La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

(libre) lost parent sends a sos

@ Invité

avatar
   
#
Dim 27 Mar - 20:44
hrp:

Un robot. C'est tout ce que je suis ces derniers temps, un robot qui doit s'efforcer de mettre un pas devant l'autre, garder la tête haute et sourire aux gens, comme si je devais faire croire à toutes les personnes autour de moi que je sais parfaitement dans quelle direction va ma vie. La vérité ? Je n'ai aucune idée de où je vais. Là maintenant tout de suite, si, bien sûr, j'erre dans les rayons de Target, faire un brin de courses, quelques trucs dont je vais avoir besoin quand Roxanne viendra passer son premier weekend à l'appartement.

Qu'est ce qu'on est censé avoir chez soi, quand on est le parent d'une petite fille de quatre ans ? Je n'y connais rien en gamins, et je suis persuadé que c'est écrit en toutes lettres sur mon visage. Dans mon panier, je jette une boite de pâtes, de sauce tomate, de la purée surgelée aussi, du jambon... on fait quoi à manger pour un enfant, au juste ? Mais ce n'est pas dans le rayon alimentaire que je suis le plus perdu, non. Là où je me rends sans vraiment savoir ce que je dois prendre ou pas, c'est bien le rayon des jouets pour enfant. J'ai envie d'acheter quelques trucs, mais quoi ? Je ne la connais pas Roxanne, enfin, pas comme un vrai bon père devrait la connaître, et je n'ai aucune idée de ce qu'elle aime. Il y a des indications d'âge sur les jouets, et heureusement, alors je mets deux-trois boîtes dans mon panier, sans aucune conviction. Je m'y connais tellement peu en enfant, il y a quelques mois, avant de prendre contact avec elle, je ne savais même pas trop comment une petite fille de quatre ans parlait, à quel point elle comprenait ce que les adultes peuvent raconter autour d'elles. Damn, I'm 35 and I'm a mess.

Autant vous dire que je n'ai aucune idée de comment ce weekend va se dérouler. Tout ce que je sais, c'est que je suis terrifié à l'idée de passer en caisse avec une boîte de Barbie, que je ne sais pas comment je vais divertir ma fille un weekend entier, et je suis terrorisé à l'idée qu'il se passe quelque chose. Il y a quelques mois, je cachais au monde entier que j'étais père, et me voilà aujourd'hui, avec un cahier de coloriages des princesses Disney dans la main.

@ Invité

avatar
   
#
Mer 30 Mar - 10:38
Aleksej sortait tout juste d’un rendez-vous qui l’avait amené à fréquenter un quartier qui ne faisait généralement pas partie de son secteur. Pour cette raison, il n’avait pas prévu d’autres impératifs pour la fin de la journée, sachant qu’il lui faudrait un certain temps pour refaire le trajet jusqu’à Manhattan. Il avait prévenu sa secrétaire de libérer le reste de sa journée et qu’il rentrerait directement à Brooklyn afin d’être à l’heure pour récupérer les enfants. Il aurait juste le temps de faire quelques courses, tout poser à l’appartement et filer à la crèche.

Couches et lait en poudre sous le bras, il se rendit ensuite au rayon des jouets. Cela faisait des semaines d’Ellie suppliait pour un costume de la reine des neiges et si Aleksej n’était pas trop pour le principe de la carotte et des récompenses, il ne pouvait pas nier le fait que la petite fille avait fait énormément d’efforts et avait eu un comportement plus qu’irréprochable. Étant donné les récentes tensions qui étaient apparues entre lui et sa femme, ne pas avoir en plus à se battre avec les enfants était un poids en moins sur ses épaules. Peut-être que la fillette l’avait senti. Les enfants avaient une intelligence émotionnelle incomparable.

Devant le présentoir, il hésita un instant entre le 6ans et le 8ans. Ellie n’était pas bien épaisse mais prendre une taille plus grande permettrait au costume de tenir plus longtemps dans la durée. Les enfants grandissaient vite et les habiller durablement n’était pas un objectif réaliste. Il fallait réfléchir sur du court terme. Son regard se posa sur un jeune homme d’une trentaine d’années qui semblait perplexe face à la multitude de choix proposés. Un sourire se dessina sur ses lèvres en repensant à la personne qu’il était à trente ans. S’il avait été un jeune avocat prometteur et que son métier était en quelque sort inné, ça n’avait pas été la même chose pour son rôle de père. Mais il avait appris.

Le jeune homme croisa son regard et il lui adressa un sourire quelque peu complice. Comme s’il y avait un lien implicite qui reliait tous les papas de la terre. Tous ensemble dans la même galère.

“Les princesses Disney c’est une valeur sûre… et la vôtre, elle a quelle âge ?”

Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait adressé la parole à cet inconnu. Le Danois était plutôt du genre introverti et ce n'était pas son genre d'aller vers les autres. Mais il avait besoin de contact, de discuter. De penser à autre chose qu'à la lourdeur de l'atmosphère quand il rentrait chez lui. Le dialogue entre Solveig et lui était passé de compliqué à inexistant.

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum