La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment : -20%
Ecran PC GIGABYTE 28″ LED M28U 4K ( IPS, 1 ms, ...
Voir le deal
399 €

Que du love | Ruby

@ Invité

avatar
   
#
Mer 9 Juin - 14:13
Soledad
&
Ruby
Que du love
& pas mal de bêtises aussi
N’y avait-il pas meilleur réveil que de prendre le poids pharaonique de sa boule de poils en plein abdomen? Soledad eut un bref instant cette envie de rendre l’animal au refuge où elle l’avait trouvé pour avoir la paix. L’envie fut brève quand elle croisa le regard ronronnant du félin qui vint se lover contre sa poitrine pour exiger ses caresses du matin. La latina émergea alors doucement du monde de Morphée, son regard se perdant dans le blanc éclatant de son plafond.

Cela faisait bien longtemps qu’elle ne s’était pas réveillée sans la furieuse envie de répandre ses tripes sur le tapis, le crâne en vrac parce que ses neurones tapaient au marteau sur les parois. Ses longs doigts se perdirent dans le pelage de son chat alors que ses pensées se perdaient ci et là sur les derniers évènements. Voilà bien trois jours qu’elle avait croisé Hope pour la dernière fois et qu’elle avait osé lui parler à coeur ouvert. Trois jours qu’elle la fuyait comme la peste, de peur de voir ses sentiments désobéir à sa raison. Soledad s’était réfugiée dans le sport pour occuper ses journées et dans la musique pour exprimer les maux qui la taraudait. Désormais, elle devait assumer sa démarche de personne âgée, elle qui avait soulevé trop de fonte.

Un coup d'œil à son réveil et elle roula sur le côté pour échapper à la couette pourtant si confortable. D’ordinaire, il y avait toujours une bouillote à ses côtés, une femme inconnue qu’elle ramenait de soirées pour combler ses tristes nuits. Mais depuis que Hope occupait la moindre de ses pensées, elle n’arrivait plus à se jeter sur la première venue. Non. C’était désormais Catra, son chat, qui jouait le rôle du radiateur ambulant. “Catra, à table.” appela-t-elle en versant les croquettes dans le bol de l’animal avant de se servir un café. Fallait qu’elle se dépêche un peu, Ruby allait encore devoir l’attendre et allait forcément râler.

Le café fut avalé d’une traite et la tornade espagnole s’en alla à la douche non sans faire brailler son enceinte. La musique était toujours un bon remède pour se secouer les puces. L’eau chassa ses quelques sombres pensées, ses doigts tremblotant quelque peu lorsqu’elle les passa sur son visage. Hier, elle n’avait pas cédé à l’appel de la bouteille, mais elle risquait d’en payer les conséquences aujourd’hui. Elle préféra ignorer cette information et bondit dans la première tenue qu’elle trouva, pianotant sur son téléphone pour informer son amie qu’elle se mettait en route. Sans, bien sûr, préciser qu’elle s’était levée à midi.

Par coup de chance, il ne lui fallut pas batailler dans les transports en commun pour trouver de la place et arriver à temps, même si elle eut à esquiver deux trois lourdeaux sortis de nulle part. D’une marche dynamique et la musique à fond dans les oreilles, Soledad traça sa route aussi rapidement qu’une championne olympique de la marche rapide. Elle avait hâte de retrouver la blonde et lui faire le point de sa situation. Ces derniers temps, il n’y avait rien de simple à expliquer et tellement de choses à rattraper. Certes, elle craignait légèrement de se faire taper sur les doigts pour avoir été aussi cordiale avec une fille qui semblait la mener en bateau, mais l’idée de pouvoir extérioriser ses sentiments lui faisait un bien fou.

Ce fut après dix petites minutes de marche qu’elle aperçut la crinière blonde de son amie en terrasse. Sans hésiter, elle bondit sur la chaise en face d’elle dans un sourire rayonnant. “Hola chica !” Elle souffla sur une mèche de cheveux rebelle. “Tu m’as commandé quelque chose?”



CODAGE PAR AMIANTE



@Ruby Blackson

@ Invité

avatar
   
#
Lun 28 Juin - 15:03
Soledad
&
Ruby
Que du love
& pas mal de bêtises aussi
Une des bonnes raisons pour lesquelles je m'autorise à décrocher un peu le boulot, c'est Soledad. Je n'ai pas l'habitude de sortir un midi pour manger avec une amie, mais si c'est pour ma latina préférée, je peux faire une exception. Avant de me mettre en route pour l'Outpost, je n'oublie pas de remplir les gamelles de Truffe et de Casper, qui ont intérêt à ne pas s'entretuer pendant mon absence. Oh, j ne m'inquiète pas trop, ils s'entendent bien, et sont très proches d'ailleurs, ce qui est assez étonnant parce que c'était pas gagné au début. En même temps, vu comme Casper a tendance à se comporter comme un chien, ça ne m'étonne pas qu'il soit devenu le meilleur ami de Truffe aussi rapidement. Je ne déjeune pas ce matin, faut dire qu'encore une fois, je n'ai dormi que très peu cette nuit. Couchée à cinq heures et réveillée à neuf, quand c'est comme ça, je ne peux rien ingurgiter de plus qu'un bon mug de thé.

Sauf que voilà, je me rends bien compte que je pars bien trop en avance de chez moi, et connaissant Soledad, c'est vraiment pas une bonne idée. Alors je me pose sur mon canapé, pour scroller un peu mon instagram quelques minutes ainsi que liker et répondre à quelques commentaires d'abonnés de ma chaîne youtube avant d'enfin prendre le large pour aller rejoindre mon amie. Bien sûr, j'arrive avant elle et m'installe en terrasse. Après avoir gentiment envoyé balader le serveur qui voulait prendre ma commande avant que Sole arrive, je finis par quand même nous prendre à boire. Elle n'habite pas loin, je sais qu'elle ne tardera pas. Je me tâte un peu en choisissant nos boissons, mais je suis certaine qu'elle s'est levée récemment, alors je choisi de nous prendre des cocktails sans alcools et un plateau de tapas pour bien commencer. Après tout, un soft ne nous tuera pas, si ?


« Ah bah la v'la ! » je m'exclame, en apercevant la brune marcher en direction de la table que je nous ai choisi. Je fais mine de regarder l'heure et soupire. « Euh t'abuses meuf, ça fait une demie heure que je suis là ! » Pas du tout. Ca doit faire quinze minutes à tout casser. Mais ça, je ne lui dis pas tout de suite, tout le monde sait bien que ma passion c'est de faire chier mon monde. « Ouais j'nous ai pris des tutti frutti sans alcool. Et tu t'en contenteras. » Je lui réponds, un air faussement aggassé placardé sur le visage. Franchement parfois, je me demande où mes amis comme Soledad ou Sookie trouvent l'énergie pour me supporter.


CODAGE PAR AMIANTE & GIF PAR TWISTYRAIN

@ Invité

avatar
   
#
Lun 5 Juil - 11:11
Soledad
&
Ruby
Que du love
& pas mal de bêtises aussi
Soledad s’attendait à se prendre un savon de la part de Ruby, elle la connaissait suffisamment pour savoir que sa passion était d’emmerder son monde par le biais de l’exagération. Ce fut pourquoi son sourire ne fut que plus grand face à ses remarques acerbes. « Calme-toi, on dirait un bulldog en colère ! » ricana-t-elle en venant lui ébouriffer les cheveux de l’autre côté de la table. Quel plaisir de pouvoir jouer avec le feu avec elle, parce qu’elle savait que Ruby répliquerait et montrerait amicalement les crocs. « Une heure pendant que tu y es nan ? » Ca se trouve, elle attendait sûrement depuis une demi-heure, parfait elle aura savourer le bon air polluer de la ville en son absence.

Un cocktail sans alcool, Soledad ne put empêcher un sourcil de s’envoler sur son front en signe d’étonnement, et presque d’exaspération, quelle trahison. D’ordinaire, elle n’aurait pas râlé, mais son appétence pour toute boisson alcoolisée ne se faisant que plus grande, la latina peina à ne pas cacher sa déception. « Bien chef. » Elle posa ses coudes sur la table et vint poser son royal menton dans les paumes de ses mains.

« Bon, à part râler tu racontes quoi de beau blondie ? Parce que bon, ça doit bien faire des semaines que j’ai pas vu ta bouille. » Et mine de rien, sa présence lui avait manqué parce que Ruby c’était totalement le type de personne avec qui Soledad s’entendait à merveille. Pas de filtres, pas de faux semblant, simplement une amitié des plus honnêtes. « Non parce que d’abord toi puis après moi, parce que je te jure qu’après tu vas me faire un arrêt. » Elle en avait des choses à raconter la latina depuis le temps qu’elles ne s’étaient pas vues. Entre son amour pour sa costar, le fait qu’elle l’avait embrassé sans prévenir, qu’elle avait fait la bêtise de coucher avec la cousine du fiancé de ladite costar. Ouais, limite, elle aurait dû ramener une ardoise pour dessiner un schéma tellement tout ceci était invraisemblable.


CODAGE PAR AMIANTE

@ Invité

avatar
   
#
Mer 4 Aoû - 10:26
Soledad
&
Ruby
Que du love
& pas mal de bêtises aussi
Un petit sourire étirant le coin de mes lèvres, j'arrêterai d'embêter Soledad pour rien au monde. « Ben franchement ouais, j'étais presque à une heure. Tu fais chier, bombasse. » Elle sait que je dis n'importe quoi, et je le vois sur son visage. Et honnêtement, même si elle avait vraiment été super en retard, ça ne m'aurait pas vraiment dérangé à ce point. Comme je dis, j'aime faire chier mon monde.

« Mmmh, je raconte quoi de beau ? » Mon regard se balade vivement d'objet en objet, comme si je cherchais sur la terrasse de l'outpost des choses à raconter à Soledad. « Des bêtises. J'ai fait des bêtises, comme d'hab. Mon frère aussi ce gros boulet a fait des conneries, pires même ! » J'attrape une cacahuète que le serveur nous avait apporté après avoir prit la commande des cocktails, que je fais sauter dans ma bouche avant de raconter notre dernière aventure avec ce débile d'Eden. « Il a pété un câble et a été retourner la boutique du nouveau mec de son ex. Sauf que c'était une boutique de luxe. Il m'a appelé en urgence pour que j'aille le sortir de là, j'avais l'impression d'être une daronne qui allait chercher son fils chez les flics.  » Je ris un peu en repensant à la scène, qui très franchement était épique. « Au moins j'ai bien rigolé. » Et hop, raconter l'anecdote d'Eden me fait au moins retarder le moment où je vais devoir expliquer à Soledad ce qu'il s'est passé avec Jules, parce que tout ça n'est pas glorieux.

Mes sourcils se froncent à la remarque de mon amie, et alors que le serveur nous apporte nos tutti frutti, je me pince les lèvres, parce que je ne veux pas lui poser la question devant l'inconnu. Il s'est à peine éloigné que j'empoigne mon verre, « putain Sole, qu'est-ce que t'as fait ? » Faut dire que je m'attends au pire, avec elle, on est à l'abris de rien. « J'veux tout savoir hein, fais pas l'autruche. » Comme si ce n'est pas exactement ce que je suis en train de faire. Mais passons.

CODAGE PAR AMIANTE & GIF PAR TWISTYRAIN

@ Invité

avatar
   
#
Mer 18 Aoû - 9:48
Soledad
&
Ruby
Que du love
& pas mal de bêtises aussi
Il était important de rester informer de la vie de ses amies, n’est-ce pas ? Et connaissant Ruby, la vie était on ne peut plus mouvementée lorsqu’elle lui racontait ses folles aventures. Il fallait dire qu’avec son tempérament de feu et son minois à toute épreuve, cette fille avait le don pour conter des histoires dignes des plus grands scénarios d’Hollywood. Menton contre ses paumes en guise d’accoudoir, Soledad vint écouter la folle histoire de sa blonde d’amie, les sourcils s’envolant de plus en plus haut sur son front au fil du récit. Décidemment, ce n’était pas elle le cas social de la famille, mais bel et bien son frère qu’elle n’avait jamais eu la chance de rencontrer. Par contre, avec un tel comportement, il allait finir comme la latina pendant ses jeunes années. En prison, le temps d’une poignée de semaines pour comprendre qu’il ne fallait pas de faire de bêtises, sauf si ce dernier bénéficiait du privilège dû à sa couleur de peau.

« Il n’a pas froid aux yeux ton frangin, tu veux que je le calme un coup en lui racontant mon expérience en cellule ou… ? Non parce que bon, une boutique de luxe quand même. » Bon, elle avait bien détérioré une belle maison pour sa part. Elle offrit un magnifique sourire au serveur et se saisit de son verre, jouant avec la paille, les doigts quelque peu tremblants de savoir qu’il n’y avait aucun alcool dans le breuvage. Cette dépendance qu’elle ne remarquait toujours pas, cette dépendance qu’elle faisait passer pour une simple mauvaise passe depuis maintenant quelques mois. Elle était dans la merde, mais n’arrivait pas à ouvrir les yeux sur le problème. Elle but une gorgée comme pour se donner du courage.

« Bah tu sais, je suis doubleuse maintenant et disons que celle qui double mon antagoniste dans la série a eu le don de me taper dans l’œil. » Elle se passa une main dans les cheveux. « Au point de me rendre dingue et de lui déclarer ma flamme. » Elle se racla la gorge. « Mais je me suis pris le râteau de ma vie et le désespoir…. Tu connais hein, je me suis réfugiée chez une de mes bonnes potes avec qui… » Nouvelle gorgée. « J’ai couché. Or, cette fille, c’est la cousine du fiancé de la fille qui m’a foutu un râteau. » Bam, la bombe est lâchée et un large sourire s’afficha sur ses lèvres. « Des questions ? »

CODAGE PAR AMIANTE

@ Contenu sponsorisé

   
#

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum