AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
Vous voulez aider à l'intégration des nouveaux ? geek devenez parrain, comité d'accueil ou chercheur de potins ! Infos par lààà
Des envies de diversité ? love Découvrez les ressources diverses de 99!
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Elsie Dimitriev et Gautier Scott recherchent leur deux colocs Alors go-go remplir ce joli appartement ! keur

Partagez
 

 Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr Akopian
Dr Akopian

Your rp color :
#
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé COURT de votre personnage.
Messages :
674
Pseudo :
Confidential
Multinick :
My husband
Avatar :
Michael Hyatt
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_ojs85cLVf51v72s2uo6_r1_250
Age :
How dare you
Status :
Married to another psy #ouch
Sexuality :
Confidential
Work :
Psychiatrist
Home adress :
Confidential
Longueur rp :
Confidential
Rythme de rp :
Confidential
Astrological Sign :
Confidential
Hogwarts house :
Confidential
MBTI :
Confidential
Your rp color : # To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé COURT de votre personnage. Messages : 674
Pseudo : Confidential
Multinick : My husband
Avatar : Michael Hyatt
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_ojs85cLVf51v72s2uo6_r1_250
Age : How dare you
Status : Married to another psy #ouch
Sexuality : Confidential
Work : Psychiatrist
Home adress : Confidential
Longueur rp : Confidential
Rythme de rp : Confidential
Astrological Sign : Confidential
Hogwarts house : Confidential
MBTI : Confidential
http://99problems.forumactif.com
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Empty
Sujet: Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)Mer 20 Nov - 15:28
LE COVOIT DE L'ENFER

@Isobel Allen est venue participer à une formation sur les intelligences multiples donnée au Lycée Susan E. Wagner de Staten Island. Si elle a appris beaucoup de choses sur la manière dont on peut valoriser chaque profil d'apprenant en classe, cela n'empêche pas que le lycée est à l'autre bout de NY ! Aussi, ayant prévu le coup, la jolie Isobel a réservé un covoiturage pour rentrer chez elle après la formation. Ombre au tableau, son covoiturage a annulé à la dernière minute ! Par chance, un collègue a pointé du doigt que @Lenny Cooper et Izzy habitaient tous les deux dans le Queens ! Encore mieux, dans la même résidence ! Sympathique, et un peu forcé par la situation le pauvre @Lenny Cooper accepte gentiment de ramener Isobel. Seulement voilà, Lenny aime conduire dans le calme et Isobel est une vraie pipelette ! Nul doute que cette 1h10 de route sera bien agitée !

--
À vous de jouer ! Et si vous avez besoin d'un peu de fun ajouté par le Dr Akopian, n'hésitez pas à nous le signaler  keur Vous pouvez sans soucis ouvrir un sujet de flood ici si vous avez besoin pour discuter !

Si vous voulez avoir de quoi discuter pendant le trajet, une petite vidéo de 4min pour savoir ce que sont les intelligences multiples love
Revenir en haut Aller en bas
Lenny Cooper
Lenny Cooper

Your rp color :
#
To do list rp :
Isobel Allen - www
Summary :
Né au sein d'une famille abusive, Lenny s'est basiquement élevé seul, ses livres et la télévision lui tenant compagnie. Recueilli par un membre éloigné de sa famille durant son adolescence, il obtient un diagnostic d'autisme et commence progressivement à s'ouvrir aux autres et à trouver sa place en ce monde.

Ayant quelques difficultés pour nouer des relations, Lenny sort très (trop) souvent de sa zone de confort dans l'espoir de s'extirper de sa solitude. Ses histoires d'amour se sont toutes mal finies, Lenny reproduisant malgré lui le schéma abusif qu'il a connu toute sa vie et se retrouvant généralement maltraité par le ou la partenaire avec lequel ou laquelle il s'est lié.

On le trouve généralement un livre à la main et il est toujours ravi de pouvoir parler de littérature, quitte à en faire un peu trop.
Messages :
88
Pseudo :
Peluche
Avatar :
Bill Hader (Valtersen)
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_pwz2v4sNsl1wcrw7bo1_r1_250
Age :
40 ans
Status :
Célibataire
Sexuality :
Pansexuel
Work :
Bibliothécaire au lycée de Staten Island
Home adress :
Appartement dans le Queens
Longueur rp :
Entre 700 et 1000 et quelques mots
Rythme de rp :
Ca dépend, je peux poster jusqu'à cinq rps par jour ou un rp par semaine, selon l'humeur.
Hogwarts house :
Poufsouffle
MBTI :
INTJ - Architecte
Your rp color : # To do list rp : Isobel Allen - www Summary : Né au sein d'une famille abusive, Lenny s'est basiquement élevé seul, ses livres et la télévision lui tenant compagnie. Recueilli par un membre éloigné de sa famille durant son adolescence, il obtient un diagnostic d'autisme et commence progressivement à s'ouvrir aux autres et à trouver sa place en ce monde.

Ayant quelques difficultés pour nouer des relations, Lenny sort très (trop) souvent de sa zone de confort dans l'espoir de s'extirper de sa solitude. Ses histoires d'amour se sont toutes mal finies, Lenny reproduisant malgré lui le schéma abusif qu'il a connu toute sa vie et se retrouvant généralement maltraité par le ou la partenaire avec lequel ou laquelle il s'est lié.

On le trouve généralement un livre à la main et il est toujours ravi de pouvoir parler de littérature, quitte à en faire un peu trop.
Messages : 88
Pseudo : Peluche
Avatar : Bill Hader (Valtersen)
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_pwz2v4sNsl1wcrw7bo1_r1_250
Age : 40 ans
Status : Célibataire
Sexuality : Pansexuel
Work : Bibliothécaire au lycée de Staten Island
Home adress : Appartement dans le Queens
Longueur rp : Entre 700 et 1000 et quelques mots
Rythme de rp : Ca dépend, je peux poster jusqu'à cinq rps par jour ou un rp par semaine, selon l'humeur.
Hogwarts house : Poufsouffle
MBTI : INTJ - Architecte
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Empty
Sujet: Re: Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)Mer 20 Nov - 16:19
Pourquoi Lenny avait-il accepté cet arrangement, déjà ? Probablement parce qu'il avait oublié qu'il pouvait dire "non", pendant un instant. Le pouvait-il seulement ? Il était certain qu'il se serait attiré toutes sortes d'ennuis, si cela avait été le cas...

Ce n'était qu'une formalité. Après tout, lui et Miss Allen se rendaient à la même destination, il n'aurait pas à faire de détour. Juste... à supporter une passagère quand il ne s'était pas préparé à la chose. Quand il était toujours allé et rentré seul du travail, qu'il vienne en voiture ou en transport en commun, selon l'énergie qu'il était prêt à déployer et la vigilance dont il pouvait faire preuve.

Lenny connaissait à peine sa voisine. Il n'était pas encore arrivé à nouer des liens significatifs avec les autres habitants de leurs immeubles respectifs, généralement trop fatigué par sa journée de travail pour trouver la motivation d'aller toquer à la porte de qui que ce soit ou de prendre part aux fêtes des voisins.

Lenny s'installa au volant de sa voiture, nerveux, se focalisant sur sa respiration. Peut-être aurait-il dû faire preuve de galanterie envers la jeune femme, lui ouvrir la porte de la voiture, lui réserver des paroles courtoises...

Au lieu de cela, Lenny laissa son attention être accaparée par son véhicule, effectuant tous les réglages nécessaires comme s'il était en train de passer son permis sous les yeux d'un inspecteur particulièrement retors, s'attachant tout en lâchant un "Ceinture." qui devait probablement paraître froid et paternaliste.

Lenny n'avait pas su s'en empêcher. Plus encore que le fait de devoir supporter de potentiels bavardages, c'était le fait d'être responsable de la vie de sa voisine qui le rendait anxieux. S'ils avaient un accident, ce serait de sa faute. Si elle était blessée, ce serait de sa faute. Si elle mourrait, ce serait de sa faute.

Lenny démarra sa voiture, mais il ne quitta pas sa place de parking. Au lieu de cela, il détacha ses mains de son volant, les pressant nerveusement sur son visage. A cet instant précis, il avait presque envie de hurler. Il se força à respirer lentement, avant de relever la tête, tournant son visage vers Miss Allen, la regardant tout en cherchant à éviter le contact visuel direct :

"Désolé. Je n'ai pas l'habitude de conduire avec quelqu'un. Dites-le moi si je me montre incorrect ou impoli envers vous."

Le sujet de leur conférence lui revint en tête et il songea avec amertume qu'il ne maîtrisait décidément pas l'intelligence interpersonnelle. Cela allait avec son handicap, il le savait, mais ça n'en restait pas moins frustrant...

Une autre inspiration, profonde. Il était plus calme. Pas forcément apaisé, mais... moins nerveux, en tout cas. Lenny régla à nouveau son rétroviseur intérieur, avant de commencer à s'engager hors de sa place de parking. Il n'avait pas envie de discuter, mais c'était ce qu'il était supposé faire, non ? Rendre les choses moins malaisantes entre sa collègue et lui ?

"J'espère que la conférence vous a plu. Que vous n'ayez pas fait tout ce trajet pour rien."

Est-ce qu'il s'y prenait bien ? Lenny n'en avait pas la moindre idée.
Revenir en haut Aller en bas
Isobel Allen
Isobel Allen
♔ clumsiest queen
Your rp color :
#e88383
To do list rp :
paul - www x event - www x lenny - www x fête des voisins - à venir x liberty www - x tom www - x dexter www x you ?
encore un de libre
Summary :
Isobel "izzy" Allen, institutrice dans l'Upper East Side dans une école privée, ancienne danseuse au NYC Ballet, là où elle a vu ses rêves se briser. Là où elle a perdu son envie de vivre, déménageant à Londres pendant quelques temps après avoir apprit qu'elle ne pourrait plus danser suite à une chute mal soignée, à cause d'une rupture des ligamnets, prise trop peu au sérieux. Quand le médecin a émit son diagnostic, Izzy a sombré dans une dépression, une sale passade de sa vie qui est bien derrière elle désormais.
Messages :
364
Pseudo :
harleen. (marion)
Multinick :
alix x adrian x izzy x jules x kate
Avatar :
clarke + eunoia
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) 29d69c1f1ddba37be5e5cc35092145fc42e5613e
Age :
trente-et-un an (04/07), la trentaine passée depuis quelques temps et ce n'est qu'un chiffre, cependant elle a arrêté de compter à ses vingt-cinq ans, mais son corps lui rappelle qu'elle n'a plus vingt-cinq ans. La jeunesse n'est pas éternelle, Izzy le sait.
Status :
célibataire, coeur pansé, elle sait qu'elle trouvera sûrement chaussure à son pied un jour, mais elle ne cherche pas le grand amour.
Sexuality :
bisexuelle, les femmes et les hommes, sans distinction.
Work :
institutrice dans une école privée de l'Upper East Side
Home adress :
oak complex, sunflower building avec la colocation du bonheur.
Longueur rp :
aux alentours de cinq-cent mots.
Rythme de rp :
1-2/semaine mostly le week-end
Hogwarts house :
gryffindor
Your rp color : #e88383 To do list rp : paul - www x event - www x lenny - www x fête des voisins - à venir x liberty www - x tom www - x dexter www x you ?
encore un de libre
Summary : Isobel "izzy" Allen, institutrice dans l'Upper East Side dans une école privée, ancienne danseuse au NYC Ballet, là où elle a vu ses rêves se briser. Là où elle a perdu son envie de vivre, déménageant à Londres pendant quelques temps après avoir apprit qu'elle ne pourrait plus danser suite à une chute mal soignée, à cause d'une rupture des ligamnets, prise trop peu au sérieux. Quand le médecin a émit son diagnostic, Izzy a sombré dans une dépression, une sale passade de sa vie qui est bien derrière elle désormais. Messages : 364
Pseudo : harleen. (marion)
Multinick : alix x adrian x izzy x jules x kate
Avatar : clarke + eunoia
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) 29d69c1f1ddba37be5e5cc35092145fc42e5613e
Age : trente-et-un an (04/07), la trentaine passée depuis quelques temps et ce n'est qu'un chiffre, cependant elle a arrêté de compter à ses vingt-cinq ans, mais son corps lui rappelle qu'elle n'a plus vingt-cinq ans. La jeunesse n'est pas éternelle, Izzy le sait.
Status : célibataire, coeur pansé, elle sait qu'elle trouvera sûrement chaussure à son pied un jour, mais elle ne cherche pas le grand amour.
Sexuality : bisexuelle, les femmes et les hommes, sans distinction.
Work : institutrice dans une école privée de l'Upper East Side
Home adress : oak complex, sunflower building avec la colocation du bonheur.
Longueur rp : aux alentours de cinq-cent mots.
Rythme de rp : 1-2/semaine mostly le week-end
Hogwarts house : gryffindor
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Empty
Sujet: Re: Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)Ven 22 Nov - 21:24
Izzy s’était réveillée ce matin en sentant que cette journée allait être une bonne journée. Elle avait bien dormi, elle avait fait toutes ses corrections et avait même prit le temps d’envoyer un mail à l’institutrice qui allait la remplacer pour lui montrer tout ce qu’elle avait fait avec ses élèves depuis le début de l’année et elle l’avait prévenu qu’elle n’avait pas besoin de faire des activités créatives, qu’elle ferait ça le lendemain, ils étaient en avance pour les activités en rapport avec les fêtes de fin d’année. Alors Isobel Allen avait eu un bon feeling sur cette journée. D’autant plus que cette formation était très intéressante pour l’institutrice qui avait plus que hâte de profiter de cette journée et d’apprendre beaucoup de choses. Izzy, elle aime apprendre, elle aime s’instruire, se former. Mais évidemment, la journée qui s’était déroulée comme sur des roulettes ne pouvait pas décemment continuer, à croire qu’une fois de plus, elle avait été beaucoup trop confiante. Son co-voiturage avait été annulé à la dernière minute et elle n’avait aucun moyen de rentrer chez elle. Mais son collègue qui l’avait accompagné lui annonçait qu’elle connaissait quelqu’un qui habitait dans le même coin qu’elle. Dans le queens, et s’il ne se trompait pas, les deux -peut-être- futurs co-voitureurs, habitaient dans la même résidence. Envoyant un message à Paul, elle le prévenait que son co-voit avait été annulé et qu’elle avait peut-être trouvé une solution, histoire que son colocataire ne s’inquiète pas. Elle se pinçait l’intérieur de la joue en s’approchant de l’homme et quand il acceptait, elle soufflait intérieurement, elle qui avait peur de rester coincée ici. Quand elle s’installait, elle n’avait pas le temps de faire un geste que le conducteur prononçait un « ceinture » qu’Izzy trouve sec mais elle ne s’en préoccupe pas, elle aurait voulu répondre mais elle ne le faisait pas, après tout, elle n’avait pas envie de se prendre la tête. Elle attachait sa ceinture et posait ses deux mains sur ses cuisses, tentant de se concentrer sur la route, mais le chauffeur ne démarrait pas la voiture. Enfin, il avait démarré le contact mais rien ne bougeait. Izzy n’osait pas le regarder, et elle se pinçait l’intérieur de la joue avec l’envie de faire un commentaire. Mais la voix de Paul s’immisçait dans sa tête et lui disait de ne pas faire de commentaires inutiles. Mais elle voyait dans son champ de vision périphérique, qu’il agissait étrangement, et il lui rappelait un ancien élève à elle. Mais elle ne faisait encore une fois aucun commentaire, jusqu’à ce qu’il prenne la parole « Ne vous en faites pas, il n’y a aucune impolitesse et aucune attitude incorrect de votre part. » lui répondait-elle alors avec un sourire tendre dressé sur les lèvres. Et elle soupirait, mais cette fois-ci intérieurement, il reculait enfin de sa place, elle allait enfin pouvoir rentrer chez elle et se jeter dans son lit. Elle était réveillée depuis beaucoup trop tôt ce matin, si tôt, qu’elle n’avait même pas croisé un seul de ses colocataires au réveil. « Elle était beaucoup trop intéressante cette conférence ! » Isobel était lancée désormais. Elle sortait son carnet où elle avait griffonnée des tonnes et des tonnes de notes. « Je me suis rendue compte que je pourrais mettre en place des tonnes de choses en place avec mes élèves. » Isobel soufflait et attrapait sa gourde dans son sac « Ça vous dérange si je bois ? » Elle sait que sa mère déteste qu’elle sorte boisson ou nourriture dans l’habitacle de sa voiture et que son frère déteste ça aussi. Izzy n’avait jamais vraiment compris. « Et vous, vous l’avez trouvés intéressante cette conférence ? » Un peu de politesse dans ce monde ne fait pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lenny Cooper
Lenny Cooper

Your rp color :
#
To do list rp :
Isobel Allen - www
Summary :
Né au sein d'une famille abusive, Lenny s'est basiquement élevé seul, ses livres et la télévision lui tenant compagnie. Recueilli par un membre éloigné de sa famille durant son adolescence, il obtient un diagnostic d'autisme et commence progressivement à s'ouvrir aux autres et à trouver sa place en ce monde.

Ayant quelques difficultés pour nouer des relations, Lenny sort très (trop) souvent de sa zone de confort dans l'espoir de s'extirper de sa solitude. Ses histoires d'amour se sont toutes mal finies, Lenny reproduisant malgré lui le schéma abusif qu'il a connu toute sa vie et se retrouvant généralement maltraité par le ou la partenaire avec lequel ou laquelle il s'est lié.

On le trouve généralement un livre à la main et il est toujours ravi de pouvoir parler de littérature, quitte à en faire un peu trop.
Messages :
88
Pseudo :
Peluche
Avatar :
Bill Hader (Valtersen)
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_pwz2v4sNsl1wcrw7bo1_r1_250
Age :
40 ans
Status :
Célibataire
Sexuality :
Pansexuel
Work :
Bibliothécaire au lycée de Staten Island
Home adress :
Appartement dans le Queens
Longueur rp :
Entre 700 et 1000 et quelques mots
Rythme de rp :
Ca dépend, je peux poster jusqu'à cinq rps par jour ou un rp par semaine, selon l'humeur.
Hogwarts house :
Poufsouffle
MBTI :
INTJ - Architecte
Your rp color : # To do list rp : Isobel Allen - www Summary : Né au sein d'une famille abusive, Lenny s'est basiquement élevé seul, ses livres et la télévision lui tenant compagnie. Recueilli par un membre éloigné de sa famille durant son adolescence, il obtient un diagnostic d'autisme et commence progressivement à s'ouvrir aux autres et à trouver sa place en ce monde.

Ayant quelques difficultés pour nouer des relations, Lenny sort très (trop) souvent de sa zone de confort dans l'espoir de s'extirper de sa solitude. Ses histoires d'amour se sont toutes mal finies, Lenny reproduisant malgré lui le schéma abusif qu'il a connu toute sa vie et se retrouvant généralement maltraité par le ou la partenaire avec lequel ou laquelle il s'est lié.

On le trouve généralement un livre à la main et il est toujours ravi de pouvoir parler de littérature, quitte à en faire un peu trop.
Messages : 88
Pseudo : Peluche
Avatar : Bill Hader (Valtersen)
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_pwz2v4sNsl1wcrw7bo1_r1_250
Age : 40 ans
Status : Célibataire
Sexuality : Pansexuel
Work : Bibliothécaire au lycée de Staten Island
Home adress : Appartement dans le Queens
Longueur rp : Entre 700 et 1000 et quelques mots
Rythme de rp : Ca dépend, je peux poster jusqu'à cinq rps par jour ou un rp par semaine, selon l'humeur.
Hogwarts house : Poufsouffle
MBTI : INTJ - Architecte
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Empty
Sujet: Re: Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)Ven 22 Nov - 22:02
Lenny n'arrivait pas à croire Isobel Allen lorsque celle-ci lui affirma qu'il n'avait pas commis d'impolitesse et que son attitude était correcte. La plupart des gens avaient cette tendance à lui mentir, à chercher à le préserver lorsqu'il cherchait à obtenir d'eux un avis franc, avant de le critiquer dans son dos. Ce qui ne lui permettait nullement de s'améliorer et de corriger son attitude...

Une inspiration. Lenny avait quitté sa place de parking, commençant à conduire, son coeur cognant contre sa poitrine. Il n'avait pas allumé sa radio, ce qu'il tendait généralement à faire, d'habitude, pour empêcher ses pensées de divaguer et éviter d'avoir des absences en pleine conduite. Mais Lenny doutait que sa voisine se montre muette, d'autant plus qu'il avait cherché à l'engager.

Bingo. Miss Allen s'enthousiasma pour la conférence, tout en se mettant à l'aise dans son véhicule. Le regard de Lenny s'attarda brièvement sur son carnet, avant de se focaliser sur la route, les voitures environnantes, les panneaux de signalisation, tout ce sur quoi il était supposé se concentrer pour leur éviter un accident et les ramener à bon port.

Les doigts de Lenny tapotèrent nerveusement le volant, tandis qu'il s'arrêtait à un feu rouge, attendant patiemment que ce dernier passe au vert. Il tourna la tête vers Isobel lorsque celle-ci lui demanda si elle pouvait boire, son regard s'attardant sur la gourde. Sous cet angle-là, impossible de savoir ce que contenait le récipient. Ce fut donc tout naturellement qu'il répondit :

"Vous avez ma permission, tant que ce n'est pas de l'alcool."

Lenny détestait l'odeur de l'alcool. C'était déjà assez d'avoir à supporter cela lorsqu'il se rendait dans des bars pour tenter de rencontrer des gens, il ne voulait pas avoir à endurer cette puanteur dans sa voiture, là où il était supposé être à l'abri du reste du monde. Ce qui n'avait pas empêché le reste du monde de s'imposer à lui, Miss Allen occupant le siège passager qui était habituellement vide...

Ses doigts tapotèrent un peu plus rapidement son volant. Le feu était resté bloqué bien trop longtemps à son goût. Est-ce qu'il y avait un dysfonctionnement ? Est-ce qu'ils allaient rester coincés là ? Peut-être était-ce une forme de punition divine pour un quelconque crime qu'il aurait commis dans une vie antérieure...

Après tout, Lenny ne pouvait imaginer pire châtiment que d'être coincé dans un endroit restreint à être obligé de bavarder pour une durée indéterminée. Venait-il d'être jeté dans le Tartare ? Lenny laissa échapper un soupir, avant de se résoudre à répondre à la question d'Isobel, tentant de garder son attention rivée sur le feu de signalisation :

"Hmm... Intéressante, oui. Elle va dans le sens de ce que je pense. Les détracteurs de l'intelligence multiple tendent à lui rapprocher son manque de hiérarchisation entre les différentes intelligences, mais c'est justement ce qui fait son intérêt. Tout n'a pas être évalué selon..."

Un coup de klaxon l'interrompit. Les mains de Lenny se crispèrent sur le volant, une grimace douloureuse tordant son visage, alors qu'il devait réunir toute sa volonté pour ne pas couvrir ses oreilles. Le feu venait de passer au vert. Coeur battant, agrippé au volant, Lenny reprit la route, évitant soigneusement le regard de sa voisine. Inspirer. Expirer. Inspirer. Expirer.

Faisant au mieux pour se détourner du sentiment d'angoisse qui commençait lentement à s'emparer de lui, le bibliothécaire changea de sujet, ses doigts se détendant légèrement pour recommencer à tapoter le volant :

"Je ne sais pas si vous me connaissez. Je m'appelle Lenny Cooper. Je vous ai croisée quelques fois, là où nous habitons, mais je ne vous ai pas adressé la parole. Mais je connais votre nom. Le collègue qui m'a demandé de vous raccompagner me l'a donné."

Etait-ce vraiment une demande s'il n'était pas supposé dire non ? Techniquement, il pouvait, mais cela lui aurait causé plus d'ennuis qu'il n'était prêt à les affronter... Lenny ne voulait pas ternir sa réputation, qui n'était déjà pas fantastique. Si on lui attribuait l'étiquette d'égoïste, en plus du reste, il n'aurait pas fini de souffrir...

"Vous avez du courage. Monter dans le véhicule d'un inconnu, lui faire confiance pour vous mener à destination et vous garder en vie... Je crois que je préférerais encore faire le trajet à pied que de m'aventurer à cela. Vous avez bien attaché votre ceinture ?"

La dernière phrase avait été articulée trop rapidement, comme si les mots s'étaient précipités hors de ses lèvres avant qu'il ne puisse y réfléchir.

"70 % des victimes d'accident de la route sont des occupants même du véhicule. Mais le passager ne représente que 20 % de ce pourcentage. Techniquement, je suis celui qui court le plus de risques. Mais j'apprécierais énormément de savoir que je vous ai ramené chez vous en un seul morceau, alors, s'il vous plaît, pas d'imprudence !"

Lenny n'était pas certain de savoir pourquoi il s'était emballé ainsi. Peut-être à cause de ce reportage sur les accidents de la route qu'il avait vu, une semaine auparavant ? Parce qu'il n'avait pas l'habitude de conduire et d'être responsable de la vie de quelqu'un ? Parce qu'il avait manqué d'attention et s'était fait klaxonner, ce qui ne lui arrivait presque jamais ?

Il n'était pas censé paniquer de la sorte, encore moins ouvertement. Et, Lenny en était conscient, parler d'accidents de la route alors qu'il était au volant et raccompagnait quelqu'un qu'il connaissait à peine n'était pas non plus indiqué. Mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Et il était désormais silencieux, ses mains moites crispées sur son volant, son regard focalisé sur la route. Il aurait dû dire quelque chose, s'excuser, changer de sujet, mais il en était incapable actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Isobel Allen
Isobel Allen
♔ clumsiest queen
Your rp color :
#e88383
To do list rp :
paul - www x event - www x lenny - www x fête des voisins - à venir x liberty www - x tom www - x dexter www x you ?
encore un de libre
Summary :
Isobel "izzy" Allen, institutrice dans l'Upper East Side dans une école privée, ancienne danseuse au NYC Ballet, là où elle a vu ses rêves se briser. Là où elle a perdu son envie de vivre, déménageant à Londres pendant quelques temps après avoir apprit qu'elle ne pourrait plus danser suite à une chute mal soignée, à cause d'une rupture des ligamnets, prise trop peu au sérieux. Quand le médecin a émit son diagnostic, Izzy a sombré dans une dépression, une sale passade de sa vie qui est bien derrière elle désormais.
Messages :
364
Pseudo :
harleen. (marion)
Multinick :
alix x adrian x izzy x jules x kate
Avatar :
clarke + eunoia
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) 29d69c1f1ddba37be5e5cc35092145fc42e5613e
Age :
trente-et-un an (04/07), la trentaine passée depuis quelques temps et ce n'est qu'un chiffre, cependant elle a arrêté de compter à ses vingt-cinq ans, mais son corps lui rappelle qu'elle n'a plus vingt-cinq ans. La jeunesse n'est pas éternelle, Izzy le sait.
Status :
célibataire, coeur pansé, elle sait qu'elle trouvera sûrement chaussure à son pied un jour, mais elle ne cherche pas le grand amour.
Sexuality :
bisexuelle, les femmes et les hommes, sans distinction.
Work :
institutrice dans une école privée de l'Upper East Side
Home adress :
oak complex, sunflower building avec la colocation du bonheur.
Longueur rp :
aux alentours de cinq-cent mots.
Rythme de rp :
1-2/semaine mostly le week-end
Hogwarts house :
gryffindor
Your rp color : #e88383 To do list rp : paul - www x event - www x lenny - www x fête des voisins - à venir x liberty www - x tom www - x dexter www x you ?
encore un de libre
Summary : Isobel "izzy" Allen, institutrice dans l'Upper East Side dans une école privée, ancienne danseuse au NYC Ballet, là où elle a vu ses rêves se briser. Là où elle a perdu son envie de vivre, déménageant à Londres pendant quelques temps après avoir apprit qu'elle ne pourrait plus danser suite à une chute mal soignée, à cause d'une rupture des ligamnets, prise trop peu au sérieux. Quand le médecin a émit son diagnostic, Izzy a sombré dans une dépression, une sale passade de sa vie qui est bien derrière elle désormais. Messages : 364
Pseudo : harleen. (marion)
Multinick : alix x adrian x izzy x jules x kate
Avatar : clarke + eunoia
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) 29d69c1f1ddba37be5e5cc35092145fc42e5613e
Age : trente-et-un an (04/07), la trentaine passée depuis quelques temps et ce n'est qu'un chiffre, cependant elle a arrêté de compter à ses vingt-cinq ans, mais son corps lui rappelle qu'elle n'a plus vingt-cinq ans. La jeunesse n'est pas éternelle, Izzy le sait.
Status : célibataire, coeur pansé, elle sait qu'elle trouvera sûrement chaussure à son pied un jour, mais elle ne cherche pas le grand amour.
Sexuality : bisexuelle, les femmes et les hommes, sans distinction.
Work : institutrice dans une école privée de l'Upper East Side
Home adress : oak complex, sunflower building avec la colocation du bonheur.
Longueur rp : aux alentours de cinq-cent mots.
Rythme de rp : 1-2/semaine mostly le week-end
Hogwarts house : gryffindor
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Empty
Sujet: Re: Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)Dim 12 Jan - 1:40
« Oulaaaa non, pas d’alcool, je ne tiens pas du tout l’alcool, un verre et je danse la samba. » prononce Isobel en riant un peu, passant sa main comme pour chasser une mouche imaginaire. De l’eau c’est bien, elle avait toujours une bouteille d’eau dans son sac et heureusement pour elle. Parce qu’elle avait toujours soif Izzy. Elle regardait l’homme à ses côtés et fronçait les sourcils quand il tapotait les doigts sur son volant, elle voudrait lui dire que ça la stressait mais elle ne disait rien, elle aurait été malpolie de le faire puisqu’il acceptait de la ramener à la dernière minute, lui évitant transports en commun ou autre covoiturage bizarre. Izzy écoutait les explications de son covoitureur et elle haussait positivement la tête, en souriant, elle était tout à fait d’accord avec lui, elle allait ouvrir la bouche quand le Klaxon coupait son covoitureur et le faisait reprendre le chemin, Izzy se retenait d’ouvrir la fenêtre pour faire un doigt d’honneur à l’homme pressé derrière eux. S’il n’avait pas le temps, il n’avait qu’à partir plus tôt. Elle voyait bien que l’homme se sentait mal mais elle ne disait rien, son regard se posant sur l’extérieur tandis qu’elle s’appuyait sur sa main, le coude appuyé sur la porte. Elle regardait les lumières qui défilaient devant ses yeux et rêvait à sa soirée, un bon bain pour se détendre de sa journée. Et il reprenait la parole ce qui fit sourire Isobel. Elle se pinçait les lèvres, déposant ses deux mains sur ses genoux et elle le regardait du coin de l’oeil « Oui, je me souviens vous avoir croisé mais j’ignorais votre nom je vous l’avoue. » Après tout, elle ne peut pas lui mentir, elle ignorait son nom elle n’allait pas faire sa psychopathe et dire qu’elle avait regardé toutes les boîtes aux lettres pour savoir tout les noms de ses voisins. Elle aurait pu, parce qu’elle aime bien savoir qui est dans son immeuble, mais Paul lui a dit que ça ne se faisait pas. Alors elle ne l’avait pas fait. Et elle s’était contentée de saluer simplement les voisins pour mettre un visage sur ses voisins, simplement. Puis elle fronçait un peu les sourcils quand il se mettait à lui parler d’accidents de la route. Est-ce qu’il savait que c’était un chat noir ? « Euh oui… Je… j’ai bien attaché ma ceinture. » Elle se pince les lèvres et passe une main dans ses cheveux, elle ne voudrait pas se mettre à paniquer. Parce qu’elle savait, enfin elle se doutait que son co-voitureur se mettrait à paniquer aussi. « Je suis sûre que vous me ramènerez en un seul morceau et mes colocataires vous seront reconnaissants. » C’est peut-être une mauvaise idée de parler de ses colocataires mais tant pis. Le silence qui se profile font réfléchir Izzy et elle fronce les sourcils. « Alors vous… vous êtes professeur ? » Demande Izzy sans vraiment savoir comment meubler la conversation, elle a peur de faire une boulette. « Je suis institutrice dans l’Upper East Side. Et j’habite dans le sunflower building, avec des colocataires géniaux. » Elle sourit rien que de parler d’eux alors qu’elle humidifiait ses lèvres « Vous habitez tout seul ? »

_________________

--- and the secret door
swings behind us. She's saying nothing, she's just giggling along


Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) 200117034715316242
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lenny Cooper
Lenny Cooper

Your rp color :
#
To do list rp :
Isobel Allen - www
Summary :
Né au sein d'une famille abusive, Lenny s'est basiquement élevé seul, ses livres et la télévision lui tenant compagnie. Recueilli par un membre éloigné de sa famille durant son adolescence, il obtient un diagnostic d'autisme et commence progressivement à s'ouvrir aux autres et à trouver sa place en ce monde.

Ayant quelques difficultés pour nouer des relations, Lenny sort très (trop) souvent de sa zone de confort dans l'espoir de s'extirper de sa solitude. Ses histoires d'amour se sont toutes mal finies, Lenny reproduisant malgré lui le schéma abusif qu'il a connu toute sa vie et se retrouvant généralement maltraité par le ou la partenaire avec lequel ou laquelle il s'est lié.

On le trouve généralement un livre à la main et il est toujours ravi de pouvoir parler de littérature, quitte à en faire un peu trop.
Messages :
88
Pseudo :
Peluche
Avatar :
Bill Hader (Valtersen)
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_pwz2v4sNsl1wcrw7bo1_r1_250
Age :
40 ans
Status :
Célibataire
Sexuality :
Pansexuel
Work :
Bibliothécaire au lycée de Staten Island
Home adress :
Appartement dans le Queens
Longueur rp :
Entre 700 et 1000 et quelques mots
Rythme de rp :
Ca dépend, je peux poster jusqu'à cinq rps par jour ou un rp par semaine, selon l'humeur.
Hogwarts house :
Poufsouffle
MBTI :
INTJ - Architecte
Your rp color : # To do list rp : Isobel Allen - www Summary : Né au sein d'une famille abusive, Lenny s'est basiquement élevé seul, ses livres et la télévision lui tenant compagnie. Recueilli par un membre éloigné de sa famille durant son adolescence, il obtient un diagnostic d'autisme et commence progressivement à s'ouvrir aux autres et à trouver sa place en ce monde.

Ayant quelques difficultés pour nouer des relations, Lenny sort très (trop) souvent de sa zone de confort dans l'espoir de s'extirper de sa solitude. Ses histoires d'amour se sont toutes mal finies, Lenny reproduisant malgré lui le schéma abusif qu'il a connu toute sa vie et se retrouvant généralement maltraité par le ou la partenaire avec lequel ou laquelle il s'est lié.

On le trouve généralement un livre à la main et il est toujours ravi de pouvoir parler de littérature, quitte à en faire un peu trop.
Messages : 88
Pseudo : Peluche
Avatar : Bill Hader (Valtersen)
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Tumblr_pwz2v4sNsl1wcrw7bo1_r1_250
Age : 40 ans
Status : Célibataire
Sexuality : Pansexuel
Work : Bibliothécaire au lycée de Staten Island
Home adress : Appartement dans le Queens
Longueur rp : Entre 700 et 1000 et quelques mots
Rythme de rp : Ca dépend, je peux poster jusqu'à cinq rps par jour ou un rp par semaine, selon l'humeur.
Hogwarts house : Poufsouffle
MBTI : INTJ - Architecte
Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Empty
Sujet: Re: Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)Dim 19 Jan - 18:13
Lenny fut soulagé de savoir qu'Isobel n'avait pas pris d'alcool avec elle. Il savait que c'était impoli de sa part d'en avoir fait la remarque, qu'elle aurait pu se vexer, mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Il devait déjà supporter la chose lorsqu'il allait dans des bars pour s'efforcer de sociabiliser, ce n'était pas pour avoir à subir cette odeur dans sa voiture en plus de cela...

Sa voiture, c'était supposé être son lieu bien à lui, où il pouvait laisser éclater ses émotions si nécessaire, où il était à l'abri du reste du monde. Il avait été forcé de le partager aujourd'hui avec quelqu'un qu'il connaissait à peine, il pouvait au moins s'assurer qu'elle ne risquait pas de déclencher chez lui une potentielle crise.

"Je n'aime pas l'alcool. Merci de ne pas en avoir apporté. J'aurais été obligé de vous laisser sur le bas côté et cela aurait été rude de ma part."

Lenny n'aurait pas pris ce risque. Avoir quelqu'un ayant de l'alcool dans le sang dans sa voiture, à côté de lui. Il ne savait que trop ce que la boisson pouvait pousser les gens à faire et il refusait d'avoir à gérer ce facteur imprévisible, en plus de tout le reste. Lui aurait-il vraiment demandé de sortir ? Si elle avait fait mine de boire, oui. Sans hésitation aucune.

Avoir la responsabilité de quelqu'un alors qu'il conduisait était déjà une grande source de stress pour Lenny. Il essayait d'être courtois, d'entretenir la conversation tout en se concentrant sur la route pour ne pas les mettre en danger et cela n'était pas une mince affaire pour lui. La preuve, il avait déjà été klaxonné parce qu'il avait pris trop de temps à démarrer au feu vert...

Si on lui laissait le choix, il ne dirait rien du tout et se focaliserait uniquement sur sa conduite. Mais Lenny savait comment les neurotypiques fonctionnaient. Il était conscient que ce n'était pas une attitude acceptable et qu'elle en serait blessée. Que cela lui attirerait des ennuis et potentiellement le dédain de ses collègues, qui lui avaient déjà imposé cette tâche sans vraiment lui demander son avis...

Alors, Lenny devait parler, mais ses mots échappaient à son contrôle et ce qu'il disait lui déplaisait singulièrement. Il n'aurait pas dû parler d'accidents, de statistiques, lui demander aussi sèchement si elle avait bien sa ceinture attachée. Isobel n'y était pour rien, il était juste particulièrement anxieux et n'arrivait pas à gérer cela à cet instant précis...

La demoiselle essayait d'ailleurs de lui faire la conversation, passant outre sa déclaration paniquée sur les accidents. Lenny lui en était reconnaissant. Ses mains crispées sur le volant, il lui adressa brièvement un sourire maladroit, expression apprise et forcée, peu naturel sur son visage. Puis il répondit à ses questions, regard fixé sur la route qui s'étendait devant eux :

"Je suis bibliothécaire scolaire, en vérité. Je n'avais pas d'obligation particulière d'assister à cette conférence, mais le sujet m'intéressait et j'y ai donc pris part. Je ne pourrais pas être professeur. Il faut savoir s'adresser à un public et capter durablement son attention et j'en suis incapable."

Lenny se sentait nerveux rien qu'en imaginant cette potentielle situation. Lui, devant enseigner quoi que ce soit à des jeunes n'attendant qu'une preuve de faiblesse de sa part pour laisser éclater leur énergie et prendre le contrôle de la situation ? Non, non, définitivement pas.

L'idée lui tordait les boyaux et il avait l'impression que cela ferait de lui le garçon qu'il était autrefois, élève à la merci de ses camarades. Sauf qu'il était un adulte et supposément une figure d'autorité. C'était déjà difficile pour lui de s'imposer dans sa bibliothèque, alors dans une salle de classe ? Non, jamais. Lenny préférait encore planter sa voiture dans le mur le plus proche...

"Vos élèves doivent vous apprécier. Vous semblez... gentille. Et douce. Les enfants aiment cela. Ca les rassure. La plupart des enfants ne m'aiment guère. Je ne sais pas interagir avec eux. Je trouve ça admirable de votre part."

Killian, le fils de Samara, était une exception plutôt que la règle. Mais ils avaient un mode de pensée proche et comprenaient chacun les limites de l'autre. C'était plus facile pour Lenny d'interagir avec ce garçon qu'avec n'importe quel autre enfant. Il n'avait pas à se forcer à être ce qu'il n'était pas.

Lenny prit une profonde inspiration. Pour le moment, tout se passait bien. Pas d'accidents. Pas de gros problèmes. Il devait continuer comme cela. La ramener à bon port, sans égratignures. Il pouvait le faire. Il pouvait le faire.

"Je vis seul dans le Rose Building, depuis quelques années. Je n'ai jamais eu de colocataire et je ne sais pas si qui que ce soit pourrait vraiment me supporter au quotidien. Mon tuteur l'a fait, mais il a toujours eu une patience infinie et j'ai fait de mon mieux pour lui faciliter la vie. Je ne voulais pas représenter un poids pour lui..."

Lenny avait toujours du mal à déterminer ce qu'il était approprié pour lui ou non de partager. C'était un exercice délicat, d'autant plus que la réponse changeait selon son interlocuteur et leur degré d'intimité. Il essayait juste de faire au mieux et de ne pas mettre Miss Allen dans l'embarras. Il espérait que cela n'était pas le cas...

"Hmm... Je suis désolé pour mon élan de panique, précédemment. Je n'aurais pas dû parler de ces accidents. Mais vous êtes sous ma responsabilité et je détesterais qu'il vous arrive quelque chose. Vous ne mériteriez pas cela. Ce serait de ma faute."

Lenny recommença à tapoter nerveusement le volant, alors que des images intrusives s'imposaient à son crâne, lui montrant toutes sortes de possibles mésaventures, certaines se terminant dramatiquement. Au milieu de tout cela, le souvenir de sa mère se greffa à sa cervelle, son corps inerte sur le sol, médicaments et alcool éparpillés autour d'elle, odeur rance de vomissure...

Réalisant qu'il avait décroché son attention de la route pendant un peu trop longtemps, Lenny secoua la tête, remettant ses idées en place. Ce n'était pas le moment de rêvasser...

"Je... hmm... j'espère que vous n'êtes pas trop inquiète. Si... Si c'est le cas, je peux m'arrêter dès que possible et vous appeler un taxi pour que vous rentriez chez vous en toute tranquillité. Je... Je paierais la course, si vous le souhaitez. Ce serait impoli de ma part de ne pas le faire. Votre chauffeur sera probablement plus agréable que je ne le suis. Je..."

Lenny déglutit, les joues rouges, mal à l'aise :

"Je ne sais pas vraiment comment parler aux gens. Et pour vous, ça a l'air si facile. Je... Comment faites-vous cela ?"

Il savait qu'il n'obtiendrait pas de réponse miracle. Rien qui ne puisse changer fondamentalement ce qu'il était, ses difficultés. Il n'était même pas sûr de vouloir expérimenter une transformation aussi drastique. Mais dans ces moments-là, il aimerait que cela soit plus... aisé. Plus naturel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Covoiturage forcé (Lenny + Isobel) Empty
Sujet: Re: Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)
Revenir en haut Aller en bas
 

Covoiturage forcé (Lenny + Isobel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: neighborhoods :: staten island-