La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

Wake up

@ Invité

avatar
   
#
Dim 7 Fév - 1:11
Wake up
Feat. Family


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


All we know is time
That's slipping from our lives

Le temps passe toujours plus vite lorsqu’on n’est pas en capacité de le voir passer. Un mois c’est écoulé sans même que Karl puisse le voir passer. Bon après, il n’a eu conscience de rien du tout. Pour lui, la dernière chose qui est arrivé, c’est qu’il était dans la salle d’opération, puis rien d’autre. Son esprit s’est mis en pause, tout simplement. Et là, il a finalement décidé de se réactiver. Les médecins ont donné le okay pour le laisser se réveiller. Sans médication pour le garder endormi, il ne restait que de laisser le temps faire son travail et voir s’il se réveillera bien de lui-même. S’il veut revenir à la réalité, il le fera. Mais pourquoi voudrait-il ? Il est paisible, il n’a aucun problème et aucune obligation. Il a toutes les raisons pour ne pas revenir. Mais s’il y pense bien, il a plein de bonnes raisons pour se réveiller. Angie et Dgee, déjà en partant. C’est principalement pour cette raison qu’il a repris ses esprits, pour ainsi dire. Il se sent revenir à la terre ferme, un peu comme un réveil après une longue nuit de sommeil. Une longue nuit de 37 jours. Un sommeil qui ne semble aucunement avoir été récupérateur, pas pour lui. Contrairement à son habitude, il se sent extrêmement fatigué, physiquement autant que mentalement. Il a envie d’ouvrir les yeux, mais il les sent beaucoup trop lourdes pour le faire. Il soupir silencieusement, se donnant le temps de se remettre, de reprendre contrôle de son corps. Il se contente d’écouter les bruits qui l’entour. Le bruit des machines, le bruit de la ville, mais surtout, le son de la voix d’un gamin et celle d’une femme qui semble lui répondre. La voix de cette dernière lui semble familière, mais il n’arrive pas à l’identifier. Il faudrait qu’il la voit pour savoir de qui il s’agit. Il reste donc en silence, immobile, sans donner de signe de vie pour l’instant.

Ça lui prend plusieurs minutes, voir peut-être une heure avant de finalement ouvrir ses yeux, lentement, mais surement. Ça lui prend un moment d’adaptation face à la lumière, mais il fini par voir quelque chose. Flou, mais il voit quelque chose. Il tourne que légèrement la tête pour voir une masse près de lui, à sa droite. Il plisse les yeux pour essayer d’identifier cette masse. Lorsque sa vision devient finalement plus clair, il peut analyser cette personne qui se tient proche de lui. Elle lui semble bien familière et pourtant, il n’arrive pas à l’identifier. Il sait qu’il la connait, ça il peut le sentir au plus profond de son coeur, mais pourtant, il n’arrive pas à trouver son nom. En réalité, il a de la misère à ne serait-ce que trouver d’où il la connait. Tout ce qu’il sait, c’est qu’il a envie de la serrer dans ses bras. Sans comprendre pourquoi, à la voir à son chevet avec cet air inquiet qui règne sur son visage endormi, il verse une larme. Il entrouvre la bouche en vue d’interpelé la tattouée, mais le son reste bloqué dans sa gorge. Il se mord légèrement la lèvre inférieur et se contente alors de tendre la main vers elle, appuyant faiblement sur son genou. Avec chance, ça la réveillera.
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Dim 7 Fév - 3:25
WAKE UP
Feat. THE RIP FAMILY


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


Plus les jours avançaient et plus Dgee se complaisait dans son mutisme, depuis l'hôpital, depuis ce jour où elle avait totalement craqué quand elle avait enfin pu voir Karl, elle n'avait pas dit un mot aux autres. Elle ne brisait son silence que pour parler à Karl quand elle se retrouvait seule avec lui, elle avait refusé de quitter son chevet. Elle savait qu'il se réveillerait et peu importe que cela prenne des heures, des jours, des mois ou plus, elle était décidée à ne pas le laisser, elle serait là quand il reprendrait connaissance. Elle le lui avait promis, bien que cela ne soit qu'entre eux, mais elle ne l'abandonnerait pas elle le lui avait juré. La jeune femme restait silencieuse avec tout le monde, le seul qui arrivait à lui arracher quelques mots, depuis que Karl avait été transféré chez lui, c'était son filleul, lorsqu'il venait près d'elle, qu'il lui posait des questions elle était tout simplement incapable de ne pas lui répondre, depuis un peu plus d'un mois désormais, c'était le seul qui arrivait à lui tirer quelques mots. Elle essayait de ne pas penser à tout ce qui s'était passé, tout ce qui s'était dit sur l'état de Karl à l'hôpital, elle le connaissait elle savait que quoi qu'il arrive il se battrait et il reviendrait. C'est à ça qu'elle se raccrochait pour tenir le coup. Elle entendait les conversations, les questions qu'on lui posait mais elle s'enfermait dans son silence. Elle avait entendu les inquiétudes d'Angie, elle avait entendu Alfred la rassurer et appeler son psy pour savoir comment ils devaient agir au mieux avec elle. Sa mère était venue à l'hôpital mais elle n'avait pas décroché un mot non plus, elle l'avait repoussée lorsque celle-ci avait voulu la ramener chez elle pour qu'elle se repose. Il n'y avait rien à faire, ils savaient tous comment elle pouvait être bornée quand elle avait une idée en tête, elle ne réagissait pratiquement pas, Edge était le seul à avoir réussi à force de persuasion et d'un peu de force à la faire manger, se doucher ou dormir un peu.

Elle observait le ballet des médecins et infirmiers qui s'occupaient de lui, elle scrutait les moindres signes de présence de Karl, depuis qu'il avait été accepté qu'il soit transféré chez lui, elle avait pris l'habitude de s'installer à ses côtés ne serait-ce que quelques minutes, puis quelques heures, prenant toutes les précautions du monde pour être certaine de ne pas toucher les nombreux endroits auxquels il avait été blessé. Angie et elle se relayaient à son chevet, bien qu'avec Teddy, Angie avait fort à faire. Dgee était tout simplement incapable de quoi que ce soit c'était comme si quelqu'un avait mis en marche le pilotage automatique dans son cerveau. Elle était rassurée qu'Alfred aide Angie pour un grand nombre de tâches, il faisait les courses, l'aidait pour les repas, il allait parfois amener ou rechercher Teddy à l'école. Angie passait du temps avec Dgee elle parlait, elle, et bien que Dgee vienne de temps en temps se caler dans ses bras, elle ne lâchait pourtant pas un mot. C'était trop dure, parce qu'elle avait envie de parler à sa meilleure amie, elle avait envie de lui dire tellement de choses mais elle les gardait pour elle, tout au fond de son esprit. C'était une torture de garder pour elle le fait que Karl et elle était ensemble mais elle attendrait qu'il se réveille pour en parler, elle ne voulait pas brûler les étapes. Même si elle était totalement incapable de savoir comment elle réagirait le jour où il se réveillerait.

La nuit dernière elle n'avait pas dormi, elle avait été tiraillée par ses pensées une bonne partie de la nuit alors qu'elle était allongée sur le lit, pas loin de celui de Karl. C'est une petite silhouette qui avait attirée son attention, après un bref regard sur son portable et voyant l'heure tardive, elle avait souri. "Alors mon coeur, toi non plus t'arrives pas dormir ?" Voyant son filleul secouer négativement la tête, elle lui fit signe d'approcher, il grimpa sur le lit et vint se blottir dans les bras de Dgee, serrant Teddy contre elle. "Je peux dormir avec toi ?" Sa petite voix presque timide alors que ce n'était pas la première fois depuis ces dernières semaines, jamais elle n'avait dit non, ça la réconfortait d'avoir le gamin avec elle. "Si tu me promets que tu te rendors, sinon tu vas dormir à l'école demain !" Il hocha la tête et s'installa, sa tête posée sur l'oreiller, il ne tarda pas à retrouver le pays des rêves. Dgee restait là sans dormir, observant Karl un peu plus loin alors qu'elle caressait doucement la tête de son filleul. Au matin, après un gros câlin à sa marraine, il retourna vite dans sa chambre comme si sa mère allait le disputer pour avoir dormi ailleurs que dans son lit. Après avoir pris un café, embrasser Angie, Dgee retourna auprès de Karl, assise à ses côtés, elle passait le dos de ses doigts sur sa joue. Il lui manquait tellement. Il était là sans l'être. Sa voix, ses gestes envers elle, son regard, son sourire, tout de lui lui manquait. Ils avaient vécu une semaine on ne peut plus parfaite et tout s'était brusquement arrêté à cause de ce chauffard. Elle avait été plus sereine quand Alfred lui avait appris qu'il avait été retrouvé et arrêté pour délit de fuite, il aurait ce qu'il méritait et rien que cette idée avait un peu calmer ses nerfs. Quelques minutes ou quelques heures plus tard, la notion du temps était devenue relative pour Dgee, elle sentit une pression sur son genou. Ouvrant brusquement les yeux, se redressant elle braque son regard sur celui de Karl. Son regard. Ses yeux sont ouverts, elle voit une larme couler sur sa joue et instantanément ses propres yeux sont emplis de larmes. Sa main se pose sur celle de Karl et la serre. Elle a envie de hurler, de rire, de pleurer, tout un mélange d'émotion qui se bousculent dans son esprit. De son autre main elle chasse la larme de la joue de l'homme qu'elle aime. S'allongeant à nouveau près de lui, son visage près du sien elle n'arrive pas à parler. Les paroles des médecins lui reviennent en tête. Il pourrait souffrir de perte de mémoire. Elle est terrifiée autant qu'euphorique de le voir réveiller. Et s'il ne la reconnait pas, s'il ne se souvient pas d'elle. Caressant son visage elle murmure. "J'te l'avais promis, j't'ai pas abandonné, tu m'as tellement manqué … tu te souviens de quelque chose ? de moi ?" Elle appréhende sa réponse, elle espère du plus profond de son cœur qu'il va la rassurer. Mais elle sait aussi qu'il ne pourra peut-être pas parler, ça lui fait peur, elle rêve d'entendre sa voix depuis plus d'un mois. Elle a envie de l'embrasser mais elle se retient, elle ne veut pas le brusquer, elle hésite a appeler Angie mais elle attend de savoir quelle sera la réaction de Karl.
 
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Dim 7 Fév - 20:33
Wake up
Feat. Family


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

La réaction de celle-ci ne fait qu’accentué son envie de la serre contre lui. Il le voudrait, mais n’en trouve pas la force. C’est déjà assez surprenant qu’il aie pu bouger son bras de la sorte, alors il n’en demandera pas trop. Il sourit en la regardant s’approcher de la sorte, se sentant étrangement rassurer par sa proximité ainsi que le contact avec sa peau. Il laisse son regard plonger dans cette femme un moment avant de finalement refermer les yeux. Il écoute le son de sa voix, les questions qu’elle lui pose. Il soupir longuement lorsqu’elle lui demande s’il se souvient d’elle. Il ne répond pas tout de suite. Il lui faut un temps de réflexion avant de pouvoir dire quoi que ce soit. Il se concentre sur les caresses qu’elle lui fait, sur son odeur, sur l’effet qu’elle lui fait. Il reste de longues minutes en silence, immobile. C’est le temps qu’il lui faut pour laisser son cerveau se réveiller et connecter les points. Un léger sourire fini par doucement se tracer sur ses lèvres. Il ouvre les yeux pour la regarder de nouveau et hoche lentement la tête en affirmation au fait qu’il se souvient d’elle. Il prend la main qui se trouve sur la sienne pour la ramener vers son visage. Il dépose quelques baisers sur celle-ci avant de la relâcher. Trop d’effort pour lui. Il se sent épuisé, aussi étrange que ça puisse paraitre. Il peine à garder les yeux ouverts, mais il essaie, du moins, jusqu’à ce que ses paupières se referment d’elle-même..
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Dim 7 Fév - 23:07
WAKE UP
Feat. THE RIP FAMILY


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


Le simple fait de voir la couleur des yeux de Karl, voir qu'il est là à nouveau, même si pour le moment il reste silencieux et qu'elle ne sait pas ce qu'il va se passer, ça lui donne envie de sourire au travers de ses larmes. Un sourire qui avait pratiquement disparu depuis un mois désormais, là c'est comme si c'était une part d'elle qui se réveillait en même temps que lui. Elle observe chaque réaction de son visage et lorsqu'elle aperçoit une esquisse de sourire aux commissures de ses lèvres, elle a l'impression qu'il semble chercher des réponses en la fixant. Elle se retient d'en dire plus, elle ne veut pas l'influencer, en aucune manière, elle l'aidera bien sûr mais elle ne veut pas que son esprit qui tente de sortir des brumes comateuses ne s'y replonge si elle lui donne trop d'éléments. Elle l'observe, il referme les yeux et elle l'entend pousser un long soupire lorsqu'elle le questionne. Elle a peur d'avoir été trop vite mais c'était plus fort qu'elle. Cela dure quelques longues minutes, elle ne bouge pas, tout contre lui elle continue de caresser son visage avant de voir apparaitre un nouveau sourire sur le visage de Karl, un peu plus franc que le premier, elle peut sentir son propre visage s'illuminer lorsqu'il ouvre à nouveau les yeux. Ils restent là, dans le silence à se regarder, leurs regards bleu glacé plongé dans celui de l'autre, elle le voit très doucement hocher de la tête pour répondre à sa question. Les larmes reviennent, même si pour le moment aucun son ne sort de sa bouche, elle sait qu'il la reconnait et rien que ça c'est le plus beau sentiment qu'elle pouvait espérer. Elle sent la main de Karl tenter de faire bouger la sienne, elle accompagne son mouvement pour qu'il ne fasse pas trop d'effort surtout après avoir été immobile aussi longtemps. Ce geste, ramener sa main vers lui, et sentir ses lèvres sur sa main avant qu'il ne la lâche, épuisé par ce geste. Le sourire qu'elle lui offre laisse transparaitre tout ce qu'elle ressent pour lui et avant qu'il ne referme les yeux elle dépose ses lèvres au coin des siennes, puis sur sa joue, sa tempe alors qu'elle reste silencieuse et serre sa main dans la sienne. Elle ne s'est pas s'il n'arrive pas garder les yeux ouverts ou s'il s'est rendormi. Elle reste là encore quelques minutes à ne pas le lâcher, caressant le dos de sa main avec son pouce, son visage proche du sien.

Les voix de Teddy et Angie dans l'entrée la font réagir, il faut qu'elle lui dise qu'il s'est réveillé, elle est partagée par la peur que ce ne soit qu'un rêve et que sa meilleure amie ne voit aucun signe de réveil chez Karl et l'euphorie de savoir qu'il a ouvert les yeux et ne l'a pas oubliée. Murmurant à l'oreille de Karl qu'elle revient dans une minute, elle se redresse, se relève et se dirige vers l'entrée, où elle trouve son amie et son filleul, déjà bien emmitouflés dans leur manteau, le petit garçon trépignant avant de lui lancer. "Maman et moi on va manger au restaurant, tu viens pas avec nous ?" Se baissant à la hauteur du gamin elle le serre dans ses bras et l'embrasse sur la joue répondant juste non de la tête avec un sourire. Puis se tournant vers Angie, elle la prend dans ses bras, la serre, un peu plus fort que d'habitude et murmure à son oreille de sorte que Teddy n'entende pas. "Il s'est réveillé … il a rien dit encore, juste ouvert les yeux quelques minutes, il a l'air épuisé et s'est rendormi. Va manger avec Teddy, j'te tiens au courant s'il y a du nouveau !!" Relâchant doucement Angie elle l'embrasse sur la joue avec tendresse avant de lui sourire et lui adresser un clin d'œil. Après un mois sans ces attentions-là elle sait à quel point ça lui a manqué et combien elle va être heureuse de retrouver sa meilleure amie. Elle les laisse quitter l'appartement et retourne, l'esprit plus léger s'installer au chevet de Karl. S'allongeant à ses côtés, prenant appui sur son coude, elle l'observe, elle se sent mieux et n'attend qu'une chose, qu'il ouvre les yeux à nouveau.

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Jeu 11 Fév - 3:33
Je ne sais pas comment je m’en serais sortie sans Alfred à nos côtés durant ce dernier mois honnêtement. Tous les services qui nous a rendu, je pourrais même plus les comptes. Le nombre de fois qu’il est allé porter Teddy à l’école et qu’il est allé le recherche, surtout au début, c’était un soulagement. Je me sentais si mal de sentir comme un poids sur mes épaules lorsque je devais m’occuper de mon fils au cours de ses quatre dernières semaines. C’était juste tellement épuisant. Entre Dgee qui ne parle pas et qui n’écoute que Edge, ma peine, mon inquiétude, ma peur et ce que vivait et ressentait aussi Teddy, je me sentais submergée. J’avais le sentiment que je ne pouvais pas m’effondrer moi non plus, que je ne pouvais pas laisser la peur et la tristesse prendre le dessus. Je devais rester forte pour soutenir Dgee et rassurer Teddy. Et pourtant, c’est mon meilleur ami qui se trouvait branché à toutes ses machines. C’est mon frère de cœur qui se trouvait là immobile. C’est mon pilier, la seule personne qui n’a jamais changé et qui n’a jamais quitté ma vie qui se trouvait là sans être là. J’aurais eu le droit de m’effondrer moi aussi non ? Ça aurait été légitime non ? Mais, non, je ne pouvais pas. Trop de monde comptait sur moi, même si ce monde se résumait principalement à Teddy et Dgee. Je devais m’occuper de mon fils, même s’il a passé beaucoup de temps chez Tony dernièrement et qu’Alfred nous a beaucoup aider ce dernier mois. Mais je ne pouvais pas continuer à repousser des moments de qualité avec Teddy. C’est pourquoi ce soir, j’ai décidé que j’allais au restaurant avec lui pour passer quelques heures seule avec lui pour lui consacrer toute mon attention. Karl est dans un état stable et même que le médecin a donné le ok pour arrêter de le maintenant dans un coma artificiel, donc ça veut dire que ses plus grosses blessures sont en bonne voie de guérison. On peut souffler un peu plus. Ce qui me rassure aussi, c’est que Alfred m’a assuré de rester à l’appartement pendant que je vais au resto pour ne pas que Dgee reste seule dans cette situation. C’était mon dernier argument pour rester à l’appartement alors bien sûr qu’il a trouvé une solution à ce dernier. Je me suis avouée vaincu. Et c’est un Teddy tout joyeux qui s’habille avec ses vêtements d’hiver en répétant qu’il va manger au resto avec sa maman. Il est un vrai vent de fraicheur mon petit Teddy. Je ne sais pas ce que je ferais sans lui sérieux… Il y a même un petit rire qui franchit mes lèvres lorsque je le vois agir face à sa tante. Bien vite, je me retrouve dans les bras de ma meilleure amie. Meilleure amie qui me sert pour la première fois depuis un mois dans ses bras et même plus fort que d’habitude. Et comme ce n’était pas assez, j’entends à nouveau sa voix qui s’adresse à moi directement pour me murmurer plusieurs mots de suite à mon oreille. Je suis tellement surprise par toutes ses attentions que ça me prend un moment avant de comprendre ce qu’elle vient de me dire. Il s’est réveillé pour vrai ?! Je sens des larmes de soulagements me monter aux yeux à cette nouvelle. Pour que ça ne paraisse pas, je la reprendre dans mes bras, dans un autre gros câlin et je lui murmure, à mon tour, quelques paroles à l’oreille.

- Oh tu sais pas à quel point je suis soulagée…!

Et je sais qu’elle va savoir que mes paroles ne concernent pas que Karl à cet instant. Je me recule et lui fais un doux sourire, puis je quitte l’appartement, le cœur plus léger que quelques instants plutôt, avec un Teddy toujours aussi excité d’aller manger avec sa mère.

@ Invité

avatar
   
#
Mer 3 Mar - 23:48
Wake up
Feat.Dgee & Karl


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

3 mars 2021

Deux mois depuis l'accident, presqu'un mois depuis son réveil. Même après tout ce temps, il se sent encore d'une façon qu'il n'aurait jamais cru se sentir. Il se sent épuisé, lourd. Il a de la misère à se lever du lit et se déplacer. Il a été avertis que ça lui prendrait beaucoup de temps vu le temps que son coma a duré, mais aussi dû aux blessures qu'il a subit. Il doit déjà se considérer chanceux d'être vivant. Presqu'un mois qu'il dans un conflit émotionnel. Il a su reconnaître sa meilleure amie, celle qui est à ses côtés depuis qu'ils sont enfants. Il l'a reconnu sans problème. Va de même pour sa tendre aimé, ça ne lui a pris que quoi, trente secondes pour la reconnaître ? Il s'est d'ailleurs senti mal pour elle. Seulement une semaine qu'ils officialisent leur relation entre eux et déjà il disparaît, mentalement. Mis à part ces deux femmes, les autres visages qu'il a vu apparaître devant lui, lui sont restés inconnus. Pourtant, vu le soulagement qui a fait disparaitre l'inquiétude de leur visage en le voyant réveillé, c'est qu'ils doivent être importants pour lui. Il a beau chercher, se creuser les méninges, il trouve même pas quel lien les unissait. Et le gamin... Pauvre gamin. Il est venu lui faire un câlin, ayant réussi à éviter la tentative des adultes de l'en empêcher, il l'a appelé papa et Karl, lui, il ne pouvait même pas prononcer son nom puisqu'il n'arrivait même pas à trouver qui est ce jeune. Et puis Karl n'a pas vraiment été délicat avec lui à le regarder, les sourcils froncés en lui demandant il est qui lui. Ça a été plus fort que lui. Un gamin qu'il ne connaît pas grimpe dans son lit pour lui faire un câlin, c'est normal qu'il se questionne. Vais-je me souvenir un jour? est son questionnement.

Il pousse un long soupir en se redressant de peine et misère jusqu'à être assis dans le lit. Il en a marre d'être couché, il ne fait que ça, être couché. Sauf quand il est assis ou qu'on l'aide à faire autre chose. Mais là, c'est un petit exploit, il a réussi à s'asseoir seul, comme un grand. Il baisse légèrement la tête pour regarder la femme qui se trouve à côté de lui. Un léger sourire se trace au coin de ses lèvres en la voyant si paisiblement endormie. Ça fait bien différent que la première fois qu'il a posé ses yeux sur elle à son réveil. À ce moment, elle avait l'air plus inquiète. Comme quoi dormir pendant un mois ça fait peur au gens. Il préfère bien mieux la voir ainsi pour être honnête. Il soulève doucement le bras sur lequel elle est appuyé pour ensuite le placer de façon à pouvoir laisser ses doigts se promener dans ses cheveux. S'il peut se réveiller à ses côtés tous les matins, il sera un homme heureux. Il ne pensait pas un jour trouver bonheur dans les petites choses de ce genre, mais il le faire maintenant. Une chose est sûre, il est bien heureux qu'ils aient enfin eu la décence de s'avouer la vérité. Il était plus que temps.
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Jeu 4 Mar - 0:34
WAKE UP
Feat. THE RIP FAMILY


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


Durant un peu plus d'un mois, la duré du coma de Karl, Dgee n'a dormi que deux ou trois heures par nuit, le strict minimum pour tenter de recharger ses batteries. Elle était incapable de ne pas rester à côté de lui, de veiller à ce que tout aille bien, à guetter le moindre signe de son réveil. Et depuis presque un mois maintenant, depuis qu'il était réveillé, qu'il l'avait reconnue, c'est comme si un poids semblable à l'Everest s'était retiré de ses épaules, depuis elle dormait plus paisiblement, elle ne faisait pas forcément des nuits complètes mais depuis une petite semaine, s'endormir et se réveiller aux côtés de celui qu'elle aime et savoir qu'il allait mieux, l'aidait à lâcher prise.

Quand elle était au plus mal, c'est Angie qui l'avait soutenue, c'est elle qui était toujours là pour elle. Depuis le réveil de Karl, lorsqu'il les avait reconnues elle et Dgee, elles étaient aux anges. Mais ça n'avait pas duré, lorsqu'il n'avait pas reconnu Tony, Edge et Jane. Mais surtout le fait qu'il ne reconnaisse pas Teddy alors qu'il adorait ce gamin c'était une cruelle mauvaise blague de la nature. Elle avait le cœur brisé pour son filleul, mais voir Angie craquer à son tour ça avait été un choc pour Dgee. C'était son tour de prendre les choses en main, c'était à Angie de se reposer sur elle maintenant. Dgee s'était métamorphosée elle parlait à nouveau, elle mangeait, et avec l'aide d'Alfred elle s'occupait d'aller amener et rechercher Teddy à l'école, aller se balader au parc et faire des batailles de boules de neige avec lui. Ce n'était pas facile mais Angie commençait elle aussi à reprendre pieds, elles se soutenaient toutes les deux, se relayant auprès de Karl.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, sentant une main dans ses cheveux elle ne pouvait s'empêcher de sourire, ça lui avait tellement manquer, elle avait beau avoir été à ses côtés tout le temps, ce n'était pas pareil, aujourd'hui il était là et même si tous ses souvenirs n'étaient pas encore revenus, les médecins étaient optimistes, il s'était souvenu de deux personnes proches de son entourage alors le reste suivrait petit à petit. Refermant les yeux une seconde pour apprécier les caresses dans ses cheveux, elle se redresse un peu jusqu'à être assise à ses côtés, avec toute la délicatesse nécessaire elle pose sa tête sur son épaule et attrapant sa main, elle y dépose une multitude de baisers. "Comment va mon beau au bois dormant ce matin ?"


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Sam 3 Avr - 19:57
Wake up
Feat.Dgee & Karl


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Il l’observe alors qu’elle se redresse, gardant un contact physique avec lui. Il la regarde déposer plusieurs baisers sur sa main et laisse un très léger sourire se tracer au coin de sa lèvre. Ce genre de contacts le rassurent. Sur quoi ? Il ne sait pas lui même, mais il sait qu’il en a limite besoin. Peut-être est-ce en quelque sorte une attache à la réalité, ça lui rappel ou lui fait sentir qu’il est de retour sur terre. Ou bien, c’est le simple fait de pouvoir réellement vivre ce qu’il ressent pour Dgee sans avoir peur de quoi de ce soit. Ça doit être un beau mélange des deux. Il lève ses yeux fatigués vers son visage pour la regarder, l’admirer. Il frotte d’ailleurs yeux à tour de rôle pour essayer de leur redonner un peu de vie. Il est encore un peu troublé par le fait de se sentir fatigué de la sorte, un sentiment qu’il n’a à la limite jamais ressenti de sa vie. Il se demande simplement si ça va passer ou s’il va toujours se sentir de la sorte. Il espère bien revenir à ses habitudes bien franchement, parce qu’il n’aime pas se sentir de la sorte.

Il hausse légèrement le sourcil à la question qu’elle lui pose. Comment il va ? Cadavériquement il dirait. À la place, il répond d’un haussement d’épaule. Il n’est pas trop sur de comment il se sent, il ne sait pas comment verbaliser son état. Ou quoi que ce soit à vrai dire. Depuis son réveil, Karl n’a pas prononcé un seul mot. C’est comme si son cerveau avait oublié que c’est l’une des fonction possible de l’humain, parler. C’est pas qu’il ne veut pas ou qu’il ne peut pas, mais juste parce que ça ne se fait pas. L’air ne fait pas vibrer ses cordes vocales, ses lèvres ne bougent même pas pour tenter d’articuler. Il est juste en mode muet. Il soupir et se laisse aller contre sa comparse de vie, ce qu’il aime cette pensée. Il est placé sur le côté, tête appuyée contre sa poitrine, les yeux refermés. Son sourire s’étire un peu plus en entendant le rythme de son coeur qu’il trouve bien étrangement apaisant. Il prend sa main entre les siennes et la serre doucement, la gardant près de son coeur. Il peut à nouveau sentir un sentiment de sureté prendre forme en lui, comme chaque fois qu’il se retrouve contre elle. Elle est sa sécurité dans ce moment qui lui est difficile..
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Mar 6 Avr - 0:04
WAKE UP
Feat. THE RIP FAMILY


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


Alors qu'il se hausse doucement les épaules pour lui répondre elle soupire doucement avant de lui déposer un baiser sur la joue, depuis qu'il a émergé de son coma, qu'il est revenu à lui, aucun son n'est encore sorti de sa bouche. Les médecins ont dit que tout était en ordre que le blocage devait être psychologique et que ça reviendrait à un moment ou un autre. Bien sûr ne pas entendre la voix de l'homme qu'elle aime lui manquait mais si c'était le prix à payer pour l'avoir à ses côtés, bien vivant, ça lui convenait, elle espérait juste que cela ne dure pas encore des mois. Lorsqu'il vient contre elle, posant sa tête contre sa poitrine et s'empare de sa main et la serre dans les siennes, elle laisse son autre main se poser sur son dos et le caresse doucement. Elle profite de ses instants qu'elle ne partage rien qu'avec lui, de ces moments et gestes de tendresse qu'elle peut avoir avec son compagnon, même si au fond d'elle, Dgee a toujours dans l'idée qu'Angie ou Teddy peuvent débarquer, ça la pèse de plus en plus. Restant silencieuse quelques instants, elle bouge doucement sa main pour entrelacer ses doigts à ceux de Karl. Alors que de son autre main, ses caresses sur son dos remontent sur sa nuque, prenant soin d'éviter les endroits de ses blessures. Durant son coma elle a pris soin de connaître chaque parcelle abîmée du corps de son aimé, étant satisfaite au fil des semaines de voir des signes de guérison, même si la rééducation prendrait du temps. "J'sais qu'on s'était dit qu'on parlerait de nous deux à tout le monde en même temps, mais ça devient difficile de n'pas pouvoir en parler avec Angie … C'est notre meilleure amie à tous les deux et j'ai l'impression d'lui mentir, est-ce que t'es d'accord que j'lui en parle aujourd'hui ?" Elle en a besoin, ne pas pouvoir parler de leur relation à sa meilleure amie, ne pas pouvoir partager ce bonheur naissant avec elle cela lui manquait, elle espérait que Karl accepte sa requête, elle continuerait de ne rien dire s'il préférait qu'elle ne dise rien. Ils vivaient tous sous le même toit depuis l'accident de Karl, elle savait que lorsqu'Angie sera au courant, ils pourront être encore plus libre d'être ensemble tous les deux, elle en rêvait, même si elle avait tout de même une légère appréhension quant à la réaction de celle qu'elle considère comme une sœur.

⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Mar 13 Avr - 14:48
Wake up
Feat. Dgee & Karl


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

Le silence qui émane de lui ne lui est pas naturel. Il ne le comprend pas réellement lui-même, c’est juste ainsi et il ne semble pas trop savoir comment changer ça. D’un sens, il s’y fait, au moins il voit, il ressent la vie alors qu’est-ce que ça peut bien faire qu’il ne parle pas ? À part potentiellement tuer sa carrière, mais ça, il n’y pense même pas. Bon, il y a aussi le fait qu’il ne se rappelle même pas de la moitié de son groupe, alors se souvenir qu’il fait parti d’un groupe, c’est une autre chose. Une étape à la fois, lui a-t-on dit de toute façon. Il doit commencer par réapprendre à vivre normalement avant de penser à recommencer les enregistrements et les tournées. Dans tout ça, Karl ne sait pas ce qui est le pire ; la rééducation ou le fait de devoir replonger dans la vie sans l’accompagnement des substances qui l’accompagnent depuis déjà longtemps. Parce que oui, au vu de son addiction aux narcotiques et psychostimulant qui commençait à lui être assez néfaste, les médecins ont ordonné une désintox. Comme il n’est pas en mesure de la faire dans un centre, il se doit de rester à la maison, pas qu’il soit nécessairement en capacité de sortir. Une infirmière vient le visiter chaque jours pour s’assurer que tout va bien et, en cas de besoin, un psy est à porté de main. Pour l’instant, comme il est encore un peu assommé par ce qui s’est passé, il s’en sort relativement bien, mais il se demande bien combien de temps ça va durer. Un énième soupire traverse ses lèvres, un de contentement, qui laisse entendre son confort. Les yeux fermés, il contemple la noirceur, se sentant déjà de nouveau somnolant. Pour quelqu’un qui n’a jamais ressenti la fatigue, qui devait toujours compter sur les somnifères pour le mettre k.o., ça fait étrange de se sentir fatigué de la sorte. C’est le son de la voix de Dgee qui le ramène à la surface l’espace d’un instant. Il prend un petit moment à analyser la question qu’elle lui pose, se demandant pourquoi. Il avait honnêtement oublié ce détail, qu’ils n’étaient pas au courant. Pour l’instant, il n’y a aucun argument contre qui lui vient en tête alors il hoche la tête pour lui donner son approbation. Après tout, ils ne peuvent garder cette relation secrète vitam aeternam non plus. Et puis, pourquoi se cacher d’elle ? Il n’a pas cette impression que ça puisse poser problème, mais après, il y a peut-être un détail qu’il a oublié, ce ne serait pas surprenant.
⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝



PIVETTE

@ Invité

avatar
   
#
Mar 13 Avr - 19:00
WAKE UP
Feat. THE RIP FAMILY


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝


Il y avait toujours quelques instants, quand ils n'étaient rien que tous les deux, tôt le matin et qu'il n'y avait encore presque aucun bruit, où Dgee avait l'impression que tout était comme avant, comme lorsque l'on se réveille d'un rêve et qu'on cherche ce qui est réel ou non. Mais il suffisait de percevoir le silence de Karl, poser les yeux sur ses blessures pour que la réalité revienne la frapper de plein fouet, rien n'était plus comme avant mais ils s'en sortiraient, elle y croyait, elle le savait et voulait croire les médecins qui disaient que son amnésie était temporaire. Elle ne le forçait à rien, mais il pouvait être certain qu'elle serait à ses côtés pour essayer tout ce qui était possible pour qu'il retrouve l'entier de sa vie d'avant. Rien que l'avoir à ses côtés, dans ses bras et qu'elle ne lui soit pas inconnue comme la plupart de leur entourage suffisait à la faire tenir.

Il approuvait, même de manière silencieuse, son désir de dire la vérité à Angie, ça la soulageait et elle savait qu'il allait falloir se lancer. Jetant un regard sur le réveil sur la table de nuit, elle voit que le reste de la maison ne va pas tarder à s'agiter, dans son esprit Dgee décide que ce serait ce matin qu'elle allait parler à sa meilleure amie. Voyant Karl fermer les yeux cela l'étonne toujours de le voir aussi fatigué, lui qu'on avait toujours dû forcer à prendre ses médicaments pour qu'il dorme, c'était étrange de le voir plus humain presque. Se décalant un peu elle le laisse s'allonger à nouveau et l'embrasse en lui caressant doucement le visage. "J'vais accompagner Angie pour aller déposer Teddy à l'école et j'la kidnapperai pour aller boire un café. Tu n'seras seul que peu de temps, Tony et Edge ont dit qu'ils passaient te voir ce matin." L'embrassant encore doucement, murmurant un je t'aime, elle finit par se lever et quitter la chambre pour filer prendre sa douche, s'habiller et rejoindre Angie et Teddy pour le départ du gamin pour l'école. Cette fois c'était la bonne, elle était à la fois excitée et anxieuse de pouvoir parler de tout ce qu'elle avait sur le cœur mais elle savait qu'elle serait tellement soulagée de pouvoir être libre d'être avec Karl à la maison.


⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝ ⸝

PIVETTE

@ Contenu sponsorisé

   
#

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum