Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal


who the f*ck are you ? (raf&mylo)

2 participants
Invité
avatar

Ecouteurs dans les oreilles mais musique au strict minimum, tu tapes dans le sac de boxe qui te fait face tout en lançant quelques regards à Mylo, assis sur le banc, qui n’hésite pas à te faire des remarques sur ta manière de te positionner. Non, les sacs de boxe ne sont pas tes amis, il l’a déjà remarqué à plusieurs reprises mais tu t’acharnes parce que c’est toujours agréable de pouvoir se défouler sur quelque chose de temps en temps. Oh, il y a aussi une autre raison. Une autre raison, qui est un peu plus difficile à avouer pour toi : tu apprécies la compagnie de Mylo lors de tes séances de sport et c’est surtout le seul moyen que tu as trouvé pour le voir. Ouais, tu te vois plutôt mal lui proposer d’aller boire un verre avec toi et si par message tu fais plus ou moins le malin, c’est loin d’être le cas lorsque tu te retrouves face à lui. Mais tu as trouvé une excuse crédible histoire de te voiler la face : Mylo était un ami de ton frère, et en plus c’est lui qui enquête sur sa disparition. Donc, relation purement professionnelle, vous comprenez ?

« You know I can’t hear you, right ? » lances-tu à Mylo lorsqu’il te conseille de monter un peu plus ton coude, alors que tu fais exactement ce qu’il te demande dans la seconde qui suit. C’est ta propre manière de le remercier, d’accord ? Mais à son regard, tu comprends rapidement que tu t’es foiré et avant même de lui laisser le temps de te rectifier, tu décides de reprendre la parole. « Ok, I’m done. Show me. ». Tu arrêtes de frapper et te recules d’un pas tout en lui montrant le sac de boxe. Non, la patience n’est pas ton fort. Mais au moment où tu lui proposes cela, la porte s’ouvre pour laisser apparaître une personne que tu n’as jamais vu jusqu’à présent à la salle. Bon jusque-là, rien d’anormal. Mais tu n’as pas à avoir un doctorat en relations humaines pour comprendre qu’il doit connaître Mylo, vu sa manière de lui sourire et de s’approcher de lui. « Hello. » dis-tu machinalement, même pas certain de l’avoir dit assez fort pour que l’inconnu t’entende. Tu jettes un vague coup d’œil à Mylo, quelque peu perturbé par le nouvel arrivant. Mais attention, c’est seulement car tu ne savais pas que l’agent avait prévu une troisième personne dans votre séance aujourd’hui… Pas du tout parce que cela t’embête un peu de ne plus être seul avec Mylo.
Mylo Webber
Mylo Webber
To do list rp :
becca - www | raf - www | scarlett - www | raf & cesar www
Summary :
Mylo est né le 24 septembre 1987 à New York, il est le deuxième enfant d'un père inspecteur de police au NYPD et d'une mère infirmière aux urgences du Richemond Medical Center de Staten Island. Lorsque son père intégra le FBI dans la brigade anti-terroriste au début de l’année 2002 suite aux attentats qui ont frappé le pays, Mylo, alors âgé de 14 ans, était déjà plongé dans les récits de crimes en tout genre. Il se prend rapidement de passion pour les mystères, particulièrement les crimes irrésolus ou dont la finalité laisse encore à désirer. Il passe sont adolescence à lire des livre sur des affaires criminelles, et à essayer de les comprendre. En 2011, il intègre le NYPD et gravit les échelons rapidement. C'est en 2019 qu'il atteint son but, lorsqu'il se fait engager par le FBI en tant que profiler. Aujourd'hui passionné par son boulot et récemment divorcé, il essaye de plus en plus de prendre du temps pour lui, se rendant compte que son métier a tendance à peser sur son moral, affectant son caractère de pitre qui l'habitude de tout prendre à la légère. Il se cache derrière de larges sourire et des blagues nulles, n'osant pas avouer à quel point son divorce le fait souffrir, alors qu'il avait déjà un gros problème d'estime de soi.
Date d'inscription :
15/05/2021
Messages :
146
Pseudo :
dark unicorn (maureen)
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
une fois par semaine, minimum.
Multinicks :
andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / ana maria cervantes (selena gomez)
Avatar :
bryan dechart, exordium (avatar), magma. (signature)
who the f*ck are you ? (raf&mylo) 8e0ccd0a34d769e98f08a5d0c639ec6539f360f5
Age :
35 ans (24 septembre 1987)
Nationality :
américain.
Origins :
lointaines origines allemandes.
Religion :
agnostique.
Status :
fraichement divorcé, cœur brisé, même si ses yeux louchent un peu sur le témoin d'une affaire sur laquelle il bosse (oups).
Orientation :
gay gay gay.
Work :
profiler au FBI
Home adress :
petit appart' pourri de greenwich village, manhattan.
Communities :
fbi, the lift
Trigger :
inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning :
crimes, mentions des attentats & d'adultère, homophobie, self déprécation.
To do list rp : becca - www | raf - www | scarlett - www | raf & cesar www
Summary : Mylo est né le 24 septembre 1987 à New York, il est le deuxième enfant d'un père inspecteur de police au NYPD et d'une mère infirmière aux urgences du Richemond Medical Center de Staten Island. Lorsque son père intégra le FBI dans la brigade anti-terroriste au début de l’année 2002 suite aux attentats qui ont frappé le pays, Mylo, alors âgé de 14 ans, était déjà plongé dans les récits de crimes en tout genre. Il se prend rapidement de passion pour les mystères, particulièrement les crimes irrésolus ou dont la finalité laisse encore à désirer. Il passe sont adolescence à lire des livre sur des affaires criminelles, et à essayer de les comprendre. En 2011, il intègre le NYPD et gravit les échelons rapidement. C'est en 2019 qu'il atteint son but, lorsqu'il se fait engager par le FBI en tant que profiler. Aujourd'hui passionné par son boulot et récemment divorcé, il essaye de plus en plus de prendre du temps pour lui, se rendant compte que son métier a tendance à peser sur son moral, affectant son caractère de pitre qui l'habitude de tout prendre à la légère. Il se cache derrière de larges sourire et des blagues nulles, n'osant pas avouer à quel point son divorce le fait souffrir, alors qu'il avait déjà un gros problème d'estime de soi.
Date d'inscription : 15/05/2021
Messages : 146
Pseudo : dark unicorn (maureen)
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : une fois par semaine, minimum.
Multinicks : andrew doyle (iain de caestecker) / benjamin hampton (tom hiddleston) / elior munroe (darren criss) / swann henderson (ross lynch) / daisy o'hare (zoe wees) / ana maria cervantes (selena gomez)
Avatar : bryan dechart, exordium (avatar), magma. (signature)
who the f*ck are you ? (raf&mylo) 8e0ccd0a34d769e98f08a5d0c639ec6539f360f5
Age : 35 ans (24 septembre 1987)
Nationality : américain.
Origins : lointaines origines allemandes.
Religion : agnostique.
Status : fraichement divorcé, cœur brisé, même si ses yeux louchent un peu sur le témoin d'une affaire sur laquelle il bosse (oups).
Orientation : gay gay gay.
Work : profiler au FBI
Home adress : petit appart' pourri de greenwich village, manhattan.
Communities : fbi, the lift
Trigger : inceste romantisé, exorcismes détaillés.
Warning : crimes, mentions des attentats & d'adultère, homophobie, self déprécation.

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.ivegot99problems.com/t6074-every-time-you-leave-me-wanting-you-more-mylohttps://www.ivegot99problems.com/t6227-instagram-mylord
Bon, on ne va pas se mentir, les chaud/froid de Cesar commencent à me perturber. Je ne suis pas moi-même à l'aise avec mon attirance pour lui, parce que professionnellement, c'est pas très déontologique, et qu'en plus, Cesar n'est pas n'importe qui. On parle là du petit frère de Miguel Muñoz, mon ancien ami disparu. Alors, pour me positionner une bonne fois pour toute sur mes propres émotions, il faudrait que je sois sûr des siens, vous ne pensez pas ? Je ne vais accepter que je suis attiré par Cesar si c'est pour me prendre un râteau intergalactique derrière, ça ne servirait à rien.
Mais du coup, comment faire si je ne veux pas me cramer ? Faut vérifier s'il est jaloux, m'a dit Raf, quand je lui ai demandé conseil. Comment je suis censé faire ça, moi ? Disons qu'un ami comme Rafael ne laisserait pas un de ses potes dans la merde sans lui proposer son aide.

Je ne compte pas jouer trop la comédie, parce que je ne veux pas prendre Cesar pour un con non plus. Mais je me dis que si Raf et Cesar viendraient à se croiser et que si par accident on viendrait à mentionner notre brève ancienne relation, on pourrait être capable de tirer quelque chose de Cesar, non ?
C'est pas très cool, j'avoue. Mais c'est pas méchant non plus.

Assit sur le banc, quand je regarde Cesar frapper sur le sac de boxe, je ne peux pas m'empêcher de le conseiller un peu. Parce que je ne tiens pas à le voir se blesser, ce qui risque d'arriver s'il continue de frapper comme un malade. Mais je sais que c'est ce qui lui permet de se défouler. Alors je ne fais que le conseiller, sans dire quoi que ce soit d'autre. Exagérant l'articulation de chaque syllabe parce que je suis persuadé qu'il m'a très bien entendu, je rétorque : « Well turn it off, then. My voice should be the only music you listen to when we're here. » Un petit rictus sur le coin de mes lèvres, avec le temps, j'ai bien compris comment déchiffrer le "Cesar", un langage bien particulier qui n'est pas ami avec les compliments et les remerciements. Mais il refait presque la même erreur après, et je soupire. « Are you doing it on purpose, Muñoz ? » Je lui balance sa gourde posée sur le banc à côté de moi et me lève.
Tiens, comme si c'était fait exprès, les portes du gymnase s'ouvrent, hé là qui voilà ? Rafael à la rescousse. Un large sourire se dessine sur mes lèvres.  « Raaaaf, looking good my dude ! How's it goin' ? » Et je n'attends pas une seconde de plus pour m'approcher de lui et lui faire un hug comme salutations.
Rafael Castillo
Rafael Castillo
To do list rp :
naomi - www | isaac - www | mylo - www | amy - www | cesar & mylo - www
Summary :
Terrifié à l'idée de reproduire avec les autres ce que ses géniteurs ont fait avec lui, Rafael est une véritable boule d'amour et d'affection, peut-être un peu trop pour certain·e·s inconnu·e·s qui auraient tendance à le trouver un chouïa envahissant. C'est cependant sur le principe de partage et de soutien - directement hérité de sa famille de coeur - que Rafael a décidé de construire sa vie et il s'y tient, parfois conscient de sa propension à vivre sa vie à travers la réussite des autres mais globalement peu affecté par la situation. Après tout, Raf a tout pour être heureux : il est bien entouré, se sent plutôt bien dans ses baskets, co-gère un nightclub qui tourne plutôt bien avec son meilleur ami, bref, il s'épanouit comme il le peut et se contente de ce qu'il a. Car après tout, il n'a pas toujours l'impression d'en mériter tant. Alors, il savoure et se laisse vivre au jour le jour.
Date d'inscription :
12/07/2022
Messages :
33
Pseudo :
k-ro
Player's pronoun :
elle
Rythme de rp :
j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks :
Eryn (k. ritter) / Rico (m. angel silvestre) / Ann (f. agyeman) / Neil (d. tennant) / Ellie (h. williams) / Arthur (j. gilgun) / Wade (d. diggs) / Janee (m. gill) / Ezra (c. cox)
Avatar :
bruno mars + nocreativejuiceleft
who the f*ck are you ? (raf&mylo) Bbbaa114c767f3db84f77fb1730fcc0e
Age :
36 ans
Nationality :
américain
Origins :
puerto rican jewish, filipino
Religion :
reform judaism, pratique de toute façon assez peu
Status :
célibataire, fait foirer toutes les relations qu'il entreprend de toute façon
Orientation :
panromantique
Work :
propriétaire d'un nightclub (broadway themed)
Home adress :
queens
Communities :
cours de salsa, meow parlour, cinéma du queens
Trigger :
relations toxiques romantisées, viol
Warning :
autosabotage, abandonment issues, découverte de l'asexualité (et de fait les relations qui ont précédé cette découverte, mais je n'en parlerai jamais sans raison et ce sera toujours évoqué plus que détaillé)
To do list rp : naomi - www | isaac - www | mylo - www | amy - www | cesar & mylo - www
Summary : Terrifié à l'idée de reproduire avec les autres ce que ses géniteurs ont fait avec lui, Rafael est une véritable boule d'amour et d'affection, peut-être un peu trop pour certain·e·s inconnu·e·s qui auraient tendance à le trouver un chouïa envahissant. C'est cependant sur le principe de partage et de soutien - directement hérité de sa famille de coeur - que Rafael a décidé de construire sa vie et il s'y tient, parfois conscient de sa propension à vivre sa vie à travers la réussite des autres mais globalement peu affecté par la situation. Après tout, Raf a tout pour être heureux : il est bien entouré, se sent plutôt bien dans ses baskets, co-gère un nightclub qui tourne plutôt bien avec son meilleur ami, bref, il s'épanouit comme il le peut et se contente de ce qu'il a. Car après tout, il n'a pas toujours l'impression d'en mériter tant. Alors, il savoure et se laisse vivre au jour le jour.
Date d'inscription : 12/07/2022
Messages : 33
Pseudo : k-ro
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : j'essaie de garder le cap mais ça fluctue
Multinicks : Eryn (k. ritter) / Rico (m. angel silvestre) / Ann (f. agyeman) / Neil (d. tennant) / Ellie (h. williams) / Arthur (j. gilgun) / Wade (d. diggs) / Janee (m. gill) / Ezra (c. cox)
Avatar : bruno mars + nocreativejuiceleft
who the f*ck are you ? (raf&mylo) Bbbaa114c767f3db84f77fb1730fcc0e
Age : 36 ans
Nationality : américain
Origins : puerto rican jewish, filipino
Religion : reform judaism, pratique de toute façon assez peu
Status : célibataire, fait foirer toutes les relations qu'il entreprend de toute façon
Orientation : panromantique
Work : propriétaire d'un nightclub (broadway themed)
Home adress : queens
Communities : cours de salsa, meow parlour, cinéma du queens
Trigger : relations toxiques romantisées, viol
Warning : autosabotage, abandonment issues, découverte de l'asexualité (et de fait les relations qui ont précédé cette découverte, mais je n'en parlerai jamais sans raison et ce sera toujours évoqué plus que détaillé)

#beyourself
Chronologie:
Liens:
Passions:

Voir le profil de l'utilisateur
Il en faut vraiment beaucoup pour que Rafael pose un pied dans une salle de sport. S’en approcher est déjà une épreuve, alors se mettre en équipement, entrer dans l’établissement et prétendre qu’il va soulever des poids ou faire des abdos – nom d’un chien, qu’est-ce qu’on fait seulement dans une salle de sport ? – lui demande un effort considérable. C’est pour le bien de Mylo cependant. Mylo avec qui il a tenté l’aventure auparavant et avec qui, finalement, ils étaient bien meilleurs en restant amis. Bref, au détour d’une conversation, Rafael avait été appelé au secours. Et dieu sait qu’il n’enfilerait pas ses baskets pour grand monde, mais puisqu’il s’agit de son ami, et pas n’importe lequel qui plus est, le brun se prend au jeu.

C’est donc en grommelant dans sa barbe pour la forme qu’il se rend au lieu du rendez-vous, et grognant tout autant derrière son sourire feint mais néanmoins éclatant qu’il pousse la porte des vestiaires. Il a normalement tout emmené : un short, un t-shirt, une paire de bask… merde. Ses yeux se posent nonchalamment sur la paire de Converse qu’il porte. Il les contemple un moment, un peu embêté, grimace, se mordille l’intérieur de la joue, jette un œil autour de lui… puis décide que ça ira très bien comme ça. Après tout, Converse est une marque de chaussures de base-ball à la base. Peut-être. Quelque chose du genre, du moins il croit en avoir entendu parler un jour. Bref, ça ira très bien. Avec un peu de chance, il ne se fera même pas remarquer et personne ne le regardera de travers.

Une fois changé, il s’aventure sur les lieux du démon, un sourire feint mais néanmoins radieux sur les lèvres. Première mission : essayer d’avoir l’air naturel. I perfectly know what I’m doing here, s’efforce-t-il de penser, réprimant une grimace face aux instruments de torture qui s’étendent autour de lui. Et lorsqu’il repère Mylo au loin, c’est avec un soupir de soulagement qu’il se dirige vers lui. « Hiiiii ! », s’exclame-t-il en surjouant la surprise avec, il le pense, une certaine adresse. « I’m good, I’m good, you look great ! » Raf rend son étreinte à son ami à qui il adresse un clin d’œil discret. « I didn’t know you were working out here. » Puis, il détourne son attention de son ami pour tendre la main à celui qui l’accompagne et qui lui adresse une salutation plus mesurée, presque froide, d’ailleurs. Il se présente donc, toujours le sourire aux lèvres : « Hello there, I’m Rafael. Raf, actually. »
Contenu sponsorisé