La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

(aleksej) hold it together

@ Invité

avatar
   
#
Dim 8 Mai - 18:55
La nuit est bien avancée et tous les clients de l’Overkill ont pris le chemin de leur logis, dans des états plus ou moins avancés d’ébriété. Aussi, Eryn ferme la porte à clés. Les jambes endolories, elle n’aspire qu’à retrouver son lit, et très honnêtement, elle ne se ferait pas prier s’il ne restait pas un irréductible pilier de comptoir assis sur un tabouret. La barmaid n’a pas réussi à le déloger, et prise de pitié, elle s’est occupée de mettre le reste du monde dehors avant de le gérer lui. Après tout, il n’a rien fait de mal, est même resté très correct tout au long de la soirée. Et bizarrement, alors qu’elle ne l’avait jamais vu dans le coin auparavant, cet homme semble avoir fait de l’Overkill son QG solitaire depuis quelques semaines. Toujours seul, à priori, ou jamais accompagné bien longtemps, et surtout le moral au fond des chaussettes – du moins ça en a tout l’air.

Aussi, Eryn se fait violence et fait volte-face, retrouvant sa place derrière le comptoir du bar. « Yo. », invective-t-elle en douceur le retardataire qui somnole pendant qu’elle s’occupe d’éteindre l’ordinateur qui passe encore une playlist hard rock. Si elle ne veut pas le brusquer, elle tente cependant de lui faire comprendre qu’il est doucement temps de rentrer chez lui. De trouver une solution pour, en tout cas, car il est hors de question qu’elle le laisse reprendre la route sans solution. Pas qu’elle en ait quelque chose à faire de cet individu en particulier, mais il n’a pas l’air bien méchant, et elle ne pourrait s’empêcher de psychoter sur ce qui a bien pu lui arriver si d’aventure elle ne le voyait jamais revenir. « Yo », elle reprend, un peu plus ferme cette fois, déposant un grand verre d’eau devant son client à qui elle fait signe de boire d’un signe de tête autoritaire.  « Je veux pas te brusquer vieux, mais ça va être l’heure de rentrer. » Elle s’appuie sur le comptoir de ses deux poings fermés et lui adresse un sourire pincé. Eryn ne fait que rarement dans la douceur, aussi elle ne fait pas exception pour un inconnu. Cependant, elle décide de le ménager un peu : « Tout va bien ? Je t’appelle un taxi peut-être ? »

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum