerçait Lyzianna sur elle et elle en était ravie, s'attachant à la malmener, tant pour leur plaisir à toutes les deux, que pour sa vengeance personnelle.

Lyzi sourit doucement quand Harriet se mit à jouer le jeu, lui demandant simplement si elle ne voulait pas la lâcher, effleurant ses lèvres et secouant lentement la tête, la regardant droit dans les yeux. Elle se doutait qu'elle devait avoir l'air complètement défaite, enfiévrée, parce qu'elle le sent entre ses jambes, dans sa propre culotte trempée d'un désir qui l'a prise par surprise autant qu'il a pris la brune. Parce qu'elle savait à quoi elle ressemble quand elle était assoiffée de quelqu'un, quand elle baisait quelqu'un. C'était une chose érotique et folle, la façon dont ses pupilles dilatées cachaient presque entièrement le bleu de ses yeux, comme ses joues et ses lèvres rougies par le désir semblent faire briller le noir de ses yeux. Elle savait à quoi ressemblait son visage dans la jouissance, autant qu'elle connaissait celui de Harriet. Ironiquement, si elle aimait voir son visage désireux et enfiévré, elle détestait voir sa propre jouissance. Elle ne supportait pas de la voir. Elle adorait, en revanche, voir celle de ses amants. Et elle savait qu'il y avait une chose qu'elle allait adorer, alors que la brune lui demandait de lui montrer ce qu'elle avait appris et de la toucher. « Bientôt, mon amour », dit-elle, crachant le dernier mot avec une voix rauque de désir, mais un dégoût palpable. Toutes deux détestaient les noms d'oiseaux amoureux. Toutes les deux s'en moquaient souvent, quand elles baissaient lorsqu'elles étaient amantes, mais aussi après, quand elles passaient simplement une soirée ensemble au contact de l'amour (parce qu'elles s'étaient retrouvés devant une romcom sans trop savoir comment ou quand elles étaient face à un parfait petit couple d'inséparables). Lyzianna ne croyait pas en l'amour et Harriet tombait amoureuse toutes les cinq minutes. Aucune des deux n'accordait une réelle importance aux mots d'amour. Lyzi parce qu'elle les fuyait et Harriet parce qu'elle les consommait si frénétiquement qu'ils ne voulaient plus rien dire de concrets. « Très bientôt. »

Délaissant ses caresses intimes, elle porta les doigts à ses lèvres, goûtant la saveur sur sa langue, sans jamais lâcher la brune du regard. Lâchant les mains d'Harriet, elle utilisa ses deux mains pour remonter le débardeur de la brune, ne le lui retirant pas, mais le montant assez pour libérer ses seins. Elle avait une toute petite poitrine, surtout si on la comparait à celle de la blonde, mais Lyzianna adorait les déguster l'un après l'autre, soigneusement. Se redressant une fois son œuvre accomplie, elle retira complètement la couverture qui les recouvrait encore en partie, la laissant tomber sur le côté du lit, laissant son amante entièrement exposée. Elle glissa sur elle un regard carnassier, le temps d'une seconde, juste assez longtemps pour la voir luisante de désir et rageuse de cette pause. Juste assez longtemps pour sentir son propre cœur intime vriller d'un besoin viscéral : celui de la toucher et d'entendre son plaisir exploser.

Attrapant les hanches de la brune à nouveau, Lyzianna se déplaça sur le lit, changeant leur position, la plaçant plus en travers du lit et rit un peu, avant d'attraper son visage entre ses doigts, la guidant pour qu'elle regarde un peu plus sur le côté, là, directement dans le miroir qui offrait une vue imprenable sur ce qu'elles étaient en train de faire. Et à nouveau, sans prévenir et sans autre précaution qu'un baiser mordant dans son cou, elle entra en elle d'une main experte, comptant combien d'elle, elle pouvait accueillir. Un. Deux. Trois. Elle sourit contre sa peau, remontant jusqu'à son oreille, une fois de plus. « Regarde-toi », intima-t-elle, appliquant un mouvement de poignet qui lui donnerait le bon angle pour atteindre un point très sensible de son triangle d'or, son pouce déjà sur le bouton de rose. « Pas moi. Ne me regarde pas. Regarde toi. Regarde toi venir pour moi. Par moi. Regarde comme tu es, entre mes mains. » Et elle travailla activement à la faire venir au bord de ce précipice qui fait voir le paradis et quémander l'enfer. Parce qu'elle savait s'y prendre, la chirurgienne. Doigts experts d'années d’entraînement pour accomplir des actes précis, chirurgicaux, sensibles. Main de chirurgienne, virtuoses dans l'art d'appliquer les bons gestes pour donner aux nerfs tout ce qu'ils désirent : fonctionner dans leur entièreté. Et pendant que sa main travaillait efficacement à composer ce qui rendrait folle la brune, taquinant le bon endroit, appliquant la bonne friction, la bonne pression, jouant la musique délicate d'un enchaînement précis et intuitif d'une musique tantôt rapide et dur, tantôt lente et tortueuse, elle fit durer le plaisir. Celui de Harriet et aussi le sien, elle plongea à son tour son regard dans le miroir, pour la regarder en train de se regarder tendre vers cette absolue plénitude qu'apporte l'orgasme, sa bouche déposant des baisers mordant sur sa peau.

Elle se retira rapidement, une fois Harriet venue, la lâchant, s'allongeant sur le dos à côté d'elle, la respiration saccadée, comme si elle-même avait été la proie de cet ébat. Pourtant, la chaleur douloureuse et le battement furibond entre ses cuisses ne laissaient aucun doute que si son esprit et une partie de son corps étaient satisfaits de la jouissance de son amante, la partie la plus primaire de son corps, lui, restait frustré de n'avoir pas obtenu sa propre libération. « Putain », souffla-t-elle tout bas, sa tête tournant un peu (l'alcool ou la baise ?) « Pourquoi on a arrêté ça déjà ? »

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Harriet Mayfair
Harriet Mayfair

Messages :
316
Your rp color :
olive
To do list rp :
<3
Summary :
Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie.
Multinick :
Isra Elaihar
Avatar :
Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age :
27 ans
Status :
Plus ou moins célibataire (mais pas tellement)
Work :
Avocate
Sexuality :
Pansexuelle
Hogwarts house :
Poufsouffle (parce que cuisines)
Astrological Sign :
Vierge (haha)
Rythme de rp :
1rp/semaine
Longueur rp :
Entre 400 et 800 mots
Messages : 316 Your rp color : olive To do list rp : <3 Summary : Harriet "Harry" Mayfair est la fille de deux célèbres avocats. Elle passe son diplôme de droits à Columbia et finit, sans grande passion, par rejoindre le cabinet familial. Le problème, avec Harry, c'est qu'elle a dix milles passions différentes, justement, dix milles amours différents, aussi. Elle est fluctuante, inconstante, commence ses journées à onze heures et les termine à deux heures. C'est l'enfant dorée pas tout à fait écervelée, la fille à papa qui vit ses lubies et cède à ses plus petits caprices... Et son obsession du moment, c'est Dynah Crowley, la sœur de sa meilleure amie. Multinick : Isra Elaihar Avatar : Sophie Cookson par BALACLAVA
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine V34z
Age : 27 ans Status : Plus ou moins célibataire (mais pas tellement) Work : Avocate Sexuality : Pansexuelle Hogwarts house : Poufsouffle (parce que cuisines) Astrological Sign : Vierge (haha) Rythme de rp : 1rp/semaine Longueur rp : Entre 400 et 800 mots
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyLun 18 Nov - 17:03
Fille facile.

Ses yeux sont plongés dans leur propre brun. Perdus, noyés dans la jouissance et dans le dégoût. Qu'est-ce qu'elle fait ? Qu'est-ce qu'elles font ? Une bêtise. Elles regretteront. C'est ça, ton problème, Harriet : tu fais avant de penser, tu réponds avant d'entendre. Est-ce que ça vaut l'instant de plaisir prodigué par ces doigts qui parcourent sa peau avec tant d'aisance ? Est-ce que ça vaut l'instant fugace, ce bref moment qui la jette en dehors de son corps, et la place au dessus de leurs problèmes ? Si elle est honnête, elle sait qu'elle regrette déjà. Elle la voit. Dans ses yeux, dans les sillons de son visage, et partout écrit sur son plaisir... La douleur, l'affliction qui zèbre son caprice sensoriel d'éclats douloureux.

Car ce n'est que ça, Harriet, un caprice.

Fille facile qui ploie au moindre désir, qui aime aimer et user toutes les cordes qui retiennent le cœur de s'effriter. Mais elle le sait, l'illusion faiblit, et la pierre du myocarde devient bientôt sable. Et toutes ces personnes, qui s'efforçaient de retenir les grains ne sont plus. Lyzianna... On n'aurait même pas eu besoin de lui ordonner de se regarder, car elle n'ose pas tellement rentrer en contact visuel avec son amie, sa meilleure partie. Sans doute a-t-elle peur, comme le cœur, de se changer en pierre.

Tu n'as jamais eu de cœur, Harriet, tu as toujours fait semblant.

Et le plaisir lui monte aux artères, pulse dans le corps et relâche la pression qui s'est accumulée par couches au creux des reins. Chaque vague carbonise un peu plus l'être et les sentiments. Et puis, bientôt, quand la blonde s'effondre à son côté et que son regard monte au plafond, il ne reste plus que la tristesse, épaisse et glaciale, dont les frissons moins plaisants viennent meurtrir les poches d'euphorie de l'après-sexe. La respiration est encore erratique. Elle souffle des mèches rebelles en dehors de son visage, mais ne prend jamais le temps de se rhabiller ou d’enlever complètement son débardeur.

Tu ne peux pas rester là, Harriet.

De plus en plus, l'odeur d'alcool et de transpiration la révulse. Ou est-ce l'odeur de son propre plaisir ? Elle ne constate pas tout de suite que c'est une larme qui creuse le long de sa joue. Elle a mal. Son corps est lourd. Pas seulement à cause de l'orgasme. Pas seulement à cause des muscles qui tremblent encore d'extase. Il y a cette ombre, cette ombre invisible qui semble, à la fois de l'intérieur et de l'extérieur, lui appuyer contre les côtes. Son être tout entier paraît s'empaler contre les ressorts du lit, jusqu'à perforer le cœur qui ne prend même plus la peine de saigner. Il s'effrite.

Ton cœur s'effrite parce qu'il est fait de pierre, Harriet.
Tu n'aimes que toi. Tu n'as jamais aimé que toi.


« Parce que tu aurais fini par me détester. Et que j'aurais fini par me détester aussi. » peut-être qu'elle se déteste déjà. Oh, elle se déteste déjà. La voila qui se redresse et se débarrasse de son débardeur. Mécaniquement, d'une façon très lisse et robotique, elle se lève, et s'enveloppe dans sa robe de chambre. « Je vais me doucher et me poser dans une autre chambre pour dormir. Demain matin, quand je me réveillerai, je préférerais que tu sois partie. » Sa voix résonne, très monocorde. On dirait qu'elle est morte de l'intérieur. Et son regard vitreux, qui n'ose toujours pas rencontrer celui de Lyzianna.

C'est fini, pas vrai, Harriet ? Tu le sais, hein, que c'est fini ?
Toi et Lyz. C'est fini.

Y a quelque chose de définitivement brisé qu'elle espérait réparer... Et elle vient de se rendre compte. Elle vient de se rendre compte que c'était pas possible. Pas possible toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine EmptyMer 20 Nov - 19:46
rage against the machine.
Elle pouvait vraiment agir comme une salope, parfois, surtout quand elle perdait le contrôle de sa vie. Lyzianna n'avait jamais supporté de perdre le contrôle. Pas quand cela lui avait coûté si cher par le passé, alors oui, elle merdait. Encore. Oui, elle avait fait une connerie. Encore. Et malgré son air assuré, l'alcool lui donnant le courage et l'aplomb que la petite fille en elle n'avait pas, la blonde était morte à l'intérieur. Morte de cette amitié qu'elle avait définitivement brisé et morte de cette sororité qu'elle annihilait si jamais Dynah venait un jour à apprendre ce qu'elle avait fait, dans le but de la blesser, de les blesser, toutes les deux... ou peut-être toutes les trois. Putain du roi, Lyzianna. Tu n'es qu'une putain !

La honte et le regret avaient rapidement remplacés le plaisir sur les traits d'Harriet et avec eux, la culpabilité de la blonde était revenue au galop. Elle était frustrée. Sexuellement frustrée, n'ayant pas eu le loisir d'être touché à son tour, mais pour le coup, elle s'en foutait. Elle ne le méritait pas. Elle n'allait certainement pas quémander son orgasme. Au pire, elle se finirait seule, plus tard, loin du regard de celle pour qui elle n'était probablement déjà plus rien et loin de tous yeux qui pourraient la juger. Elle ne voulait pas être jugée. Elle voulait oublier. Comme chaque soir où elle sortait et buvait. Boire jusqu'à l'oublie... Regarder son amante du jour et ne ressentir que honte et culpabilité n'était pas ce qu'elle voulait.
Harriet souffla une réponse à laquelle Lyzi adhèrait et pas vraiment en même temps, mais n'avait aucune envie d'épiloguer. Leur relation sexuelle s'était arrêtée avant même qu'elle ne soit réellement fini. Elles étaient devenues amies, pour le meilleur et pour le pire, sans même s'en rendre compte... Du moins Lyzianna le pensait. Mais le pire était arrivé et pour elle, ce fut trop. Beaucoup trop. Elle aurait pu supporter n'importe quoi, elle pensait, mais pas ça. Toucher à sa famille était tout ce qu'elle ne pouvait supporter.

Alors que la brune se levait, s'habillant pour s'enfuir dans la salle de bain, Lyzianna ne bougea pas d'un pouce. Elle attendit un moment, toujours allongé sur le dos, une main sur son ventre, l'autre sur le matelas, les yeux rivés sur le plafond, les pieds se gelant à mesure que le temps passait. Et puis enfin, elle l'entendit. Elle entendit l'eau couler et le corps de son ami se glisser sous le jet, modifiant la musique des gouttelette coulant et se répercutant sur sa peau et sur le mur. Alors, Lyzianna se leva, lentement, avec précaution, sa tête tournant toujours un peu, mais beaucoup moins qu'auparavant. Elle se dirigea lentement hors de la chambre, oubliant son soutien-gorge sur le sol. Elle trouva rapidement son pantalon, abandonné à l'entrée de la chambre et le remit, fourrant les bords du T-shirt trop grand à l'intérieur. Sur son « walk of shame », la blonde retrouva ses chaussures qu'elle s'empressa d'enfiler, ainsi que son manteau, dans lequel elle s'enroula, maigre protection contre le monde extérieur, avant de quitter l'appartement.

Une fois dehors, elle héla un taxi et quitta définitivement les lieux, pour ce qu'elle supportait être la dernière fois. Son cœur n'était même plus brisé. Elle était vide. Alors que le taxi la ramenait vers chez elle, Lyzianna avait le sentiment d'être complètement anesthésié, l'esprit vide et le cœur de plombs. Ce n'est qu'une fois chez elle, cachée sous les couvertures, qu'elle ressentit à nouveau, une douleur si insupportable que les gémissements de douleurs se mélangeant à ses larmes lui laissèrent à penser qu'un animal blessé vivant dans son lit. Elle mit une seconde à comprendre que c'étaient ses propres peines, ses propres jappements de douleur et son âme qui se détachait en petit morceau, détruit, pièce par pièce, par toutes les actions de ses dernières semaines : abandonner sa sœur, se venger de sa meilleure amie, s'abrutir dans le travail, consommer de l'alcool jusqu'à ne plus rien ressentir... Tout cela avait eu raison de son âme et de son humanité et alors que son corps évacuait la tension de cette unique manière qui la dégoûtait plus d'elle-même que ses propres actes de la dernière heure, par des pleurs venant du fond de son cœur éparpillé...


sujet terminé

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
MessageSujet: Re: /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine   /!\ (Harrianna) Rage Against The Machine Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

/!\ (Harrianna) Rage Against The Machine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: manhattan - city center :: uptown :: Upper East Side-