AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Un peu de publicité pour notre jolie Leela qui recherche ses colocataires par ici ! Apparement Arco Ortaloni trouve Gabrielle de Musset très belle #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 3697710961

Partagez
 

 #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dynah Crowley
Dynah Crowley

Messages :
491
Your rp color :
#
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé COURT de votre personnage.
Avatar :
Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age :
Vingt deux ans
Status :
Célibataire
Work :
Etudiante en Histoire de l'Art
Sexuality :
Homosexuelle
Hogwarts house :
Serpentard évidemment !
Astrological Sign :
Poisson
MBTI :
Médiateur
Rythme de rp :
Un ou deux en quinze jours
Longueur rp :
Plutôt long je l'admets
Messages : 491 Your rp color : # To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé COURT de votre personnage. Avatar : Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age : Vingt deux ans Status : Célibataire Work : Etudiante en Histoire de l'Art Sexuality : Homosexuelle Hogwarts house : Serpentard évidemment ! Astrological Sign : Poisson MBTI : Médiateur Rythme de rp : Un ou deux en quinze jours Longueur rp : Plutôt long je l'admets
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} EmptyDim 20 Oct - 22:58
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 1a9c3c5ca2edb74eb8553a5ec7f09386
#35 Warning risque de disputes et cris Lyzianna & Dynah
    La nuit avait été courte. Dynah s'était réveillée plusieurs fois repensant à plusieurs reprises à la soirée de la veille. Celle qui était censée être une énième soirée familiale à faire semblant d'avoir quelque chose à se dire alors qu'en réalité, Dynah n'avait absolument rien en commun avec aucun d'entre eux. La présence de John l'aurait aidé à passer une bonne soirée puisqu'elle était certaine de rire quand John était présent. Mais rien de tout ceci ne s'était produit puisque tous avaient annulés ce dîner. Tous sauf Lyzianna ! Le début de soirée avait été semblable à toutes les soirées où Dynah et Lyzianna étaient à la même table. Elles s'étaient faites des reproches, attendant certainement que l'une des deux quitte la table énervée. Ceci n'était pas arrivé. Il s'était passé quelque chose d'étonnant car elles s'étaient livrées et il est évident que ce n'est pas chose courante chez les Crowley. Surtout chez les deux femmes de la famille. Lyzianna était une handicapée des sentiments et puisqu'elle avait pratiquement élevée Dynah, finalement elle était exactement la même à ce sujet. Au moins une chose qu'elles avaient en commun. Pourtant, pour une fois, Lyzianna s'était confiée à sa petite soeur. Elle lui avait dit à quel point elle était fière d'elle. Ces mots avaient fait tellement de bien à Dynah. Elle qui rêvait de les entendre depuis tellement d'années maintenant. Hier soir, elle s'était rendue compte à quel point sa grande soeur lui manquait. A quel point elle avait besoin d'elle à ses côtés, besoin qu'elle approuve ses choix de vie même s'ils étaient tellement différents du reste de la famille. Et puis, la fin de soirée ne s'était pas passée comme prévu puisque le portable de Dynah avait sonné et que le prénom de la meilleure amie de Lyzianna était apparu sur l'écran avec un message pour le moins explicite. Dynah savait qu'elle aurait dû tenter d'expliquer les choses posément, au moins pour faire honneur aux compliments que sa soeur avait pu lui faire en début de soirée. Mais Dynah restait Dynah. Elle ne savait pas toujours comment réagir aux situations qui la mettait dans l'embarras et le moins qu'on puisse dire c'est que cette situation avait été très difficile à gérer pour Dynah. Elle qui avait prit tellement soin de cacher sa vie privée à sa famille et plus particulièrement sa sexualité pour qu'on ne lui reproche pas une nouvelle fois de faire différemment. Pourtant ce n'était pas un choix. Dynah n'avait absolument pas choisit d'aimer les filles. Est ce qu'elle avait choisit de se taper sa meilleure amie ? Il était certain que oui. D'ailleurs, au départ, elle l'avait très certainement fait juste parce que c'était un moyen pour elle de se venger de Lyzianna, de cette soeur qu'elle aimait tant mais qui était incapable de lui rendre la pareille. Oui, Dynah avait longtemps été persuadée que sa soeur ne l'aimait pas. Seulement, depuis hier soir, elle n'en était plus aussi convaincue. De fil en aiguille, sa relation avec la meilleure amie de sa grande soeur était devenue plus importante à ses yeux et aujourd'hui, aucune des deux jeunes femmes n'arrivaient vraiment à y mettre un terme. Seulement, il était hors de question que cela lui fasse perdre l'amour de sa soeur. Il fallait qu'elle lui parler et comme le sommeil ne venait pas elle décida de se lever très tôt.

    Bien entendue, Dynah savait pertinemment que Lyzianna ne serait pas disponible avant ce soir, tardivement. Elle était quand même médecin elle. Il était évident que la vie de Dynah était bien moins transcendante. Elle appréciait être en stage à la galerie d'Arts mais n'y était pas cette semaine et devait donc se rendre à la Fac. Rien de bien réjouissant. Dynah ne pouvait pas s'empêcher de repenser à ce que sa soeur lui avait demandé avant que le portable ne vibre et que Dynah fasse du Dynah et que Lyzianna quitte la table. Etait elle heureuse ? Difficile de répondre à une telle question. Enfin, il était évident qu'elle ne l'était pas autant qu'elle l'aurait voulu, la preuve, elle ne souriait jamais vraiment. Mais ce qui était particulièrement difficile à dire c'était de savoir pourquoi. Que lui manquait elle ?! Elle n'en savait rien.

    Sa journée à la fac s'était passée sans encombres. Une chance, Dynah n'était pas suffisamment en forme pour supporter une merde de la vie. Même le métro n'avait pas fait des siennes aujourd'hui et elle avait donc pu passer la porte de son appartement à dix neuf heures pile! Elle tenta d'écrire un message à sa soeur mais celle-ci ne répondait pas. Tant pis, de toute manière, elle était bien décidée à aller la voir, que cela lui plaise ou non. Elles avaient beau se disputer souvent toutes les deux, jamais elles ne s'étaient quittées comme hier soir et c'était quelque chose d'insupportable pour Dynah. Dynah avait eu le temps de faire chauffer un plat au micro onde qu'elle avait enfilé à une vitesse grand V avant d'envoyer un message à Sofiane qu'elle devait voir le soir même en lui disant qu'une crise familiale était en cours. Il n'avait pas cherché à en savoir plus, il connaissait les Crowley et préférait de loin se tenir à distance des embrouilles des soeurs. Il lui avait fallu une heure pour arriver à l'appartement de sa soeur. Elle avait sonné plusieurs fois mais Lyzianna n'avait pas répondu. Pourtant, Dynah était sûre qu'elle était là. Elle voyait la lumière de son appartement. Arg, Lyzianna avait le don de la mettre en rogne. A ce rythme là, elle allait arrivée énervée à son appartement alors qu'elle avait prévu de rester zen. Heureusement, une âme charitable avait finit par sortir et elle s'était empressée de passer pour se rendre devant l'appartement numéro 35, celui de sa chère grande soeur.

    Dynah frappait à la porte depuis au moins dix minutes. Lyzianna était un monstre, il n'y avait plus aucun doute là dessus mais si elle pensait que Dynah allait laisser tomber aussi vite, elle connaissait très mal sa petite soeur. "Je sais que t'es là et je sais que tu m'entends alors je vais attendre toute la nuit devant ta porte s'il le faut." Dynah avait laissé son corps s'écroulé contre la porte d'entrée, les yeux rivés vers le couloir, attendant patiemment que sa soeur arrête de faire ses caprices d'enfant de cinq ans. Elle hésita d'ailleurs à lui dire une chose comme ça mais se ravisa. Ce n'était pas une très bonne entrée en matière et Lyzianna risquait de lui faire regretter en la laissant encore plus longtemps devant la porte. Soudain un léger "bonsoir" arriva à ses oreilles. Elle ne su pas tellement quoi répondre. C'était un immeuble huppé où habitait sa soeur et les gens ne devaient pas avoir beaucoup l'habitude de voir des genre de SDF assis dans les couloirs. Dynah se contenta d'un léger sourire, attendant que les deux personnes aient rejoins l'ascenseur avant de se tourner vers la porte de sa soeur, tapant un grand coup dans celle-ci. "T'es sérieuse là?! Je vais me faire virer par le concierge et peut être même emmener au poste pour sitting dans ton couloir." Toujours pas! Que devait elle faire pour que sa soeur lui ouvre ?! Elle poussa un long soupire avant de se coller de nouveau dos à la porte, parlant toujours aussi fort pour que sa soeur puisse l'entendre. Esperons qu'elle était derrière la porte. "Lyz..." Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas appelé comme ça. "J'suis pas heureuse. Pas plus que toi en tout cas. J'ai...J'ai tellement peur de vous perdre, de te perdre que j'ai jamais osé te dire que j'aimais les femmes et j'ai besoin de toi parce que..." la porte s'ouvrit et Dynah tomba en arrière. Elle aurait au moins pu prévenir qu'elle ouvrait. Peu importe, Dynah se releva, ajustant ses cheveux pour faire face à sa soeur. "Dis moi que t'acceptes que je sois gay!" Question étonnante mais dans le fond et malgré tout ce que Dynah laissait penser, elle n'assumait pas tant que ça sa sexualité. Elle avait besoin de l'aval de sa famille et plus encore de Lyzianna. Elle ne parla pas de son amante pour l'instant. Il ne fallait certainement pas brusquer les choses.

_________________
Fais de moi ton jouet ou n'importe quoi d'autre. peut m'importe tant que je suis à toi. je te veux entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: Re: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} EmptySam 2 Nov - 18:51
warning, risques de disputes et cris.
La nuit avait été affreuse. Lyzianna avait passé une bonne partie de celle-ci allongé sous ses couvertures, le regard rivé sur le plafond, le sommeil refusant de venir. Elle aurait aimé retourner bosser, mais elle avait tellement d'heures au compteur qu'on ne l'aurait même pas laissé passé le hall. Pas après avoir enchaîné autant de gardes ces deux dernières semaines. Non. La jeune femme était en congé obligatoire pendant trois jours et cela n'arrangeait aucunement ses affaires. Elle détestait les jours de congés. Encore plus celui-ci, spécifiquement.

N'y tenant plus, après des heures à ne pas bouger, jusqu'à ce que le soleil commence à pointer à sa fenêtre, la blonde se leva, enfila une tenue de sport et quitta l'appartement pour aller courir. Elle courut pendant des heures. Des heures à se vider la tête, à faire souffrir ses poumons intoxiqués par la clope, à manquer le malaise à cause de son estomac vide, de ses alvéoles encrassées et de l'effort inhabituel. Rentrée à la maison, après un détour par la boulangerie pour s'acheter un muffin au chocolat, la blonde alla s'allumer une cigarette sur la terrasse. Adieu tous les bénéfices du sport, le gras et le goudron finiraient par la tuer. Elle mangea le muffin en terminant sa deuxième cigarette et fila sous la douche, avant de s'habiller confortablement. Cherchant toujours à s'occuper, elle passage une bonne partie de la journée à faire le ménage, le tri dans ses papiers et n'importe quoi d'autre qui soit chiant et lui prenne la tête pour ne pas penser au reste. Quand ses pensées devenaient insoutenables, elle retournait sur la terrasse pour fumer.

La nuit était tombée et le calme se propageait dans la ville quand on sonna à sa porte. Soupirant, l'aînée des Crowley écrasa sa clope et se cala contre la rambarde. Elle n'avait aucune envie d'aller ouvrir. À la troisième tournée de toc toc toc, elle fut convaincue que c'était la dernière personne au monde qu'elle voulait voir qui se tenait là, de toute façon, alors elle rentra dans son appartement, ferma la porte vitrée et s'installa sur son canapé, allumant la télévision assez fort pour ne plus entendre sa sœur que de manière étouffée. Elle voulait rester toute la nuit devant sa porte ? Bien. Qu'elle le fasse. La plus âgée n'avait aucune intention de lui ouvrir de toute manière.

Malgré tout, Lyzianna ne fut pas insensible à sa présence et malgré elle, la blonde se mit à penser à tout ce qu'elle avait fuit toute la journée. Sa meilleure amie baisait sa sœur... ou sa sœur baisait sa meilleure amie... Elle ne savait pas vraiment ce qui était le pire, n'était pas certaine de vouloir le savoir et ne voulait certainement pas avoir ce genre d'images en tête. Le message qu'elle avait lu par inadvertance la veille ne laissait malheureusement pas de place au doute. Leur relation était sexuelle. Amoureuse ? Elle n'en savait rien, mais il y avait du désir et du sexe, et même si elle se fichait royalement de savoir avec qui couchait sa sœur le reste du temps (tant que c'était une personne qui en valait la peine), le fait que ça soit avec celle en qui elle avait le plus confiance était une torture. Pourraient-elles seulement leur faire confiance à nouveau ?

Le flot de ses pensées fut à nouveau contrarié par la voix de Dynah, argumentant qu'elle allait se faire, au mieux expulser de l'immeuble, au pire embarqué par les flics. Elle envisagea pendant une seconde d'appeler elle-même le 911 pour se plaindre d'une SDF sur son paillasson, avant de se raviser. On l’appellerait pour venir la chercher, de toute manière et elle ne serait pas plus avancé. Soupirant une fois de plus, elle se leva, s'approchant de la porte, sans pour autant l'ouvrir. Posant une main sur le bois, elle laissa tomber sa tête dessus, fermant les yeux. Pourquoi Dynah s'acharnait-elle à lui rendre la vie insupportable ? Qu'avait-elle fait pour mériter cela ?

"Lyz..."

La façon dont elle prononça son nom lui déchira le cœur.

"J'suis pas heureuse. Pas plus que toi en tout cas. J'ai...J'ai tellement peur de vous perdre, de te perdre que j'ai jamais osé te dire que j'aimais les femmes et j'ai besoin de toi parce que..." Se redressant vivement pendant que sa cadette parlait, Lyzianna ouvrit la porte, se retrouvant rapidement avec une petite sœur allongée par terre sur le dos à ses pieds. Elle la regarda se redresser vivement et ferma rapidement la porte derrière elle, roulant des yeux quand sa cadette lui demanda si elle acceptait qu'elle soit gay. « Sérieusement, Dynah. Tu mérites des claques ! », gronda la chirurgienne en se dirigeant vers la cuisine, ouvrant un nouveau paquet de cigarettes pour s'en tirer une, se dirigeant vers le balcon, la garrot à la bouche. Elle avait toujours détesté fumer à l'intérieur et refusait qu'on fume dans son appartement. Elle n'avait aucune envie de sentir la clope froide sur tous ses tissus. « J'en ai rien à foutre que t'aime la chatte. Tant que t'es avec quelqu'un de bien, ça pourrait être un alien à trois têtes que je m'en balancerais ! » L'ennui, c'était juste que pour Lyzi, il n'y avait pas de bonne personne pour sa sœur. « Mais elle... De toutes les nanas de New York, il a fallu que ça soit elle... » Elle vit Dynah prête à argumenter, mais leva une main bien net pour lui dire de la fermer. « Je m'en fous de tes excuses. Je m'en fous de tes explications. Je veux rien savoir. Je t'ai fait rentrer uniquement parce que j'avais pas envie de devoir bouger jusqu'au poste de police pour venir te chercher, alors assied toi sur le canapé, fout l'émission que tu veux, mais juste... Ne dis rien. J'veux pas en parler okay. »

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Dynah Crowley
Dynah Crowley

Messages :
491
Your rp color :
#
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé COURT de votre personnage.
Avatar :
Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age :
Vingt deux ans
Status :
Célibataire
Work :
Etudiante en Histoire de l'Art
Sexuality :
Homosexuelle
Hogwarts house :
Serpentard évidemment !
Astrological Sign :
Poisson
MBTI :
Médiateur
Rythme de rp :
Un ou deux en quinze jours
Longueur rp :
Plutôt long je l'admets
Messages : 491 Your rp color : # To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé COURT de votre personnage. Avatar : Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age : Vingt deux ans Status : Célibataire Work : Etudiante en Histoire de l'Art Sexuality : Homosexuelle Hogwarts house : Serpentard évidemment ! Astrological Sign : Poisson MBTI : Médiateur Rythme de rp : Un ou deux en quinze jours Longueur rp : Plutôt long je l'admets
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: Re: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} EmptyDim 3 Nov - 14:07
    Dynah ne se souvenait plus très bien pourquoi elle n'avait jamais osé dire à sa famille qu'elle était homosexuelle. En générale, elle trouvait plutôt amusant de pouvoir emmerder ses parents. C'était en tout cas ce qu'elle laissait paraître. Mais en réalité, elle en avait marre d'être le vilain petit canard de la famille. Celle qui ne faisait rien comme les autres. Oui, elle aussi aurait aimé devenir médecin ou mieux chirurgien. Elle aurait aimé trouver un intérêt pour les études, avoir cette envie folle de sauver des vies. Mais elle était différente et elle n'y était pour rien. Elle n'était pas responsable de ce qu'elle était finalement. Elle n'avait pas choisit d'être passionnée de peinture, pas plus qu'elle n'avait choisit d'aimer les femmes. Alors, qu'en à l'âge de quatorze ans; bien que le doute avait plané avant; elle avait été absolument certaine qu'elle ne tomberait jamais amoureuse d'un homme, elle avait décidé de garder cela pour elle. D'abord parce qu'il n'est pas simple d'assumer une chose pareille à un âge si jeune mais surtout parce que ses parents ne l'a regardaient jamais comme ils pouvaient regarder John ou encore Lyzianna. Eux, ils avaient de bonnes notes, travaillaient bien à l'école et souhaitaient déjà vouloir suivre les traces de leurs parents. Alors que Dynah, elle, ramenait des bulletins lamentables et que déjà ses professeurs disaient à quel point elle n'en faisait rien d'autres en classe que gribouiller sur des cahiers. Ce n'était pas de sa faute, elle avait toujours eu une imagination débordante et passait plus son temps à rêvasser plutôt qu'à écouter les cours de français ou de mathématiques. Elle décevait ses parents, elle le savait. Le sentait même s'ils se refusaient de lui dire, ils n'avaient pas besoin. Alors Dynah avait grandit en cachant une partie d'elle même à son entourage. Pourquoi avait elle fait de même avec John et Lyzianne ? C'était dur à dire car elle les savaient plus ouverts que leurs parents. Seulement, elle n'avait pas eu envie d'être encore une fois à l'écart. Elle s'était donc contentée de vivre sa vie comme elle l'entendait sans présenter la moindre petite amie à sa famille. D'un autre côté, personne n'avait jamais eu suffisamment d'importance pour qu'elle le fasse.

    Maintenant Lyzianna savait en tout cas. Les choses ne s'étaient pas faites de la manière qu'elle aurait voulu mais c'était ainsi et quelque part, Dynah se sentait libérer d'un poids. Cacher des choses à ses parents, elle savait faire et ce n'était pas difficile en soit mais cacher des choses à sa soeur qu'elle aimait tant, sans être capable de lui dire, était une chose beaucoup plus délicate. Et puis, non seulement, elle lui cachait sa sexualité mais elle ne lui disait pas non plus qu'elle couchait avec sa meilleure amie. Une meilleure amie qui était d'ailleurs plutôt réputée pour enchaîner les histoires, ce qui n'arrangeait pas les affaires de Dynah. Bref, maintenant sa soeur savait absolument tout, sauf peut être qu'elle craquait pour sa directrice de deux fois son âge mais il était préférable de ne pas en rajouter pour les semaines à venir. Lyzianna avait finit par lui ouvrir. Une chance. De toute manière, Lyzianna devait bien savoir que sa petite soeur passerait toute la nuit devant sa porte s'il le fallait. Dans la famille Crowley, elles n'avaient pas oublié d'être têtues, d'ailleurs leur grand mère disait souvent :"quand vous avez quelque chose dans le crâne, vous ne l'avez pas dans le cul." Dynah adorait les expressions de sa grand mère qui étaient toujours beaucoup moins distinguées que l'usage l'aurait voulu. Les expressions de sa grand mère faisaient toujours bondir leur père et Dynah riait chaque fois que son père soupirait et que sa mamie l'envoyait boulet en précisant qu'elle parlait comme elle voulait. Sa grand mère, une personne si chère à son coeur. Elle lui rappelait son enfance et elle était terriblement importante.

    Lyzianna avait envie de lui mettre des claques. Ce n'était sans doute pas la première fois que Dynah procurait ce genre d'envies chez sa soeur aînée. Elle était douée quand il s'agissait de mettre des gens à bout et c'était encore plus facile quand c'était Lyzianna en face d'elle. Voyant sa soeur qui se dirigeait sur le balcon, Dynah la suivit sortant également une cigarette qu'elle posa entre ses lèvres. Fumer une clope lui ferait le plus grand bien après avoir passé une demi heure dans le couloir à tambouriner contre la porte de chez la jeune médecin. Apparemment, Lyzianna se fichait éperdument qu'elle soit lesbienne et même si Dynah s'en doutait, elle ne pût s'empêcher de sourire de soulagement. Sourire qu'elle dissimula en portant la cigarette à sa bouche avant de laisser la fumer s'échapper entre ses lèvres. Lyzianna se fichait aussi des personnes avec qui couchait sa petite soeur sauf si c'était sa meilleure amie apparemment. Dynah fronça les sourcils s'apprêtant à répliquer mais Lyzianna ne lui en laissa pas le temps, précisant qu'elle n'avait pas du tout envie d'en discuter. Dynah préféra donc se taire. C'était rare mais c'était peut être mieux pour elle si elle tenait à sa vie. Sa soeur semblait très contrariée et elles étaient sur un balcon après tout. Un accident peut vite arrivé. Alors Dynah se contenta de fumer sa clope en silence. Elle regardait droit devant elle, à l'horizon déjà noir où brillaient des centaines de lumières. Dynah avait toujours adoré la ville en pleine nuit. Cela l'hypnotisait toujours et l'apaisait d'une certaine façon. Une fois sa clope terminé, elle écrasa son mégot dans le petit cendrier et rentra à l'intérieur, toujours sans un mot. Elle retira ses chaussures et alla se caler en tailleur sur le canapé. Elle s'asseyait toujours en tailleur depuis qu'elle était gosse. Cela n'avait pas changé. C'était toujours de cette façon qu'elle se sentait la plus à l'aise. Elle attrapa la télécommande et tomba sur une émission de danse sur laquelle elle aurait pu scotcher dans n'importe quel autre contexte mais là, son regard était surtout attiré par Lyzianna qui était de nouveau à l'intérieur de l'appartement. Il était certain que le silence avait trop duré et puis, elles n'étaient plus sur le balcon alors, Dynah ne risquait plus grand chose. "C'est quoi qui te fait le plus chier dans le fait que je couche avec Liza ? Que ce soit ta meilleure amie ou que t'es couchée avec dans le passé ?" Okay, Dynah n'était vraiment pas douée pour aborder les choses sous un angle pacifiste et serein. D'ailleurs si Dynah savait que Lyzianna avait couché avec sa meilleure amie c'était parce que celle-ci lui avait confié un jour sur l'oreiller. Dynah se souvient qu'elle avait faillait vomir à cette image mais aujourd'hui, elle s'était faite plus ou moins à l'idée. Néanmoins, il n'était pas certain que Lyzianna apprécie que Dynah soit dans la confidence. A peine avait elle dit sa phrase, qu'elle le regretta presque aussitôt. Ce n'était pas la meilleure idée qu'elle ait eu alors comme pour se protéger des répercussions, elle se cala d'avantage dans le canapé, attrapant le petit plaid pour le coller d'avantage sur elle. C'était aussi une manière de s'accrocher d'avantage au canapé dans le cas où Lyz déciderait de la foutre dehors.

_________________
Fais de moi ton jouet ou n'importe quoi d'autre. peut m'importe tant que je suis à toi. je te veux entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: Re: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} EmptyMer 6 Nov - 22:10
Spoiler:
 

warning, risques de disputes et cris.
Elle fuma, dans un silence tendu, refusant d'ouvrir la bouche pour autre chose que l'insertion du bâton de la mort entre ses lèvres. Elle n'avait pas envie de parler et encore moins envie de regarder sa sœur dans l'immédiat et Dynah sembla le comprendre, respectant le silence, fumant à côté d'elle sans l'obliger au moindre mot, ni au moindre regard. Dynah fuma plus vite qu'elle et finit par rentrer, se délestant de ses chaussures pour s'installer comme elle le faisait toujours sur un canapé. Comme sa sœur le lui avait ordonné, la cadette alluma la télévision, cherchant un programme à laisser jouer sur l'écran.

Lyzianna entra de nouveau dans son appartement après avoir écrasé son mégot, fermant la porte vitrée derrière elle. Sous la voix de sa petite sœur, la blonde se dirigea vers l'évier pour se laver les mains. Pas qu'elle en avait réellement besoin. Même si elle venait de s'enfiler plusieurs cigarettes, elle n'avait pas spécialement de problème avec l'odeur sur le bout de son index et de son majeur. Mais la jeune femme était chirurgienne. Elle passait littéralement la moitié de sa vie à se laver soigneusement les mains. Avant une chirurgie, après, avant et après chaque contact avec un patient, quand elle sentait ses mains moites ou quand elle avait touché n'importe quoi dans l'hôpital. Se laver les mains était un rituel tenace, exigeant et nécessaire. Pas pour ses mains, mais pour sa tête. Pour enlever de ses mains cette sensation d'avoir plus de microbes qu'elle ne pourrait en accepter dans son propre corps.

La blonde ne réagit pas à la question. Ni à la violence des mots, ni à la surprise de découvrir que Dynah savait qu'avant d'être meilleures amies, elles avaient été amantes. Elle devinait qui avait pu lui dire et cela ne faisait que la mettre plus en colère. Qui elle mettait ou non dans son lit ne regardait pas Dynah. Elle détestait parler de sexe. Elle détestait parler de sa vie intime avec quiconque. Elle s'envoyait en l'air pour se détendre, pour penser à autre chose, parce qu'elle en avait envie. Elle détestait avoir à expliquer à des personnes non impliquées qu'elle ne vivait pas de relation, mais partageait juste une relations sexuelle librement consentit par les deux parties. Alors, soigneusement, précautionneusement, Lyzi continua de se laver les mains. Deux coups de pression sur le corps de pompe pour faire tomber le savon dans ses mains, frotter d'abord les paumes, puis le dos des mains, chaque doigt, un à un et les interstices entre chaque doigt. Bien insister sur les pouces, pour ne pas oublier ce petit angle traite, puis bien frotter les ongles contre ses paumes, enfin, finir par les poignets. Quarante secondes à frotter ses mains avec application. Trente autres à effectuer les mêmes gestes, pour bien rincer les paumes, le dos des mains, les doigts et les interstices, les angles cachés et les poignets. Puis elle attrapa la serviette sèche à côté de l'évier et essuya ses mains, toujours avec la même application, se tournant enfin vers sa sœur alors qu'elle s'appuyait le dos contre l'évier et gardait les yeux rivés sur ses mains. « Alors c'est ça ? T'as couché avec elle parce que c'était ma meilleure amie et que ça te faisait délirer de te la taper pour me faire chier ? », demanda-t-elle, les mots durs, mais la voix plus calme qu'elle ne l'avait jamais été dans une discussion avec Dynah. C'était comme si on lui avait pompé toute énergie, toute colère, tout sentiment, même. Elle parlait froidement. De cette attitude froide et détacher qu'elle réservait d'ordinaire à un tout autre genre de situations. « Est-ce que découvrir qu'on avait déjà baisé avant a été un bonus pour toi ? T'en est là Dynah ? T'en es à ce point de haine envers moi que t'utilise ton cul dans l'espoir de me faire chier ? Dis-le moi, je vais te faciliter la tâche et te filer le nom et les contacts de toutes les personnes que je me suis tapée. Tu veux les mecs aussi ou t'as quand même assez d'éthique pour te contenter des individus qui peuvent te faire mouiller ? »

C'était horrible. Même pour elle, les mots qui sortaient de sa bouche semblaient absolument abominables. Si n'importe qui avait parlé comme ça à sa petite sœur, Lyzi aurait tué la personne avant même qu'elle n'ait une chance de terminer son discours, mais là, c'était elle et elle était juste en train de craquer. Lorsqu'une chose humide tomba sur son bras, elle baissa les yeux, surprise. Elle porta une main à sa joue et sentit les larmes. Elle pleurait. Et elle détestait pleurer devant des gens. « Tu veux savoir ce qui me fait le plus chier ? C'est que tu en es venue à me détester tellement que tu as fait le choix de briser toute confiance entre nous. Plus jamais je ne pourrais faire confiance à ma petite sœur. Certains jours, on avait plus que ça, la confiance d'une famille... Aujourd'hui, c'est terminé. Félicitations Dynah. Tu vas enfin avoir la paix, je ne t’ennuierais plus avec mes inquiétudes et mes exigences de grande sœur, parce que je ne veux plus jamais rien savoir de ta vie. J'en ai fini. Je ne serais plus cette sœur qui gâche ta vie, parce que j'en ai terminé d'être ta sœur... » Elle parlait assurément sous le coup de la colère ou peut-être juste parce qu'elle était dévastée, mais elle n'en pouvait plus de tout ça. Elle avait passé la journée à se contenir, à essayer de ne pas y penser, pour que cela ne la brise pas. Dynah l'avait obligé à regarder en face ce qu'elle ressentait et tout ce qu'elle voulait, maintenant, Lyzi, c'était pleurer, hurler, frapper et elle ne savait même pas qui ou quoi. Alors avant de craquer complètement, elle savait qu'elle devait juste partir. Quitter la présence de cette sœur qui avait finalement eu le courage d'enfoncer dans son cœur ce couteau qu'elle tenait à la main depuis des années. Sa propre sœur l'avait poignardé dans le dos et elle ne savait pas si elle pourrait un jour s'en remettre vraiment.

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Dynah Crowley
Dynah Crowley

Messages :
491
Your rp color :
#
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé COURT de votre personnage.
Avatar :
Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age :
Vingt deux ans
Status :
Célibataire
Work :
Etudiante en Histoire de l'Art
Sexuality :
Homosexuelle
Hogwarts house :
Serpentard évidemment !
Astrological Sign :
Poisson
MBTI :
Médiateur
Rythme de rp :
Un ou deux en quinze jours
Longueur rp :
Plutôt long je l'admets
Messages : 491 Your rp color : # To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé COURT de votre personnage. Avatar : Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age : Vingt deux ans Status : Célibataire Work : Etudiante en Histoire de l'Art Sexuality : Homosexuelle Hogwarts house : Serpentard évidemment ! Astrological Sign : Poisson MBTI : Médiateur Rythme de rp : Un ou deux en quinze jours Longueur rp : Plutôt long je l'admets
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: Re: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} EmptyJeu 7 Nov - 1:23
    Peut être qu'il aurait été préférable de dire les choses dés le départ. Peut être qu'il aurait été préférable que la relation entre Lyzianna et Dynah soit celle qu'elles avaient autrefois, quand elles se disaient tout ou presque tout. C'était Dynah la responsable. Elle avait caché trop de chose à sa famille, à commencer par sa sexualité. Si Lyzianna avait su que Dynah était lesbienne peut être qu'il aurait été plus facile de lui annoncer qu'elle avait craqué sur Harriet. C'était arrivé comme ça. Un accident. Elles s'étaient croisées toutes les deux à une soirée, elles avaient parlé, elles avaient bu aussi (sans doute plus que de raison) et puis c'était arrivé. Parce que Harriet avait ce côté si aguicheur, si sexy. Dynah n'avait pas pu résister. Elle était tombée dans le piège, bien consciente qu'elle y tombait mais incapable de ne pas succomber. C'était d'ailleurs la même chose pour Harriet qui n'avait absolument pas prévue de se taper la petite soeur de sa meilleure amie. Les choses s'étaient emballées. Voilà, c'était ça le problème. Dynah s'était dit qu'elle n'aurait pas besoin d'en parler avec Lyzianna car les choses seraient terminées avant mais ça ne se terminait pas et puis il y avait eu ce texto. Dynah était grillée et Dynah ne pouvait pas faire comme si de rien était. C'était impossible pour elle. Pour ça, elle était différente de sa soeur. Alors que Lyzianna préférait ne pas parler des choses difficiles, Dynah avait besoin d'en parler. Besoin de crever l’abcès même si elle s'y prenait souvent très mal. Elle avait un caractère trop impulsif assez différent de celui de Lyzianna là encore qui était toujours plus réfléchit, même si elle ne se montrait pas plus tendre.

    Dynah n'allait pas passer sa soirée à regarder une émission où des stars dansent avec des danseurs beaucoup trop douées pour elles ou Lyzianna qui...Qui se lavait les mains. Elle avait toujours eu une fâcheuse manie à se laver les mains tout le temps (un truc de médecin sans doute) mais là, c'était carrément lourd. Alors parce qu'il fallait crever l'abcès souvenez vous et parce que Dynah était souvent très maladroite elle avait demandé à soeur ce qui l'emmerdait le plus. C'est à dire, que Dynah couche avec sa meilleure amie ou que Dynah se tape son ex plan cul ? Pas de réaction. Etonnant! Bien que Lyzianna se montrait moins impulsive que Dynah, elle n'était pas du genre à refuser de se confronter à une provocation de sa petite soeur. C'était presque devenue un rituel entre elles. S'engueuler, se provoquer faisait parti intégrante de leur existence à présent. Mais cette fois, Lyzianna continuait de se taire, se lavant les mains encore... Dynah, toujours enfouit sous le plaid allait d'ailleurs redire quelque chose pour que sa soeur réagisse enfin, c'était presque flippant là. Mais finalement, son aînée avait fini par se retourner; heureusement à une distance raisonnable pour éviter une claque; et avait prit la parole.

    Les paroles qui sortaient de la bouche de Lyzianna étaient dures. Tellement dures. Oui, il leur arrivait de se prendre la tête, de s'engueuler ou de se provoquer mais jamais l'une des deux n'était aller aussi loin dans ses propos. C'était donc si insupportable que Dynah "sorte" avec Harriet ? Qu'est ce qui était si difficile à supporter d'ailleurs ? Le fait qu'Harriet soit le genre de nana à se taper tout ce qui bouge ? Le fait que Dynah n'ait rien dit. Apparemment, il était surtout là le problème puisque Lyzianna se mit à parler de confiance. Dynah écoutait attentivement, elle n'osait pas interrompre sa soeur quoi que si celle-ci s'était arrêtée à la première partie en lui proposant de se taper tout son carnet d'adresse d'ex, elle aurait trouvé quelque chose de bien glaçant à répondre mais c'était trop tard. Les mots qui suivaient étaient bien trop durs, bien trop froids, bien trop douloureux pour que Dynah puisse répondre quoi que ce soit. Dynah senti son rythme cardiaque s'accélérer comme quand quelqu'un qu'on aime s'apprête à nous faire du mal, elle fronça légèrement les sourcils et ouvrit doucement la bouche comme pour dire quelque chose. Aucun son ne sortit d'entre ses lèvres. En fait, la douleur s'emparait de son être, faisant éclater en même temps le morceau de chair qui lui servait de coeur. Une douleur à la poitrine. Non, Dynah ne détestait pas Lyzianna. Pas une seule seconde. Et ce qui était arrivée avec Harriet n'avait aucun lien avec sa soeur justement, pas cette fois. Elle ne l'avait pas fait pour lui faire du mal. Mais c'était chose faite : Lyzianna avait mal et maintenant...Dynah aussi. Dynah baissa la tête, c'était pourtant rare qu'elle ne regarde pas dans les yeux son interlocuteur. Pas cette fois. Son interlocutrice était trop blessante. Alors c'était terminé ? Dynah n'aurait plus de soeur à partir de maintenant ? C'était en tout cas ce que venait de lui dire Lyzianna... Dynah ne pleurait jamais ou presque jamais mais cette fois, il lui était impossible de dissimuler ses larmes. Elles coulaient sur ses joues sans que Dynah ne puissent les faire cesser. "Pardon..." Elle avait murmuré cela. C'était peut être même à peine audible pour Lyzianna toujours dans la cuisine. Sans un mot de plus, Dynah retira le plaid qui cachait ses jambes. Elle attrapa la télécommande pour éteindre la télévision et se leva du canapé. Elle n'avait plus envie de rester ici et de toute façon, Lyzianna ne voulait certainement plus de sa présence chez elle. Dynah avança silencieusement jusqu'à la porte d'entrée mais ne pût se résoudre à l'ouvrir. Elle ne pouvait pas partir comme ça. Elle ne pouvait pas accepter l'idée qu'elle n'avait plus de soeur. Lyzianna était sa soeur. Cette personne si importante. Si parfaite même. Cette fille à qui Dynah rêvait tant de ressembler depuis des années. Depuis qu'elle était en âge d'avoir conscience des choses et des gens. Elle essuya ses larmes d'un geste rapide avant de se tourner vers sa soeur. "Je n'ai jamais voulu te faire de mal, je..." Trop difficile de trouver les mots. Quels mots d'ailleurs ? Quels mots pourraient être assez forts, assez convaincants pour égaler ceux prononcer par Lyzianna ? "Je ne peux pas te perdre Lyz..." dit elle la voix prise d'une angoisse. Lyz! Encore une fois. Deux fois ce soir qu'elle l'appelait ainsi. Elle n'avait pas le courage de se battre d'avantage, de répondre quelque chose d'aussi méchant que Lyzianna et surtout elle avait peur. Pour la première fois de sa vie, elle avait réellement peur de perdre sa grande soeur. Pour la première fois de sa vie, elle avait envie de la supplier de s'occuper d'elle et de continuer à être cette soeur chiante qui ne peut pas s'empêcher de s'occuper de ses affaires. Sauf peut être de l'affaire Harriet du coup. Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas perdre sa soeur c'est qu'elle ne pouvait pas. Vivre sans Lyzianna c'était impossible. Inimaginable. Les larmes revenaient. Trop compliqué de les retenir. Pourtant, l'idée de pleurer devant Lyzianna était trop difficile alors elle tenta de nouveau de les dissimuler d'un revers de main.

_________________
Fais de moi ton jouet ou n'importe quoi d'autre. peut m'importe tant que je suis à toi. je te veux entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Lyzianna Crowley
Lyzianna Crowley

Messages :
525
Your rp color :
gras sans couleur
To do list rp :
#2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary :
Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche.
Pseudo :
Lilith W.
Multinick :
pas encore.
Avatar :
EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age :
vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire.
Status :
célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations.
Work :
déesse (aka résidente en chirurgie plastique).
Home adress :
#35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality :
les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre.
Hogwarts house :
or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends.
Astrological Sign :
Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue.
MBTI :
Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement.
Rythme de rp :
Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement.
Longueur rp :
Entre 400 et 1000.
Messages : 525 Your rp color : gras sans couleur To do list rp : #2 sirius vandesky - www
#1 leela bridges - www
#1 eli crowley - www
#1 harriet & dynah - www
Summary : Jolie poupée blonde, Lyzianna a autant d'ambition que de besoin de reconnaissance. Véritable carriériste pas peu fière d'elle-même, elle est convaincue qu'un jour, elle marquera l'histoire et fait tout pour que cela arrive le plus tôt possible. Difficile de dire si cela est louable ou pas, car si elle y parvient, c'est qu'elle aura fait avancé la médecine et changera le destin d'un grand nombre de malades, après tout. Elle rêve également de prouver au monde que sa spécialité, la chirurgie plastique, peut avoir ses lettres de noblesse dans le grand livre des chirurgies qui sauvent des vies. En contact permanent avec les psy (traumatismes physiques, mentaux et chirurgie reconstructrice oblige), elle déteste pourtant violemment ce corps de métier. Elle estime qu'ils ne sont (au mieux) que peu efficaces dans leurs actions. C'est encore pire quand l'un d'eux lui suggère de consulter. Pour elle, elle n'a aucun problème et refuse d'admettre que sa relation avec ses parents, sa peur de l'engagement et son détachement émotionnel vis-à-vis de son propre corps sont des choses qui méritent qu'un s'y penche. Pseudo : Lilith W. Multinick : pas encore. Avatar : EJ Taylor-Cotter + @battery fox & tumblr.
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} 976ea9453d62856b40821c84236e3001fcf0ad4f
Age : vingt neuf années au compteur et tellement d'autres à venir pour marquer l'histoire. Status : célibataire occupée, pas le temps pour ce genre de préoccupations. Work : déesse (aka résidente en chirurgie plastique). Home adress : #35 bowery street, lower east side, manhattan.

Sexuality : les rapports sexuels ne sont qu'un besoin. Inutile de s'embêter à préférer un sexe plutôt qu'un autre. Hogwarts house : or perhaps in Slytherin you'll make your real friends, those cunning folks use any means to achieve their ends. Astrological Sign : Lion : fière, droite et inflexible, soleil et feu, diamant et or, en quête d'être aimée et reconnue. MBTI : Les Directeurs sont des images classiques du citoyen modèle : ils aident leurs voisins, soutiennent la loi et essaient de s’assurer que tout le monde participe aux communautés et aux organisations auxquelles ils tiennent tellement. Rythme de rp : Dans les pires cas d'IRL surchargée, un toutes les deux semaines, sinon rapidement. Longueur rp : Entre 400 et 1000.
http://99problems.forumactif.com/t252-lyzianna-i-won-t-have-time-to-talk-to-you-i-ll-be-too-busy-being-better-than-you http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home http://99problems.forumactif.com/t341-lyzianna-s-phone#2232 http://99problems.forumactif.com/t731-lyzianna-if-there-s-no-food-i-m-going-home
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: Re: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} EmptySam 9 Nov - 20:41
warning, risques de disputes et cris.
Les sœurs Crowley avaient un fort caractère. Héritage familial non-négligeable lorsqu'on voyait leur mère, si fière et brillante. Il était facile de deviner de qui les filles tenaient leur côté tête de mule et facile de deviner qu'avoir tant de caractère fort dans une même famille ne se faisait pas sans heurts souvent violents. Pourtant, rien n'avait jamais été aussi lourd que cette histoire-là. Jamais, même dans leurs pires moments, les sœurs ne s'étaient déchirés à en briser leur lien de sœurs. Jamais l'une avait été si loin que l'autre n'était même plus capable de la regarder. Non. Les sœurs s'engueulaient, souvent... Très souvent... à tel point que s'en était presque devenu leur manière de se dire qu'elles s'aimaient. Elles menaçaient souvent de ne plus se parler, mais jamais, ni dans le ton, ni dans les actes, la menace avait été réelle. Jamais Lyzianna n'aurait pu envisager ne plus vouloir voir et protéger sa sœur. Jamais Dynah n'avait réellement souhaité que Lyzi ne s'intéresse plus du tout à sa vie. Et pourtant, elles en étaient là, ce soir, le cœur brisé et les mots tranchants comme des lames.

La chirurgienne savait que ses mots étaient impulsifs. Plus impulsifs sans doute qu'elle ne l'avait jamais été de sa vie. Elle qui réfléchissait toujours soigneusement avant de parler, même pour dire les mots les plus terribles, avait laissé son cœur meurtri s'exprimer et ce qui en était sortit faisait mal, autant à la cadette qu'à son aînée. Jamais Lyzi n'aurait cru qu'elle pourrait en arriver là, même pour un court instant de pensée. Pourtant, c'était bien ce qu'elle venait de faire : renier sa sœur. Et elle n'arrivait même pas à reprendre les mots. Aussi sûrement qu'elle aurait voulu le faire, trouver une pirouette ou juste s'écrouler à ses pieds pour lui demander pardon, elle ne le fit pas, n'y parvint pas, parce que pour la première fois depuis toute sa vie, la blessure des actions de sa sœur était trop forte et trop douloureuse. Dynah avait brisé tout ce qu'elles avaient de confiance et de respect l'une pour l'autre. Dynah lui avait pris tout ce qui comptait et n'avait laissé que le sable et la douleur. De tout ce qu'elle avait pu faire par le passé pour essayer de l'énerver ou de la blesser, jamais la jeune Crowley n'avait réellement réussi à briser les espoirs et l'amour de son aînée. Et puis elle avait couché avec Harriet, avait pris tout ce que sa sœur avait de plus précieux, pour ne laisser que le sentiment d'abandon et de dégoût. Dégoût pour elle-même. Car dans le fond, la blonde n'en voulait pas réellement à sa sœur. Peut-être même qu'elle n'en voulait pas à sa meilleure amie. Elle s'en voulait à elle...

Elle s'en voulait d'avoir pour amie une personne aussi peu précautionneuse avec les gens qui comptaient pour la chirurgienne. Elle s'en voulait d'avoir été un si mauvais parent que sa sœur avait choisi de tomber dans les bras d'une fille qui ne pourrait que lui briser le cœur. Elle s'en voulait d'avoir mis ces deux femmes fragiles en contact et de n'avoir pas vu ce qu'il se passait dans son dos, depuis si longtemps aux dires de sa sœur. Elle s'en voulait d'avoir été aussi naïve, aveugle, obsédé par sa carrière pour ne pas voir ce qu'il se passait en dehors de l'hôpital. Elle s'en voulait de créer tant d'émotions néfastes chez ses proches qu'ils pouvaient faire de telles conneries, probablement juste pour la blesser de la part de l'une et parce qu'elle ne comptait pas assez pour l'autre. De toutes les personnes à qui elle reprochait la situation, Lyzianna était clairement la première coupable dans sa propre tête et elle en venait à détester Dynah et Harriet uniquement parce qu'elles la faisaient se sentir aussi coupable. Et face à la souffrance de la culpabilité, Lyzi n'avait toujours eu qu'une réaction : la fuite.

« C'est trop tard, Dynah », souffla la blonde, croisant les bras en protection sur son buste, évitant le regard de sa sœur de peur de lui montrer combien elle était brisé elle-même, alors même que la douleur sur les traits de sa cadette la tuait. « Je t'ai perdu il y a longtemps, déjà... Je m'étais raccrochée au souvenir de celle que tu étais quand j'étais encore quelqu'un qui comptait pour toi, mais... il est évident aujourd'hui que je ne suis plus rien dans ta vie... Rien d'autre qu'un obstacle à... » A quoi ? Son histoire d'amour ? Lyzi se doutait bien que ça n'avait rien à voir avec l'amour. Juste du sexe. Son histoire de sexe ? Elle ne voulait pas dire à voix haute qu'aux yeux de sa sœur, elle pouvait n'être que l'ex gênante, car toujours dans les parages. Alors quoi ? À sa vie, sans doute.

Lyzianna soupira, avant de jeter un regard d'une froideur de glace sur sa petite sœur. Aucune trace de sa douleur, de son déchirement sur les traits. Lyzi avait toujours été trop forte pour cacher à sa sœur tous ses doutes et ses peines. Élever un enfant demandait d'avoir toujours l'air si sûr de soit. Il semblerait que la blonde avait trop bien appris la leçon, au fil des ans. « Au revoir, Dynah », dit-elle avant de s'exiler dans sa chambre, faisant bien sonner le verrou pour que sa sœur comprenne qu'elle en avait terminé et qu'elle ne sortirait pas de sa pièce privée tant que sa cadette rejetée serait toujours dans l'appartement.

_________________

Have some fire. Be unstoppable. Be a force of nature. Be better than anyone here, and don't give a damn what anyone thinks. You're on your own.

Princess badass.
Revenir en haut Aller en bas
Dynah Crowley
Dynah Crowley

Messages :
491
Your rp color :
#
To do list rp :
prénom nom - www
Summary :
Résumé COURT de votre personnage.
Avatar :
Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age :
Vingt deux ans
Status :
Célibataire
Work :
Etudiante en Histoire de l'Art
Sexuality :
Homosexuelle
Hogwarts house :
Serpentard évidemment !
Astrological Sign :
Poisson
MBTI :
Médiateur
Rythme de rp :
Un ou deux en quinze jours
Longueur rp :
Plutôt long je l'admets
Messages : 491 Your rp color : # To do list rp : prénom nom - www Summary : Résumé COURT de votre personnage. Avatar : Lily Rose Depp - préséphone
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Tumblr_inline_oj4dfr5XMp1tae3h3_250
Age : Vingt deux ans Status : Célibataire Work : Etudiante en Histoire de l'Art Sexuality : Homosexuelle Hogwarts house : Serpentard évidemment ! Astrological Sign : Poisson MBTI : Médiateur Rythme de rp : Un ou deux en quinze jours Longueur rp : Plutôt long je l'admets
#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: Re: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} EmptyDim 10 Nov - 8:57
    Les souvenirs peuvent être des cicatrices douloureuses. Les souvenirs d'une enfance heureuse; malgré des parents absents; trois enfants qui jouaient ensemble dans une maison où régnait l'amour. Il y avait des peines, des disputes mais il y avait aussi des joies. Pour la première fois de toute une vie, Dynah regrettait tout ce qu'elle avait pu dire sur sa famille, tout ce qu'elle avait pu penser. Elle qui avait tant voulu en changer à mainte reprises. Ses pensées étaient maintenant des plaies béantes dans un corps et un coeur meurtrit. Perdre Lyzianna n'était pas une option envisageable. Pas à cause d'une histoire de...de quoi Dynah ? Revenir en arrière : impossible ! Pleurer toutes les larmes de son corps en s'excusant ? Dynah le ferait encore et encore si ça pouvait changer quelque chose. Entre elle et Lyzianna cela avait souvent été des batailles infinies. L'une reprochant à l'autre ce qu'elles n'étaient pas. Admiration réciproque sans qu'elles soient capables de se le dire. Un héritage parental où les mots ne servaient pas à décrire des sentiments. Cependant, malgré l'absence de mots, l'amour était visible aux yeux de tous. Jamais personne n'aurait imaginé que les soeurs Crowley pourraient en arriver à ce point de non retour. Pas même Dynah, elle qui avait tant cherché à une époque; pas si lointaine; à faire réagir Lyzianna par tous les moyens. C'était chose faite ! Elle avait gagné et regrettait soudain d'avoir joué. Sa grande soeur, sa mère de substitution, cette jeune femme chirurgienne renommée semblait avoir prise sa décision. Dynah était de trop dans cet appartement, de trop dans sa vie. Elle devait partir, la laisse seule alors que son coeur lui hurlait de ne pas quitter cet endroit où cela marquerait la fin de quelque chose. Trop tard, t'as merdé Dynah !

    Dynah avait laissé Harriet entrer dans sa vie, sachant pertinemment que c'était une erreur. Une erreur néanmoins agréable pour Dynah qui avait eu le sentiment que quelqu'un s'intéressait enfin à elle pour ce qu'elle était et non parce qu'elle s'appelait Crowley. Harry n'était pas comme tous les autres ami(e)s de Lyzianna ou de John, elle n'avait pas juste vu en Dynah la petite dernière plutôt canon mais beaucoup moins futée que les autres. Celle qui avait choisit; à tord; un chemin différent des autres. Harriet était la meilleure amie de Lyzianna et elle était petit à petit devenu la t'en sais rien en réalité de Dynah. Si le rapprochement de Dynah et Harry pouvait en plus ennuyer un peu Lyzianna c'était en bonus. Seulement au début en tout cas. Ensuite, cette relation était devenue un secret lourd à porter. Un secret qui allait absolument tout détruire. Dynah s'était embarquée de manière consciente dans quelque chose qu'elle savait dangereux, risqué et totalement inutile. Sa relation avec Harriet ne mènerait à rien d'autre que du chaos. Une relation agréable, excitante qui se terminerait dans les cris et la douleur. C'était déjà le cas alors que les choses n'étaient pas encore finis. Peu importe ce qui existait entre Dynah et cette femme incroyable qu'était Harry, il fallait maintenant que ça cesse. Dynah s'était laissé embarquée; totalement consciente et consentante; dans une délicieuse mais destructrice histoire.

    C'était impossible que ce soit trop tard. Malgré les mots que lui soufflait son aînée, Dynah n'y croyait pas un seul instant ou bien elle y croyait tellement que son cerveau n'arrivait pas à accepter. Dynah ne pouvait se résoudre à laisser partir ou plutôt à accepter qu'elle avait trahit celle qui comptait tant pour elle. Il devait y avoir quelque chose à faire, quelque chose à tenter pour rattraper le coup. Les larmes sur le visage de Dynah avaient disparues laissant place à une crispation douloureuse. Elle était accrochée aux lèvres de sa soeur, attendant la phrase, le mot qui la délivrerait de son calvaire. Les mots qui sortaient de la bouche de Lyz continuaient pourtant de lui transpercer le coeur, lui donnant la nausée et un goût amer dans la gorge. Lyzianna semblait prête à sortir de la vie de la petite Crowley pour la laisser vivre son histoire de...On ne sait toujours pas ! Mais il en était hors de question. Hors de question de continuer une chose qui avait conduit à la guerre. "Non, je..." Tu quoi ? Que pouvait elle dire ?! Qu'est ce qui permettrait de rattraper la trahison ?! Dynah s'éloigna de la porte d'entrée pour tenter à petits pas de s'approcher de sa grande soeur qui recula instantanément. Tu rêves Dynah, tu pourras pas la toucher. Elle en rêvait pourtant. Que sa soeur la prenne dans ses bras comme elle le faisait il y a des années lumières. Dynah baissa la tête alors que de nouvelles larmes perçaient dans le coin de ses yeux. Des larmes bien trop lâches pour descendre sur ses joues. Même elles n'assumaient pas. "Je vais tout arrêter avec Harriet, je te promets. Ce n'est pas important c'est..." Si en fait, c'était un peu important mais qu'importe, c'était fini maintenant. Alors pourquoi Dynah si ce n'est pas important ? Elle n'avait pas envie que Lyz pense qu'elles avaient tout gâcher l'une et l'autre avec Lyzianna pour rien ! "En tout cas t'es bien plus importante..." Elle souffla doucement trouvant enfin le courage de relever la tête vers son aînée. "Je t'en pris..." C'était un cri du coeur emprunt d'espoir mais qui s'est avéré inutile, Lyzianna se contenta de lui demander partir, s'enfermant dans sa chambre. Dynah hésita une seconde. Devait elle rester ici ? Attendre que sa soeur sorte de sa chambre pour qu'elles puissent enfin s'expliquer et se tomber dans les bras ? Douce chimère mais utopique.

    Partir, c'était la seule solution. Rejoindre son appartement, s'effondrer sur le lit et pleurer à chaudes larmes cette fois. Hurler aussi. Hurler pour ne plus entendre les mots que lui avait dit Lyz. Les faire taire. Ne pas écrire à Harriet. Elle ne saurait pas quoi lui dire. Ne pas écrire à John non plus, il était trop souvent entre les deux. Et puis, la fautive c'était Dynah cette fois non ?! Alors juste se mettre sous la couette, écouter la musique post-rupture sauf que cette fois, elle venait de rompre avec sa soeur...

_________________
Fais de moi ton jouet ou n'importe quoi d'autre. peut m'importe tant que je suis à toi. je te veux entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
MessageSujet: Re: #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}   #35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna} Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

#35 Warning risque de disputes et cris {Lyzianna}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I've got 99 problems :: Yeah I could if i wanted to :: archives :: rps-