La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer 16” ASUS ROG Zephyrus G16
1639.99 €
Voir le deal

since yesterday, everything has changed | natalia

@ Debbie Sinclair

Debbie Sinclair
Messages : 553
Pseudo : tara
Player's pronoun : elle
Rythme de rp : en théorie, 1 fois par semaine
Multinicks : Jessica Doyle / Madison Reed
Avatar : nicola coughlan + nocreativejuiceleft (avatar) + plume (gifs) + aeairiel (code) + dolly parton (lyrics)
Trigger : ras mais j'apprécie un MP si une situation potentiellement difficile se présente
Warning : rapports à l'alcool difficiles, abandon familial, lgbt-phobie
since yesterday, everything has changed | natalia F5567b133e339e4547b97765b4854c273cc863f8
Age : 36 ans
Nationality : américaine
Origins : 50 shades of white
Religion : élevée Southern Baptist (courant évangélique) mais aujourd'hui agnostique
Status : célibataire avec un crush
Orientation : bisexuelle
Work : comédienne à Broadway, actuellement on vocal rest
Home adress : vinegar hill, brooklyn
Communities : broadway, lgbt center, the outpost
Summary : Debbie a grandi au coeur de la Caroline du Sud, dans une famille conservatrice et pauvre. Autant dire que rien ne la prédestinait à fouler les planches de Broadway. Mais elle a eu de la chance dans son malheur: elle s'avère être le fruit de l'union extra-maritale d'un politicien républicain influent, qui a donc payé pour ses frais de scolarité. Un rêve et une guitare en poche, la blondinette a débarqué à New-York pour intégrer la prestigieuse Tisch School of the Arts, où elle a trimé à l'école et dans une foule de petits boulots. Bientôt 15 ans plus tard, Debbie vit à peu près bien de son art et sa personnalité pétillante fait qu'elle s'en sort plutôt bien dans sa vie sociale. Sentimentalement, c'est peut-être un rien plus compliqué, éternellement condamnée à devenir potes avec ses exs ou ne plus jamais leur parler.
   https://99problems.forumactif.com/t7623-debbie-sinclair-backwoods-barbie
#
Lun 19 Sep - 21:57
Une fois n'est pas coutume, Debbie est plutôt en avance pour son atelier du lundi soir au LGBT Center. Ses petites emplettes ont-elles étaient plus rapides que prévu ou bien s'est-elle inconsciemment débrouillée pour avoir juste assez de temps pour un café au Blue Stockings avant la fermeture et le début du cours? Une pure coïncidence, bien entendu. Ca n'a absolument rien à voir avec une certaine jolie libraire, ni la nuit qu'elles ont passé il y a quelques jours et l'absence totale de communication depuis. Et ça a encore moins à voir avec l'étrange sensation qui habite la comédienne depuis leur escapade nocturne. Ce n'est pas comme si elle avait écrit, puis effacé, puis réécrit, puis ré-éffacé [...] puis écrit, puis effacé un sms pour la blonde. Ce n'est pas son genre, après tout. De ressasser, de se remémorer, de penser à elle dans un moment d'absence dans le métro. C'est ce que font les gens qui ont un crush. Et Debbie Sinclair n'a pas de crush. Elle a des sex friends, des relations condamnées d'avance avec des hommes émotionnellement indisponibles parce qu'elle a un rapport compliqué avec les figures paternelles, des coups d'un soir sans échange de numéro et c'est à peu près tout. Des crush, certainement pas.

La comédienne ne ressent donc nullement un petit flottement dans l'estomac en voyant les cheveux blonds qui virevoltent derrière le comptoir et n'esquisse pas du tout un sourire niais en voyant le café librairie relativement désert. Non, elle se trouve être là, il se trouve que Natalia n'a pas l'air débordée, le nez dans un livre derrière la caisse. Elle l'observe une seconde trop longtemps, puis entre finalement, la clochette de l'entrée attirant l'attention de la libraire. Deb se dirige vers elle, tout sourire. « Hey stranger! » L'humour, c'est toujours efficace. Mais la franchise aussi. « Sorry for not getting in touch, how are you? » La jolie libraire lui sourit et il faut une seconde à Debbie pour pleinement se concentrer sur sa réponse et ne pas se laisser distraire. « Hello to you too, stranger. No worries, I'm fine, what about you ? » Soulagée, la comédienne s'apprête à répondre d'un ton enjoué, mais Natalia reprend, brisant tout espoir d'esquiver une conversation. « I thought you were avoiding me to be fully honest. But we have nothing to regret have we ? » Le cœur de la jeune femme se serre malgré elle, l'idée qu'elle puisse regretter ce moment lui est tellement insensée qu'elle ne lui avait même pas traversé l'esprit. Est-ce que Natalia regrette et essaie de lui faire comprendre subtilement? Non, ce serait idiot et ce n'est pas son genre. Il faut vraiment qu'elle se ressaisisse et arrête de se comporter comme une ado qui n'a jamais eu de sentiments de sa vie, pour commencer. La blonde pose son livre et poursuit la conversation, visiblement en capacité de se comporter comme un être humain. « Do you want something to drink ? »

Debbie sourit enfin et parvient à répondre. « Oh yeah, I'd love an oat latte please. » Un bref silence et elle ajoute. « And of course there's nothing to regret. Unless... Do you regret it? Cause like, I wasn't avoiding you, I've just been busy and I assumed you were too and, to be fair, you didn't call me either and I'm not great with texts. » Réalisant qu'elle parle beaucoup trop et que, contrairement à son habitude, ça n'a rien de très charmant, elle conclut un peu brusquement. « I mean, yeah, we're great, I think. » Le temps que Natalia se retourne et lui tende son café lui paraît interminable, mais elle soupire de soulagement, un peu trop fort, en entendant la réponse de la jolie blonde. I don't regret it, not at all. It was cool and I would do it again with pleasure. Quand exactement Debbie était-elle devenue le genre de fille qui sourit béatement à ce genre de phrases? Difficile à dire, mais les faits sont là. And I prefer texts, I don't like calls but I can make an effort for you. If you want to, of course. Sans trop réfléchir, la comédienne pose sa main sur celle de la libraire, qui s'agite sur le comptoir. Elle cherche son regard, sourit, puis répond d'une voix qui se veut suave et qui est peut-être juste un peu plus grave que d'habitude, voilée par une certaine émotion ou un désir certain. « I can make an effort too. Because I definitely want to see you again and not with a bar between us. »

« We can definitely see each other again without a bar between us. » Un sourire illumine le visage de la comédienne, ravie de voir son envie partagée. Peut-être que son estomac se retourne un peu, sous l'effet des fameux papillons qu'elle n'a pas ressenti depuis longtemps. Mais elle ne l'admettrait certainement pas. « Do you wanna go out tonight ? I'm closing the shop but you can pick me up and we can go have a drink or two ? » Son sourire se fait plus taquin, appréciant les gens directs qui ne tournent pas autour du pot. Mais à son plus grand malheur, elle ne peut simplement partir en courant dans la nuit new-yorkaise, la main de Natalia dans la sienne. « What time do you close? Cause I'm doing my workshop soon and it'll be a couple of hours. I mean, you can come if you want, but it might be a bit boring. » Sans compte que la présence de la jolie libraire serait certainement distrayante et même si son atelier n'a rien de professionnel et est composé d'un groupe assez variable, elle se sentirait mal de ne pas accorder son attention pleine et entière aux jeunes gens qui viennent là pour s'émanciper, apprendre et être à l'aise avec eux-mêmes. Ce serait égoïste et ce n'est pas l'impression qu'elle veut donner.

« My shift is ending in about two hours I guess. And after I have a cleaning sesh for about 10 minutes. » Debbie n'est pas du genre à croire au destin, mais c'est une merveilleuse coïncidence que leurs emploi sdu temps s'alignent de la sorte. « [color=#666699]But we can meet in front of the center ? I don't want to interfere with your workshop. I don't wanna be a lapse in concentration for you.[/colore] » Un sourcil haussé et l'air taquin, Debbie répond du tac au tac « You would definitely pull my focus. So yeah, we can meet outfront once we're both done, that'd be great. I could definitely use a drink. » Rien n'est moins vrai, la comédienne a besoin de tout dans sa vie mais pas de boire plus. Mais ça lui fait une bonne excuse pour passer plus de temps avec Natalia et elle ne va pas s'en priver. « Any idea where you wanna go? »


uc

@ Invité

avatar
   
#
Dim 16 Oct - 19:03
Aujourd'hui était une journée en tout point semblable à toutes les autres. Natalia avait ouvert la librairie, avait râlé sur son employé qui était arrivé en retard avant de lui dire de rentrer chez lui. Elle avait fait du rangement, passer commande et elle s'était installée avec son livre derrière sa caisse enregistreuse, plongeant dans son bouquin du moment The American Roommate Experiment et la façon dont elle se retrouve dans le personnage de Rosie lui fait un peu peur, mais elle passe outre, sa tasse de thé dans les mains, elle dévore le livre avant de se retrouver couper par un message de sa soeur qui lui demande de venir garder Adam demain. Elle accepta sans trop réfléchir, parce qu'après tout, passer du temps avec son neveu lui ferait du bien, et puis, ce n'était pas comme si elle avait mille et une choses de prévu puisqu'elle était désormais officiellement célibataire, et ce n'était pas ce qu'elle trouvait sur Tinder qui allait lui faire passer des soirées de folies, entre ceux qui pensaient utiles d'envoyer une photo de leur anatomie en guise de premier message, les femmes qui agissaient comme des vrais hommes et puis ceux qui avaient autant de conversation qu'une moule accrochée à son rocher, Natalia était bien agacée. Mais peut-être qu'elle avait autre chose en tête, quelqu'un d'autre en tête. Peut-être qu'elle pensait trop à une autre personne pour trouver les énergumènes présents sur les sites de rencontres intéressantes. Peut-être. Pour ne pas y penser, elle secoua de nouveau la tête et se replongea dans le livre avant de lever la tête, la clochette de la porte la ramenant à la réalité. Hello to you too, stranger. répondit Natalia, amusée, un sourire en coin qui qui se dessinait sur les lèvres. No worries, I'm fine, what about you ? Après réflexion, il était vrai qu'elle pensait que Debbie l'évitait, parce que depuis leur incartade nocturne, elle ne l'avait pas revu I thought you were avoiding me to be fully honest. But we have nothing to regret have we ? demanda t-elle comme pour tâter le terrain, avant de reposer son livre dans lequel elle venait de mettre le marque-page do you want something to drink ? C'était le côté professionnel qui ressurgissait parce qu'elle serait bien capable de s'en vouloir quand la blonde quitterait le café de ne pas lui avoir proposé quelque chose à boire, alors elle prenait le devant sur les songes qui pourraient la torturer. « Oh yeah, I'd love an oat latte please. » Elle leva un pouce en l'air, avant de baisser la main face à son comportement étrange et elle attendit quelques secondes, consciente que Debbie voulait lui dire quelque chose d'autre. « And of course there's nothing to regret. Unless... Do you regret it? Cause like, I wasn't avoiding you, I've just been busy and I assumed you were too and, to be fair, you didn't call me either and I'm not great with texts. » Natalia fronça les sourcils et haussa les épaules, prête à se tourner vers la machine à café « I mean, yeah, we're great, I think. » Puis elle sourit, face à sa machine, avant de lui tendre sa boisson dès que celle-ci fut terminée, elle était en train de procéder ce que Debbie lui avait dit. Est-ce qu'elle regrettait ? Non. Pas le moins du monde. « I don't regret it, not at all. It was cool and I would do it again with pleasure. » La rassura Natalia, sa main s'attardant doucement sur celle de Debbie avant qu'elle ne se rende compte de son geste. « And I prefer texts, I don't like calls but I can make an effort for you. » prononça t-elle simplement en faisant pianoter ses doigts sur le comptoir « If you want to, of course. » La main de Debbie a un effet rassurant sur le coeur de la libraire, et Natalia s'humidifia les lèvres avant de déglutir et elle soupira de soulagement, même si tout était étrange, voilà qu'elles étaient sur la même longueur d'ondes. Ou presque.  « I can make an effort too. Because I definitely want to see you again and not with a bar between us. » Natalia gloussa un instant avant de se recentrer en s'éclaircissant la gorge « We can definitely see each other again without a bar between us. » répondit-elle simplement en haussant les épaules, elle attrapa sa gourde d'eau qu'elle malmena avant de souffler « Do you wanna go out tonight ? I'm closing the shop but you can pick me up and we can go have a drink or two ? » Elle savait pertinemment aussi qu'un verre ou deux mènerait à autre chose. Natalia avait besoin de s'occuper l'esprit pour ne pas penser à lui. Parce qu'ils s'étaient séparés, parce qu'ils n'étaient plus rien l'un pour l'autre et qu'elle devait passer à autre chose. Alors boire un verre ou deux avec Debbie lui ferait du bien, certainement.  « What time do you close? Cause I'm doing my workshop soon and it'll be a couple of hours. I mean, you can come if you want, but it might be a bit boring. » Nat haussa les épaules et fit une petite moue en regardant son téléphone, la fin de son shift était si proche et si loin à la fois. « My shift is ending in about two hours I guess. And after I have a cleaning sesh for about 10 minutes. » Elle était trop fatiguée pour se plaindre à l'instant T « But we can meet in front of the center ? I don't want to interfere with your workshop. I don't wanna be a lapse in concentration for you »
uc/

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum