La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

Et si le problème était ailleurs ? ft. Olivia H.

@ Invité

avatar
   
#
Mar 25 Oct - 10:11
Et si le problème était ailleurs ? ft. Olivia H. 06858a7d1c748085cdb658c1551db6a2
Et si le problème était ailleurs ?

J’ai rencontré Olivia Hampton un soir, dans un club de jazz. Je sais, cela peut paraître peu anodin mais c’est la vérité. Elle chantait tandis que je sirotais un cocktail sans alcool aux côtés de mon mari au cours d’une soirée en « amoureux » que nous nous étions accordés. Notre relation n’est pas en danger mais elle se fragilise. Ainsi, nous avions décidé ce soir-là de faire quelque chose de différent juste lui et moi. Nous avions confié les enfants à une nourrice en qui nous avons confiance et zou, nous avions filé le temps de quelques heures.

Olivia est entrée dans nos vies lors de son passage sur scène. Un passage bref mais qui s’est imposé à nous si bien que j’ai interpellé cette femme pour la complimenter sur sa voix et son apparition sur scène.

Résultat, des mois plus tard, nous sommes restées en contact, ce qui explique qu’aujourd’hui, mardi 25 octobre, je me tiens dans un petit café cozy de Manhattan devant cette même femme qu’est Olivia.

– Tu penses sincèrement que ça va changer quoi que ce soit ? Enfin, Aleks et moi n’allons pas divorcer, on s’aime beaucoup trop pour ça mais j’ai pur que même si nous trouvons enfin une maison qui nous convient à tous, les fissures de ces derniers mois ne parviennent pas à être comblés. Et si c’était plus profond qu’une histoire de manque de place ?

Ceux qui me connaissent savent pertinemment que je ne suis pas exactement du genre à me confier. Cependant, ces derniers mois ont été tellement difficiles dans mon couple que je ressens parfois le besoin d’obtenir un ou plusieurs avis extérieurs. Aleks et moi sommes des gens solides, j’en ai tout à fait conscience mais cela ne veut pas pour autant dire que nous sommes invincibles. L’entrée des enfants dans notre vie un an plus tôt a tout changé et parfois, j’ai peur que ces changements ruinent tout.

– Je vois bien qu’il est las de tout quand on arrive à l’appartement et je ne peux pas le blâmer. Tu connais Aleks, il fait toujours tout ce qu’il peut pour satisfaire tout le monde. Mais je le connais aussi suffisamment pour savoir que la corde est en train de céder. Je ne veux pas le perdre à cause d’une histoire de baraque.

C’est drôle de voir à quel point je suis capable de me voiler la face quand j’en ai envie. Comme si nos « problèmes » ne venaient que de la recherche de maison. Mon caractère n’a jamais aidé et j’ai peur que cela aille de mal en pis.

@Olivia Hampton

@ Invité

avatar
   
#
Ven 11 Nov - 17:46
Chanter dans des clubs de jazz donnait à Olivia l’occasion de rencontrer de nouvelles têtes, de se créer un autre réseau de connaissances. Car jusqu’ici, elle avait essentiellement évolué au sein de l’entourage de Benjamin, mais ne fréquentait plus aucun d’entre eux depuis son divorce. Solveig et son époux faisaient partie de ce nouveau cercle d’amis. Elle avait immédiatement apprécié leur vision de la vie, leur pragmatisme, et s’était notamment liée d’amitié avec Solveig, avec qui elle ne cessait de se trouver des points communs. Une confiance mutuelle était née entre les deux femmes : c’est ainsi qu’elles se retrouvaient attablées dans ce café de Manhattan ce jour-là, pour une séance de confessions.

Olivia écouta attentivement ce que Solveig tenait à lui dire, cherchant à bien comprendre la situation pour se construire une opinion objective et offrir le conseil le plus pertinent possible. Mais il est parfois difficile de démêler les sentiments des gens, surtout lorsqu’on n’a qu’un seul son de cloche. D’autant que la situation du couple était pour le moins particulière, avec l’arrivée brutale de deux enfants dans leur vie. Doucement, Liv souffla : « Je l’ignore, Solveig. Il y a eu tellement de changements dans votre vie dernièrement… C’est normal que vous ayez du mal à trouver vos nouveaux repères. » N’importe qui à leur place aurait été perdu, c’était le moins qu’on puisse dire. D’ailleurs, la chanteuse admirait secrètement leur résilience. « À mon sens, déménager est un beau projet mais… Peut-être qu’il faut que vous vous laissiez le temps de vous adapter. » La brune fit tourner lentement la cuillère dans le café au lait qu’elle venait de commander. Après quelque secondes, elle ajouta : « Et prendre le temps d’en parler. Ce n'est pas un conseil très original, j’en ai peur, mais il a fait ses preuves. »

Olivia songea soudain qu’elle avait le beau rôle. Sortir de grandes théories comme elle le faisait était bien confortable. Surtout qu’elle n'incarnait pas exactement un modèle de réussite amoureuse, pour preuve la façon catastrophique dont s’était terminé son mariage. Désormais, elle papillonnait à droite à gauche, butinant un peu d’affection là où elle en trouvait, mais ne pouvait pas se targuer de construire quoi que ce soit de sérieux. Elle écarta cependant cette pensée et adopta un ton rassurant pour poursuivre : « Vous avez traversé des épreuves autrement plus difficiles, alors… Aies confiance en vous deux. C’est facile à dire, je sais bien. »

@ Invité

avatar
   
#
Jeu 24 Nov - 2:32
Et si le problème était ailleurs ? ft. Olivia H. 06858a7d1c748085cdb658c1551db6a2
Et si le problème était ailleurs ?

Je sais très bien qu’elle a raison alors pourquoi ai-je si peur de confronter Aleks une bonne fois pour toute sur cette histoire de déménagement ? Sans parler de l’avenir des enfants dont nous n’avons rien dit depuis des semaines. Nous savons qu’ils passeront le reste de leur minorité à nos côtés mais des fois, j’ai l’impression qu’Aleks pense que tout ceci est temporaire. Comme s’il craignait qu’on nous les retire. D’accord, je ne suis pas idiote, je sais que cela a un rapport direct avec la mort de fille mais- Mais je ne veux pas qu’il voit une ombre au tableau quand celle-ci n’existe pas. Alors oui, j’ai conscience que cela reste plus facile à dire qu’à faire mais… C’est tellement important qu’on puisse s’imaginer un avenir heureux. Nous le méritons, et c’est en cela que mes pensées rejoignent les dernières paroles d’Olivia.

– Tu as raison, pourtant il y a parfois cette inquiétude en moi qui grandit. J’ai besoin de m’assurer qu’il est heureux, tu sais. Je ne suis pas naïve, je sais que mon comportement, mon caractère et mes habitudes de vie le mettent parfois à mal même s’il ne dit rien. j’essaie de faire bon nombre d’efforts mais parfois je crains que ceux-ci ne soient pas suffisants. Sauf qu’arrive un moment où je ne sais plus quoi faire pour lui rendre la vie meilleure. Exemple bête mais concret : il est malheureux comme les pierres à son poste actuel. Nous pensions tous les deux lorsqu’il l’a eu que ce serait formidable mais maintenant, je vois bien qu’il en a assez. Sauf que dès qu’on évoque le sujet, ça part en guerre débile.

Mon caractère n’est pas évident, j’en ai conscience. Disons les choses telles qu’elles sont, il y a carrément des fois où je pense que les gens ont envie de me mettre des baffes mais je n’ai pas un mauvais fond. Au contraire même, j’ose penser que c’est tout le contraire. Mais si je dis vrai, pourquoi les choses sont-elles si tendues avec l’homme que j’aime ?


– Pitié, donne-moi une formule magique, de la poudre de perlinpinpin, n'importe quoi. Je serai ta meilleur cliente si ça sauve mon couple.


Moi, désespérée ? Non....

@Olivia Hampton

@ Invité

avatar
   
#
Dim 18 Déc - 16:02
Ses mains croisées soutenant son menton, Olivia écouta attentivement le récit de Solveig. Les derniers mots de son amie lui tirèrent un sourire désolé. « J’ai bien peur de ne pas être magicienne mais… » Elle s'interrompit une seconde, jaugeant les différentes solutions qu’elle envisageait de proposer et réfléchissant à la façon de formuler la meilleure d’entre elles. Finalement, Olivia suggéra doucement :  « Est-ce que vous avez déjà pensé à suivre une thérapie ? » Avant que Solveig n’ait eu le temps de réagir, la chanteuse s’expliqua :  « Je sais que c’est encore mal perçu, voire tabou pour certains esprits étriqués, mais je pense sincèrement que c’est une solution comme une autre. Prendre le temps de mettre les choses à plat, devant une personne à la fois extérieure et objective, pourrait peut-être vous aider à vous parler sans que ça dégénère. » La démarche de demander de l’aide à une tierce personne n’avait rien d’évident, mais dans la situation de son amie, c’est probablement ce qu’Olivia aurait choisi de faire.  « Tu comprends, ce serait trop dommage de vous déchirer alors que le nœud du problème pourrait être démếlé en quelques séances d’une heure par semaine. »

Le regard de Liv se perdit un instant dans le vague. Si, dès les premiers signes de faiblesse dans son couple avec Benjamin, elle s’était décidée à contacter un spécialiste, elle aurait peut-être pu s’éviter autant de souffrance. À cette pensée, un rire las s’échappa d’entre ses lèvres. L’ironie de la situation lui sautait aux yeux.  « Regarde-moi, je te conseille comme si j’avais la science infuse, alors que mon mariage était un naufrage, que je viens de divorcer et que depuis, mes seules relations ne durent pas plus de quelques nuits. » Si elle n’avait pas honte d’en parler ouvertement, elle n’en était pas spécialement fière pour autant.  « Je ne suis sûrement pas la personne la plus indiquée pour parler de tout ça, Solveig. »

@ Invité

avatar
   
#
Mar 27 Déc - 6:32
Et si le problème était ailleurs ? ft. Olivia H. 06858a7d1c748085cdb658c1551db6a2
Et si le problème était ailleurs ?

– Au contraire, à mes yeux, tu es la meilleure personne à qui en parler, dis-je avec le plus grand sérieux.

J’ai bien entendu ce qu’elle vient de me dire. Peut-être, en effet, qu’une thérapie couple pourrait être une idée. Peut-être qu’une personne extérieure saura trouver les bons mots pour qu’Aleksej et moi puissions enfin nous retrouver. Redevenir ceux que nous étions avant.

Mais cela est-il seulement envisageable ? Et où doit-on situer le « avant » dans notre relation ? Avant l’arrivée d’Elizabeth et Timothy ? Avant nos disputes incessantes pour des inepties ? Et si, au final, toutes ces choses étaient directement liées à moi ? Et si j’étais responsable des tumultes rencontrés au cœur de notre relation ? Suis-je trop difficile à vivre ? Suis-je égoïste ?

– Et si c’était moi le problème ?

Mettre de véritables mots sur cette crainte n’a rien d’agréable. Mais alors, rien du tout. Malheureusement, j’en viens à penser que si je ne peux pas le dire à quelqu’un extérieur à mon couple, je ne parviendrai jamais à le dire à quiconque – et encore moins à l’homme que j’aime. Oui, parce que malgré toutes les épreuves dans lesquelles nous avons dû plonger la tête la première, j’aime toujours éperdument Aleksej. Je pense toujours que cet homme est absolument incroyable. Je n’ai d’ailleurs jamais changé d’avis là-dessus. Comment le pourrai-je ? Toute personne ayant rencontré mon mari sait quel type de personne il est.

– Il mérite tout le bonheur du monde, Liv. Mais parfois, j’ai l’impression que je ne suis pas capable de lui donner tout ce qu’il mérite.



@Olivia Hampton

@ Invité

avatar
   
#
Jeu 29 Déc - 22:16
Olivia tapotait nerveusement du bout des doigts sur le rebord de la table, le regard perdu dans le vide. Elle écoutait attentivement le récit de Solveig et ne pouvait s'empêcher de se sentir concernée. Puis, après quelques secondes de silence, elle commença : « Je suis d'accord avec toi, Solveig. C’est un homme en or. Quelqu’un de fiable. » Fiable, voilà une qualité éminemment importante aux yeux d’Olivia, elle la femme jadis dupée et trompée. Elle estimait Aleksej et elle comprenait l'amour que lui portait Solveig.

La chanteuse marqua une pause, avant de poursuivre d'une voix douce : « Je comprends tes craintes, je sais que c'est difficile de mettre des mots sur tes peurs. Mais Solveig, tu ne peux pas tout mettre sur tes épaules, tu n'es pas responsable de tout ce qui ne va pas dans votre relation. Aleksej et toi, vous êtes un couple, vous êtes deux personnes différentes avec vos propres forces et faiblesses, et c'est en travaillant ensemble que vous pourrez surmonter les difficultés. » Car Olivia trouvait son amie extrêmement dure envers elle-même. Elle ne pouvait pas résoudre seule l'entièreté de leurs problèmes, à Aleksej et elle. Elle ne pouvait les sauver seule.

Prise d'une inspiration soudaine, Olivia se pencha légèrement en avant, posant sa main sur le bras de Solveig. « Tu sais quoi ? Je suis persuadée que tu es capable de lui donner tout ce qu'il mérite. Tu as toujours été là pour tes proches et tu as toujours fait preuve d'un amour inconditionnel pour Aleksej. Ne laisse pas tes doutes te miner, tu es capable de surmonter ça. Vous êtes capables de surmonter ça. »

@ Invité

avatar
   
#
Sam 14 Jan - 20:18
Et si le problème était ailleurs ? ft. Olivia H. 06858a7d1c748085cdb658c1551db6a2
Et si le problème était ailleurs ?

— Tu es définitivement la plus sage d’entre nous, je te le dis.

Elle ne me croira probablement pas mais c’est pourtant vrai. Pendant longtemps, j’avais l’audace de penser que c’était moi mais forcée de constater que j’avais tort sur toute la ligne. Olivia est dorénavant la voix de la sagesse.

Ses paroles sont pleines de sens et je dois l’écouter avec sérieux. Aleksej et moi sommes un couple solide et je suis d’accord avec elle : nous sommes capables de surmonter la période délicate dans laquelle nous sommes plongés.

Je secoue la tête et décide de changer de sujet. Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser vu ma carrière, je déteste être au centre de l’attention. Le seul moment où j’y trouve du plaisir, c’est lorsque je suis dans un tribunal et que je gère mon plaidoyer du début à la fin. Mais tout cela fait partie du passé.

– Assez de moi et de mes plaintes. Comment vas-tu, toi ?

Olivia n’a pas eu la vie la plus facile du monde et j’en ai parfaitement conscience. C’est peut-être l’une des raisons qui fait que nous soyons amies aujourd’hui. Je ne dis pas que le malheur des autres m’attire, cela est faux. Je dis simplement que les épreuves qu’Olivia a vécu au travers des années ont fait d’elle une femme extrêmement forte au quotidien.

– Des nouvelles de Benjamin ?

Benjamin, c’est son ex-mari. Une bien longue histoire qui, même si difficile, a créé une femme incroyable. La trahison subie a été difficile à gérer, je le sais, mais Olivia s’est relevée. Je continue de garder un œil là-dessus, même de loin, pour être certaine que son ex-mari lui fiche la paix. Liv mérite bien mieux que ce qu’il lui a fait vivre.



@Olivia Hampton

@ Invité

avatar
   
#
Mar 28 Fév - 22:47
Olivia adressa à son amie un sourire compatissant sans pour autant être condescendant. Doucement, elle la contredit : « Je ne suis pas plus sage que toi, seulement c’est bien plus facile de rester objectif quand on est pas impliqué émotionnellement. » Car Solveig remettait toute sa vie en question : difficile de ne pas se laisser emporter par ses sentiments dans une telle situation. Lorsque l’existence de Liv avait basculé, elle avait découvert que prendre des décisions impartiales était bien plus difficile que ce qu’elle croyait. Pour la première fois de sa vie, Olivia la grande pragmatique n’avait plus pu se fier à sa raison. Elle comprenait donc la difficulté de Solveig à y voir clair alors qu’il y avait tant en jeu. Toujours en souriant, elle plongea son regard dans le sien. « Et pour être tout à fait honnête, je ne me fais pas de souci pour vous deux. » Elle serra sa main dans la sienne une dernière fois avant de la lâcher et de conclure : « Vous avec un lien solide. Ça va s’arranger. »

Inévitablement, peut-être parce que Solveig ne voulait plus se torturer avec ses questionnements, la discussion dériva vers Olivia. Celle-ci baissa les yeux sur sa boisson, pensive : « Je vais bien. Ma vie est un peu… Sans dessus dessous, mais je ne suis pas malheureuse. Je l’ai été, mais c’est fini. Le temps a fait son œuvre. » Elle ne pouvait pas faire un résumé plus honnête que celui-ci. Lorsque Solveig évoqua son ex-mari, elle hocha la tête. Elle pouvait à nouveau entendre le prénom de Benjamin sans ressentir de la colère, de la peine ou des regrets. « À peine. Je ne lui parle que lorsqu’il s’agit de Romy, je sais qu’il s’est trouvé un appartement. » Elle poussa un profond soupir avant de lâcher dans un souffle : « Je crois qu’il va mal. » Il lui avait suffit de l’apercevoir au coin d’une rue, un jour où il passait chercher sa fille, pour s’en rendre compte : si Olivia rayonnait, on ne pouvait pas en dire autant de son ex. « Mais pour mon propre bien, il faut que je continue à prétendre que ce ne sont pas mes affaires. » Nouveau soupir. La chanteuse releva la tête vers sa comparse, le doute dans le regard. « Enfin je crois. Que ferais-tu, à ma place ? »

@ Invité

avatar
   
#
Mer 1 Mar - 12:05
Et si le problème était ailleurs ? ft. Olivia H. 06858a7d1c748085cdb658c1551db6a2
Et si le problème était ailleurs ?

Je ne peux pas m’empêcher de poser ma main sur la sienne en signe de soutien.

– Écoute bien ce que je vais te dire, Liv. Aussi difficile que cela puisse être à entendre : ce ne sont pas tes affaires. Ou, plus exactement, ce ne sont plus tes affaires. Tu n’as pas à prétendre, ma belle. Si je me suis permise de te demander au sujet de Benjamin, c’est parce que je sais qu’il y a toujours une petite partie de toi qui veut s’enquérir de son bien-être. Il ne le mérite pas. Il t’a fait suffisamment de mal comme cela par le passé. Laisse quelqu’un d’autre s’occuper de lui s’il le désire. Benjamin est un adulte responsable qui doit prendre conscience qu’il n’y aura pas toujours une belle âme pour faire ce qu’il devrait faire de lui-même.

En ai-je trop dit ? Je ne pourrais le dire car Liv essaie tant bien que mal de rester impassible face à mes propos. Je sais pourtant que ça doit déjà carburer à deux mille à l’heure dans son esprit maintenant que nous avons commencé à parler de son ex.

- Je n’aurai pas dû te parler de lui, excuse-moi. Je voulais simplement m’assurer qu’il ne parvenait à pas à t’atteindre de nouveau. Parle-moi plutôt de Romy, comment va-t-elle ? Pas de nouvelle conquête en vue pour la bourreau des cœurs ?

Romy est une adolescente (elle me tuerait pour avoir dit ça, mademoiselle pense qu'elle est déjà une adulte accomplie...comme tous ceux de son âge) absolument magnifique. Et malheureusement pour les garçons et filles autour d’elle, elle le sait. Cela ne fait pas pour autant d’elle une mauvaise personne, bien au contraire. Même si je ne peux pas voir Benjamin en peinture pour les raisons qu’on connait, je ne peux pas lui reprocher le fait d’avoir conçu avec Olivia une fille absolument incroyable. Romy est douée d’une intelligence redoutable et même si personne ne me croit dans leur famille, je continue à dire qu’elle ferait une avocate hors pair. Paraît-il que je me reconnais un peu trop en cette jeune femme (dixit Aleks) mais je ne vois ce que cela à avoir avec tout le reste.
L’important, c’est qu’elle n’aille pas à se lancer dans le même genre de carrière que son père. Hors de question qu’elle aille se risquer à perdre des plumes dans l’enfer de Wall Street. Ces loups sans vergognes ne feraient qu’une bouchée d’elle et je le permettrai pas. Moi, protectrice ? Absolument pas, ce n’est qu’une apparence.


@ Invité

avatar
   
#
Mar 28 Mar - 23:20
Lorsque Solveig posa sa main sur son bras, Olivia releva vers elle des yeux emplis de reconnaissance. Il était rare qu’elle confie ses doutes quant au mal-être de Benjamin et son impression d'avoir encore un devoir envers lui. La vérité étant qu’elle ne lui devait plus rien, bien entendu, elle le savait, mais se l’entendre dire lui fit du bien. « Tu as infiniment raison. Et la part rationnelle en moi en est convaincue : il ne mérite plus une once de mon attention. Pourtant, parfois, en plein milieu de la nuit, je me pose encore la question. Je l’ai aimé, tu sais, Solveig. Très fort. Si fort que je lui ai fait une fille formidable. Si seulement c’était si facile d’oublier près de 20 ans de mariage… » Aussitôt, Solveig se fustigea d’avoir mis sur le tapis le sujet de Benjamin et Olivia s’exclama : « Oh non, ne t’excuse pas, je t’en prie. En parler m’apaise. Et ton point de vue est toujours éclairé. » Elle lui sourit, et mit dans ce sourire toute la confiance qu’elle lui portait.

Puis son amie évoqua Romy et le visage de la chanteuse s’illumina. À la question, elle répondit en riant : « Si seulement je le savais ! J’évite de lui poser des questions de peur de m’immiscer dans sa vie, mais bon sang, si tu savais ce que je donnerais pour qu’elle me parle de sa vie amoureuse ! Si tu veux mon avis, elle doit faire des ravages sur le campus. » Nouvel éclat de rire. Pour Liv, il était impensable que qui que ce soit ne trouve pas sa progéniture absolument incroyable. « Hélas pour toi, ma chère, Romy ne témoigne toujours aucun intérêt pour le droit, j’ai bien peur que tu ne l’aies jamais en stage. » Il avait suffit qu’elle parle cinq petites minutes de sa fille pour qu’Olivia retrouve un air guilleret. Mais assez parlé d’elle et de sa famille : avec un sourire doux, elle s’enquit : « Et comment vont les enfants ? » Bien qu’elle ne l’ait jamais dit en ces termes à Solveig, la brune admirait l’abnégation dont elle faisait preuve en assumant la charge de Timothy et Elizabeth. À bien des égards, son amie était une femme admirable et Olivia mesurait sa chance de la compter parmi ses confidentes.

@ Invité

avatar
   
#
Mar 18 Avr - 11:41
Et si le problème était ailleurs ? ft. Olivia H. 06858a7d1c748085cdb658c1551db6a2
Et si le problème était ailleurs ?

C’est peut-être là, la grosse différence entre Olivia et moi. Elle dit que Benjamin lui a donné une fille magnifique tandis que moi, je dis que c’est elle qui a donné à son ex-mari une fille incroyable. La nuance peut sembler mince pour bien des gens mais elle ne l’est pas pour moi.

- Laisse-moi douter du côté « éclairé » de mon point de vue concernant Benjamin… J'ai tout de même voulu lui arracher les yeux plus d'une fois.

Je sais bien que ce n’est pas une bête noire à chasser dans la noirceur du soir en pleine forêt mais j’ai quand même énormément de mal à le voir comme une pauvre âme en peine perdue dans ses sentiments.

Elle m’explique que sa fille ne suivra définitivement pas mes traces dans le monde de la Loi. Ce n’est pas une surprise mais cela n’en reste pas pour le moins une grande perte pour le milieu dans lequel j’ai fait mes armes.

- Ils font leur petit bonhomme de chemin. Ellie n’a plus de cauchemars ce qui est un vrai soulagement pour nous. Je t’avoue que nous ne savions plus tellement quoi lui dire pour tenter de l’apaiser. La pédo-psy dit que c’est un bon signe. J’ai surtout cru qu’elle commençait à oublier ses parents mais non, elle m’en a même parlé naturellement hier soir pendant qu’on lisait une histoire. Elle ne met pas de sens dans le drame qui s’est produit ; pas plus que nous d’ailleurs, mais elle semble apaisée malgré tout. Pour son frère, c’est différent. Il était si petit qu’il ne se souvient pas de grand-chose et je dois bien admettre que ça me brise le cœur parce que je refuse de prendre la place d’Alice et Mark dans son cœur.

J’ai encore un grand travail à faire sur moi-même à ce sujet. Le nouveau psychologue que j’ai accepté de consulter récemment m’a fait comprendre tant bien que mal que je ne pouvais pas contrôler la manière dont se sentent les enfants concernant le décès de leurs deux parents. J’accepte aujourd’hui l’idée que Tim ne se souviendra de rien et qu’il sera de notre responsabilité à Aleks et moi de faire en sorte qu’il apprenne qui étaient Alice et Mark. Cette seule pensée me brise le cœur, je ne peux pas le nier.


@ Contenu sponsorisé

   
#

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum