La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
Le Deal du moment :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( ...
Voir le deal
249.99 €

Save me from myself (Samuel)

@ Invité

avatar
   
#
Dim 3 Oct - 22:40
|
save me from myself ;
Shawn & Samuel


J’ai le cœur en pelote, l’âme en éclats. Je ne peux tout simplement pas supporter l’idée qu’Angie ait pu me trahir à ce point, me cacher la vérité, sur un pan aussi important de sa vie. Est-ce que je compte si peu ? Suis-je si insignifiant que ça pour elle ? Je pensais que le respect que j’avais pour elle était réciproque mais visiblement, je me suis trompé. C’est la colère et l’impulsivité qui m’ont poussé à quitter les lieux, à grimper dans ma voiture et à rouler, rouler, encore et encore, les yeux embués de larmes, jusqu’à ce que la raison reprenne finalement le dessus. J’allais finir par me planter, à force. J’allais finir par céder à cette envie de foncer droit dans un arbre. Et ça aurait été, résolument, une erreur. J’avais besoin d’être raisonné, que quelqu’un me prenne par la main, me ramène sur le droit chemin. Instinctivement, c’est vers ton adresse que je me suis dirigé.

Il n’était pas si tard et pourtant, je craignais de trouver porte close au moment où j’ai pressé le bouton de ta sonnette. Des milliers de pensées négatives se déversaient encore dans mon esprit et j’avais envie, plus que jamais, de fuir avant que tu ne viennes m’ouvrir. Mais t’es finalement apparu dans l’encadrement, comme un ange descendant du ciel pour m’arracher à tous mes malheurs. T’étais là, devant moi, pour moi, comme tu l’as toujours été mais cette fois, j’avais pas la force de te sourire.

- Salut…

Ma voix était faible, à peine audible, et mon regard était si embué que tu ne devais pas discerner mes iris de mes pupilles.

- Je débarque à l’improviste, désolé… J’espère que j’te dérange pas.

C’est tout ce que je trouve à dire pour tenter d’excuser mon arrivée surprise.

- J’me suis pris la tête avec Angie, j’avais pas trop envie de rentrer chez moi et d’être seul comme un con.

Avec le recul, je me sentais horriblement con. Souillé. Trahi. Comment avais-je pu croire que ce serait différent avec Angie ?
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

@ Invité

avatar
   
#
Ven 29 Oct - 4:02
save me from myself
@shawn carpenter & samuel hoorani
C’est installé sur ton canapé devant une émission à laquelle tu ne portes que très peu d’attention que la sonnette de ton appartement vient te surprendre. Tu n’as aucune idée de qui peut bien venir chez toi à une telle heure, mais ça ne t’empêche pas de te tirer du confort de ton divan pour aller ouvrir la porte… pour y découvrir Shawn. Autant dire que sa présence te surprend presque autant que l’heure à laquelle il débarque, surtout considérant qu’il ne semble pas être dans le meilleur état. Tes sourcils se froncent d’inquiétude alors que tu secoues doucement la tête. « Bien sur que non. » Il ne te dérange pas. Impossible qu’un ami te dérange dans un tel état, même s’il était débarqué au beau milieu de la nuit.
Et si ce qu’il ajoute par la suite te permet de comprendre pourquoi il est dans cet état, ça ne te rassure pas beaucoup. Il n’est donc pas étonnant de te voir te décaler légèrement pour l’inviter à entrer. « T’es le bienvenu chez moi dans ce cas. » Que tu dis doucement, en le laissant entrer. C’est bien la seule réaction que tu peux avoir après tout, s’il ne veut pas être seul chez lui, autant qu’il soit en bonne compagnie chez toi.

Tu retournes vers ton canapé pour éteindre la télévision. Ce serait sans doute mieux pour discuter que peu importe ce que tu écoutais avant. Tu lui fais signe de t’installer sur ton canapé histoire qu’il soit au moins un peu confortable physiquement. « Je te sers quelque chose ? » T’as du café, du thé, des tisanes, de la nourriture dans le frigo… Bref, tu ne t’attendais peut-être pas à sa visite, mais ça ne veut pas dire pour autant que tu n’y es pas préparé. T’aimes penser (parfois) que t’es du genre bon ami, celui sur qui on peut compter pour ce type de situation, c’est le moment de le prouver. Tu vas attraper une boite de papier mouchoir pour la tendre à Shawn au cas où il voudrait sécher les larmes qui semblaient vouloir s’écouler. « Tu veux en parler ? » Toi, t’as toujours été du genre à parler de tes problèmes, mais tu sais que ce n’est pas pour tout le monde. Fidèle à tes habitudes, tu ne comptes pas le forcer, mais une part de toi espère que c’est bien pour ça qu’il s’est tourné vers toi. Vider son sac lui ferait sans doute le plus grand bien. Enfin, c’est ce que tu souhaites.
(c) DΛNDELION


Spoiler:

@ Invité

avatar
   
#
Jeu 11 Nov - 15:24
|
save me from myself ;
Shawn & Samuel


T’es toujours d’un grand secours et d’un grand réconfort. Même aux heures les plus improbables de la journée, ta porte est toujours ouverte. Tu m’acceuilles chez toi sans me faire ressentir le moindre sentiment de malaise. Ça me fait un bien fou alors qu’un peu plus tôt, j’étais habité par cette impression d’être de trop.

- Merci… soupiré-je d’une voix éteinte en faisant quelques pas pour entrer chez toi, un peu honteux, un peu morose.

Il y a quelques heures à peine, je n’aurais jamais pensé terminer ma soirée ici. Parce que les choses n’auraient pas dû se dérouler ainsi, parce que tout aurait sans doute été plus simple si je n’avais pas découvert qu’Angie m’avait menti.

Je te suis jusque dans le salon, où tu me fais une place dans le canapé après avoir éteint la télévision. Je m’y installe, les muscles plus rigides que jamais. J’ai l’impression que mon corps n’est qu’un bloc de béton, raide et extrêmement lourd à déplacer.

- Non, merci, mais… j’ai la gorge un peu nouée.

Même si la faim m’avait tordu l’estomac, j’aurais été bien incapable d’avaler quoi que ce soit, tant la colère et le chagrin me serrent le ventre.

Tu t’en vas saisir un objet qui s’avèrera sans doute plus utile dans de telles circonstances : une boîte de mouchoirs. Ce geste prévenant m’arrache un sourire presque trop discret pour que tu le remarques. Tu me poses alors la question fatidique, celle qui risque de déterminer l’atmosphère du reste de cette soirée qui commence déjà sur une mauvaise note.

- C’est pas vraiment dans mes habitudes d’emmerder les autres avec mes problèmes mais j’crois que ça me fera pas de tort pour une fois…

J’espère juste que ce sera pas un moment trop chiant pour toi, qui m’acceuilles déjà de façon improvisée et qui as peut-être pas mal de choses à penser.

- Puis j’aimerais avoir ton avis sur la situation. T’as la tête sur les épaules, ça m’aidera sûrement à y voir plus clair…

T’es un peu la voix de la sagesse, pour moi. Contrairement à moi, t’es pas un impulsif qui suit seulement ses émotions et ses coups de colère. Tu réfléchis deux fois avant d’agir, t’évalues le problème avant d’essayer de le résoudre. J’ai désespérément besoin de ce regard plus mûr pour entendre raison et me calmer.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

@ Invité

avatar
   
#
Jeu 25 Nov - 1:11
save me from myself
@shawn carpenter & samuel hoorani
Tu n’es pas surpris d’entendre que Shawn a la gorge trop nouée pour avaler quoi que ce soit. Il n’a vraiment pas l’air dans son assiette et dans ce genre de situation personne n’a vraiment d’appétit - sauf peut-être pour de la glace. « Tu me diras si tu changes d’avis. » Après tout, peut-être qu’après s’être vidé le coeur, il se sentira plus d’attaque à se remplir la panse. En attendant, des mouchoirs seraient probablement bien plus de mise alors que tu lui proposes d’en parler s’il en a envie.
Tu es prêt à attendre s’il le faut, tu sais que ce n’est pas toujours facile de se livrer de cette façon. Tu le fais avec un peu plus de facilité que la moyenne des gens et ça ne te vient pas toujours. Shawn te parait beaucoup plus réservé que toi, donc tu n’es pas surpris de l’entendre te dire que ce n’est pas dans ses habitudes, qu’il n’aime pas ça. T’hoches la tête pour confirmer ses dires avant d’ajouter. « Puis ça ne m'emmerde pas de d’écouter. » C’est surtout ça qu’il faut qu’il sache. T’es sincère dans ta proposition.
À ce qu’il ajoute, tu ne peux pas t’empêcher de rire doucement. « Je ne sais pas si j’ai vraiment la tête sur les épaules. » T’es pas trop impulsif et tes études t’ont appris à prendre les problèmes des autres avec du recul - ce que tu ne réussis pas toujours à faire cela dit. « Mais ça me ferait plaisir de te donner mon avis si ça peut t’aider. » Ça revient à l’idée que tu te plais à penser que t’es un ami fiable et que t’es toujours prêt à aider tes proches. Donc oui, si avoir ton avis intéresse Shawn, tu t'efforcerais de lui offrir une opinion pertinente. Tu te demandes distraitement ce qui a pu le mettre dans un tel état, tu l’as jamais vu aussi bouleversé. « Je t’écoute, prends le temps qu’il te faut. » Tu n’es pressé après tout. T’as aucune intention de lui demander de partir avant qu’il se sente mieux et au besoin, t'es prêt à passer la nuit à discuter sur ton canapé.
(c) DΛNDELION

@ Invité

avatar
   
#
Dim 5 Déc - 18:54
|
save me from myself ;
Shawn & Samuel


T’es un ami prévenant alors tout naturellement, tu me proposes à boire. Dans d’autres circonstances, j’aurais bien accepté mais là, j’ai pas l’âme d’avaler quoi que ce soit.

- Ouai, t’inquiètes, que j’te rassure quand tu me demandes de te le signaler si je changeais d'avis.

J’affiche un sourire nerveux quand tu me dis que ça t’emmerde pas du tout de m’écouter. Dans un sens, ça me rassure, même si je m’en doutais quand même un peu. C’est pas comme si j'me plaignais à longueur de journée.

- Merci, ça me rassure…

J’me sens un peu plus détendu, déjà. La colère me tord encore un peu les boyaux, mais déjà vachement moins qu’à mon départ de chez Angie.

- Déjà plus que moi…

De nous deux, ça me semble évident que ce soit toi l’adulte, toi le plus à même de gérer les situations les plus critiques. Moi, j’ai le caractère trop tempétueux, trop sanguin. J’agis avant de réfléchir et souvent, je m’en mords les doigts.

Et là, tu me donnes le feu vert pour me confier. Je sais pas si je trouverai les mots pour me faire comprendre, pour dépeindre la situation conflictuelle de la façon la plus claire, mais j’ai pas d’autres choix que d’essayer.

- J’me suis disputé avec Angie.

Ou plutôt, j’me suis disputé tout seul. Angie, elle a surtout subi mes foudres mais en même temps, qu’est-ce qu’elle s’imaginait après une découverte pareille ?

- J’ai découvert que son ex était le père de son fils. Mais le pire, c’est qu’elle me l’a même pas annoncé. Je l’ai appris parce que j’ai eu le malheur de poser mes yeux sur son écran de téléphone quand son ex lui a envoyé le message compromettant. Et j’crois qu’elle avait pas l’intention de me le dire tout de suite.

Je balance tout d’une traite, comme si j’avais gardé tout ça pour moi pendant des mois, des années, des décennies. Et d’une certaine manière, ça me soulage. Mais ça fait sûrement beaucoup d’informations à ingérer pour toi.

- J’me sens… trop con.

Con d’avoir rien vu, rien compris, rien suspecté. De m’être fait rouler dans la farine aussi facilement, parce que j’ai eu bien trop confiance en elle.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

@ Invité

avatar
   
#
Dim 9 Jan - 1:30
save me from myself
@shawn carpenter & samuel hoorani
Peut-être est tu plus posé que Shawn en règle générale, t’en sais rien à vrai dire, mais une chose est sure, tu l’es pour la situation actuelle et tu espères que cela suffira. Parce que c’est ce dont il semble avoir besoin, parce qu’il vient te voir pour ça. « Je serai la tête sur tes épaules pour ce soir t’inquiète. » Une façon légère de dire que tu t’efforcerais de prendre tout le recul nécessaire pour lui donner tes meilleurs conseils. Tu n’as aucune idée de ce que la situation implique, même lorsqu’il te donne la première bribe d’information. Tu réalises seulement que c’est dans un domaine que tu ne maitrise pas vraiment. Malgré un mariage - heureux en grande partie - tu n’as pas tellement d’expérience dans les relations de couple. C’est une part de ta vie qui ne te préoccupe pas vraiment, peut-être en raison de quelques mauvaises expériences.

Le reste de l’histoire éclaire un peu plus ta chandelle même si t’as la vague impression qu’il te manque encore un peu d’information pour poser un jugement éclairé. Tu peux comprendre, cela dit, que c’est une situation d’autant plus délicate. Tu l’observes en silence pendant un instant, essayant d’assimiler le tout, de réfléchir à ce qu’il fallait dire. Ce que Shawn ajoute t’offre un premier échappatoire. « Tu n’es pas con déjà. » Ça semble être un bon point de départ, le seul en fait. Sauf qu’une fois que cette précision est donnée tu patauges un peu dans l’inconnu. T’as l’impression d’avoir une patate chaude dans la main, quelque chose qui finira forcément par brûler quelqu’un. « Bon déjà, il aurait été mieux qu’elle t’en parle plutôt que tu le découvres de cette façon. » Mais en même temps, tu supposes que ce n’est pas le sujet le plus simple à aborder, peu importe la situation. Reste que la communication est souvent la meilleure solution. Maintenant que c’est dit… « Tu pensais que c’était qui le père ? » Une question peut-être un peu trop directe pour un sujet aussi délicat, mais t’as besoin de trouver le coeur du problème : la façon de découvrir l’information, l’identité du père ou autre chose. « Il est encore présent dans leur vie ? » Tu ne veux pas commencer à donner des conseils à l’aveuglette, comme quoi, ouais, t’as peut-être plus la tête sur les épaules que tu pensais.
(c) DΛNDELION

Spoiler:

@ Invité

avatar
   
#
Lun 17 Jan - 22:26
|
save me from myself ;
Shawn & Samuel


J’me sens idiot. Con de l’avoir crue, de lui avoir accordé ma confiance, de pas avoir remarqué plus tôt qu’elle me mentait. C’était évident que Teddy ne ressemblait pas à Quentin. Avec le recul, ça me semble clair désormais. Comme si toutes les ampoules s’éclairaient subitement.

- Si j’suis pas con, j’suis complètement aveugle.

J’ai besoin de décharger ma haine, d’exprimer ma contrariété d’une manière ou d’une autre. Je n’ai pu que le faire partiellement sur Angie, mais elle n’est plus là désormais. D’ailleurs, notre couple sera-t-il encore d’actualité une fois que la tension sera retombée ? Pourrons-nous seulement nous pardonner l’un et l’autre ?

- Donc on est d’accord, merci. J’avais beau lui expliquer mais elle essayait constamment de trouver une excuse pour justifier ce qu’elle a fait.

Sauf qu’aucune de ses excuses n’était valable à mes yeux. Elles étaient toutes semblables à un écran de fumée dont le seul objectif était de cacher la misère.

- Elle m’avait dit que c’était l’un de ses potes.

Ce qui ne m’enchantait d’ailleurs pas plus que ça… Mais puisqu’il fallait l’accepter pour qu’Angie fasse partie intégrante de ma vie, j’étais prêt à tout.

- Ben j'pensais pas qu’elle avait encore des contacts avec son ex mais apparemment, il est en train de faire son grand come-back vu les messages qu’ils se sont échangés…

Je me trahis un peu, parce qu’il faut bien que je justifie l’ampleur de ma colère, du sentiment d’injustice que je suis en train de vivre. J’ai pas simplement déposé mes yeux sur l’écran du téléphone d’Angie à un moment fortuit, j’ai lu quelques messages, dévoré par la curiosité. Mais Sam ne pourra certainement que me comprendre.
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj



Spoiler:

@ Invité

avatar
   
#
Mer 2 Fév - 16:35
save me from myself
@shawn carpenter & samuel hoorani
Tu n’es pas d’accord avec la conclusion de Shawn, mais tu décides de ne pas le contredire. Ça ne servirait à rien. S’il a besoin de ventiler, tu ne peux que lui offrir une oreille attentive. Alors tu laisses couler, t’hoches doucement la tête pour l’encourager à poursuivre sur sa lancée. Parce qu’au final, tu es de son avis quant à la question qu’Angie aurait du lui dire la vérité, peu importe les excuses qu’elle a données. Ce qui ne t’empêche pas de demander : « Elle t’a donné quoi comme excuse ? » Tu ne veux pas juger, tu veux juste comprendre d’où elle part. T’es assez distant de la situation pour entretenir l’idée qu’elle avait peut-être une bonne raison. T’en doutes, mais c’est toujours possible.
Pour ce qui est des suspicions, de ce que Shawn pensait à la base. T’es un peu surpris qu’elle ait dit que c’était un pote. « Elle en a désigné un en particulier ou elle a dit que c’était un pote ? » Il y avait une nuance à tes yeux. Parce que dans la première hypothèse, ça impliquait aussi que le pote en question était dans le secret - dans le mensonge. Et ça commençait à faire beaucoup pour une relation, tant de secret.
Ce que ton ami ajoute n’est pas encourageant en ce sens. Et pourtant, t’essaies de rester neutre, impartial dans une situation. C’est plus dur que tu ne l’aurais cru, parce que tu vois bien à quel point ça affecte Shawn. Le fait qu’il ait lu des messages n’est pas exactement une bonne chose, mais au final, ça pèse peu dans la balance. « Après, même s’il veut la reconquérir, ça ne veut pas dire qu’elle est ouverte à l’idée. Elle a envoyé des messages compromettants ? » La vraie question, c’est de savoir si elle a fait le pire, si elle l’a trompé, que ce soit émotionnellement ou physiquement. Tu te doutes que c’es tune situation complexe, parce que le père d’un enfant ce n’est pas non plus un inconnu. « C’est normal que tu sois blessé Shawn, mais ça ne veut pas dire que ça doit se finir comme ça. » À moins que c’est ce qu’il veut. Tu devrais peut-être lui demander, mais t’essaies de te montrer encourageant pour commencer. Il te le dira bien de lui-même.
(c) DΛNDELION

Spoiler:

@ Invité

avatar
   
#
Mer 23 Fév - 22:13
|
save me from myself ;
Shawn & Samuel


J'suis incapable de savoir si cette discussion me fait du bien ou si elle cimente ma colère. D'une part, elle me permet de me décharger de tout ce que j'ai sur le coeur. D'autre part, elle me fait réaliser que dans la relation que je vis avec Angie, je subis beaucoup d'injustices. Au final, c'est peut-être moi la victime ?

- Qu'elle comptait me le dire mais qu'elle avait pas encore trouvé la bonne occasion… Qu'on avait trop trahi sa confiance par le passé et qu'elle préférait attendre. Genre elle me fait pas confiance, quoi.

C'est la seule conclusion qui me vient à l'esprit. Pourtant, je lui ai donné des raisons de me croire, de me faire confiance. J'ai pas fait les mêmes erreurs que par le passé. J'ai veillé à faire d'elle une femme heureuse, épanouie,... Pourquoi cherche-t-elle tant à ériger entre nous des obstacles qui ne devraient même pas exister ?

- Non, j'sais bien qui c'est, le pote en question. Donc il l'a couverte.

Un élément de plus en la défaveur d'Angie. Plus cette discussion avance, et plus j'ai l'impression que notre relation pourrait très bien se terminer une fois le soleil levé.

- J'sais pas, j'la surveille pas… tu crois que je devrais lui poser la question cash ou ça risque juste d'empirer la situation ?

J'suis perdu, je sais plus quoi faire. En fait, je pensais qu'il suffisait d'être l'homme idéal pour qu'une relation fonctionne, mais ça semble finalement bien plus complexe que je ne l'avais imaginé.

- J'sais que tu voudras sûrement pas me répondre mais… Tu lui pardonnerais, à ma place ? En sachant que… J'suis fou amoureux d'elle.

Une donnée qui pèse sacrement dans la balance et que j'peux pas me permettre d'évacuer d'un revers de la main. Angie, je l'aime. Dès que j'ai croisé son regard, j'ai su qu'elle serait la bonne, que tout serait différent avec elle. Finalement, peut-être que toutes ses failles sont la preuve que l'on se correspond ?
(c) SIAL ; icon kawaiinekoj

@ Contenu sponsorisé

   
#

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum