AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
On recherche des gossip-anonymes ! Infos par lààà
Découvrez les badges, de quoi rendre votre profil encore plus personnalisé love ça se passe par ici !
Vous êtes un peu paumés ? hidebox Rendez vous sur : www.keskispass.com
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
393 € 649 €
Voir le deal

Partagez
 

 Requiem pour les paps et problème en vue pour nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Requiem pour les paps et problème en vue pour nous  Empty
Sujet: Requiem pour les paps et problème en vue pour nous Lun 2 Déc - 20:59
Les portes battantes de l'hôtel qui n'en avaient pas fini de tournoyer sur elle-même que, déjà, les flashs crépitaient aveuglant ce couple qui, têtes baissées et visages protégés de leur mieux par leurs mains agacées, tentaient de rejoindre leur véhicule. Ils ressemblaient à des proies qu'une meute de chasseurs enragés poursuivaient de leurs plus indiscrètes et déplacées questions. Sur les trottoirs aux alentours, les badauds s'arrêtaient, dégainaient à leur tour leurs smartphones et mitraillaient ces pauvres êtres qui, certainement dans un soupir de soulagement, s'engouffraient dans le confort de leur berline aux vitres teintées. Bientôt ils disparaîtraient à l'horizon des bouchons new-yorkais, gagnant quelques instants de répit. Rien que quelques minutes, tout au mieux quelques jours avant que, de nouveau, les vautours ne reviennent à la charge. L'adolescente qu'elle avait été en aurait sûrement ri. La réalisatrice parfois bien trop connue et en vue, elle, ne put qu'en grimacer avec, au fond de ses prunelles sombres, une étincelle de colère. Que tous ces journalistes et ces paps aillent donc se faire foutre ! Elle méprisait de toutes ses forces ces parasites qui volaient, arrachaient des lambeaux de vie... Ces instants qu'ils s'empressaient de sortir de leur contexte, les arrangeant à leur sauce pour mieux les jeter en pâture à un lectorat, hélas, bien trop friand de ce genre de scandales en puissance.

Enfin scandale... A tout prendre Azucena aurait encore préféré cela... Tout ça plutôt que ce qui s'étalait en première page d'un journal dont elle vomissait le nom et où elle avait eu la bien désagréable surprise de les découvrir Curtis et elle. Dans des positions qui pouvaient, certes, porter à confusion pour certains clichés mais qui ne reflétaient en rien la vérité ! Alors que, à son tour, elle se glissait dans la rue et rejoignait son Uber qui l'attendait, elle avait inspiré un bon coup et feuilleté encore une fois, ces pages idiotes. Elle n'en revenait pas... Bien qu'il n'y ait eu aucun montage, après tout elle reconnaissait chacun de ces instants, passés en compagnie du musicien... Oui, ils étaient bien allés déjeuner dans ce restaurant discret et loin de ceux où on la voyait d'ordinaire. Oui, aussi, ils s'étaient baladés en plein Central Park et, quelle honte, ils avaient osé avoir une si bonne conversation qu'ils en avaient ri aux éclats ! Alors, oui, peut-être bien qu'à un moment ou à un autre leurs mains s'étaient frôlées, posées sur une épaule ou un bras mais... et alors ? Rien de cela ne devrait suffire à aller imaginer une liaison bon sang ! Les sourcils de la mexicaine se froncèrent alors qu'elle recevait un texto de Gabriella, son amie chargée de ses relations presse comme publiques. TMZ ? Qu'avaient-ils encore été dire ces fouines de première ? ! Furieuse elle avait saisi son portable et s'était rendue sur le site.

  «  Cabrones ! Hijos de puta ! »

Les mots avaient jailli. Si forts et chargés de colère que même son chauffeur en avait sursauté. Rougissant et marmonnant entre ses mâchoires si serrées qu'elles en grinçaient quelques excuses pour le moins piteuses elle avait fermé les yeux et souffler bruyamment son agacement. D'accord, là, les choses se corsaient ! Les derniers clichés mis en ligne les montraient, toujours Curtis et elle, tantôt chez lui tantôt chez elle. Sur le palier ou à l'intérieur et à des heures qui laissaient supposer qu'ils avaient passé la nuit ensemble... Oui bien sûr qu'ils avaient passé la nuit ensemble... sous le même toit pas dans le même lit ! Et ce n'était que pour le travail ! Si Curtis Grant et elle se voyaient aussi souvent ces derniers temps s'était uniquement parce qu'elle lui avait proposé de composer pour elle. Ou, plus précisément, pour un court qu'elle réalisait et qui servirait de campagne à l'Unicef pour les fêtes de fin d'année. C'était important de pouvoir lever un maximum de fonds et ainsi venir en aide aux enfants les plus démunis, non ? Quitte à parler d'eux autant dire cela non ?! Pourquoi aller inventer des trucs aussi... Grognant presque elle avait envoyé un texto à son prétendu amant.

Désolée pour la manchette à la une, vraiment. J'espère que cela ne t'aura pas causé trop de soucis dans ta vie privée ? De toutes façons et vue que nous avions rendez-vous je serai chez toi dans dix minutes. Il faut vraiment que nous parvenions à boucler le truc car demain je pars pour plusieurs jours à Paris et je ne rentrerai que pour la soirée du lancement de la campagne. A tout de suite !

Puis elle avait rangé son portable, laissant la voiture la bercer tout le temps que dura encore le trajet jusque chez son ami. Quand, enfin, elle y parvint et non sans s'être assurée qu'aucun vautour ne rôdait elle se dépêcha de rejoindre l'immeuble où elle s'engouffra. Soulagée de ne croiser personne dans les escaliers elle avait frappé à la porte et quand Curtis vint lui ouvrir elle avait brandit une bouteille de whisky pur malt et soupiré

«  Je pense qu'on aura au moins besoin de ça ! » puis, claquant une bise à sa joue elle ajouta «  Tu me laisses entrer ou tu préfères qu'on attende nos amis les paps ? » une fois entrée elle avait demandé en riant «  Alors ? Comment va mon amant du moment ? »

Mieux valait en rire qu'en pleurer, non ?
Revenir en haut Aller en bas
 

Requiem pour les paps et problème en vue pour nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» [UPTOBOX] Requiem for a Dream [DVDRiP]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Empty chairs at empty tables :: archives :: rps-