AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un peu de publicité pour notre jolie Leela qui recherche ses colocataires par ici ! Apparement Arco Ortaloni trouve Gabrielle de Musset très belle Small talk ft. Romeo 3697710961

Partagez
 

 Small talk ft. Romeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité
Small talk ft. Romeo Empty
MessageSujet: Small talk ft. Romeo   Small talk ft. Romeo EmptyJeu 26 Sep 2019 - 22:46

Isn't it weird that you've seen me naked?
We had conversations 'bout forever
Now it's 'bout the weather, okay

@Roméo Stark

Jeremy passa sa main sur le front de l'enfant pour chasser ses cheveux. Cet enfant l'attendrissait complétement. Il remonta la couverture et la borda avec toute l'attention du monde. « Il faut dormir maintenant, my little monkey. Je t'ai déjà raconté deux histoires. Je pense que je suis entrain de me faire avoir, jeune fille ? » L'étudiant jeta un regard à Romeo, car c'était affolant comment sa fille avait tous les droits. Elle se mit à glousser et tenta de se cacher sous les couvertures. Jeremy alla enfouir sa tête et embrassa l'enfant dans le cou. « Encore ! » Jeremy leva les yeux au plafond. Il était épuisé et ses jambes lui faisaient un mal de chien, mais le jeune rouquin ne montrait rien. Ces petits moments étaient très important pour lui. Il ne remerciait jamais assez Romeo pour tout cela. Il n'aurait surement jamais d'enfant, mais Dylan c'était sa petite amazone, son petit singe. Après tout, c'était leurs secrets vu que Romeo avait décidé de garder l'existence de Dylan pour lui. « Je veux bien, mais après tu vas être épuisée vu qu'on va à ce parc d'attraction demain. Bah, si tu veux toujours y aller ? » L'enfant se releva, jeta littéralement les draps sur Jeremy et serra son oncle dans ses bras. Jeremy embrassa l'enfant, la borda à nouveau et quitta la pièce à pas de loups.

Jeremy attendit le dos collé au mur et ses béquilles sous ses bras que Romeo embrasse sa fille. Il le trouvait vraiment attendrissant avec sa fille et dès qu'il vit Romeo fermer la porte, il passa son bras autour du cou de celui qu'il considérait comme son propre frère. « Elle est belle ta fille. Cela me surprend encore que cela puisse venir de ton petit attirail là-dessous. Je te jure. » Il approcha sa main de l'entrejambe du jeune brun et s'arrêta en chemin tout en souriant. Ils avaient partagés une chambre toutes leurs adolescences. Il pouvait se montrer familier. Déjà, Jeremy avait toujours été comme un grand livre ouvert. Il n'aimait ni le mensonge et ni la manipulation. Il relâcha son frère et se dirigea jusqu'à la cuisine avec ses béquilles. « Tu sais que je suis toujours une quiche pour la cuisine. Je nous ai commandé des pizzas. Je voulais pas t'empoissonner comme mes pattes au nutella, si tu te souviens ? J'avais failli faire bruler toute la maison. » Jeremy en riait encore. C'était des bons souvenirs, déjà, cela avait toujours été des bons souvenirs avec Romeo. C'est étrange, car les bons souvenirs s’incrustent comme on prend de l'âge. Ils restent dessiner comme sur un grand mur blanc. Cela en faisait des arabesques de couleurs vives qui donnaient toujours le sourire au jeune étudiant et il avait besoin de sourire en ce moment. Il grimaça à cause de ses jambes. Il devait surement prendre ses médicaments pour atténuer la douleur.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Small talk ft. Romeo Empty
MessageSujet: Re: Small talk ft. Romeo   Small talk ft. Romeo EmptyJeu 3 Oct 2019 - 19:40

Isn't it weird that you've seen me naked?
We had conversations 'bout forever
Now it's 'bout the weather, okay

@Jeremy Stark

Tu étais là adossé à la porte de la chambre de Dylan, le sourire aux lèvres devant la scène qui se déroulait devant tes yeux. Tu avais hésité longtemps avant de parler de ta fille à Jeremy, mais tu avais finis par le faire parce qu'il était sûrement la personne en qui tu avais le plus confiance sur cette Terre et tu voulais que Dylan connaisse son parrain. Parce que oui c'était une évidence qu'il était son parrain. Tu les regardais donc faire, Dylan insistant pour avoir encore une histoire et Jeremy essayant de résister. Et puis finalement il prononça les mots magiques. Parc d'attraction. Immédiatement Dylan se glissa sous les couvertures et le jeune homme s'éloigna après avoir dis au revoir à la petite fille. Tu t'approchais à ton tour du lit, déposant un baiser sur son front. "Tu n'oublis pas se qu'on a dit pour demain ma chérie hein ?? On ira au parc seulement si tonton se sens bien ok princesse ??" Elle hocha la tête, elle n'avait que deux ans mais tu savais qu'elle était déjà très intelligente pour son âge. Tu t'éloignais doucement avant de refermer la porte derrière toi et rejoindre le roux qui t'attendais dans le couloir.

A peine avais-tu fermé la porte que le jeune homme s'accrocha à ton cou, se demandant encore comment Dylan pouvait venir de toi. Tu levais les yeux au ciel en faisant une moue faussement vexé. "Non mais t'es sérieux ?? Dylan c'est la meilleure chose qui est sortie de ce petit attirail comme tu dis. Et au passage...il est pas petit !" Non, mais oh, pour qui se prenait-il, t'étais l'aîné après tout un peu de respect. Vous vous dirigez vers la cuisine quand ton frère t'annonça qu'il avait commandé pizza, préférant ne pas t'empoisonner. Un sourire en coin se dessina sur tes lèvres. "Si je m'en rappelle ?? Papa m'avait engueulé parce qu'il pensait que c'était moi qui avait faillit cramer la maison. D'ailleurs...c'était toujours moi qui me faisais engueulé à ta place si je me rappelle bien." Ouais, tout ça parce que t'étais le plus vieux. Du coup c'est toi qu'on engueulais parce que t'étais censé être l'exemple. Tu n'y prêtais plus attention avec le temps t'avais l'habitude. Tu étais en train de fouiller dans le frigo à la recherche de bières quand tu remarquais le visage crispé de Jeremy. Tu soupirais avant d'attraper un verre d'eau et ses cachets pour la douleur. "Avale ça et va poser tes fesses sur le canapé, j'arrive avec les bières et de l'huile de massage pour tes jambes. Et avant que tu ouvre la bouche : c'est non négociable, sinon pas de parc d'attraction pour toi demain." Tu lui lançais ton regard de papa autoritaire avant de disparaître jusqu'à la salle de bain pour récupérer l'huile de massage que tu utilisais spécialement pour ses jambes. Un truc que vous aviez l'habitude de faire depuis longtemps.


@Jeremy Stark
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Small talk ft. Romeo Empty
MessageSujet: Re: Small talk ft. Romeo   Small talk ft. Romeo EmptyJeu 3 Oct 2019 - 21:54

Isn't it weird that you've seen me naked?
We had conversations 'bout forever
Now it's 'bout the weather, okay

@Roméo Stark

Jeremy n'avait rien trouvé de mieux pour effacer cette douleur qui rongeait ses os, que le rire et la gaieté qui planait dans l'air ce soir. Est-ce qu'il avait vexé celui qui était comme son sang ? Il se pencha en avant à l'aide ses béquilles et ajouta « Je confirme cela n'a jamais été petit dans la famille. » L'étudiant  posa son coude sur sa béquille et leva son bras. Il gonfla son biceps avant d'exploser de rire. Jeremy pouvait être très idiot. C'était la seule chose qu'il lui restait pour palier la douleur qui lui faisait grincer des dents derrière son sourire. Il jeta un regard à Romeo qui s'éloigna vers la cuisine. Il lui emboita le pas. Il se posa contre le réfrigérateur et allongea une des jambes.  « Il faut dire qu'ils n'osaient jamais vraiment me punir. C'était mon pouvoir secret de mutant. » Jeremy agita ses sourcils d'un air satisfait. Pourtant, il en avait fait des bêtises, comme tous les enfants.

Jeremy se figea. Il n'aimait pas être un poids et surtout pas pour Romeo. Il ne l'avait pas invité pour qu'il s'occupe de lui. « Arrête, maman. Je vais très bien. » essaya t-il de se justifier. Il voulut se redresser, mais la douleur le fit lâcher une des béquilles et il se rattrapa en s'appuyant sur Romeo. « Ok. Ok. Je vais les prendre. » L'étudiant se releva et s'empara du verre d'eau. Il avala d'une traite les cachets. Il posa le verre sur l'évier et alla s'asseoir dans le canapé. Il posa ses béquilles sur le côté et enleva son jogging. « N'oublie pas l'huile pour masser ma bite après. » hurla t-il alors que Romeo était dans la salle de bain. C'était de l'humour. De l'humour pour palier cette sensation de gêne. Si César était capable de se montrer à quelqu'un de cette manière, c'était uniquement à Romeo. Il n'enlevait jamais son bas même avec ses amants, en tout cas quand la lumière n'était pas éteinte. Il avait sur ses jambes les traces de l'avancée de sa maladie, les opérations chirurgicales. C'était laid, il n'avait pas d'autre mot, mais s'il y a bien quelque chose que Jeremy ressentait, c'était la pleine confiance qu'il avait en Romeo. Il se montrait dans sa totale fragilité et Jeremy n'avait pas l'habitude de se montrer fragile.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Small talk ft. Romeo Empty
MessageSujet: Re: Small talk ft. Romeo   Small talk ft. Romeo Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Small talk ft. Romeo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Yeah I could if i wanted to :: archives :: rps-