La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
Disney Lorcana Chapitre 3 : où acheter le ...
Voir le deal

Must be love on the brain - Nalfy

@ Invité

avatar
   
#
Ven 17 Fév - 23:41
Must be love on the brain
'Baby, Don't you stop loving me, Don't quit loving me. Oh, and baby I'm fist fighting with fire just to get close to you. And I run for miles just to get a taste'
@Nicola Schubert  
C'est elle que j'aime. L'aimer, c'est fuguer.. M'enfuir de moi-même. Oser l'aventure de sa peau et trébucher dans ses yeux. Parce que pour moi aimer, c'est l'aimer. La première fois qu'elle s'est plongée dans mes bras je me suis senti rentrer dans un chez-moi que je n'avais jamais connu. Depuis, j'y suis resté. Là, abrité sous son prénom. Prêt à la défendre de tout, prêt à faire n'importe quoi. Depuis, je regarde mourir le temps en souriant car je me sais à la bonne place. Et j'ai une peine sincère pour ceux qui n'éprouve jamais cette conviction. L'aimer c'est continuer de lui dire j'arrive. Je suis celui qui l'aime car je ne cesse de venir à elle. Je la connais mais je veux la savoir par coeur et toujours aller plus loin pour la redécouvrir. L'aimer, lui dire à la fois Bébé me revoilà et je suis ravi de te rencontrer. ou "C'est moi!" En poussant la porte de son appartement. C'est comme ça maintenant, une fois sur deux je tape encore mais il arrive que je prenne assez confiance en moi pour entrer tout simplement. Sonne le début de soirée, un soir où je ne serais pas en activité au restaurant. Un soir où Asgard est bien gardé pour que je puisse venir profiter en ta compagnie. Ils se font rares les longs moments à deux, mais lui, il peut durer jusqu'au petit matin si tu le veux bien. "Nicky?" Un peu inquiet de ne pas te voir arriver dans l'entrée tel un chat. J'ôte ma veste pour la poser soigneusement sur l'endroit prévu pour ça et je m'avance dans le logement, dans l'attente d'un son, d'un mouvement. "C'est bon? Ton amant est bien caché?" Que j'ose même plaisanter, alors que si c'est une chose qui arrivait, j'en serais tout simplement anéanti. Résigné à vivre sans amour.  

code by black arrow

@ Invité

avatar
   
#
Dim 19 Fév - 19:23
must be love on the brain.
w/ @Alfred Walsh

Mon père est parti pour quelques jours dans le Sud et je suis donc seule à l’appartement dans lequel je vis depuis mon plus jeune âge. Depuis qu’il a rencontré sa nouvelle petite amie, il se fait de moins en moins présent ici, ce qui nous arrange bien avec Alfred. Je sais d’ailleurs que mon petit ami doit venir ce soir mais je ne sais pas encore à quelle heure et j’ai un peu de travail - de quoi m’occuper avant son arrivée en somme ! Le casque sur les oreilles, la musique qui fait vibrer mes tympans, je passe de longues heures à mettre à jour des codes, à modifier des interfaces et faire quelques tests pour voir si tout est aussi ergonomique que souhaité. Je ne vois pas le temps passer et surtout, je ne t’entends pas entrer dans l’appartement à un moment. La tête qui dodeline sur le rythme de la musique, je laisse mes doigts frapper les touches du clavier sans délicatesse. Les codes s’affichent sur les écrans de mes moniteurs et je souris largement, heureuse que tout fonctionne comme je le souhaite. L’application est sortie il y a quelques mois maintenant, elle marche terriblement bien mais il y a beaucoup de feedbacks et je m’efforce à tous les considérer. Après tout, ce n’est pas parce que l’idée ne vient pas de moi et ne me semble pas pertinente qu’elle ne le sera pas pour une grande partie de mes utilisateurs. Un testing A-B en place, je décide d’aller me chercher quelque chose à boire dans la cuisine et sors donc de mon bureau. Le casque sur les oreilles, Måneskin qui m’hurlent dans les oreilles, je réajuste mon short en soie et me déhanche sur le chemin, hurlant à plein poumons lorsque je te croise au détour d’un couloir. Bordel ! La main sur le coeur, ce dernier qui palpite aussi fort qu’une partie de jambes en l’air, je baisse le casque de mes oreilles et t’embrasse tendrement. Je t’ai pas entendu arriver. Ça va ? Il est quelle heure ? Comment s’est passé ta journée ? Et entre toutes ces questions, je continue ma course vers la cuisine pour aller me chercher un verre d’eau. Tu veux boire quelque chose ? La main sur le chambranle de la porte, je tends le cou pour te regarder en attendant ta réponse.

@ Invité

avatar
   
#
Ven 10 Mar - 9:40
Must be love on the brain
'Baby, Don't you stop loving me, Don't quit loving me. Oh, and baby I'm fist fighting with fire just to get close to you. And I run for miles just to get a taste'
@Nicola Schubert  
Si tout me paraissait quelque peu silencieux depuis l'ouverture de cette porte, tout est entrain de changer quand je t'entends hurler je ne sais quelle chanson du moment. J'en souris, attendri et amusé il faut le dire, par ce concert privatisé auquel tu ne sais même pas que j'assiste. Je remonte alors le son de ta voix comme on remonterait un ruisseau, d'un pas de ninja même si, tu n'entendrais pas un troupeau d'éléphant arriver. Je peux le percevoir, tu es proche et j'ai le sentiment que je ne vais pas tarder à bien rigoler. Au détour d'un couloir nous faisons enfin ce face à face tant attendu, et tu sursautes sans surprise à ma vue. Ma main en avant Pardon.. J'explose néanmoins de rire face à la scène, bien qu'un peut dans le regret d'avoir amené en toi cette peur passagère. Trop de questions après un si doux baiser. Que je prononce, à la limite du chuchotement d'une expression joyeux d'avoir reçu ce que j'attendais tout au long de cette journée. Désolé de t'avoir effrayé.. Mais quelle voix! Commençons par le début, et je reviens déposer un bisou délicat sur ton front avant de continuer Il est bientôt 20 heures et la journée était rapide parce que je n'ai pas arrêté une minute. Pas arrêté de penser à toi et à toutes les folies que je veux faire en ta compagnie mais shhh. Et alors que tu t'échappes vers la cuisine, je te suis d'un rythme plus lent. Un verre de vin si tu as. Merci. Je racle ma gorge avant de venir poser mon épaule contre le mur à l'entrée de la pièce Et toi ta journée? Qu'est ce que tu faisais avant que j'arrive? Chanter oui ça je le sais. Je m'en veux même un petit peu d'avoir interrompu cette activité, tellement tu avais l'air bienheureuse. Et si je me fais complètement silencieux, c'est parce que mes yeux se promènent sur ce short de soie, ses jambes fines et longues.

code by black arrow

@ Contenu sponsorisé

   
#

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum