La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !

De l'initiative - Ft. Elior

@ Invité

avatar
   
#
Sam 27 Fév - 4:38
À la rescousse

Le luxueux VUS de la famille Thorvaldsen-Hirsch remonte les rues de Staten Island, puis de Manhattan avant de rouler dans le Bronx. Fin de journée avec son prof de rattrapage. Chez lui. Woohoo ! Aller passer la soirée dans le Bronx aurait pu l’effrayer, après tout ce qu’on lui avait raconté, mais Ariadne avait été rassurante. Son binôme y habitait, ainsi que quelques amis de la policière. C’était un immeuble sécuritaire, puisque, en plus, Netflix y tournait une série, alors il y avait quelques mesures supplémentaires. De toute manière, le chauffeur de Tawny revenait dans environ deux heures, alors c’est pas comme si elle devait arpenter les rues du Bronx toute seule. Et elle savait que les vitres du VUS sont pare-balles. À ce qui parait, c’était nécessaire pour les Thorvaldsen-Hirsch. Surtout depuis la mort d’Alyson, à vrai dire.

- Merci. Oui, dans deux heures, dit-elle en répondant au chauffeur qui récapitule l’arrangement du soir.

Son sac à dos sur une seule épaule, parce que c’est plus gracieux, elle atteint l’entrée et entre dans le bâtiment, les yeux sur son écran, elle avise Khaled qu’elle est arrivée et qu’elle monte. Elle se dirige vers l’ascenseur et espère qu’il est fonctionnel. Il semble que oui. Elle appuie sur le bouton, puis attend. Les yeux rivés sur son téléphone, elle ne s'occupe pas trop de ce qui se passe autour, jusqu’à ce qu’une silhouette se profile dans son champ de vision, juste en périphérie. Elle lève les yeux de son écran, parce que c’est plus poli et que son père dit que ne pas lever les yeux, c’est pas très bien pour le service à la clientèle.

- Oh, monsieur Monroe ? Euh… bonsoir.

Elle ne s’attendait vraiment pas à croiser un professeur du lycée ici.



@ Invité

avatar
   
#
Dim 7 Mar - 11:30
On a passé deux heures au parc avec Adam, et il est épuisé. C'est vrai que je sors un peu plus depuis que Jay est partie (il faut d'ailleurs que je me calme un peu), mais j'essaye de faire de mon mieux pour que mon fils ne se sente pas abandonné. Si je sais que je vais passer la soirée avec des amis, je fais en sorte de faire une activité avec lui ce jour-là, que ce soit, comme aujourd'hui, aller s'amuser dans les airs de jeux, ou bien des partie de jeu de société, parfois quelques jeux vidéos auxquels on peut jouer à deux. Et ce soir, je ne suis pas censé être à la maison toute la soirée, puisque j'ai prévu de sortir avec quelques amis, et j'ai eu une conversation avec Adam alors qu'on revenait du parc. « Ca ne te dérange pas mon chéri de passer encore la soirée avec la babysitter ? Si tu me dis que tu préfères être avec moi, j'annule. » Mais mon fils est adorable, et je comprends aux mots qui suivent à quel point il est observateur. « Vas avec tes copains papa ! Tu souris plus quand t'as joué avec eux » Et il n'a pas tort. Mais je vais quand même essayer de sortir un peu moins, je ne veux pas que mon fils se sente trop seul. Ca doit déjà être difficile à gérer pour lui de ne plus avoir sa maman avec lui, si en plus je deviens un père absent, je m'en voudrai toute ma vie. Adam est ma raison de vivre maintenant.
On attend l'ascenseur, mains dans la main, lorsque mon téléphone sonne. Une mauvaise nouvelle éclate. La baby-sitter ne peut pas se libérer ce soir, et c'est la deuxième fois qu'elle me prévient en dernière minute. Je m'énerve gentiment au téléphone, et alors que les portes s'ouvrent et qu'Adam et moi pénétrons dans l'ascenseur, je fais bien comprendre à la jeune fille au bout du fil que je ne ferai plus appel à elle. Après lui avoir raccroché au nez, une voix juste à côté de moi se fait entendre, pendant qu'Adam me lâche la main pour appuyer sur le bouton numéro 3. « Tawny ! » je souris à l'adolescente, et je suis surpris de croiser une élève de mon lycée au Miranda, ça n'est jamais arrivé auparavant. « Bonsoir, qu'est-ce que tu fais ici ? » Tawny est une élève que j'apprécie, malgré ce que certains de mes collègues disent sur elle, je pense qu'elle a le mérite d'essayer de bosser. Même si ça ne paye pas toujours. « Je suis désolé, t'as du m'entendre râler au téléphone, je n'avais pas vu que tu étais là, c'était la baby... enfin, ancienne baby-sitter de mon fils. »

@ Invité

avatar
   
#
Mer 17 Mar - 3:03
À la rescousse

Elle avait bien entendu l’homme parler au téléphone et elle avait remarqué le gamin à ses côtés. Elle lui avait fait un bref sourire et elle avait entendu le ton désappointé et contrarié de l'homme, sûrement son père. Concentrée sur son téléphone, elle ne s’était pas attardée jusqu’à ce que les paroles de son père lui reviennent en tête. Elle est surprise de reconnaître son professeur. Et il la reconnaît aussi. Elle ne s’y attendait pas. Hors contexte, ça fait bizarre. Elle est habituée de le voir entre les murs ou aux alentours de l’école. Ou au minimum dans un contexte scolaire. Et ils sont dans le Bronx en plus, pas dans un lieu random de Staten Island.

- Oh, euh... mon prof de rattrapage scolaire habite ici, donc je viens de temps en temps quand il ne peut pas se déplacer à Staten Island… mais à quelle heure vous devez partir le matin pour faire tous ce trajet tous les jours ?

Elle semble franchement désolée des longs trajets qu'il doit faire tous les jours. Mais c’est pas ses affaires. Parfois, elle parle avant de réfléchir aux conséquences. Son père dit que c’est à corriger, sa mère dit que la raison viendra avec l’âge… moyen de dire qu’elle n’est pas une adulte quoi. Il se désole qu’elle ait dû l'entendre râler contre la baby-sitter de son fils. Non, l’ex-baby-sitter de son fils. Son fils ? Ah oui… alors c’est bien son fils… Elle ne savait pas que Monsieur Monroe avait un fils. Elle aurait dû le savoir ? Est-ce qu'il en avait déjà parlé durant le cours ? Elle ne sait plus trop… en tout cas, il a l’air très désappointé.

- Oh… c’est pas grave. Ça doit être contrariant

C’est un peu déstabilisant de se retrouver face à face avec un professeur. Est-ce qu’il faut trouver un sujet de conversation ? Et l’ascenseur qui amorce sa montée avec un bruit de frottement assez inquiétant pour celle qui a plutôt l’habitude des ascenseurs luxueux qui ne font surement pas CE bruit. Elle leur sourit et se pousse dans un coin. Évitant de toucher au mur. Bah quoi, on est une Thorvaldsen-Hirsch ou pas.

- Vous aviez un rendez-vous important ? demande-t-elle, en premier lieu pour ne pas subir le silence gênant des ascenseurs, mais aussi parce qu’il ne pourra décidément pas y aller. Mais encore une fois, elle se dit que c’est pas ses affaires et que c’est vraiment indiscret, alors elle ajoute rapidement une précision avant même qu'il puisse répondre. Parce que je peux vous dépanner si vous avez besoin... enfin, si votre fils est d’accord bien sûr… il préfère peut-être rester avec son père, dit-elle en se disant qu’elle aimerait bien passer une soirée tranquille avec son père, mais depuis deux ans, c’était plus pareil à la maison. Et puis elle vivant durant l’année scolaire, en semaine, chez Wilhem depuis ce temps, donc... Enfin, j’ai mon cours, mais il dure deux heures quoique je peux l’abréger si vous avez besoin.

Mais bon, il est encore très tôt, elle ne sait pas trop à quelle heure devait arriver la… l’ex-baby-sitter. Et une seconde plus tard, elle se demande ce qu’elle connaît au baby-sitting. Elle n’a jamais gardé d’enfants de sa vie, parce que concrètement, elle n’a jamais eu besoin de garder les enfants de son entourage, il y a les nounous pour ça. Mais bon, le fils de Monsieur Monroe n’est pas un bébé… Il a quoi, quatre ans ? Cinq ans ? Six ans ? Hmmmm, non, moins de sept ans en tout cas. En toute candeur, elle se propose pour dépanner, parce que franchement, elle n’a pas vraiment d’idées de ce que peut faire une vraie baby-sitter. Outre jouer avec les enfants jusqu’à ce que ce soit l’heure de dormir ? Sincèrement, c’est la seule chose à laquelle elle pense. Rien d’autre. Une vague idée de ce qu'elle a pu voir dans les films et généralement, ça vire à la catastrophe, mais le fils de Monsieur Monroe a l'air sage, non ? Alors ça devrait aller. C’est beau la vie de gosse de riche, hein ?



@ Invité

avatar
   
#
Dim 21 Mar - 11:59
Faut dire que les personnes fréquentant le lycée de Staten Island ne sont pas souvent les mêmes que ceux qui vivent dans le bronx. Même sur ça je ne fais pas comme les autres. En l'occurrence cette fois-ci, c'était pas fait exprès. On a emménagé dans cette appartement avant que je commence le travail à l'autre bout de New York et mon fils était encore très petit. Je soupire lorsque Tawny me parle du trajet que je fais pour me rendre au lycée. C'est vrai que ça peut être parfois éprouvant, mais je ne me pleins pas. « J'ai de la chance de ne pas commencer à la première heure tous les jours ! Mais tu sais Tawny, quand on a pas le choix... » De ce que je sais de la jeune fille, elle a une situation très aisée, et si ça se trouve, elle se dit que déménager c'est facile, mais non, loin de là. Pour le moment, faire trois quart d'heure de voiture tous les jours me convient, enfin, ça tourne plus souvent autour d'une heure quinze, avec le monde sur la route aux heures de pointes et les feux rouges. Je vois qu'Adam se tourne vers l'étudiante, un grand sourire aux lèvres. « Tu connais papa ? » qu'il lui demande, curieux, comme à son habitude, en observant la jeune Thorvaldsen-Hirsch à travers ses lunettes.
Quand elle me demande si j'ai un rendez-vous important, je tente de garder mon sérieux devant mon élève. On peut considérer que les appletini servis dans mon karaoké favoris du coin font preuve d'un "rendez-vous important", d'une certaine manière. Ces derniers temps, ce sont ces cocktails qui me changent les idées, m'aident à penser à autre chose. Lorsqu'elle m'annonce qu'elle peut me dépanner, mon regard s'illumine, elle me sauverait la vie. Je la connais assez pour lui faire confiance, je sais que cette jeune fille a des principes, et d'après les brides de son caractère que j'ai pu apercevoir en cours, je suis sûr qu'elle est super avec les enfants. « Tu ferais ça ? Tu t'es déjà occupé d'un enfant de cinq ans ? » Je reste, cela dit, assez étonné, ce n'est pas comme si elle avait besoin d'argent de poche, on parle quand même d'une adolescente qui se fait conduire où elle veut par un chauffeur personnel. « Tu me demanderais combien de l'heure ? » Je suis loin d'avoir les moyens de la payer une fortune, alors je suis en droit de lui poser la question.

@ Invité

avatar
   
#
Mar 23 Mar - 3:04
À la rescousse

Ah… oui… c’est vrai, certaines personnes n'ont pas le privilège de choisir, contrairement à elle. Certains choix sont multiples et d’autre limités. Et il arrive parfois que les choix soient inacceptables.  Et il arrive même que le choix se résume parfois à accepter ou refuser. Elle hoche la tête et évite de se confondre en excuse, bien qu’elle soit un peu… beaucoup mal à l’aise par son indiscrétion. Mais s’excuser allait nécessairement mettre l’emphase sur son malaise, non ? Indiscrète, mais pas mal intentionnée.

- Oh, oui, bien sûr.

Elle se propose pour garder le jeune Adam et tandis qu’elle se pose des questions sur pourquoi elle s’est proposée quand franchement, elle ne l’a jamais fait auparavant. Mais bon, il y a une première fois à tout, non ? Et de toute évidence, il a eu la même réflexion. Est-ce que c’est si visible qu’elle n’a jamais fait de baby-sitter ? Probablement, oui.

- Oui, bien sûr, parce que oui, elle lui a proposé de garder Adam, alors oui, elle le fera. À vrai dire, non...

Mais bon, est-ce que franchement, c’est plus de soins pour quelques heures dont la moitié où il est supposé dormir que lorsqu’elle garde Glitter ? Il suffit de jouer avec lui et de l’empêcher de se blesser, non ? Oh, mais ça c’est bon, elle ne compte pas le laisser faire des trucs dangereux.

- Mais j’ai mon cours de secourisme… et s’il se passe quelque chose, eh bien mon professeur de rattrapage habite au 3e étage… mais je ne crois pas avoir besoin de secours, votre fils n’a pas l’air si dangereux, dit-elle avec un grand sourire et en adressant un clin d’oeil à Adam. Je suis certaine qu’on trouvera quelque chose pour jouer ?

Et puis Monsieur Monroe lui pose une question à laquelle elle n’avait même pas songé. Ça ne lui était pas du tout venu à l’esprit. Et la surprise marque son visage une longue seconde. C’est quoi les tarifs habituels ? Elle aurait bien répliqué qu’elle ne comptait pas le faire payer, mais elle se dit que peut-être le prendrait-il mal ? Parce que franchement, elle n’a de toute évidence pas besoin d’argent. Concrètement, elle le lui offrait gracieusement parce qu’il avait l’air dépité de l’annulation de la baby-sitter.

- Ooowh… euh… le même tarif qu’à votre habitude ? demande-t-elle avec un sourire incertain.

Comme ça, elle est certaine que de toute manière, ça n’allait pas trop le contrarier puisque de toute manière, c’est ce qu’il comptait payer.



@ Invité

avatar
   
#
Dim 4 Avr - 17:57
Pour le coup, confier Adam à Tawny me permettrait de ne pas avoir à faire confiance à un inconnu total. Et puis, qui c'est, si ça se passe bien, peut-être qu'elle pourrait devenir la nouvelle baby-sitter régulière de mon fils. Elle me dit également qu'elle a son brevet de secouriste, et elle marque un point. Au moins, je sais que si jamais il se passe quoi que ce soit, elle devrait savoir comment réagir. De toute façon, je sais que la petite a beau être riche et vivre dans un monde totalement différent du mien, mais elle garde un minimum la tête sur les épaules. Enfin, je l'espère. « Adam est loin d'être dangereux... » je réponds, après avoir lâché un léger rire. « Tu en pense quoi mon chéri ? » que lance à mon petit brun à lunettes. Il sourit, et s'avance vers Tawny. « Tu vas jouer aux dinosaures avec moi ? » Et je soupire un peu, exaspéré par mon petit prince, qui voue une adoration à ces bestioles d'un autre temps. Je savais qu'il y avait pas mal d'enfant qui les aimaient, mais à ce point-là, je ne pense pas que ce soit le cas de tous. « J'espère que tu aimes les Lego... » je m'adresse à l'adolescente cette fois, les bras croisés alors qu'Adam est déjà en train de lui faire la liste des Lego qu'il possède. J'observe un peu leur interaction, afin de voir comment la jeune fille se comporte avec lui, mais ce qui est sûr c'est que mon fils a déjà l'air d'apprécier Tawny, puisqu'il ne s'arrête plus de se venter de tous ses jouets.

@ Invité

avatar
   
#
Sam 24 Avr - 21:04
À la rescousse

Elle blague, évidemment, lorsqu’elle prétend que Adam semble dangereux. Pas du tout, il a même l’air plutôt gentil, à la fixer avec intérêt et à sourire lorsqu’elle s’adresse à lui. Évidemment, elle essaie d’intégrer le gamin dans la conversation… elle est bien placée pour savoir que c’est nettement plus agréable, du point de vue de l’enfant qu’elle était, d’être inclus dans les conversations. Après tout, il s’agit de lui, et non de son père, même si, de prime abord, elle s’est proposée pour venir en aide à monsieur Monroe. Selon elle, ce n’est toutefois pas une raison pour ne pas demander son approbation au jeune Adam. Et monsieur Monroe demande effectivement à Adam ce qu'il en pense. Elle lui sourit. Et il lui demande si elle va jouer aux dinosaures avec lui. Elle prend un temps pour réfléchir et ce n’est pas tout à fait feint. Elle se demande ce que ça signifie de jouer aux dinosaures avec un enfant de cinq ans.

- Oh, oui, bien sûr. Je préfère les dragons, mais c’est vrai que je ne m’y connais pas beaucoup en dinosaures, tu pourras m’apprendre.

Elle était plus du genre à jouer aux fées, aux sirènes et autres créatures magiques. Mais elle pourra se faire aux dinosaures, sûrement. Après tout, ce sont des dragons sans magie. Monsieur Monroe espère qu’elle aime les Lego, ce à quoi elle n’a pas le temps de répondre parce que Adam lui fait la liste de ceux qu’il possède.

- Oh, moi aussi j’ai le bateau pirate, dit-elle avec un enthousiasme adapté, du moins le croit-elle. Tu en as avec des dinosaures ? demande-t-elle lorsque les portes de l'ascenseur s'ouvrent.

Le troisième étage, elle vient pour annoncer qu’elle descend ici, mais il semble qu’Adam soit tout à fait d’accord pour sortir aussi, parce qu’il est le premier sur l’étage, tout en continuant à expliquer ses projets. Elle lui laisse le temps d’expliquer et à son tour, elle s’excuse auprès d’Adam en premier et lui dit qu’elle doit aller faire ses devoirs.

- Mais je repasserai à… dit-elle en laissant monsieur Monroe répondre à la question de l’heure qu’elle doit arrivée. C’est mon étage… enfin, celui de mon aide aux devoirs... dit-elle en pointant en direction de l’appartement 9.




@ Invité

avatar
   
#
Jeu 6 Mai - 19:35
Je vois déjà Adam surexcité, prêt à déblatérer chaque information qu'il connait sur toutes les espèces de dinosaures qu'il connait. Et je peux vous dire que pour un petit garçon de cinq ans, il en connait des trucs improbables sur ces animaux disparus. D'ailleurs, je les observe discuter tous les deux, et ça a l'air de déjà bien accrocher. Adam adore recevoir de l'attention (on se demande de qui il tient), alors il semblerait que l'intérêt et les questions que Tawny lui portent lui vont à ravir. Il la suit d'ailleurs, sortant de l'ascenseur sans même m'attendre, duquel je descends derrière eux, les mains dans les poches. « Figures toi que c'est mon étage aussi. » je souris à mon élève, qui a rendez-vous avec son aide aux devoirs. « On est au numéro treize, » je lui annonce, en faisant un mouvement de tête vers la porte de notre appartement. « prends ton temps avec ton professeur, tu pourras venir après. Je resterai quelques minutes pour voir comment ça se passe avec Adam... » parce que je veux être certain que Tawny sait ce qu'elle fait avant de lui confier mon fils pour la soirée, « même si ça a l'air déjà de bien coller entre vous. » Je lui adresse un large sourire. « C'est bien que tu vois un prof particulier, il doit bien t'aider. » je lui dis, parce que je sais le potentiel de la petite, même si elle n'arrive pas à l'exploiter à sa juste valeur à mes yeux. D'ailleurs, je ne savais pas qu'il y avait quelqu'un qui faisait de l'aide au devoirs dans l'immeuble, mais c'est toujours bon à savoir. Même si pour l'instant, j'arrive à gérer les devoirs d'Adam, je me dis que ça pourrait être utile dans quelques années si je suis encore seul à gérer et qu'il a besoin d'aide pour les maths.
Enfin, si je suis encore seul à gérer. Mais d'ici-là, Jay sera revenue. N'est-ce pas ?

@ Invité

avatar
   
#
Sam 31 Juil - 20:14
À la rescousse

Même étage que Khaled. Eh bien, en voilà un agréable hasard. elle ne sera pas obligée de chercher bien longtemps. Appartement 13. C’est facile à retenir. Mais tout de même, elle fouille brièvement dans son sac, tout en essayant de se concentrer sur la conversation, elle y prend un stylo orange et griffonne « app 13 » à l’intérieur de son poignet. Juste au cas.

- Habituellement, c’est un deux heures, donc dans environ deux heures, est-ce que c’est convenable ?

Oui, elle travaille de temps en temps au renommé Thorvaldsen Spa, alors certaines formulations sont dignes d’un accueil professionnel. Ce qui parfois donnait une impression de snobisme, il faut bien l’avouer. Oui, bien sûr, quelques minutes pour voir si les deux s’entendent assez pour se retrouver livrés à eux-même. Évidemment, ces quelques minutes serviront sans doute, pour elle, à connaître la routine de soirée d’Adam ? À quelle heure se couche un enfant de cinq ans ? Elle serait bien incapable de se rappeler à quelle heure elle pouvait bien se coucher elle-même. Elle se souvient surtout de l’histoire avant de dormir, lecture par sa nounou. Et parfois par Alyson et Ariadne. Elle se souvient principalement de la prestation magistrale d’Alyson imitant l’agonie de la sorcière de Cendrillon dans la version non édulcorée du classique des frères Grimm. Alyson lui avait raconté ensuite que la mini Tawny avait réprimandé la nounou de ne pas raconter tous les mots.

- Oh, oui, pas de problèmes, dit-elle, bien que franchement, ça l’intimide un peu.

Mais bon, après tout, monsieur Monroe est un professeur, alors bon, concrètement, il examine constamment tout ce qu’elle fait pendant son cours. Alors est-ce que ça change quoique ce soit que dans deux heures, il examine son talent potentiel de gardienne d’enfants. Enfin, gardienne d’un seul enfant. Elle ne croit concrètement pas que ce soit son truc de garder DES enfants… mais bon, Adam a l’air divertissant. Elle jette un regard vers la porte de l’appartement de Khaled.

- Hmm, oui, c’est bien… je crois… j,ai bien peur qu’au final, ce soit inutile, je ne retiens pas grand chose dans le par coeur… et comme le reste des matières est à peine passable, je doute que ce soit suffisant…

Ouais, on lui a toujours dit qu’elle avait la capacité de concentration d’un papillon. C'est-à-dire que tout la déconcentre et son esprit va papillonner ailleurs. Elle avait entendu ça toute sa vie, et elle le prenait assez bien, jusqu’à ce que ça cesse d’être mignon et que ça devienne un reproche. Enfin, ça a probablement toujours été un reproche, mais elle l'avait compris il y a peu… quand ses mauvaises notes ont commencé à être problématiques et à couvrir de honte sa famille. Elle exagère un peu, mais bon, qu’elle soit plus nulle que le reste de sa fratrie à l’école n’avait pas de quoi rendre fier ses parents.

- Oh, mais ne vous en faites pas, je mets toutes les chances de mon côté pour réussir, précise-t-elle en voyant le doute dans les yeux de son professeur de musique. Bon, alors je reviens dans environ deux heures, ça te va Adam ?

Parce que sans doute qu’elle aurait aimé qu'on tente de l’inclure dans certaines conversations. Elle est convaincue qu’elle n’aurait pas compris la majorité des conversations, mais juste d’avoir l’impression que son avis comptait, ça aurait été bien, non ?





Spoiler:

@ Invité

avatar
   
#
Jeu 5 Aoû - 15:12
hrp:

« Ouiii, à tout à l'heure Madame Tawny ! » lui répond Adam d'un air plus qu'enjouer, avant que nous regagnons notre appartement. Pendant les deux heures où l'étudiante est avec son professeur particulier, j'en profite pour faire à manger à mon fils, me préparer pour sortir et descendre les jeux de société des étagères en hauteurs. Comme ça, même elle n'aura pas besoin de monter sur une chaise s'ils décident de jouer à Cluedo ou à un autre des nombreux jeux que mon fils possède. Une fois que la sonnette retentit, c'est mon petit prince qui veut lui ouvrir la porte. Le courant semble vraiment bien passer entre les deux, et je sais que je peux avoir confiance en Tawny. Elle est gentille, douce, et semble douée avec les enfants. En tout cas avec Adam. « On a déjà mangé, comme ça tu n'aurais qu'à jouer avec lui, le faire se brosser les dents et le coucher. Ca va aller ? » Adam est loin d'être un petit garçon difficile, il répond aux ordres et écoute les conseilles des adultes autour de lui, je suis donc confiant. « Ca s'est bien passé ton cours au fait ? » Le professeur en moi ne peut pas s'empêcher de s'inquiéter pour l'avenir scolaire de la jeune fille, qui n'a pas l'air d'avoir la vie facile avec sa famille, enfin, de ce que je sais de ça famille. C'est à dire pas grand chose, à part les quelques gossips qui peuvent se dire en salle des profs. Mais Dieu sait que ce genre de ragots ne sont pas toujours révélateurs de la réalité.
J'entame ensuite la vaisselle, tournant ainsi le dos à Tawny et mon fils, tout en gardant l'oreille attentive à ce qu'il se passe. Je veux faire attention à comment elle s'adresse à lui, ce qu'ils se disent avant de partir. J'ai beau avoir confiance en elle, je veux être certain de laisser mon fils en de bonnes mains sans, on n'est jamais trop prudents. Une fois la petite vaisselle terminée, je m'approche des deux, un sourire aux lèvres. « Je pense que je vais y aller, du coup. » Je m'accroupis pour laisser un tendre baiser sur la joue de mon fils, et tourne la tête vers l'adolescente. « Tu as des questions ? Je t'ai écris mon numéro de téléphone portable sur la petite ardoise accrochée au frigo, tu n'hésites surtout pas, si jamais. Mon téléphone sera en sonnerie, je répondrai tout de suite. »

@ Contenu sponsorisé

   
#

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum