La nouvelle version a été installée cute ! Pour découvrir les nouveautés c'est par ici & pour commenter c'est ici
S'intégrer sur un gros forum, le mode d'emploi excited A découvrir par iciii avec toutes les initiatives mises en place !
-50%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique OCEAN DRIVE A9 avec clignotants
299.99 € 599.99 €
Voir le deal

dinnley (But you know what they say, you can't help who you fall for)

@ Invité

avatar
   
#
Lun 12 Déc - 20:57
Il avait dû faire des pieds et des mains pour que l'assistante de Dev accepte de se mettre dans la combine. Ça avait été compliqué, elle lui avait dit ce qu'elle pensait de lui, et puis il avait dû lui exposer toutes ces idées, ce qu'il voulait faire. Un date, il voulait l'emmener en date. Il était vrai que leur relation avait prit un sacré tournant quand Dev avait apprit pour l'existence de James, il n'avait pas été foutu de lui dire la vérité. Un élan de couardise qu'il regrettait encore. Elle ne méritait pas quelqu'un de peureux, quelqu'un qui n'assumait rien, il ne la méritait pas, il s'en doutait. Que méritait-il, celui qui avait menti ? Que méritait-il de plus que d'élever son gamin seul parce qu'il n'avait pas été capable d'émettre une vérité pourtant si simple. James était son monde, et Dev avait réussi à s'immiscer dans sa vie, à faire tomber les murs qu'il s'était appliqué à construire petit à petit et Finneas s'était rendu compte qu'il était capable de vouloir qu'elle fasse partie intégrante de sa vie, de leur vie. Il le voulait réellement. Mais il ne l'avait jamais formulé à voix haute parce qu'il était incapable de savoir ce qu'elle en penserait. Alors peut-être que cette soirée était une bonne idée finalement. Il avait déposé James chez ses parents, avait enfilé un costume un peu habillé, et il avait acheté un nouvelle paire de louboutins. Amelia devait organiser une semi réunion à l'adresse indiqué et c'est fébrile que Fernando se retrouvait là, avec la boîte de louboutin sur la table (pour le souvenir), le pull qu'il avait prévu de lui offrir (pour le plaisir) et il attendait. Impatient, ou non. Incapable de savoir si elle allait daigner se montrer ou non. Quand elle arriva, il lui sourit et se leva pour la regarder « Before you say something, I asked Amelia to fix a date for us. And she firstly didn't want it. » Il la regarda et lui offrit un sourire « Do you want something to drink ? » s'enquit-il avant de lui laisser vue sur la table et sur ce qu'elle contenait, prêt à aller voir le barman qui avait sûrement dû le prendre en pitié, depuis le temps qu'il attendait. I'll have a Moscow Mule Il la laissa s'approcher de lui et baissa légèrement la tête pour la regarder, même s'il n'avait pas tant d'efforts que ça à faire puisqu'avec ses talons, elle était presque -presque- à sa hauteur, lui souriant à son tour. Il était à deux doigts de s'éloigner quand elle prit de nouveau la parole, il ne bougea pas et la regarda, son regard qui se plongeait dans celui de la brune. you know, I was gonna blow off that dickhead who had me coming all the way to Brooklyn and call you. Well, text you, because I'm not an animal but still, I was literally thinking I'd much rather hang out with you than talk business with some random finance bro. So, thank you, it's a nice surprise. Un rictus fier s'afficha sur ses lèvres et il essuya discrètement ses mains moites sur son pantalon avant de lui tirer sa chaise pour qu'elle puisse s'asseoir « I'll be back in a sec. » Il s'éloigna rapidement commandant leurs deux boissons, un moscow mule et un whisky on ice, parce qu'il fallait bien ça avant de retourner voir celle qui occupait trop ses pensées pour que cela soit normal. Il s'installa en face d'elle et poussa doucement la boîte de louboutins devant elle « My pleasure for the surprise. So these ones are for you. » murmura t-il « I hope you don't have them already. » Puis au pire, une paire de plus, une paire de moins. « Just for the souvenir. »

[UC]

@ Invité

avatar
   
#
Lun 27 Mar - 16:26
Si il y avait bien quelque chose que Devalekha détestait, c'était bien les investisseurs qui, sous prétexte qu'ils apportaient leurs dollars souvent hérités d'une fortune amassée par des ancêtres colonisateurs et esclavagistes, estimaient avoir le droit de tout décider, y compris de quand et où ils daignaient bien la rencontrer. Comme si sa propre entreprise dont la réputation n'était plus à faire, une entreprise cotée en bourse, n'avait pas une demi-douzaine de salles de réunions prêtes à l'emploi. Fuck, she was even willing to use her own office. Mais non, il fallait qu'elle traverse New York en fin de journée — clairement une demande de petit connard friqué qui avait totalement perdu tout sens des réalités — pour rencontrer un type dont elle n'avait même pas retenu le nom, tout ça parce qu'il avait forcé la main d'Amelia. Il y avait une foule de choses qu'elle aurait préféré faire plutôt que de sauter dans un Uber — malgré un chauffeur adorable et leur conversation passionnante sur la meilleure pizza new-yorkaise — et de traverser la ville pour une réunion très certainement soporifique. Elle aurait deux ou trois projets crochet à terminer, une pile de livres achetés qu'elle n'avait pas ouvert depuis leur arrivée dans son appartement et des chats qui avaient terriblement besoin d'attention. Et Finn. Peut-être. La ligne entre casual et sérieux était encore floue, Dev n'était pas très certaine de savoir où, exactement, ils allaient mais elle savait qu'elle n'était pas prête à ce qu'il sorte de sa vie, pas même après ce qu'elle avait appris. After all, she liked most kids and his son seemed cool, as far as nerdy four years old went. Donc, oui, malgré toute la confusion de ces derniers temps, Finn était 100% une meilleure option qu'un énième investisseur qui l'ennuierait à mourir jusqu'à ce qu'il soit socialement acceptable de s'éclipser. Peut-être que Fernando serait favorable à une petite visite si elle parvenait à s'échapper relativement tôt. Cette perspective améliora quelque peu son humeur mais Dev, un peu trop habituée à la satisfaction instantanée et peu disposée à patienter, arriva tout de même au lieu de rendez-vous passablement irritée et prête à en découdre.

(Et en retard mais là n'était pas la question. Personne n'avait le droit de lui dicter à quelle heure se présenter et où, pas quand elle avait si mieux à faire).

Son agacement s'évanouit lorsqu'au lieu d'un fils à papa agitant sa Rolex à qui voulait bien le regarder ou d'un vieil industriel qui ne maîtrisait pas encore le concept d'Internet, Devalekha réalisa que c'était Finn qui l'attendait, tout sourire. Elle s'immobilisa, pas certaine de comprendre, et le fixa en silence tandis qu'il se levait pour l'accueillir. Before you say something, I asked Amelia to fix a date for us, l'informa-t-il et Dev fronça les sourcils, l'irritation refaisant momentanément surface. And she firstly didn't want it. So her assistant didn't completely lose her mind then. Good. Do you want something to drink? Elle ne répondit pas tout de suite, prenant note de son sourire et du lieu où ils se trouvaient. Sans doute aurait-elle dû Googler l'adresse au lieu de faire bêtement confiance à Amy — that traitor. Son regard se posa finalement sur la table et, plus précisément, sur un logo particulièrement familier, non sans signification pour eux deux. Amusée, Dev retint à grand peine son sourire en se pinçant les lèvres. I'll have a Moscow Mule, lança-t-elle en s'approchant de Finn, bien plus près que s'il s'agissait d'une vraie réunion de boulot, you know, I was gonna blow off that dickhead who had me coming all the way to Brooklyn and call you. Well, text you, because I'm not an animal but still, I was literally thinking I'd much rather hang out with you than talk business with some random finance bro. So, thank you, it's a nice surprise.

uc

codes couleurs:

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

permissions de ce forum

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum