Le Deal du moment : -50%
Barre de son SAMSUNG HW-B530 (Via ODR de 70€)
Voir le deal
99 €


let me occupy your mind as you do mine (kit)

Invité
avatar


your heart's a mess
you won't admit to it
it makes no sense
but i'm desperate to connect

w/ @kit wallace

Tu es tout préparé pour ta soirée avec Kit. C’est même toi qui lui a proposé de passer la soirée ensembles au lac, lui précisant que tu as une surprise pour lui et qu’il n’a pas besoin d’amener quoi que ce soit. Peut-être que ta surprise, il va trouver ça bête… mais tu as décidé de tout cela sur un coup de tête et pour une fois, tu ne t’es pas autorisé à réfléchir. Pourtant, en attendant Kit au lac, tu as ressenti cette envie de faire demi-tour en te répétant que c’est une mauvaise idée tout ça et que tu aurais dû t’abstenir. Du Roman tout craché. Mais quand il est arrivé, tu t’es senti soulagé de le voir. Et surtout heureux. Car Kit, il a le don de réussir à te faire décrocher un sourire avec sa simple présence, et en toute circonstance. Contrairement aux scénarios que tu t’es imaginé dans ta tête, la soirée se déroule à la perfection et le jeune homme à tes côtés semble apprécier tous les plats que tu as fait (même si tu en as fait un peu trop pour juste une soirée). En même temps, Kit sait qu’il est ton goûteur officiel et alors que vous êtes en train de commencer le dessert, tu décides enfin de prendre ton courage à deux mains. « Je t’avais dit que j’avais une surprise. » lui dis-tu avant de prendre une grande inspiration. Concentration extrême. Peut-être que tu as réussi plusieurs fois à le faire seul chez toi et surtout en rééducation mais que tu vas te foirer ici, devant Kit. Ce serait le pire qui pourrait arriver. Tu appuies tes mains fortement sur ton fauteuil roulant et un peu tremblant, tu te lèves devant ton ami. Puis tu fais un pas, deux pas, tandis que la fierté se ressent dans tes yeux comme à chaque fois que tu marches. Cela fait des mois que tu n’as pas eu cette sensation d’être libre, de pouvoir sortir de ton fauteuil roulant même juste pour quelques minutes à peine. Tu te sens beaucoup mieux depuis quelques semaines et tu sais que la rechute peut avoir lieu à tout moment mais tu profites des quelques instants de répits que t’offres la maladie. Et cette fois-ci, tu veux aussi en faire profiter celui qui est à tes côtés depuis… Depuis quand, déjà ? Tu as l’impression de le connaître depuis toujours, Kit. « Je peux dire à ta tête que tu ne t’attendais pas à ce que je sois aussi grand. ». Oui, côtoyer Kit t’aide à développer un peu ton sens de l’humour même si ce n’est pas toujours au top. Mais t'autoriser à faire une petite blague sur ta taille, c'est la preuve que tu te sens bien à cet instant et que tu n'échangerais pour rien au monde la compagnie de Kit près de toi.
Invité
avatar


your heart's a mess
you won't admit to it
it makes no sense
but i'm desperate to connect

w/ @Roman Plympton

sur le moment kit n'a eu aucune hésitation en acceptant l'invitation de son ami. il ne se cherche pas d'excuses, ne se demande pas ce qu'il va pouvoir dire durant la soirée. contrairement à la plupart des gens roman est son ami, sans aucun doute son véritable seul ami. la seule personne capable de réellement le comprendre, à ne pas le regarder avec tant de pitié comme la plupart des gens. parce que kit est brisé, parce que kit est con. avec roman il n'a pas honte d'être lui-même, peur de se montrer et d'ouvrir ce qui lui reste de coeur.. pas besoin de se forcer avec une attitude qui n'est pas la sienne. pas besoin d'évoquer une fois de plus ce cancer, son cancer, parler de toutes ces choses qui lui restent encore en travers de la gorge et de toutes les pensées noires qui habitent encore parfois son esprit. il est heureux kit tranquillement installée face au lac à manger les bon petit plats de son ami. -encore heureux qu'il n'a pas été obligé de devoir cuisiner quoi que ce soit- même si kit à fait un effort, celui de ramener une bouteille et des bières. « quoi y'a du gâteaux ? » qu'il demande sérieusement à l'évocation de la surprise. malgré tout kit garde toujours une place dans son estomac pour une bonne part de sucrerie. et comme le pensait roman.. il ne peut masquer sa surprise lorsqu'il observe pour la première fois roman quitter son siège. la bouche entrouverte, il ne sait pas tout de suite comment réagir, est-ce qu'il est censé applaudir ? le prendre dans ses bras ? lui faire une petite tape sur l'épaule ? « ouais grand c'est exactement le mot que je recherchais. » un rire qui s'échappe de ses lèvres alors, qu'il replace ses cheveux correctement -enfin il fait genre- bizarrement le voir debout lui procure un profond sentiment de fierté pour son ami mais, aussi une tonne d'autres choses qu'il ne pourrait expliquer kit. les choses ont changés depuis son accident, depuis ce séjour à l'hôpital que kit n'arrive pas à enlever de son esprit. il ne pensait pas à ce point tenir à lui, se faire en une fois ronger par la peur de perdre quelqu'un d'important, quelqu'un qui compte. il voudrait se dire que tout ça n'est qu'un sentiment d'amitié et qu'il serait capable de ressentir ça pour n'importe qui mais.. peut-être qu'il se mentirait à lui-même. « tu sais que je suis extrêmes fier de toi. » qu'il balance d'un ton peut-être trop direct mais, sincère. et ça le gêne un peu kit. « enfin je veux dire que je suis content pour toi, content de voir que tu vas bien. » même si son téléphone ne reste jamais très loin en cas de rechute. « et j'ai une idée ! » il ouvre son sac à dos avant de sortir la fameuse bouteille de champagne, celle qu'il réservait pour le gâteau mais, c'est un détail inutile à préciser. « je propose de trinquer à toi. » ou à nous parce que ça serait plus jolie à dire. « mais, dis moi.. y'a quand même un gâteau hein ? » kit ne serait pas kit sans son tact et son appétit légendaire.