AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un peu de publicité pour notre jolie Leela qui recherche ses colocataires par ici ! La roulette du rp vous ouvre ses bras , si vous aimez les rp surprises, n'hésitez pas ! Disponibles pour RP ? inscrivez-vous à ki est cho pour rp ?

Partagez
 

 (evalyn) home is where the heart is

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
(evalyn) home is where the heart is Empty
MessageSujet: (evalyn) home is where the heart is   (evalyn) home is where the heart is EmptyDim 1 Sep 2019 - 1:58




home is where the heart is



☾☾ Il n'est pas loin des quinze heures. C'est à cette heure-ci que Ryan rejoint sa voiture et quitte son lieu de travail. Les cheveux coiffés en un chignon négligé, le visage fermé dû à la fatigue, les cernes creusées, presque noires. Sa soirée, cette fois-ci, elle n'allait pas sortir, partir faire la fête. La journée a été longue, épuisante mais instructive. Elle a rarement été aussi heureuse d'une garde. Ereintée mais satisfaite de ces vingt-quatre heures pratiquement passé au bloc. Une expérience encore unique pour la jolie blonde qui avait l’impression de littéralement vivre un rêve éveillé. A cause des trafics désastreux à New York, Ryan arrive chez elle au bout d’une quinzaine de minutes. Ses yeux avaient miraculeusement réussis à appuyer sur le bon bouton de l’ascenseur pour qu’elle puisse rejoindre son appartement qu’elle désirait tant. Ce vieil ascenseur typiquement new-yorkais qui n’a cessé de faire des bruits étranges pendant la montée, menaçant de lâcher à n’importe quel moment. Forte heureusement, comme si le ciel avait entendu les prières de la belle, il a tenu jusqu’à la ramener chez elle. Devoir attendre que quelqu’un la sorte de là aurait été équivaut un supplice. Difficilement, elle trouve ses clefs dans son sac, encore plus difficilement, elle met les met dans le trou de la serrure. Ses yeux se fermaient tout seul sans qu’elle ne puisse rien contrôler. En poussant la porte, Ryan a le bonheur de n’entendre rien. Rien du tout. Pas un bruit. Le calme. Le calme comme il a rarement été présent dans cette collocation, principalement par sa faute, fêtard et bruyant personnage qu’elle peut être. Cependant, après une telle journée, c’est exactement ce qu’elle n’était pas. Elle était tout simplement à la recherche du repos. Un repos réparateur qui lui permettra, peut-être, d’aller s’amuser plus tard dans la soirée. Sans même chercher si quelqu’un était là dans l’appartement pour lui dire bonjour, Ryan balance négligemment son sac-à-main dans le couloir. Un geste qu’elle regrettera probablement quand une certaine colocataire arrivera dans l’appartement. Etait-elle à ça près ? Absolument pas. D’autant plus que la fatigue avait eu raison d’elle. En entrant dans sa chambre, elle retire son pantalon pour rester en tee-shirt et c’est ainsi qu’elle s’affale sur son lit parfaitement fait. Il n’a pas fallu très longtemps à la jeune femme pour s’endormir. Un sommeil de courte durée, du moins, pour elle. Elle ne se rendait pas compte de l’heure qu’il pouvait être. Sa sieste prit fin quand un bruit sourd, celui de quelqu’un toquant à la porte, s’est fait entendre dans tout l’appartement. Elle attend quelques petites secondes, voir si l’un de ces colocataires qu’elle ignore présent ou non, se désiste pour ouvrir. Voilà qu’on se met à toquer une deuxième fois, c’est de la sorte qu’elle comprend que non, il n’y a personne. Pile quand elle aurait aimé qu’ils le soient. Elle s’empresse d’enfiler son jean qu’elle avait retiré auparavant après quoi, en se rendant vers la porte, elle défait son chignon, passe rapidement sa main dans sa chevelure blonde et sur son visage. En ouvrant la porte, elle prétexte un sourire forcé pour cacher son exténuation. Un sourire qui en devient un vrai en voyant la belle bouille d’Evalyn. « Hey. Entre ! » Elle se pousse aussitôt de la porte pour la laisser passer et la fermer derrière elle. Ryan était très heureuse de la voir débarquer même si elle avait pour but de dormir jusqu’à vingt-trois heures, approximativement. Mais la joie de voir son joli petit minois lui faisait oublier ne serait-ce qu’un soupçon de fatigue. « En quoi me vaut l’honneur de ta présence ? »

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
(evalyn) home is where the heart is Empty
MessageSujet: Re: (evalyn) home is where the heart is   (evalyn) home is where the heart is EmptyLun 2 Sep 2019 - 11:53
Grosse hésitation, tout de même, avant de toquer à la porte. Ça ressemblait à une mauvaise idée mais en pire. J’avais l’impression qu’au lieu de venir dans son antre, je devrais plutôt m’éloigner d’elle, la fuir pour l’oublier à tout jamais. C’était dur. Non, plus que ça : c’était impossible. J’avais un crush sur elle, et un sérieux crush, du genre à demander une ordonnance auprès de cupidon pour espérer pouvoir aller mieux. La partie compliquée, c’était que je n’avais pas envie d’être une autre de ses victimes sur sa grande toile des partenaires, elle, sublime araignée !  Pourtant, j’avais toqué. Plusieurs fois même.

« Salut ! » dis-je en la voyant. Déjà le rythme des battements de mon cœur s’ accéléra. Quand j’étais avec elle, normalement ça finissait toujours pas se calmer. C’était pas la première fois que je me retrouvais seule avec elle, et souvent, c’était bizarre à dire mais, je finissais par oublier de l’aimer : sa bonne humeur et sa folie me poussaient à me détendre et à passer un bon moment à profiter d’elle comme… une amie ? C’était pas si mal que ça si nous n’étions que des amies, hein ?

Lorsqu’elle me demanda ce que je venais faire ici, je fis tomber le sac Pokémon que j’avais dans le dos pour l’ouvrir et lui présenter le contenu. Sauf qu’on y voyait pas grand-chose là-dedans. « Ben tu sais, on avait parlé une fois de faire un atelier cuisine, genre des sushis… j’ai pensé que c’était le bon moment aujourd’hui alors j’suis un peu passé à l’improviste, j’espère que… » Ce fut seulement à cet instant que j’aperçus son look particulier qui trahissait un réveil récent. Oops, j’avais merdé ! J’aurais dû l’appeler avant de venir ! Pourquoi je faisais toujours dans le désordre ? Pourquoi j’arrivais plus à penser convenablement quand il s’agissait de Ryan ? « Euh… je te dérange peut-être ? J’peux filer et te laisser si jamais… » dis-je confuse en ne sachant où me mettre.
Revenir en haut Aller en bas
 

(evalyn) home is where the heart is

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Coucher de soleil sur le Sahara
» m42 home sweet home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Yeah I could if i wanted to :: archives :: rps-