La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

Seven Devils || Sope

@ Invité

avatar
   
#
Sam 24 Sep - 11:14
Seven Devils
Hope & Soledad
Le passé était bien quelque chose dont Soledad se serait bien passé. Il n’y avait rien de plus angoissant que de pousser cette porte qui donnait sur ce qu’elle avait vécu ces dernières années. Il lui était insupportable de poser son regard désormais sage sur les traits furieux d’un père, les pleurs d’un amour perdu et les hurlements d’une addiction. Il lui avait été compliqué que de parvenir à les enfermer dans ce placard cadenassé qui ne serait jamais réouvert.
Et pourtant, voilà que la jeune femme se voyait forcée d’y apposer ses doigts tremblants.

Pour une foutue raison professionnelle qu’elle n’avait pu refuser au risque de blesser une bien trop grande communauté qui avait vu en elle la possibilité de s’affirmer. Qu’il avait été douloureux que de s’asseoir sur scène devant cette foule au large sourire et aux questions intrusives. Qu’il avait été difficile de voir sa silhouette à l’autre bout de la scène, d’entendre sa voix qui rappelait de longs dialogues sans queue ni tête. Cette vie, Soledad souhaitait l’oublier et elle l’avait fait. Alors pourquoi le destin avait ainsi choisi de la pousser de nouveau dans l’enfer d’un passé si compliqué ? Combien il avait été tentant que de lancer le micro à l’autre bout de la salle et de s’enfuir dans les coulisses sans ne donner aucune explication, mais cela était bien sûr impossible.

Alors lorsque tout ceci fut terminé, Soledad n’avait pu s’empêcher de pousser un soupir de soulagement, prête à reprendre le cours de sa vie. Mais voilà qu’une main s’était posée sur son épaule pour lui proposer de poursuivre la torture avec les fantômes de son passé. La voilà désormais avec un éternel verre non alcoolisé dans la main à n’écouter personne, à simplement faire acte de présence. Mais son regard n’avait cessé de se poser sur sa silhouette qu’elle ne pouvait éviter. Comment pouvait-on oublier tout ce qu’il s’était passé entre elles en si peu de temps ? Comment pouvait-on oublier la morsure de la tentation qui avait fait d’elle une bombe à retardement ?

Soledad se racla la gorge et sourit à une de ses anciennes collègues. « Oui, tout se passe bien sur le tournage ! » répondit-elle sans sourciller. « L’équipe est plutôt sympa et mon camarade de répliques se débrouille plutôt bien également. » Jouer devant la caméra avait été pour elle l’une des meilleures thérapies, elle devait l’avouer. Elle sentit son téléphone vibrer dans sa poche. « Si tu veux bien m’excuser. » Sans plus de politesse, la brune s’en alla traverser le bar pour se rendre sur la terrasse. Qui pouvait bien l’appeler à une heure pareille ? Agilement, elle se saisit de son téléphone et constata que son ex fiancé avait tenté de la joindre. N’y arrivant pas, il lui avait laissé plusieurs messages inquiets. Soledad s’empressa de lui répondre que tout se passait bien et qu’il pouvait vaquer tranquillement à ses occupations.

Et la voilà repartie dans le bar où la musique lui hurlait aux oreilles, mais elle faisait avec. Ses pas se stoppèrent brusquement lorsqu’elle se rendit compte que plus personne ne siégeait à table à l’exception d’une personne. Hope. Sa prise se resserra sur son verre mais ce n’était qu’un détail. « Où sont les autres ? » Se contenta-t-elle de lui demander.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Lun 26 Sep - 4:05
Seven Devils
Hope & Soledad
Tu n’avais aucune envie de te présenter à ce panel, aucune envie d’être remise sur une scène pour que l’attention soit sur toi. Puis surtout, tu redoutes de ce qui va se passer une fois que tu serais face à face à une personne en particulier : Soledad. Est-ce que ce serait gênant ? Plein de malaise ? Qu’est-ce que tu pourrais bien lui dire ? Les questions se bousculent dans ton esprit depuis que t’as accepté l’invitation, mais elles restent sans réponse. Tu t’attends d’ores et déjà à ce que l’anxiété grimpe au fur et à mesure que tu te rapproches de la date fatidique. Mais il est hors de question que tu déçoives les fans qui vous ont soutenues depuis le début.
Alors de l’anxiété ce sera. Elle devient presque invivable lorsque le jour j arrive, lorsque t’es en train de te préparer avant de partir. Et ça ne s’améliore pas dans le feu de l’action, lorsque tu te retrouves sur scène, à un bout alors que Soledad est de l’autre côté complètement. Au moins elle n’est pas à côté de toi, tu supposes que c’est déjà ça. Et ce n’est qu’une question de temps avant que toi soit libre de rentrer chez toi - en théorie.

En pratique c’est différent, en pratique tu te fais attrapée par une de tes anciennes collègues qui t’invite à une soirée de retrouvailles. Ça fait longtemps que vous avez été tous‧tes ensemble après tout. Difficile de refuser, surtout devant ses grands yeux qui clignent pour t’amadouer. C’est donc un oui, même s’il n’est pas très enthousiaste. Avec un peu de chance, tu n’aurais qu’à faire acte de présence et tu pourrais t’éclipser sans plus d’histoire. Tu discutes avec des collègues en te tenant le plus loin possible de celle qui continue de malmener ton coeur, même après tout ce temps. Ça ne t’empêche pas de la suivre du regard lorsqu’elle quitte la table pour prendre un appel. Est-ce que t’as envie de lui parler ? Oui, ne serait-ce que pour mettre cette histoire derrière vous et finir de te briser le coeur pour de bon.

Il faut croire que tes voeux se font un peu trop entendre par ce qu’il y a en haut. Parce que tous‧tes tes autres collègues quitte le siège pour aller chercher à boire ou encore aller aux toilettes. Tu te retrouves seule lorsque Soledad revient après son appel. Tu ne relèves la tête que lorsqu’elle t’adresse la parole. « Au bar pour la majorité, sinon aux toilettes. » Ou en train de draguer si t’étais pleinement honnête. Bref vous allez être seules ensemble pendant un moment. « On m’a chargé de surveiller les affaires de tout le monde. » Ce pourquoi tu ne comptes pas fuir loin d’elle, même si l’envie se fait sentir un peu trop violemment. Tu prends une gorgée, une façon comme une autre de te donner du courage, même s’il te manque. Tu lèves les yeux pour poser ton regard sur elle.
Toujours aussi magnifique, voilà une évidence.
Une évidence que tu chasses de ton esprit. « Tu as l’air de bien aller. » Une affirmation, une question, tu ne saurais le dire. « Beaucoup de neuf dans ta vie ? » La question semble un peu trop invasive dans ta vie, mais pour ta défense, tu ne sais pas sur quel pied danser.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Mar 27 Sep - 17:27
Seven Devils
Hope & Soledad
Ses doigts fins se saisirent de son verre de soft où elle trempa ses lèvres nerveuses. L’appel de l’alcool ne lui manquait pas, il lui était désormais facile d’y faire face, de royalement l’ignorer. Elle écouta alors la réponse de la blonde tout en s’installant le plus loin possible. Toute proximité lui donnait un coup de déjà vu on ne peut plus dangereux. « Je vois. » Nouvelle gorgée et voilà que son regard venait se perdre sur la marée humaine qui inondait le bar depuis plusieurs heures déjà. C’était fou comme ce groupe avait la fâcheuse tendance de toujours abandonner les deux jeunes femmes à leur sort dans le plus pur des hasard. Enfin, en théorie.

« Et tu leur as dit oui ? » Elle cacha un soufflement amusé dans son verre. Cette fille n’avait décidément pas changé depuis le temps, toujours aussi serviable. Et voilà que les regards se rencontrent et Soledad ne pouvait nier le battement maladroit de son cœur à cet instant précis. Il fallait dire que l’éclat était familier, empli de souvenirs dont elle s’était débarrassée. Pouvait-elle réellement oublier leur conversation sur un banc en plein New York alors qu’elles avaient fui la scène ? Pouvait-elle oublier le goût de ses lèvres lorsqu’elle avait désiré l’embrasser pour la première fois ? Pouvait-elle oublier le baiser brûlant de ses larmes sur ses joues lorsqu’elles avaient dû se décider à rompre les liens pour de bon ?

Elle lui offrit un sourire poli et hocha doucement la tête, ses boucles brunes caressèrent ses épaules accompagnant ses mouvements. La question manqua de la faire tiquer, mais Soledad se contenta de poser son verre et coula un regard dans sa direction. « Beaucoup de choses. » répondit-elle dans un premier temps, passant sa langue sur sa lèvre inférieure comme dans une tentative de se contrôler sur ses propres paroles. « Je suis allée en cure. » confessa-t-elle sans la moindre honte.

Certes, au début, Soledad n’avait jamais assumé le fait de se retrouver dans pareil centre pour pareille addiction mais ce n’était plus le cas désormais. Ce séjour lui avait permis de dire adieux à ses vieux démons et à reprendre sa vie en main de la plus efficace des manières. « Et puis je me suis lancée dans l’acting. Je joue dans quelques séries par ci par là. » Elle s’accouda à la chaise d’à côté et vin tapoter la tabler du bout des doigts. « Et toi ? Qu’est-ce que tu deviens ? » Avait-elle fini par retourner dans les bras de son fiancé ? Avait-elle trouvé quelqu’un pour combler le vide béant de son cœur ? Avit-elle enfin osé s’échapper des griffes de ses parents ?


code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Ven 30 Sep - 4:01
Seven Devils
Hope & Soledad
Difficile de ne pas remarquer la distance que Soledad s’assure de mettre entre vous deux. Tu t’efforces de ne rien dire, de ne pas trop réagir au fait que ça te blesse. En soit tu la comprends, tu sais que c’est parce que toi tu l’as blessée en premier, mais ça pince quand même. C’est pour ça que ton regard glisse vers ton verre l’espace d’un instant. Peut-être que t’aurais mieux fait de rentrer avant de venir ici, ça t’aurait éviter cette discussion gênante et potentiellement déplaisante. Tu as toujours eu du mal à savoir sur quel pied danser lorsqu’elle était dans les parages.
Autant dire que c’est toujours le cas.
Encore plus quand ton regard croise le sien alors que tu le relèves pour l’observer. Tu t’efforces de ne pas réagir plus que ça, d’ignorer le battement irrégulier de ton coeur. « Il faut bien que quelqu’un se dévoue. » Que tu réponds finalement, faute d’avoir une meilleure réponse. Ce n’est pas étonnant que cette personne soit toi, t’as la mauvaise manie de ne pas savoir refuser quand quelqu’un te demande quelque chose. Puis bon, t’avais aucune envie d’aller dans des toilettes sales ou te reprendre un verre alors que tu n’avais pas fini le tien. T’évites aussi d’abuser de l’alcool, histoire de t’éviter de prendre de trop mauvaises décisions.

Quoi que demander à Soledad ce qu’il y a de neuf dans sa vie est très certainement une mauvaise décision. C’est de la curiosité malsaine, tu le sais. T’as envie de savoir ce qu’elle devient, mais ça te ferait sans doute plus mal qu’autre chose. Qu’importe, t’as décidé de le faire, autant assumer les conséquences. T’es surprise par la première information qu’elle t’offre. « Oh, félicitations. » Tu ne sais même pas si t’avais remarqué des problèmes qui nécessitaient une cure quand vous vous côtoyez, mais cette fois t’as la décence de ne pas être plus intrusive. Tu ne poses pas de questions supplémentaires et tu la laisses continuer sur sa lancée. Pas de surprise, cette fois, lorsqu’elle parle de son changement de carrière. Tu l’as déjà vue dans certaines séries. « C’est génial. » C’est tout ce que tu trouves à dire surtout. « Ça te plait d’être une actrice ? » On pourrait presqu’entendre l’envie dans ta voix. Après tout, c’était ton rêve de gamine ça, un rêve que t’as écrasé depuis.

C’est peut-être pour ça qu’il est bien difficile de répondre à la question quand elle t’est retournée. « Euh. » Un beau début. « Pas grand chose en fait. » T’as un peu honte de le dire, mais tu ne comptes pas te défiler et t’arrêter là. Tu prends une grande inspiration avant de poursuive. « J’ai déménagé pour un plus petit appartement. » Parce que tu ne pouvais pas rester dans l’autre que tu payais avec Owen, voilà ce qu’il faut comprendre. « Et j’ai décidé de prendre une pause du doublage, je crois que c’était pas fait pour moi. » C’est quand même une meilleure explication qu’admettre que tu t’es rattachée à une certitude plutôt qu’être dans un flou sur tous les plans de ta vie.
T’es assez pathétique en fait Hope.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Sam 1 Oct - 16:22
Seven Devils
Hope & Soledad
C’était étrange de parler de nouveau avec Hope, étrange de se sentir aussi distante d’une personne qui avait su s’emparer de son cœur sans avoir à lever le petit doigt. Mais Soledad ne se laissait plus impressionner, tout ceci était derrière elle et c’était clairement pour le mieux. Elle passa une main nonchalante dans sa crinière et sirota une dernière gorgée de son soda. Elle n’allait pas forcer sur les boissons sucrées, ce n’était pas bon pour sa ligne. Car, même si, la latina avait su gérer son alcoolisme, ses problèmes d’alimentation étaient toujours là. « Merci. » répondit-elle poliment en s’installant un peu plus confortablement.

« Ça me plaît énormément. Bon, ras le bol des haters mais c’est quelque chose que je vais devoir trainer derrière moi. » Elle avait su faire avec en gardant sa vie privée, eh bien, privée tout simplement. Elle ne partageait pas grand-chose sur les réseaux sociaux au plus grand damne de ses fans, mais ils pouvaient aller se brosser. Elle coula un regard curieux en direction de la blonde, ne pouvant s’empêcher de penser au fait qu’elle n’avait en rien perdu de sa terrible beauté.

Déménager. Madame n’était donc pas revenue se perdre dans les bras de son idiot de fiancé. Mais ce n’était pas cette information qui la fit tiquer, mais bien celle de la pause dans le doublage. Pas fait pour elle ? Elle plaisantait. Malgré les rancœurs que les deux jeunes femmes avaient pu connaître, Soledad n’avait jamais nié le talent de sa partenaire de studio. « Tu rigoles ? » Finalement elle ne pouvait garder son étonnement pour elle-même. « Tu étais hyper douée dans le doublage ! Tu jouais Adora comme personne. » Elle ne machait pas ses mots.

Elle tapotait son verre du bout de ses doigts parfaitement limés. Elle lui cachait quelque chose, elle était prête à en mettre sa main à couper. « Et qu’est-ce que tu fais maintenant si tu ne doubles plus ? »



code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Mer 5 Oct - 21:05
Seven Devils
Hope & Soledad
Finalement, la conversation n’est peut-être pas aussi gênante que tu n’aurais pu le croire. T’es loin de savoir quel sujet tu peux aborder et ce qu’il vaudrait mieux taire, mais au moins, la discussion reste civile et en surface. Ça tu peux gérer. Il n’est pas très difficile d’être contente pour Soledad quand elle te parle de sa carrière d’actrice, qu’elle affirme que ça lui plait malgré la présence d’haters. « Je pense que ça vient avec le métier, malheureusement. » T’aurais espéré que ça ne soit pas le cas, mais même à titre de doubleuse vous avez eu certains messages déplaisants alors tu ne peux qu’imaginer ce que ça doit être avec sa propre tête à l’écran. « Mais tant mieux si ça te plait. Je suis contente pour toi. » C’est sincère, même si t’es pas certaine que t’as le droit de dire une telle chose. Trop tard.

Comme il est trop tard pour fuir alors que Soledad te renvoie la question au sujet des changements dans ta vie. Tu ne sais pas ce que tu devrais dire, comment le dire aussi. Il y a ta séparation d’Owen qui a perduré, mais tu juges bon de ne pas évoquer ce fait, pas directement du moins. Ce qui intéresse ton interlocutrice semble toutefois être ce que tu ajoutes par la suite, au sujet de ton emploi. L’étonnement se devine aisément dans sa réaction, ce qui est compréhensible en soit. Le compliment est une surprise pour toi cela dit. « Hm. Merci, c’est gentil. » Faut d’avoir mieux. Il faut dire que t’es un peu gênée sur le coup. Tu prends une gorgée de ton verre pour reprendre un minimum de constance alors que Soledad te pose une question. « Je travaille dans un bureau, rien de spécial. » T’es certainement pas prête à admettre que tu t’es réfugiée dans l’entreprise familiale et que t’as eu un poste par népotisme. Oh, sans doute qu’elle devinerait qu’il y a anguille sous roche.
Mais avec un peu de chance tu peux peut-être la distraire. « Le doublage ça vient avec trop de choses pour lesquelles je ne suis pas faite. Je supporte pas les conventions  et tout ce qui vient avec. » C’est une partie de la vérité en soit, juste que ce n’est pas ce qui a principalement motivé ton changement de carrière. « Puis j’avais besoin de prendre un peu de temps pour moi. » Et la stabilité du travail que t’occupes maintenant aide en ce sens. Ouais, ça c’est plus près de la réalité.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Dim 16 Oct - 15:56
Seven Devils
Hope & Soledad
Soledad se souvenait encore de ce soir où elle était venue au secours de la blonde pour une ultime fois. Elle n’aurait jamais pensé, à l’époque, lui dire au revoir à ce même moment. A l’époque, elle n’avait cessé de prier pour que la jeune femme prenne la décision d’enfin l’aimer et pourtant… Qui aurait pu deviner que l’inverse se produisit cette nuit-là ? Que la jeune femme prit la décision de tout arrêter afin de sauvegarder sa santé mentale et le peu de cœur qui lui restait ? Qui aurait pu deviner qu’elles s’étaient abandonnées une dernière fois l’une à l’autre dans de salés baisers et désespérés touchers ?

Soledad joua avec la paille en carton qui était encore présente dans son verre et continua d’écouter Hope sans jamais l’interrompre, hormis une question qui lui piquait les lèvres. « Tu m’as déjà vu dans une série ? » Après tout, c’était presque une question anodine, une simple curiosité professionnelle pour flatter un certain égo. Mais tout ceci camouflait une curiosité tout autre, celle de savoir si oui ou non la blonde avait réellement tourné la page depuis cette nuit-là, comme elle avait réussi à le faire jusque ce soir. Parce que oui, Soledad avait su la faire disparaître de sa vie. Elle avait supprimé son numéro, l’avait supprimé de ses réseaux et n’avait gardé aucune photo – même celles de groupe -. Elle avait réussi à repartir de zéro.

« Un bureau. » La latina dut se faire violence pour réprimer une grimace de déception. Hope n’avait rien à foutre dans pareil environnement. Lorsqu’elles se parlaient encore normalement, la jeune femme n’avait cessé de la voir rayonner lorsqu’elles évoquaient le sujet des arts de scène. « Je comprends, ça fait du bien de prendre soin de soi, surtout après tout ça. » Elle n’avait pas besoin de préciser de quoi elle parlait, bien sûr. Les questions intrusives bousculaient son esprit mais elle ne voulait pas les poser, ne voulait pas balancer de l’huile sur le feu. « J’espère quand même que tu reviendras dans le monde artistique, ça t’allait bien. Je ne te vois vraiment pas dans un boulot de planqué. Tu mérites mieux. »
code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Jeu 20 Oct - 3:55
Seven Devils
Hope & Soledad
En toute vérité, t’aurais sans doute du prévoir une telle question de la part de Soledad, mais tu ne peux pas t’empêcher d’être surprise. Peut-être que t’espérais qu’elle ne la poserait pas, peut-être parce que tu ne sais pas ce qu’il vaut mieux y répondre. Quoi qu’il en soit, tu restes silencieuse un bref instant fixant ton verre comme à la recherche des bons mots à dire. La vérité, tu supposes, même si t’es pas certaine de vouloir la partager. « Oui, je suis tombée sur une par hasard. » On dirait que tu mens, que t’essaies de faire comme si tu ne l’avais pas cherché dans des séries et pourtant, c’est la vérité. T’as essayé de tourner la page, de la faire sortir de ta vie autant que possible, mais il a été difficile de le faire quand elle apparaissait sur ton écran sans prévenir. « T’étais pas mal je dois dire. » Tu lui adresses un sourire sincère. Ça ne veut pas dire grand chose au fond, mais t’as pas envie de t’étendre sur ce que ça a pu te faire de la voir dans des séries.

Pas que tu préfères parler de ce que tu fais maintenant. Tu sens que ça ne convainc pas Soledad, mais elle ne critique pas ouvertement ta décision. Même qu’elle se montre compréhensive, ce qui étrangement ne te fait pas te sentir mieux. « Ouais… » Pas qu’on puisse vraiment appeler cette fuite une façon de prendre soin de toi. T’avais besoin de quelque chose de familier, de stable, de sécuritaire et autant les arts te font vivre, autant ils ne correspondent à rien de tout ça. Alors ouais, peut-être que fuir a été la seule façon pour toi de survivre à tout ça. Tu ne t’attendais pas, en revanche, à ce qu’elle affirme que tu mérites mieux qu’un bureau et un métier ennuyant. « Je ne sais pas si c’est le cas. » Autant le fait que ça t’allait bien que le fait que tu mérites mieux. « Et je ne suis pas certaine d’avoir envie d’y retourner. » Que tu lâches finalement avec un soupir. Tu sais qu’au fond tes rêves n’ont pas changé en la matière, que tu voudrais toujours briller sur scène ou ailleurs, mais c’est plus simple ainsi. Tu prends une gorgée de ta boisson, comme pour te donner le temps de réfléchir. « Disons que j’ai pas la foi de continuer, entre le stress des auditions, les conventions et… le reste. » Et est-ce qu’on peut te blâmer ? Ton dernier travail de doublage a mené à l’explosion de ton couple. Pas que c’était vraiment lié, mais ça reste dans ton esprit.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Mar 1 Nov - 12:16
Seven Devils
Hope & Soledad
Tombée dessus par hasard. Etrangement, Soledad avait du mal à le croire. Il était tout à fait possible que ce soit le cas, on ne comptait plus le nombre déraisonnable de séries qui existaient désormais, mais quelque chose lui disait que Hope ne racontait pas l’exacte vérité. Son cœur manqua de rater un battement au commentaire de la blonde sur sa prestation à l’écran et la raison se fit violence pour faire oublier tout émoi à la latina. "Merci c'est gentil" Ce n’était clairement pas le moment de retomber dans ses mauvais travers. Cette fille devait rester son amour du passé, devait rester dans ce coffre-fort qu’elle avait fermé depuis.

Elle écoutait son ancienne comparse et pesta lorsqu’un client du bar la poussa involontairement. Dans un grognement, Soledad changea de siège, se rapprochant quelque peu de la blonde sans faire le moindre commentaire. Ce n’était en rien une technique pour se rapprocher d’elle non ; juste pour être tranquille et ne pas finir par foutre son poing dans la figure du prochain qui la bousculerait. Soledad se passa une main dans les cheveux et reporta son attention sur Hope. « Je vois, trop de contraintes face au plaisir de l’acting, je sais que ce n’est pas facile pour tout le monde. C’est dommage de ne pas pouvoir savourer un art à cause de la connerie humaine. »

Soledad avait longuement hésité avant de se lancer dans ce milieu parce qu’elle savait que sa vie privée risquait d’être malmenée. Elle entendit des éclats de voix et remarqua que le reste du cast revenait à la tablée. Celle qui avait doublé Scorpia vint la pousser davantage pour qu’elle finisse au coude à coude avec celle qui avait fait chavirer son cœur. Fais chier. Ce n’était pas prévu dans le plan ça. « Alors vous deux ? Vous êtes restées potes ? On avait plus aucune nouvelle ! »

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Jeu 10 Nov - 0:11
Seven Devils
Hope & Soledad
Ton affirmation n’a pas l’air de la convaincre. Ça ne te surprend pas, tu n’avais en rien l’air crédible - bien que c’était la stricte vérité. T’as au moins la présence d’esprit de ne pas insister de peur que ça sonne encore plus comme un mensonge. À la place, tu te permets un compliment sincère - quoi que peut-être déplacé vu votre relation… particulière. Tu lui adresses un fin sourire lorsqu’elle te remercies, mais ne dit rien de plus.
Il faut dire que t’es occupée à répondre aux questions qu’elle t’a posées. Du moins jusqu’à ce qu’elle se glisse un peu plus proche que toi après qu’un client l’ait bousculée. Tu manques un souffle en la sentant plus près de toi, mais t’efforces de ne pas réagir plus que ça. Tu ne veux pas rendre les choses plus gênantes qu’elles ne le sont déjà. Pas que ça t’aide à te concentrer sur ce qu’elle ajoute. T’hoches la tête. « Exactement. » Tu n’as pas la force de caractère de Soledad pour endurer toutes les contraintes. « On verra bien si je trouve la foi d’y retourner. J’ai encore du travail à faire sur moi et des choses à dire d’ici-là. » Notamment en ce qui concerne ta vie privée, avouer à tes parents que tu aimes les femmes par exemple. Sinon iels risqueraient fort bien de l’apprendre par les médias sociaux ce qui serait on ne peut plus dramatique.

Comme la situation actuelle, lorsque le reste du cast revient vers vous et que tu te retrouves coude à coude avec Soledad. Tu retiens ton souffle pendant un instant, comme pour tempérer toute réaction que tu pourrais avoir face à ce soudain contact. T’as honte qu’elle t’affecte encore après tout ce qui s’est passé et tes tentatives de tourner la page - un échec de toute évidence. Ça ne t’aide certainement pas à répondre à la question que vous pose la doubleuse de Scorpia. « Ouais désolée, j’ai eu des soucis à régler. » Est-ce que t’évites pertinemment de te prononcer sur ta relation avec Soledad ? Oui, parce que la vérité, c’est que non vous n’êtes pas restées potes, mais ça entrainerait plus de questions que tu préférerais éviter. Ce n’est pas pour rien que tu te relèves presque aussitôt. « Je vais prendre l’air maintenant que vous êtes revenu‧e‧s. » Est-ce que c’est suspect ? Oui, mais vaut mieux ça que rester collée sur l’autre jeune femme.
Ce que tu n’as pas prévu en revanche, c’est que l’instant après que tu sois partie, la doubleuse de Scorpia se tourne vers Soledad. « Qu’est-ce qui s’est passé ? J’ai dit quelque chose ? » Ça t’apprendra à ne pas être subtile pour rien au monde, mais t’avais besoin d’air. « On voulait prendre une photo, tu peux aller lui dire de revenir ? » Piégée, comme quoi le destin vous demande d’être coincée ensemble contre votre gré.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Sam 12 Nov - 14:17
Seven Devils
Hope & Soledad
Solead avait toujours trouvé que la doubleuse de Scorpia était comme son personnage ; maladroite. Elle avait toujours eu le don de poser les mauvaises questions aux mauvais moments. La situation actuelle en était le parfait exemple. L’actrice n’eut pas le temps de répondre à l’intrusive question, Hope venait de le faire d’une drôle de manière. A être ainsi évasive, elle attisait la curiosité du petit groupe qui s’empressa de se jeter des regards surpris. Elle hésita un instant à  saisir délicatement le poignet de la blonde pour lui intimer de rester, mais elle ne souhaitait pas la brusquer, l’effrayer. Elle donna une pichenette dans verre vide, léger témoignage de son agacement avant qu’elle ne se tourne vers sa co-star qui ne connaissait pas le tact.

Soledad du se retenir de lui hurler que oui elle avait fait quelque chose de vraiment stupide à les interroger de la sorte. Et que, surtout, elle était la personne la moins bien placer pour aller chercher la blonde. Mais elle fit aucun commentaire, au lieu de ça, elle se leva. « Je reviens. » Elle se fraya un chemin à travers les chaises, s’excusa à chaque bousculade et franchit enfin le seuil de la porte. Elle fut accueillie par un froid mordant mais ne broncha pas. Elle réajusta sa veste et n’hésita pas à la boutonner jusqu’au menton. « Hope ? » Elle la chercha du regard et fut une nouvelle fois frappée par son innocente beauté. A une certaine époque, l’artiste aurait tout fait pour être au plus près d’elle et s’emparer de ses lèvres en se foutant bien des conséquences. Mais tout ceci était révolu, elle se forçait à le croire. Elle se rapprocha, certes, mais à bonne distance et mains dans les poches.

« Je suis désolée pour sa remarque. Je t’avoue que je ne l’avais pas vu venir celle-là. » Elle tenta un rire. « Je sais que c’est difficile pour nous deux ce soir après tout… ça et si tu veux partir, file ne te force pas. Je trouverai une excuse bidon pour les convaincre. » Soledad n’avait aucune rancœur envers cette femme, elle la savait fragile et perdue. Cette situation ne devait pas être facile pour elle, elle préférait lui épargner le rester. Au plus le cast allait s’enivrer, au pire serait les questions, elle le savait. Alors autant se sacrifier pour elle une dernière fois en souvenir de cette époque.


code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Lun 14 Nov - 23:27
Seven Devils
Hope & Soledad
T’aurais surement du rester et prendre sur toi, mais t’as pas l’énergie pour ça. T’en as pas le courage non plus. Tant pis pour les conséquences, même si tu ne peux pas ignorer la pointe de culpabilité qui s’invite en toi à l’idée de laisser Soledad avec tout ça. Mais bon, ce n’est pas mieux si tu fonds de gêne sur ton siège. Puis l’air froid te remet au moins les idées en place, c’est un avantage certain. Ça te permet de souffler un peu.
Un bref instant.
Jusqu’à ce que t’entendes la voix de Soledad et que ton regard se passe aussitôt vers elle. Tu passes une main nerveuse dans tes cheveux, toujours aussi incertaine de comment agir vis-à-vis d’elle. Tu ne dis rien, la laisses prendre les devants - comme d’habitude. Tu secoues la tête aux excuses qu’elle souffle. Ce n’est pas comme si c’est sa faute ou même si tu en voulais à la doubleuse de Scorpia. T’es plus prise de court, en revanche,  par la proposition qu’elle te fait. Celle de partir sans donner plus de nouvelles. « Vraiment ? » Oh, la tentation d’accepter est grande, tu ne peux pas le nier.

Et pourtant, tu te retrouves à soupirer doucement, puis à secouer la tête. « C’est gentil, mais ça va aller. » Que tu dis finalement, non sans une pointe d’hésitation. Tu prends une nouvelle inspiration avant de poursuivre sur ta lancée. « Je sais qu’elle ne voulait pas mal faire de toute façon. Je ne savais juste pas quoi dire sans que ce soit trop à propos de… » Tu fais un geste vague pour vous désignez toutes les deux. « Nous. » Peu importe ce que ça veut dire, ce que vous pouvez être ou avez pu être en fait. Tu l’observes silencieusement pendant un bref instant, ne pouvant t’empêcher de remarquer à quel point elle est toujours aussi magnifique. Pas que ce soit le point ou l’important dans le moment, mais ça ne t’aide pas à rester de glace face à elle. « J’ai juste besoin d’un moment pour me reprendre. Désolée. » Il y a tellement choses que tu voudrais lui dire, bien plus que cette excuse soufflée. Tu t’appuies contre le mur, non sans un autre soupir. « J’ai hésité à venir ce soir. » Que tu lâches finalement.
T’as hésité en partie parce qu’elle était là, en fait.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Jeu 24 Nov - 14:50
Seven Devils
Hope & Soledad
Alors que les deux amantes maudites étaient dehors, les commérages allaient de bon train entre les personnes restées à l’intérieur. Personne n’avait été aveugle les concernant, il fallait dire qu’elles n’avaient jamais été vraiment discrètes. Les regards à la dérobée, les murmures dans les couloirs et le fameux fougueux baiser lors de la soirée karaoké. Non, personne n’avait été dupe, jamais. Alors Scorpia n’était pas si maladroite que ça au final, disons qu’elle aimait bien jouer les entremetteuses.

Soledad avait beau avoir tourné la page, elle n’avait pas pour autant changé ses habitudes. Elle continuait encore de vouloir protéger Hope. Si sa cousine avait été là, elle l’aurait sûrement insulté de tous les noms. Non parce qu’elle n’appréciait pas la blonde, mais par peur de voir la brune se négliger à nouveau. Mais là n’était pas le sujet, enfin pas réellement. Il s’agissait plus de savoir comment se sortir de cette étrange situation qui les mettait toutes deux mal à l’aise.

Hope refusa sa proposition et Soledad en fut agréablement surprise. Car même si son envie de la protéger n’avait pas bougé d’un iota, la blonde semblait avoir réussi à s’affirmer quelque peu. Elle se souvenait encore de toutes les cabrioles pour fuir ce qu’il se passait entre elles, pour fuir une évidence qui n’avait jamais pu voir le jour. Elles s’étaient rencontrées trop tôt, au mauvais moment, lorsque leurs vies ne correspondaient pas. “En même temps, le sujet est plus que délicat à aborder avec eux, mais je pense qu’ils ne sont pas bêtes.”

Qui aurait été assez naïf pour rater cette comedia del arte qu’elles avaient fait subir au studio? Soledad avait tout de même exigé de faire ses enregistrements seule sans donner aucune justification. Dans le genre bourrue, elle avait fait fort. “C’est normal que tu aies besoin de temps pour te reprendre. C’est déjà hyper courageux de venir ce soir en sachant pertinemment que je serai là. Personnellement, je n’ai pas hésité à venir parce que je leur devais bien ça et que je n’ai pas envie d’avoir une once de rancœur à ton sujet.”

Soledad haussa les épaules et souffla sur une mèche rebelle. “Je ne vais pas nier le fait que tout ça s’est fait de manière chaotique, que j’ai souvent dépassé les limites, mais pour moi si quelque chose arrive c’est pour une bonne raison.” Elle alla perdre son regard sur le trottoir d’en face. “Je n’ai pas envie de conserver un souvenir douloureux de ce qu’il s’est passé entre nous, je n’ai pas envie que tu aies l’impression que je te déteste parce que ce n’est pas le cas.”



code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Ven 25 Nov - 18:05
Seven Devils
Hope & Soledad
Il aurait été plus simple pour toi d’accepter la proposition de Soledad. Tu le sais pertinemment, mais tu fais l’effort de refuser. C’est peut-être pour ne pas lui causer plus de problème ou c’est peut-être le signe d’une progression de ta part. « Je sais bien, iels ne sont pas aveugles. » Tu préférais qu’iels ne se doutent de rien, mais c’est trop en demander, tu le sais. De toute façon, ça ne t’aiderait pas à trouver les bons mots à mettre sur ta relation - ou peu importe ce que c’était - avec l’autre jeune femme. C’est un défi bien trop grand pour l’être fragile que tu es encore.
Et Soledad, étrangement, ne t’aide pas sur ce point. Ses mots sont doux, trop pour ce que tu estimes mériter et surtout, trop pour que ton coeur reste complètement de glace. T’essaies d’en ignorer les battements irréguliers lorsqu’elle affirme ne pas vouloir d’une once de rancoeur à ton égard. Que dire de ce qu’elle dit en poursuivant. Tu ne saurais dire si les choses entre vous sont arrivées pour une bonne raison, les débris qu’est ta vie actuelle te laissent croire que non. « Tu devrais pourtant. » Te détester. Elle en aurait bien le droit. « J’ai mal agi sur toute la ligne. Et je sais qu’il est un peu tard pour ça, mais je suis désolée. » Tu t’es surement excusée dans le moment, mais ça te semble important de le dire encore. Elle mérite bien ça. Elle mérite bien plus aussi, mais t’es à présent consciente de ne pas être la bonne personne pour ça.

Alors tu soupires, tu te décolles du mur pour faire quelques pas. Comme si ça t’aiderait à voir plus clair, comme si un peu plus de distance entre vous deux changerait strictement quelque chose. « Mais je suis contente que tu ne me détestes pas. » Finis-tu par avouer en repassant ton regard vers elle. Tu pourrais lui dire que toi non plus tu ne la détestes pas, mais tu supposes que c’est évident au fond. « Ce n’est pas que parce que tu allais être là que j’ai hésité à venir. » Même s’il faut admettre que c’est une grande partie de la raison. « C’est juste que j’essaies de mettre tout ça derrière moi, d’être une meilleure personne. » Les mots t’arrachent une grimace tellement tu entends qu’ils sont niais, mais ça ne change rien au fait que c’est la vérité. T’essaies de faire mieux pour toi, pour les autres.
Et oui revoir Soledad compliquait les choses. Revoir les autres aussi, mais surtout elle, parce que ça te fait réaliser que tu n’as pas vraiment tourné la page comme tu le voudrais.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Jeu 1 Déc - 11:36
Seven Devils
Hope & Soledad
Aurait-elle pensé avoir cette conversation avec Hope ce soir ? Certainement pas, elle se souvenait encore s’être jurée de ne pas lui adresser la parole de peur que les choses dérapent bêtement à cause d’une attirance que toute deux ne savaient pas contrôler. Certes, Soledad ne cessait de dire que plus rien ne la retenait à cette femme, mais le cœur a ses raisons que la raison ignore et le simple fait de voir la blonde avait déjà suffit à faire flancher ses barrières. Mais elle ne céderait pas, cette période était révolue et elle le souhaitait de tout cœur, réellement.

Elle écouta Hope sans l’interrompre, sans émettre le moindre commentaire. Ses explications l’intéressaient, la rassuraient en quelque sorte. Soledad n’aimait pas les non-dits, n’aimait pas savoir que des mots se perdaient encore dans l’esprit et dans le cœur.  Elles restaient des adultes, il était fini le temps des crises existentielles adolescentes où les conséquences n’étaient rien. Soledad tiqua lorsque les excuses sortirent de l’innocente bouche de la blonde. Même si c’était tard pour les dire, ils étaient tout de même là et Soledad se sentit soulagée au plus profond d’elle-même. Les deux étaient alors fautives.

Elle la regarda s’éloigner, plongeant un peu plus ses mains dans les poches de son blouson à la recherche d’une chaleur humaine qu’elle ne pouvait désormais plus quérir. « C’est bien, Hope. Je suis contente que tu trouves enfin le temps de prendre soin de toi, d’aller de l’avant. » Il n’y avait rien de sarcastique dans ses propos, elle le pensait réellement. Cette fille avait trop longtemps souffert dans un moule qu’elle pensait pour elle alors qu’il s’agissait de simples désires familiaux auxquels elle n’osait se soustraire. Elle eut un doux sourire. « Je vois qu’on a toutes les deux pris les bonnes décisions pour gérer nos vies. »

Dire qu’il y avait à peine quelques mois, elles peinaient à s’éloigner l’une de l’autre, qu’elles se laissaient aller au cri de l’envie en claquant la porte aux conséquences. Avaient-elles réellement changé ? Savaient-elles réellement écouter leur raison au détriment de leur cœur ? « Je pense qu’on devrait y retourner avant qu’on vienne nous poser des questions, qu’est-ce que tu ne penses ? »

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Mar 6 Déc - 14:32
Seven Devils
Hope & Soledad
T’es surprise de ne pas entendre de sarcasme dans sa voix, peut-être parce que tu estimes que tu l’aurais mérité encore une fois. Ça te rassure tout de même, ça enlève - de façon paradoxale - un poids sur tes épaules. Tu ne penses pas que tu en fais assez pour aller mieux, te réfugier dans un boulot qui ne convient pas n’est pas un exemple de bonnes décisions, mais tu ne soulèves pas la chose. « Il fallait bien après tout ça. » Que tu fais remarquer avec un sourire fin. Oui, il était temps que tu prennes soin de toi, que t’ailles de l’avant. Ça vaut pour vous deux, même si tu te retiens de souligner que Soledad y parvient mieux que toi. Tu te contentes donc d’hocher la tête pour montrer ton accord, ton approbation.  
Et maintenant alors ? T’as l’impression que décider de mieux gérer vos vies impliquent que vous ne devriez pas passer plus de temps que nécessaire ensemble. Peut-être que c’est ta tête que te le crie, en faisant fi de ce que ton coeur ressent. « T’as raison, sinon on va se faire griller pour le reste de la soirée. » Vos ancien‧ne‧s collègues ne sont pas aveugles, mais iels sont infiniment curieux‧euse‧s. Vous ne vous en tireriez jamais s’il fallait que vous vous absentiez trop longtemps.

Pourtant, alors que tu devrais te contenter de retourner à l’intérieur avec Soledad, tu l’interromps dans son mouvement. Tu viens attraper son poignet avec ta main, doucement. « Je me demandais si tu voudrais bien aller prendre un café avec moi. On pourrait parler et… » Vraiment tourner la page ? Tu te demandes si c’est seulement possible en fait. C’est pour ça que tu préfères avancer autre chose. « Bien faire les choses pour une fois. » Ça sonne un peu faux à tes oreilles, mais ça reste une bonne intention. T’as besoin de ça, même s’il serait idiot de penser que ce n’est pas aussi pour pouvoir passer du temps avec elle. Cette envie est présente dans ton esprit, même si t’essaies de l’ignorer. « Enfin, t’es pas obligée de dire oui. » C’est ajouté avec un empressement évident. Tu ne veux pas la mettre mal à l’aise, lui faire regretter le pardon qu’elle t’a offert.

code by exordium.


@ Invité

avatar
   
#
Mar 6 Déc - 16:54
Seven Devils
Hope & Soledad
Elle n’allait pas mentir Soledad, c’était agréable de pouvoir lui parler sans ressentir la moindre angoisse au creux de son estomac. Peut-être les deux auraient été de très bonnes amies dans un monde parallèle à celui-ci, celles qu’on jugeait comme des sœurs, des inséparables. Mais dans celui-ci l’une avait fait l’erreur de s’éprendre de l’autre, la raison bien trop aveugle pour agir avant que tout ne dérape. Soledad avait énormément perdu en lui tournant le dos et en lui disant au revoir. Certes, cette fille l’avait fait souffrir à ainsi être un grand huit constant, ne sachant jamais réellement ce qu’elle souhaitait dans la vie, mais elle avait été là pour elle, une confidente, une épaule sur laquelle s’appuyer quand les maux étaient trop lourds. C’était un choix qu’elles avaient pris avec la tête et non le cœur, les deux ne voulaient pas se quitter, ne le pouvaient à cause de cette attraction qu’elles ne parvenaient pas à contrôler. Alors la force avait été de mise. Bloquer, supprimer, ignorer, s’occuper pour laisser le cœur guérir et avancer.

Qu’étaient-elles en train de faire a ainsi briser les barrières qui les maintenaient stables et en bonne santé ? Certes, l’homme à l’origine de tous leurs maux ne faisait plus partie de l’équation, mais les traumatismes planaient toujours au-dessus de leur tête telle une épée de Damoclès prête à s’abattre au moindre rapprochement. Pourtant, elles parlaient, échangeaient, dialoguaient sans larmes, sans cris, sans peur. « Arrête s’il te plaît, c’est du passé. » sourit-elle en prenant la direction du bar, le cœur quelque peu plus léger d’avoir ainsi pu se confier. Mais l’épiderme frémit subitement et la gorge se noua en sentant la chaleur de son toucher contre son poignet. Les souvenirs revirent furieusement et Soledad dut se faire violence pour les renvoyer dans leurs cellules. La proposition paraissait irréaliste, surréelle, venu d’un rêve qu’elle n’avait contrôlé la nuit passer. Se revoir ? Était-ce réellement une bonne idée ? Reprendre tout à zéro, une amitié était-elle possible entre ces deux amantes maudites ? Soledad ne savait quoi répondre.

« D’accord, je suis d’accord. » les mots étaient sorties sans qu’elle ne les autorise à le faire, le mal était déjà fait. Soledad venait d’accepter de la revoir. Elle se contenta de lui glisser un regard avant de s’engouffrer une nouvelle fois dans le bar et se perdre dans cette marée humaine qu’elle n’aimait guère. Elle dut jouer des coudes pour rejoindre leur table où semblait les attendre sagement le reste de l’équipage. « Désolée, c’est bon, on est là ! » s’exclama-t-elle en reprenant sa place, un sourire plaqué sur la face. Soledad allait taire tout mot qui s’était échangé loin des oreilles indiscrètes, tout ceci était leur petit secret.

code by exordium.


@ Contenu sponsorisé

   
#

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum